NAMIBIE - guide touristique du Petit Futé

Welcome to Namibia !

Immense terre africaine, parfois méconnue du grand public, la Namibie n'a pas fini d'étonner les visiteurs. Pourvu d'incroyables espaces vierges de toute activité humaine, ce pays est dédié aux yeux des gens qui le regardent subjugués. Le découvrent à travers ses spectaculaires dunes rouges qui empourprent le Namib. Big Daddy, comme on surnomme la plus haute de ces dames, en laissera sûrement plus d'un à ses pieds ! Du célèbre et aride désert du Kalahari jusqu'aux chutes Victoria à la pointe nord-est, les paysages contrastés défilent et ne se ressemblent pas. Une diversité singulière habite ces terres d'Afrique australe et les surprises se multiplient et s'embellissent chaque jour. La Fish River Canyon, spectacle éblouissant et partie de pêche inouïe pour les amateurs, l'impressionnante Sandwich Harbour et ses loisirs décapants ! Les colonies d'otaries à fourrure qui papotent sur les berges de Cape Cross. Les majestueux flamants roses de la lagune de Walvis Bay, figurants d'uniques scènes de couchers de soleil. Ou bien, dans un tout autre thème, roches, peintures rupestres et épaves de navires ne laisseront pas en manque les plus passionnés. Et la vie sauvage dans tout ça ! Le parc national d'Etosha, l'un des plus grands d'Afrique, est l'endroit idéal pour créer votre propre safari. Toutes les espèces que vous rêvez d'apercevoir un jour sont susceptibles de bondir, soyez attentif et comptez jusqu'au Big five. Lodges luxueux et vues époustouflantes transcendent la nature et ses attributs en s'y harmonisant prodigieusement. Et les Namibiens ? Qui se cache donc derrière de tels paysages de carte postale ? Hereros, Himbas, Bushmen, Namas... Il serait insensé de ne pas rencontrer ces peuples autochtones, ce sont aussi eux qui créent l'histoire du pays et en font sa beauté. Ces rencontres seront d'inoubliables moments de partage et il serait dommage de laisser close cette nouvelle fenêtre culturelle. Laissez-vous porter par la magnificence du décor, la générosité des âmes qui l'habitent et les percussions de la vie qui les entourent... Bon voyage !

L'équipe de rédaction

Remerciements. Un grand merci à Annick, Camille, David, Félix, Léon, Neige, Nini et à tous les gens que j'ai eu la chance de rencontrer sur place, pour leurs précieux conseils, leur générosité et leur gentillesse.

Idées de séjour NAMIBIE

Inutile de se voiler la face, on ne visite pas la Namibie en une semaine à moins de prendre les moyens du fly-in safari et encore. Ces séjours en avion-taxi sont en effet très onéreux et exigent de bien supporter les petits avions (ce qui n'est cependant pas désagréable compte tenu de la beauté des paysages de la Namibie). Il faut donc compter 6 nuits sur place (sans inclure les 2 nuits de trajet pour parvenir en Namibie et en repartir) pour découvrir les sites les plus célèbres du pays : Sossusvlei, la côte atlantique, le Damaraland et Etosha.

Pour la majorité des voyageurs, qui se déplaceront sur les routes namibiennes, un minimum de 10 jours est requis pour faire le tour des lieux célèbres du pays et un séjour de 3 semaines permettra de faire un tour complet de la destination (bande de Caprivi, ou Zambezi, exceptée).

Notons que la Namibie est un pays qui se visite puis se revisite en explorant une certaine région ou en se focalisant sur un séjour thématique.

Quelques conseils futés pour prendre la route et ne pas se perdre

Bien que quelques villes soient accessibles en transports en commun, la Namibie requiert d'avoir son propre véhicule ou de voyager en tour organisé sans quoi l'immense majorité des points d'intérêt resteront hors de portée du voyageur.

Les travaux routiers étant constants en Namibie, il est préférable de se munir d'une bonne carte récemment mise à jour. Il est possible de se procurer des cartes routières dans toutes les librairies et de nombreuses stations essence. Elles coûtent en moyenne 25 N$. Pour les plus prévoyants, il est possible d'en trouver dans les librairies françaises spécialisées, pour mieux étudier le voyage en amont.

En outre, les conducteurs constateront qu'il est difficile de se perdre sur les pistes de Namibie, elles sont clairement balisées (quoique les panneaux ne suivent pas tout le temps les changements de numérotation des pistes !). Les sites touristiques et les établissements hôteliers sont très bien indiqués. Néanmoins, en plus des indications de direction notées dans les articles relatifs aux différentes adresses conseillées dans ce guide, il est recommandé de se munir des guides suivants, distribués gratuitement en Namibie et dans lesquels sont référencés un certain nombre d'établissements repérables sur des cartes régionales (ainsi paré, il est impossible de ne pas trouver sa route !) :

Welcome to Namibia, Offical Visitors' Guide mis à jour tous les ans.

Namibia Holiday & Travel, The Official Namibian Tourism Directory, édité également tous les ans.

Le guide Where to Stay édité par Colourgem.

Séjour courtHaut de page

Jour 1. Arrivée à Windhoek. Formalités d'arrivée, location de voiture, dernières réservations et achats d'équipement si nécessaire.

Jour 2. Départ en matinée vers le parc du Namib Naukluft en passant par les monts Khomas Hochland. Arrivée à proximité de Sesriem en fin de journée.

Jour 3. Réveil avant le lever du soleil, en route pour la visite de Sossusvlei, découverte du lever du soleil depuis la dune 45, puis direction le Dead Vlei. Retour pour le déjeuner, sieste au plus chaud de la journée avant de repartir vers le canyon de Sesriem en fin de journée.

Jour 4. Direction la côte avec, au choix, installation à Walvis Bay ou Swakopmund, visite à pied du lagon ou de la ville et soirée au restaurant.

Jour 5. Direction le Damaraland en remontant vers Henties Bay avec un détour à Cape Cross pour observer la colonie d'otaries à fourrure. Fin de journée, visite du site de White Lady près du mont Brandberg. Hébergement dans les environs.

Jour 6. En route vers Twyfelfontein et visite du site archéologique, puis découverte de la région.

Jour 7. Direction le parc national d'Etosha et installation dans un lodge aux abords ou à l'intérieur du parc. S'il reste un peu de temps, sundowner ou game drive en fin de journée.

Jour 8-9. Visite du parc, du lever au coucher de soleil, seul ou avec un guide.

Jour 10. Retour sur Windhoek en fin de journée, shopping s'il reste un peu de temps.

Windhoek – Vic Falls en dix jours

La Zambezi ou région Zambèze (anciennement bande de Caprivi), longtemps boudée par les touristes en raison des groupes armés qui y sévissaient, opère un retour en force dans les catalogues des tour-opérateurs. Il est relié au reste du pays par la B8, et on peut s'y rendre sans difficulté depuis Windhoek, la route étant goudronnée jusqu'à Katima Mulilo. Quelle surprise une fois arrivé sur place : l'exubérance de la nature au bord de l'eau contraste brutalement avec l'aridité du reste de la Namibie. Un circuit de dix jours permet de découvrir ses principaux points d'intérêt et offre la possibilité d'accéder à deux merveilles depuis la Zambezi : le parc national de Chobe au Botswana, qui ravira les amateurs de faune sauvage et les ornithologues, et les chutes Victoria à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Pour la route de retour, il est possible de faire une boucle en passant par le Bostwana en évitant ainsi de reprendre la même route en sens inverse.

Attention, le Kavango et la Zambezi sont des régions paludéennes. Il faut prévoir un traitement pour exclure tout risque, tout au long de l'année. Cette consigne est encore plus impérative pendant les mois allant de novembre à mars.

Pour quitter la Namibie avec un véhicule de location, il faut avoir l'autorisation de son loueur de voiture. Ceux-ci sont parfois réticents à l'idée de laisser leur véhicule entrer au Zimbabwe. Si vous prévoyez de faire un itinéraire comme celui que nous vous présentons, il faut se renseigner et choisir son loueur en fonction de ce critère. Un 4X4 est conseillé mais pas absolument indispensable, sauf si vous vous éloignez des axes principaux ou si vous comptez rouler avec votre véhicule dans les parcs nationaux, ce qui n'est pas toujours nécessaire, les lodges et camps organisant généralement des excursions guidées. Au Zimbabwe, la situation politique demeure instable, il faut se renseigner avant de partir.

Jour 1. Windhoek-Grootfontein (462 km). Nuit dans les environs. Sur la route, on traverse Otjiwarongo, où une ferme d'élevage de crocodiles fait figure d'arrêt intéressant, on peut en profiter pour y déjeuner. Les géologues en herbe consacreront une halte à la météorite Hoba près de Grootfontein.

Jour 2. L'Okavango. On a passé Rundu (238 km), cette ville baignée par l'Okavango mais qui lui tourne le dos. On s'y arrêtera peut-être à l'heure du déjeuner, avec vue sur la rivière et en face la savane angolaise. Arrivée en soirée sur les berges du fleuve, toujours l'Okavango. Cette fois-ci, plusieurs options le long de la C48, sur laquelle il s'agit de s'engager au niveau du village de Divundu (205 km).

Jour 3. Voici l'un des joyaux de la Namibie, un secret qu'on se murmure de voyageur en voyageur. Le parc national de Mahango, un petit écrin de savane qui concentre toute la faune sauvage que l'on rêve de voir en Namibie, dans un décor mêlant baobabs et palmiers makalani. Des impalas observent les touristes derrière les buissons alors qu'ils sont guettés par des lions, difficiles à discerner dans le camouflage de la savane. Ici ce n'est pas le règlement qui interdit de descendre de la voiture, mais le bon sens. L'après-midi se prête à une équipée sur le fleuve en direction de Popa Falls, des rapides qui brisent la monotonie du cours d'eau.

Jour 4. Direction la Zambezi. Le parc national Bwabwata fait figure de porte d'entrée de cet entonnoir, une longue bande de savane très sauvage. Heureusement que la route est goudronnée, laissant ainsi défiler le paysage doré. Ne pas oublier de changer l'heure en avalant les kilomètres vers l'est. Il faut un peu moins de deux heures pour franchir le seuil de la Zambezi. A Bagani, une station-service à peine pour faire le plein, le reste n'est qu'une suite de villages traditionnels entourés de palissades en roseaux. Ici il faut emprunter la piste C49 vers le parc national de Mudumu, qui longe le cours du Kwando puisant sa source dans les plateaux de l'Angola.

Jour 5. Plusieurs activités principales sur les rives du Kwando. En premier lieu, la découverte des parcs nationaux de Mudumu, de Mamili ou du Bwabwata. Puis le bateau à moteur à la frontière avec le Botswana, qui se prête à l'observation d'hippopotames dont les oreilles dépassent de l'eau, et de crocodiles qui se prélassent sur des bancs de sables. L'avifaune quant à elle ravira les ornithologues. Ensuite, la visite d'un village traditionnel, qui répondra à l'attente des voyageurs souhaitant découvrir les Capriviens, leur mode de vie entre chasse aux hippos (désormais interdite) et danses traditionnelles.

Jour 6. On fonce vers la capitale de la Zambezi, Katima Mulilo. Deux heures de route à peine. Katima Mulilo porte un nom qui pourrait bien être celui d'une femme fatale. Poussiéreuse et non pulpeuse, cette dame est sise sur les bords du Zambèze, cinq kilomètres la séparent de la Zambie. Son seul attrait, un baobab creux abritant des toilettes ! On passe vite à Katima, à moins qu'on ne souhaite faire le plein de sculptures africaines, nettement moins chères ici. Pour dormir, on optera pour un lodge sur le Zambèze, encore un nom qui évoque les fantaisies les plus folles. Pour les Sud-Africains, il est synonyme de poisson-tigre, ce poisson pourvu de dents acérées qui livre d'interminables batailles aux pêcheurs. En arrivant avant 14h, on pourra embarquer sur un bateau, pour une partie de pêche aventureuse dans des eaux infestées de crocodiles.

Jour 7. C'est probablement l'un des sanctuaires animaliers les plus impressionnants du globe : le parc national de Chobe à 1 heure 30 min de Katima à peine. Pour franchir la frontière à Ngoma, pas besoin de visa, juste l'autorisation de votre loueur de voiture et un passeport. Une route goudronnée traverse le parc et mène à Kasane où l'on a le choix entre hébergement côté botswanais et côté namibien. Si vous souhaitez résider du côté namibien, il faut passer la douane à Kasane et votre lodge viendra vous chercher en bateau. Votre voiture reste à Kasane. L'après-midi, vous pourrez partir à la découverte du parc en game drive.

Jour 8. Une journée entière consacrée au parc national de Chobe est le strict minimum. Le spectacle d'un troupeau d'éléphants traversant la rivière en agitant leur trompe peut vous figer pendant des heures. A ce point du voyage, vous aurez sûrement déjà vu pléthore d'hippopotames, mais vous n'aurez peut-être pas encore aperçu de buffles. A Chobe, il est impossible de les manquer. Pour voir des lions, il faut un peu plus de chance. Après cette excursion matinale, votre lodge vous proposera peut-être une excursion en bateau sur la rivière.

Jour 9. En route pour Vic Falls, cette ville submergée par les rugissements des deuxièmes plus larges chutes du monde. Pour la rejoindre il faut se rendre au Zimbabwe, et acquérir un visa. Vic Falls est une ville qui a quelque chose du Far West. Son or, c'est la manne touristique mais, comme celle-ci a tendance à préférer Livingstone en Zambie, le climat y est devenu moins plaisant qu'autrefois. Vic Falls dispose néanmoins toujours de toutes les infrastructures hôtelières nécessaires et, contrairement à Livingstone, la ville se trouve immédiatement à côté des chutes.

Jour 10. Découverte des chutes et pratique de l'une des nombreuses activités (rafting, saut à l'élastique ou safari à dos d'éléphant). Toutes ces activités ne sont pas données, mais le cadre luxuriant de verdure est exceptionnel. Pour les nostalgiques de l'empire britannique, une tasse de thé sur la terrasse du prestigieux Victoria Falls Hotel est un must absolu.

Séjours longsHaut de page
Séjour long (de 4 à 5 semaines)Haut de page

Ce programme est chargé et comporte pas mal de kilomètres. Il a pour avantage de couvrir entièrement le pays et de voir toutes les régions, des plus touristiques aux plus reculées. Certaines zones nécessitent d'avoir un 4x4. Il est possible de rajouter une journée par-ci par-là pour rendre le programme encore un peu plus élastique ramenant le séjour à 5 semaines.

Jour 1. Arrivée à Windhoek. Formalités d'arrivée, location de voiture, dernières réservations et achat d'équipement si nécessaire.

Jour 2. Départ en matinée vers le Kalahari, arrivée en début d'après-midi. Balade à pied ou en voiture pour découvrir la beauté des dunes rouges.

Jour 3. Continuation vers le sud avec un arrêt à Quivertree Forest et Giant's Playground, non loin de Keetmanshoop et arrivée en fin de journée au Fish River Canyon.

Jour 4. Visite du plus grand canyon africain et du second plus grand canyon du monde depuis Hobas.

Jour 5. En route vers Aus et découverte des chevaux sauvages.

Jour 6. Direction Lüderitz pour y passer une journée : au programme, excursion en bateau, découverte de Diaz Point et la ville fantôme de Kolmanskop.

Jour 7. Longue journée de route en direction du parc Namib Naukluft.

Jour 8. Lever à l'aube pour l'ascension des dunes rouges à Sossusvlei, arrêt photo à Dead Vlei et visite du canyon de Sesriem.

Jour 9. En route vers la côte et Swakopmund ou Walwis-Bay. Après-midi shopping et détente dans la ville de Swakopmund, repas au restaurant et coucher de soleil sur la mer.

Jours 10 à 12. Planifier au choix ses activités en fonction de ses intérêts : visite de Sandwich Harbour, sandboarding, quad biking, excursion en bateau, 4x4 dans les dunes, visite du centre-ville, l'offre est vaste. Se réserver un moment pour du shopping et, le soir, s'attabler à l'un des nombreux restaurants, occasion rare en Namibie.

Jour 13. Direction le Damaraland avec en chemin un arrêt à Cape Cross. Visite en fin de journée du site de White Lady au pied du mont Brandberg.

Jour 14. Direction Twyfelfontein et visite du site archéologique ainsi que des diverses formations géologiques des environs.

Jour 15. Journée dans le Damaraland pour traquer les rhinos ou les éléphants du désert (inscription auprès de son lodge ou camping).

Jour 16. Journée de route en prenant la voie goudronnée C35 pour arriver au plus près de Opuwo. Nuit dans un hébergement en chemin.

Jour 17. On reprend la route vers Opuwo avec une visite d'un village himba (organisé par la Nacobta).

Jour 18. Direction Epupa Falls, les derniers kilomètres sont plus difficiles, mais on profite de la beauté du paysage et de son aspect sauvage.

Jour 19. Activités sur la rivière : rafting, canoë, observation des crocodiles, on ne s'ennuiera pas.

Jour 20. Reprise de la route avec un arrêt entre Ruacana et Oshakati pour la nuit.

Jour 21. Direction Etosha en arrivant par l'entrée la moins fréquentée, l'entrée nord, ou route jusqu'à Namutoni.

Jours 22 et 23. Deux jours complets du lever au coucher du soleil dans le parc à la recherche des big four (lions, éléphants, rhinocéros, léopards), seul ou avec un guide.

Jour 24. Direction Rundu, hébergement au bord de la rivière.

Jour 25. Arrivée en Zambezi et arrêt à Mudumu en traversant tout d'abord le parc de Bwabwata et hébergement dans les environs de Mudumu.

Jour 26. Journée complète dans le parc national, de préférence organisée par une agence car les routes sont très mauvaises. De là, possibilité de rallonger le séjour pour aller jusqu'à Victoria Falls ou retour vers Windhoek pour terminer le tour du pays en 30 jours.

Jour 27. Retour par la B8 vers Mahango. Balade en bateau le long de la rivière, pêche ou visite du parc.

Jour 28. Route jusqu'à Grootfontein.

Jour 29. Avant de faire la dernière étape, visite de la météorite Hoba, puis direction le Waterberg National Park, randonnée ou game drive dans le parc pour observer le paysage alentour et croiser peut-être les babouins qui vivent dans les environs.

Jour 30. Retour sur Windhoek dans la journée.

Deux semaines dans le sudHaut de page

Jour 1. Arrivée à Windhoek. Formalités d'arrivée, location de voiture, dernières réservations et achat d'équipement si nécessaire.

Jour 2. Départ en matinée vers le Kalahari, arrivée en début d'après-midi. Balade à pied ou en voiture pour découvrir la beauté des dunes rouges.

Jour 3. Continuation vers le sud avec un arrêt à Quivertree Forest et Giant's Playground non loin de Keetmanshoop et arrivée en fin de journée au Fish River Canyon.

Jour 4. Visite du plus grand canyon africain et du second plus grand canyon du monde depuis Hobas.

Jour 5. Continuation vers l'autre extrémité du canyon à Ai-Ais et journée ponctuée d'arrêts pour admirer le paysage, puis moment de détente pour profiter des eaux.

Jour 6. En route vers Aus et la découverte des chevaux sauvages.

Jours 7 et 8. Direction Lüderitz pour y passer au choix une ou deux journées : au programme, excursion en bateau, découverte de Diaz Point, la ville fantôme de Kolmanskop.

Jour 9. Longue journée de route en direction du parc Namib Naukluft.

Jour 10. Lever à l'aube pour l'ascension des dunes rouges à Sossusvlei, arrêt photo à Dead Vlei et visite du canyon de Sesriem.

Jour 11. En route vers la côte et Swakopmund ou Walvis Bay. Après-midi shopping et détente dans la ville, repas au restaurant et coucher de soleil sur la mer.

Jours 12 et 13. Planifier au choix ses activités en fonction de ses intérêts, sandboarding, quad biking, excursion en bateau, visite du centre-ville, l'offre est vaste.

Jour 14. Retour sur Windhoek.

Deux semaines dans le nordHaut de page

A noter que la visite du Kaokoland nécessite la possession d'un 4x4. L'itinéraire comporte quelques journées consacrées presque uniquement à de la conduite, mais le programme reste aménagé pour profiter le lendemain des activités des lieux visités.

Jour 1. Arrivée à Windhoek. Formalités d'arrivée, location de voiture, dernières réservations et achat d'équipement si nécessaire.

Jour 2. Départ en matinée en direction du Waterberg National Park. Arrivée dans l'après-midi et randonnée à pied ou game drive dans le parc pour admirer la vue qui surplombe les environs.

Jour 3. Direction Etosha, installation et sélection d'une activité dans l'après-midi : game drive, sundowner ou première incursion dans le parc avant le coucher du soleil.

Jours 4 et 5. Deux jours complets du lever au coucher du soleil dans le parc à la recherche des big 4 (lions, éléphants, rhinocéros, léopards), seul ou avec un guide.

Jour 6. Départ depuis Namutoni à l'est du parc en direction d'Oshakati et le nord du pays, hébergement vers Ruacana.

Jour 7. Arrivée dans le Kaokoland, les routes sont plus difficiles, direction Epupa Falls tout en admirant la beauté du paysage et la route qui longe la rivière Kunene avec en face l'Angola.

Jour 8. Activité sur la rivière, rafting, canoë, observation des crocodiles, on ne s'ennuiera pas.

Jour 9. On reprend la route vers Opuwo avec une visite d'un village himba (organisée par la Nacobta).

Jour 10. Nouvelle journée de route en prenant la voie goudronnée C35 jusqu'à Khorixas.

Jour 11. Direction Twyfelfontein et visite du site archéologique ainsi que des diverses formations géologiques des environs.

Jour 12. Journée dans le Damaraland pour traquer les rhinos ou les éléphants du désert (inscription auprès de son lodge ou camping).

Jour 13. Direction Brandberg et visite du site archéologique de White Lady.

Jour 14. Arrêt entre Omaruru et Karibib pour profiter du confort d'un des hébergements des environs, sundowner et game drive.

Jour 15. Retour sur Windhoek en fin d'après-midi.

Séjours thématiquesHaut de page

Au-delà des circuits classiques, il est possible à tous les voyageurs de concevoir le trajet de leur rêve. Certains seront plus intéressés par la faune sauvage, d'autres par le désert. Les uns voudront le confort des lodges et grands hôtels, les autres le contact avec la nature en camping... Il est donc bon de parcourir ce guide pour se faire une idée de l'ensemble des possibilités offertes par cette destination. Ensuite, seul ou guidé, il sera possible d'organiser un voyage sur mesure.

A la rencontre des HimbasHaut de page

Tout au nord du pays, dans le Kaokoland, la région la plus fréquentée par les Himbas se situe entre Opuwo, la vallée de Marienfluss à l'ouest et la rivière Kunene au nord. Il est possible de passer plusieurs jours sur les différentes routes du Kaokoland et de rencontrer ce peuple, à un rythme de croisière, à cause du mauvais état des routes.

