Le guide touristique LAPONIE du Petit Futé

Bures boahttin Sàpmài !

Bienvenue en Laponie ! Découvrir la Laponie, c'est embrasser des étendues sauvages et désertes à perte de vue. Des terres, qui se devinent en Norvège, Suède, Finlande et Russie, mais dont les frontières restent mystérieuses, échappant aux définitions. Un espace où la nature règne en maître. Sur ce territoire évoluent des ours, des gloutons, des rennes, des aigles, des baleines et saumons. Les paysages alternent entre plaines, forêts, toundra, fjords, falaises et lacs. C'est un décor de contes et légendes dans lesquels se rencontrent trolls et père Noël.

On y rencontre un peuple originel, les Sames, dont l'héritage des traditions reste important, et qui aujourd'hui encore, lutte, grâce au Parlement same par exemple, pour défendre et représenter ses intérêts dans la société actuelle.

Toutes ces images qui viennent à l'esprit lorsque l'on pense à la Laponie, ce sont celles que l'on découvre en arrivant dans ces terres du Grand Nord. La diversité des paysages est intrinsèquement liée au changement des saisons. L'hiver, lorsque la neige recouvre de son manteau blanc les environs, les activités sportives telles que le ski ou les balades en traîneau battent alors leur plein. La magie de Noël résonne dans chaque village. Dans le ciel, le soleil laisse place au ballet fantastique des aurores boréales. Puis arrive l'été, et c'est un cadre totalement différent qui s'offre alors. La nature verdoyante réapparait. Les sentiers de randonnée deviennent le paradis des marcheurs, ou simples amoureux des grands espaces. Et les journées sans fin, d'un soleil qui ne se couche jamais. Terre de contraste. Un voyage au-delà du cercle polaire arctique est une expérience fantastique et à part. C'est sans conteste un voyage au bout du monde.

REMERCIEMENTS. Je remercie toutes les personnes qui m'ont aidée durant le voyage et pour la rédaction de ce guide : Nina Aalto, Henri Anundi, Maaret Mattus, Kirsti Nakkalajarvi, Kati Hursti, Nina Forsell, Titta Vuorinen, Naoko et Beatrice Karlsson. Merci également à toutes les personnes rencontrées sur le chemin et qui ont su me transmettre leur passion pour ce pays merveilleux.

Galerie photo LAPONIE

Idées de séjour LAPONIE

La Laponie est une vaste région qui court sur quatre pays. Les distances sont longues et les habitants sont habitués à ces étendues vides entre deux villes ou villages. L'idée d'avaler des kilomètres ne doit donc pas effrayer le touriste. Pour éviter cependant de passer par des endroits qui ne méritent pas de longs détours et pour se rendre directement sur les lieux qui méritent réellement d'être découverts, voici quelques idées de séjour.

La Laponie a ceci de magique qu'elle n'est pas rattachée à un seul pays. Il est donc possible de traverser les frontières et de se consacrer à l'essentiel. Nous donnerons différentes possibilités de séjour, court ou plus long.

Pourquoi et quand y aller ?

Norvège

Cap Nord. Pour sa localisation et ses paysages uniques, lunaires et envoûtants. Ceux qui veulent jouer les touristes iront au North Cape Hall tandis que les plus courageux feront de grandes randonnées à la recherche de tranquillité. A faire en été pour le soleil de minuit.

Kautokeino et Karasjok. Les deux villes sont le coeur de la culture same norvégienne. Les 130 kilomètres qui les séparent sont simplement sublimes. Montagnes, forêts, lacs sont au pied de ce long lacet goudronné qu'il faut prendre le temps de suivre.

Tromsø. Une grande ville active et animée, un bon point de départ pour des activités telles que safaris de baleines, croisières et découverte des îles et des fjords.

Suède

Abisko National Park. Un village de 100 habitants, une station essence, une supérette, et la nature à perte de vue ! A côté, divers centres touristiques dont Abisko Turiststation qui, en été comme en hiver, font découvrir les activités sportives à leurs hôtes. Départ de la piste royale, ski, randonnées, kayak... Parfait pour se ressourcer autour de paysages qui mêlent montagnes, lacs et forêts. Proche de la frontière norvégienne et de ses fjords.

Jokkmokk. Coeur de la culture same suédoise, c'est ici que l'on vient à l'écoute de l'histoire de ce peuple grâce à son musée très riche et renseigné.

Kiruna. Une étrange ville minière (ne ratez pas la visite de la plus grande mine d'Europe) et à quelques kilomètres, l'Ice Hotel originel, situé à Jukkasjärvi.

Luleå. Une grande ville pour la Laponie : restaurants, bars, magasins, université ; on vient ici pour se détendre et profiter de l'archipel aux alentours, en bateau en été (avec option plage), en moto-neige en hiver (avec option raquette) !

Finlande

Rovaniemi. Pour le père Noël évidemment, et toutes les activités qui tournent autour : génial pour les enfants et les plus grands. Y aller en hiver pour la magie de Noël et de la neige !

Ylläs - Levi. Pour le ski en hiver, et la randonnée en été. Peu d'habitants, de très beaux paysages. La nature dans toute sa splendeur.

Kilpisjarvi. La montagne, des paysages féeriques, une longue route de plus de 150 km depuis Hetta entièrement déserte, et la rencontre de trois frontières. En été, pour les randonnées.

Inari. Le coeur de la culture same en Finlande : le musée Siida, un incontournable, et les activités qui se multiplient en été. On ira jusqu'à Utsjoki, le point le plus septentrional de l'Union européenne.

Séjour courtHaut de page
Escapade d'une semaine en Laponie norvégienneHaut de page

Jour 1. Départ de France jusqu'à Bodø (avec escale à Copenhague et/ou Olso).

Jour 2. Bodø. Visite de Bodø, ville de transit où les trains terminent leur trajet, et où les bateaux partent en direction des îles Lofoten. Ayant été presque entièrement rasée durant la Seconde Guerre Mondiale, l'animation de la ville repose aujourd'hui sur son importante université, et ses festivals de jazz et rock en été. A visiter : le Norsk Luftfartsmuseum (musée de l'aviation), retraçant l'histoire et les légendes du monde de l'aviation de manière ludique. Prendre le ferry au départ de Bodø en direction de Moskenes, au sud des îles Lofoten. Compter environ 3 heures 15 de traversée.

Jour 3. Îles Lofoten. Prendre l'E10 et remonter l'île de Moskenesøy en passant par Reine, réputé comme étant le plus beau village de Norvège, puis Hamnøy et son fjord paradisiaque. Continuer sur Flakstad et sa plage de sable blanc. Toujours en suivant l'E10, rouler au milieu des plaines jusqu'à Leknes, qui sera l'étape ravitaillement (puis fuyez, le village ne présente aucun intérêt !). Sur l'île d'Austvågøy, deux routes sont possibles : l'E10 à travers les terres, ou la route 815 qui longe le littoral. Une fois sur l'île, faire un détour par Kalle pour ses rorbuer, son fjord, et son calme. Halte également à Kabelvåg, petit village de pêcheurs, abritant une église de Vågan, bâtie au XIXe siècle sur l'ordre du roi Øystein. Rejoindre enfin Svolvaer et prendre la route jusqu'à Narvik.

Jour 4. Départ de Narvik pour rejoindre Tromsø. En suivant la route qui traverse les fjords et lacs, on en profitera pour faire un détour par l'île de Senja, à laquelle on accède par un pont à partir de Finnsnes. Peu fréquentée par les touristes, elle est parfaite pour se perdre tranquillement parmi les fjords, les marais, les plages de sable blanc. Aller jusqu'au minuscule port de Hamn, voir le Senjatrollet (le plus grand troll du monde) ! Puis s'équiper de bonnes chaussures de marche pour se balader dans le parc national d'Ånderdalen. Reprendre la route pour arriver à Tromsø, ancienne capitale de la pêche à la baleine. Visite du Tromsø Museum, retraçant l'histoire des peuples du Nord, et du Polar Museet, musée des Expéditions de chasse vers le Grand Nord à partir de la fin du XVIIIe siècle.

Jour 5. En route pour Alta. Halte à l'Øksfjordjøkelen, environ 90 km avant Alta. Glacier culminant à plus de 1 100 m, il voit malheureusement sa partie inférieure réduire sous l'effet du réchauffement climatique. Possibilité de faire une excursion en bateau. A 30 km au sud d'Alta, on chausse à nouveau ses chaussures de marche pour se balader dans le canyon d'Alta. Rejoindre ensuite Alta, dernière ville avant le Cap Nord. Si la ville en elle-même n'est pas très intéressante, on s'arrêtera tout de fois sur son musée, évoquant la vie quotidienne des Sames à travers le temps. Et lorsque c'est la saison, on peut également y voir le soleil de minuit depuis la colline de Komsa.

Jour 6. Départ pour le Cap Nord. Arrivé sur l'île de Magerøya, l'île du Cap Nord, on pourra faire une dernière halte à Honningsvåg, petit village au port rempli de bateaux touristiques, ou à Skarsvåg, village de pêcheurs, avant de filer sur les derniers kilomètres pour rejoindre le point le plus haut.

Jour 7. Retour sur Tromsø ou Bodø pour prendre son vol de retour.

Escapade d'une semaine en Laponie suédoiseHaut de page

Jour 1. Départ de France vers Luleå, avec une escale à Stockholm.

Jour 2. Visite de Luleå en été, balade en bateau jusqu'aux îles qui entourent la ville, en hiver, la visite se fera en ski, motoneige ou même en voiture sur les routes aménagées sur la mer, qui, entre-temps a gelé ! Visite ensuite de Gammelstad, village médiéval à 15 km.

Jours 3 et 4. Visite de Jokkmokk et des environs, notamment arrêt possible dans le charmant village de Vuollerim pour découvrir son musée archéologique. A Jokkmokk, on ne peut pas passer à côté de son musée Ajtte. L'endroit, bordé de rivières et de lacs, donne l'occasion de réaliser de belles randonnées à travers la forêt, de pêcher en été comme en hiver, et de se laisser tenter par une excursion en chiens de traîneau ou par la découverte du soleil de minuit aux alentours du mois de juin et juillet.

Jours 5 et 6. Retour sur Luleå avec un détour vers Haparanda du côté de la frontière finlandaise, ou une remontée vers Kiruna et Abisko. Kiruna n'a d'autre intérêt que la visite de sa mine, et en hiver, la possibilité de skier non loin du centre. C'est une halte bienvenue sur la route qui mène à Abisko. La station touristique d'Abisko, perdue en montagne, offre plein de possibilités pour les amoureux de la nature. Départ pour la fameuse piste royale à faire en ski ou à pied, téléphérique ouvert toute l'année. On y vient pour le soleil de minuit, les aurores boréales, la nature et encore la nature !

Jour 7. Retour depuis Kiruna ou Luleå.

Escapade d'une semaine en Laponie finlandaiseHaut de page

Jour 1. Départ de la France, transfert par Helsinki, puis arrivée à Rovaniemi.

Jour 2. Visite de Rovaniemi. Les plus réfractaires aux attractions enverront une carte postale depuis la maison du père Noël, les autres iront s'amuser avec les lutins !

Jours 3 et 4. Remontée vers Ylläs et ses environs, balade et découverte de la nature jusqu'au mont Levi, où on passera la nuit dans l'un des hôtels du village. C'est le moment d'apprécier la nature et les grandes étendues désertes, avec toutefois la possibilité d'effectuer des activités proposées par les petites agences locales.

Jours 5 et 6. On continue vers le nord par la route qui part du mont Levi jusqu'à Inari et le parc naturel de Lemmenjoki. Visite du musée same Siida et randonnée à travers le parc naturel.

Jour 7. Retour jusqu'à Rovaniemi (350 km depuis Inari ; 39 km depuis Ivalo).

Séjour longHaut de page

On peut envisager un circuit ayant pour départ et arrivée Luleå, en Laponie suédoise. L'idée serait de traverser la Laponie suédoise en direction des îles Lofoten en Norvège, puis de prendre la direction du Cap Nord. Visiter ensuite la Laponie des fjords, le long de la mer de Barents, avant de redescendre vers le sud, en traversant la Laponie finlandaise. Ce circuit, très long, demande donc une certaine indépendance au niveau des transports (impossible de le faire uniquement en transports en commun). Pour aller plus vite, en Norvège, il peut être intéressant d'avancer grâce à l'Express Côtier.

Au départ de Luleå en Suède, on traversera la Laponie suédoise, depuis les rives du Golfe de Botnie en allant vers le nord, par Gammelstad (village médiéval classé au patrimoine mondial de l'Unesco), Boden et la visite de ses forts, avant d'emprunter la route 97 jusqu'à Vuollerim, avec une halte à son musée archéologique. On continue sur Jokkmokk, Kiruna (pour y apprécier son soleil de minuit en été), un possible détour par le petit village de Jukkasjärvi, et les forêts montagneuses d'Abisko, pour enfin arriver à Narvik en Norvège.

De Narvik, partir à la découverte des îles Lofoten pour quelques jours, en louant un rorbu, et profiter des paysages. Faire un circuit du nord au sud, jusqu'à Moskenes, puis revenir à Narvik, ou prendre l'Express Côtier à Stamsund ou Svolvaer, pour remonter en direction du Cap Nord, avec des escales à Tromsø et Alta.

Une fois au Cap Nord, se lancer sur la route des fjords. Descendre à Svarsvåg, village de pêcheurs. Prévoir 6 heures de route pour rejoindre Gamvik, à l'est, et un peu plus au sud du niveau du Cap Nord. Haut lieu de la pêche, ce village sur les rives de la mer de Barents propose des excursions en traineau ou en bateau pour découvrir la région. Traverser les paysages désertiques remplis de glaciers pour gagner Kongsfjord, puis prendre la nationale RV890 vers Bervelåg, en traversant des paysages sauvages, mêlant falaises et fjords.

On rejoindra ensuite la Finlande, avec un premier arrêt à la frontière à Utsjoki, puis Kevo. Destination idéale pour les amoureux de la nature, qui pourront profiter des parcours de randonnée à travers la réserve naturelle. On continue vers la Laponie des lacs, afin de gagner Inari et Ivalo. Inari pourrait détenir la clef de la culture same avec un centre culturel lui étant consacré. Près du lac Inari se trouve également le sanctuaire païen des anciens Sames. L'été, on peut visiter une ferme de rennes, pour se pencher de plus près sur la mascotte locale. La route continue ensuite vers Sodankylä, au coeur de la Laponie finlandaise. Ancien carrefour pour les communautés sames, on peut aujourd'hui profiter de sa nature. Rejoindre ensuite Rovaniemi, capitale de la Laponie finlandaise, et ville du père Noël. Au-delà de la visite du très touristique Santa Claus Village, on peut également s'attarder sur la maison de Noël, le Joulukka ou d'autres activités autour du célèbre personnage. Se diriger ensuite vers Kemi, et son fameux château de glace, avant de rejoindre Tornio sur les côtes du Golfe de Botnie, puis Luleå pour la fin du voyage.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Laponie

Toutes les bonnes adresses Laponie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté