Située à 68° de latitude nord au-dessus du cercle polaire, cette cité, plongée en hiver dans l'obscurité et la neige pendant plusieurs mois, porte un nom qui, en lapon, signifie " perdrix blanche ". On peut y admirer le soleil de minuit entre le 31 mai et le 14 juillet.

Kiruna fut édifiée à partir du XVIe siècle par des chasseurs lapons qui devinrent par la suite éleveurs de rennes. Elle se targue d'avoir été pendant longtemps la municipalité la plus étendue du monde avec 20 000 km² ! De nos jours, ils ne sont plus que quelques centaines de Lapons, sur une population de 18 000 habitants. C'est à partir de 1900, lorsque débuta l'exploitation du minerai de fer dans les montagnes environnantes, que Kiruna connut un véritable essor. Aujourd'hui, surplombant de sa masse orangée la plaine steppique ainsi que la petite ville, la mine de Kiirunavaara est une des plus grandes mines souterraines du monde. A ce titre, elle est ouverte aux visiteurs qui peuvent découvrir, à plusieurs centaines de mètres sous terre, les méthodes d'extraction et de traitement du minerai, opérées par LKAB.

De cette activité, Kiruna porte les stigmates : entourée à l'est et au sud d'une ceinture de petits pavillons, d'entrepôts, de garages, de voies ferrées, et bordée par un lac que traversent des complexes métallifères, la ville en elle-même est dénuée de tout charme. Néanmoins, on peut y découvrir une curieuse église en bois rouge construite en 1912 sur le modèle d'une hutte lapone. Dans un style plus moderne, son hôtel de ville est également insolite : datant de 1964, c'est une bâtisse rectangulaire de brique rouge d'où émerge une tour métallique ornée d'horloges sur ses 4 côtés. Ce clocher surréaliste se repère d'ailleurs facilement compte tenu de sa taille.

Dans les années à venir, la ville va subir d'importants changements. En effet, situé non loin du coeur de la mine, le centre-ville va devoir être déplacé car le sol s'affaisse sous les fissures provoquées par le creusement souterrain. La décision de déplacer le centre de 7 km soulève de nombreux problèmes, notamment pour l'église et l'hôtel de ville que les Suédois veulent bien évidemment conserver ! C'est une première dans l'histoire de l'urbanisme que ce déplacement de ville - le processus est d'ailleurs expliqué lors de la visite de la mine LKAB. Le processus a beau avoir déjà été engagé, l'essentiel sera fait pour... 2033. Et l'ensemble du projet prendra fin dans un siècle...

Les lieux incontournables de KIRUNA

Organiser son voyage à KIRUNA

Photos de KIRUNA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

13.95 €
0000-00-00
384 pages
Avis