Opuwo, Epembe, Epupa Falls, Ruacana. C'est le plus court itinéraire, qui parcourt 313 km de pistes carrossables. Il faut compter une vitesse moyenne de 30 km/h.

Opuwo, Etanga, Otjijanjasemo, Epupa Falls, Ruacana. 385 km. La piste carrossable indiquée 3 703 sur la carte emprunte quelques cols, qui sont des passages caillouteux difficiles. La moyenne horaire descend à 6 km ou 10 km à l'heure. Cet itinéraire exige un minimum de 6 jours.

Sesfontein, Amspoort, Orupembe, Rooidrom, Marienfluss, Van Zyl's Pass, Epupa Falls, Ruacana. 815 km à partir de Sesfontein, en totale autonomie. Aux confins du désert du Namib, les paysages qui marient pierre et sable sont magnifiques. Mais on n'y voit plus âme qui vive, et les pistes de sable profond sont très peu utilisées (une bonne expérience de la conduite en tout-terrain est indispensable). Avec pour seule compagnie les éléphants, springboks, oryx, autruches et girafes, et des traces de rhinocéros noirs, le sens de l'orientation et une bonne lecture des cartes détaillées deviennent primordiaux. Les réserves en essence ainsi que les provisions doivent être suffisantes. C'est une véritable aventure en solitaire qui dure autour de dix jours !

Les déserts de NamibieHaut de page

Windhoek, Sesriem. Départ de Windhoek tôt pour Rehoboth puis Kobos, Bullsport et les Montagnes de Tsaris, 300 km et 5 heures de route pour atteindre Sessriem. On traverse des paysages de brousses avant de traverser des montagnes arides et majestueuses. L'approche de Sesriem à travers les cols vertigineux de Khomas Hochland est assez grandiose. Possibilité de faire une excursion au coucher du soleil.

Sesriem, Sossussvlei. Départ à l'aube vers Sossusvlei, lever du soleil à la Dune 45, la plus accessible des dunes rouges longeant la route. Arrivée à Sossussvlei, visite de Dead Vlei et du lac salée. Retour à Sessriem pour découvrir le canyon (30 m de profondeur).

Désert du Kalahari, Mariental. 290 km, 4 heures de route. Découverte du désert de Kalahari à travers des excursions organisées par des lodges dans leur réserve.

Côte des squelettes. Possibilité de découvrir la côte des squelettes et les épaves des bateaux échoués dans les sables. Accessible uniquement par avion.

Voir plus d'idées de séjours

Les villes remarquables : Namibie

WATERBERG PLATEAU PARK
ETOSHA NATIONAL PARK
SESRIEM - DUNES DE SOSSUSVLEI

Galerie photo NAMIBIE

Actualité et reportage - Namibie

Namibie, entre parcs et déserts

Terre d'Afrique inondée de lumière par un soleil austral, la Namibie est d'une beauté étonnante. Ses paysages très variés, bien que tous arides, sont d'une splendeur à couper le souffle. Proposant un tourisme de découverte et d'aventure remarquablement organisé par les professionnels, la Namibie présente l'avantage d'être une destination...

Un coin de de paradis caché à Swakop !

Souvent sous-estimée et passée en revue rapidement, Swakopmund regorge de guesthouses en tout genre. S'il est bien un lieu caché de tous, il s'agit du SECRET GARDEN GUESTHOUSE et de son bistro!En effet, situé au coeur de la ville et à 2 pas de la plage, le "jardin secret" propose enfin des chambres à prix abordable. Idéal pour les "self drivers"...

Les 10 photos de voyage les plus incroyables

Certains photographes immortalisent avec brio couleurs et paysages pour livrer des tirages époustouflants qui donnent envie de boucler les valises ! L'Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font...

NAMIBIE, les adresses futées

Ailleurs sur le web

Liens utiles Namibie

Toutes les bonnes adresses Namibie

Sélection Restaurants Namibie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté