Guide de LONDRES : Londres en 30 mots-clés

Bière

Les amateurs de bière seront peut-être un peu étonnés du goût de leur boisson favorite outre-Manche. En effet, la Grande-Bretagne et la République d'Irlande sont les seuls pays où la bière d'origine est de fermentation haute, ce qui veut dire notamment pauvre en gaz. Et c'est à température ambiante que ces bières se dégustent, vous les trouverez donc rarement fraîches. Cela surprend au début, et vous pouvez furtivement regretter le bienfait d'une bière bien désaltérante mais vous découvrirez des saveurs plus riches et variées. La consommation de bière est ancrée dans la culture anglaise, dès la pause déjeuner vous pourrez constater que les pubs sont fréquentés pour déguster l'une de ces lager, histoire de bien poursuivre la journée !

Binge Drinking

Vous risquez d'être navré du spectacle du vendredi soir après la fermeture des pubs à 2h du matin : hommes et femmes de (presque) tous les âges finissent saouls après une longue soirée passée à boire. Au même titre que le football ou le rugby, il semble que la cuite du vendredi soir soit un sport national et un événement majeur dans la vie d'un citoyen britannique. Et rien ne semble servir de leçon, car bien souvent tout ceci recommence le samedi et cela chaque semaine pour certains... Boire pour se saouler au plus vite, c'est ce qu'on appelle ici le binge drinking. Le résultat est dramatique parmi les plus jeunes, alcoolisme prématuré, gueule de bois au réveil... On est bien loin de l'élégance british qu'on peut avoir en tête.

Bobbies

Les bobbies sont les fameux policiers londoniens aux casques bombés si caractéristiques. Ils sillonnent les rues de Londres afin de maintenir l'ordre dans une capitale toujours plus sujette au crime, notamment en ce qui concerne les attaques à l'arme blanche. Ce surnom leur vient de Sir Robert Peel qui créa la Metropolitan Police en 1829.

BYO

Abréviation de Bring Your Own, à savoir " apportez la vôtre ". Par cela, comprenez : " Apportez votre propre bouteille de vin ". C'est une pratique de plus en plus courante dans les restaurants londoniens qui n'ont pas forcément la licence adéquate pour servir de l'alcool : chacun apporte sa bouteille tout en commandant un plat au restaurant. Dans certains cas, le BYO est gratuit mais, la plupart du temps, les restaurateurs prélèvent un petit corkage fee, ou droit de bouchon, notamment lorsqu'ils proposent eux-mêmes une liste de vins.

Cheers

Au départ, ce mot est utilisé pour trinquer, notre équivalent de " Santé ! ". Mais il est vite devenu en Angleterre une marque d'affection qui sert à peu près à tout dire : merci, au revoir, à plus tard...

Cockney

Le cockney est le parler populaire de l'East End londonien. Au-delà d'une intonation caractéristique, il existe tout un vocabulaire ainsi que de nombreuses expressions qui peuvent être incompréhensibles pour celui qui ne le parle pas. Tout un système de rimes remplace également un mot courant par un autre, sans lien apparent. Ainsi, si l'on vous parle d'Aristote (Aristotle), il faut comprendre que l'on discute d'une bonne bouteille (bottle). Bref, pas facile quand on débarque !

Colocation

Les appartements à la location comme à la vente, étant tout simplement hors de prix à Londres, beaucoup de Londoniens vivent en colocation. Impossible de vivre seul, il faut donc s'habituer et partager les petites habitudes de ses room-mates ou ses flat-mates. Les annonces pour partager un appartement sont très nombreuses. Le bouche à oreille marche particulièrement bien, alors n'hésitez pas à en parler en soirée ou au pub, c'est un mode de vie très pratiqué, de surcroît à Londres. Il est donc assez facile de trouver une colocation si vous cherchez à vous y installer.

Cosmopolite

Londres est sûrement l'une des capitales les plus cosmopolites d'Europe. La ville compte en effet plus de 8 millions d'habitants dont un quart appartient à une minorité ethnique. Plus de 300 langues y sont parlées. Ces communautés se sont souvent regroupées par quartier - Chinatown pour les Chinois, Bricklane pour les Bangladais, Golders Green pour la communauté juive ou encore Brixton pour les Afro-Caribéens - faisant de Londres une succession de villages aux ambiances si différentes. En dehors de ces populations installées, Londres est une ville qui voit défiler beaucoup de gens de passage : étudiants, baroudeurs. Toute cette mixité, vécue la plupart du temps dans un climat tolérant et pacifiste, fait de Londres l'une des capitales d'Europe les plus cosmopolites. A l'heure actuelle le Brexit (la sortie du Royaume-Uni de l'Europe) pose de nombreuses questions aux travailleurs étrangers, notamment européens, qui vont sûrement devoir faire des démarches administratives pour poursuivre leur activité en Angleterre. Affaire à suivre !

Dress Code

Les Anglais sont assez stricts en matière de code vestimentaire. Il est fréquent que des lieux et des soirées exigent un dress code pour entrer. Ainsi, si vous envisagez d'écumer les soirées londoniennes, ne partez pas qu'avec une paire de baskets ou de tongs mais également avec des chaussures habillées et une tenue pouvant aller, pour les hommes, jusqu'à inclure la cravate. Le dress code va de dress smart (élégant, généralement cravate) à smart casual (élégant sans besoin de la cravate) ou dress trendy (branché) ainsi que no ordinary jeans or trainers (pas de jeans ou baskets). Les Anglaises sortent le grand jeu dès que possible et il n'est rien de plus intrigant que de les voir en nuisette par tous les temps.

Fish'n'Chips

Si nous avons le coq au vin, la daube ou encore la blanquette de veau, les Anglais, eux, ont le fish and chips qui reste leur plat le plus célèbre. Le fish and chips, c'est tout bonnement du poisson blanc trempé dans une pâte que l'on plonge dans l'huile bouillante pour le faire frire et que l'on sert accompagné de frites. Le tout assaisonné non pas de mayonnaise ou de ketchup mais de sel et de vinaigre. Auparavant, on servait ce plat dans du papier journal, mais, avec les nouvelles règles d'hygiène, il est servi dans un papier blanc, sans encre. A déguster dans un des nombreux pubs de Londres.

Gherkin

The Gherkin est l'un des symboles du renouveau architectural de l'Est londonien. Ce bâtiment, de forme oblongue, initialement appelé 30 St Mary Axe, a très vite reçu le sobriquet affectueux de " cornichon ". Les Londoniens adorent ce superbe building, entièrement vitré, qui dynamise l'horizon de Londres de sa forme futuriste. Et puis, certains y voient même un aspect phallique plutôt flagrant... Le dernier gratte-ciel inauguré en 2013 se situe à deux pas, The Shard, le plus haut d'Europe avec ses 309 mètres, où la vue y est magique !

Gratuité

Londres est la ville des musées gratuits. Un don est le bienvenu pour soutenir cet effort très appréciable pour les touristes comme pour les résidents. Parmi les musées gratuits, on trouve : British Museum, National Gallery, National Portrait Gallery, Tate Modern et Tate Britain, Victoria and Albert Museum, la collection Wallace, Museum of London, le Museum d'Histoire naturelle et encore beaucoup d'autres. Certains musées font même des nocturnes. Profitez-en !

Happy Hour

Le happy hour ou " heure joyeuse " est une invention anglaise qui est aujourd'hui connue un peu partout dans le monde. Pratique généralisée dans tous les bars anglais et donc à Londres, à des heures parfois différentes mais généralement en fin d'après-midi ou début de soirée, elle permet durant un laps de temps défini d'acheter certaines boissons (bière, vin, cocktail) à moitié prix. Cette coutume a été instaurée pour attirer plus tôt des clients dans les bars tout en leur permettant de boire un verre à moindre coût. De ce fait, à cette heure-ci, les bars sont souvent remplis et l'ambiance est très sympathique.

Jack l'Eventreur

Connu en Angleterre sous le nom de Jack the Ripper, c'est probablement le tueur en série le plus célèbre d'outre-Manche. Sa présence plane toujours sur Londres, notamment lors des visites guidées qui présentent chaque endroit où le tueur a opéré, avec force détails et anecdotes croustillantes. Le mystère est toujours intact sur ce tueur en série anglais qui a assassiné sauvagement cinq prostituées dans le Londres victorien de la fin du XIXe siècle. Depuis, intrigues, suppositions et spéculations en tous genres alimentent encore les conversations.

License

Habitués que nous sommes à rester dans les bars jusqu'à 2h du matin, il est difficile de s'adapter au rythme des pubs anglais qui fermaient à 23h jusqu'en 2005. Depuis cette date, une loi permet d'étendre les heures d'ouverture : les pubs et les bars peuvent demander une late licence et ainsi fermer quelques heures plus tard. Cependant, dans la pratique, ce changement existe surtout pour le week-end, mais, en semaine, il est encore très courant de voir les pubs fermer à 23h.

Musical

Londres est la capitale des comédies musicales. Près d'une vingtaine de théâtres présentent des comédies musicales tous les soirs avec, souvent le week-end, une seconde représentation dans l'après-midi. Certaines sont à l'affiche depuis plusieurs années. Parmi les shows les plus populaires du moment, on retrouve Le Roi Lion, Wicked, Les Misérables, Mamma Mia ou encore Aladdin.

Pluie

Certes, le temps ne sera pas celui de la Côte d'Azur, mais il est faux de dire que Londres est une ville où il pleut tout le temps. Enfin, c'est à moitié faux ! Le climat n'est pas plus mauvais (il est même meilleur) que celui du nord de la France. La pluie peut être fine, mais le plus souvent ce sont des averses, parfois violentes, hiver comme été, et ces averses sont généralement imprévisibles, ce qui justifie le port d'un parapluie en permanence. En revanche, il est aussi fréquent qu'un beau soleil apparaisse juste après l'averse et que les lunettes de soleil soient également nécessaires... Les Anglais ont l'art de s'adapter aux caprices de la météo. Alors ne désespérez pas le matin s'il pleut : après la pluie, le beau temps !

Pop-Rock

Vers la fin des années 1950, le puissant rock'n'roll s'assagit, donnant naissance à une musique plus populaire, pop. Les groupes phare de ces années-là restent bien sûr les Beatles et les Rolling Stones, qui enthousiasment rapidement les foules de leurs mélodies douces et chantantes. Si la pop est décriée par certains comme étant commerciale et moins authentique que le rock'n'roll, elle place Londres sur le devant de la scène musicale et les groupes pop-rock se multiplient. Les années 1970 et 1980 voient Elton John, Queen ou George Michael s'illustrer dans ce genre. Courant 1990, le genre dévie et se développe désormais outre-Atlantique, en s'enrichissant d'influences punk. Ce pop punk sera porté par des groupes américains ou canadiens, comme Blink 182 ou Sum 41. Aujourd'hui, Robbie Williams est l'un des rares représentants britanniques de la pop music, les autres étant principalement nord-américains.

Poppy Day

Le jour des coquelicots est une tradition. Le poppy est traditionnellement porté le jour de Remembrance Day en hommage à toutes les personnes qui ont perdu la vie durant les deux grandes guerres mondiales, la guerre des Malouines (Falklands War) et la guerre du Golfe. C'est l'emblème du coquelicot qui a été choisi en souvenir des coquelicots qui poussaient dans les champs de Flandres durant la Première Guerre mondiale. Ces coquelicots sont en papier et fabriqués par d'anciens soldats, ils sont vendus par des associations caritatives. Le Remembrance Day est le dimanche le plus proche du 11 novembre ; ce jour-là, des parades d'anciens soldats sont organisées au Whitehall et des services religieux sont célébrés.

Pub

Si le mot " pub " a été créé à l'époque victorienne, contraction de public houses, ce sont les Romains qui ont donné aux Britanniques les premiers pubs, il y a de cela 2 000 ans. Il s'agissait de tavernes qui servaient de la nourriture et du vin. L'arrivée du christianisme ne change rien et, au Moyen Age, c'est à cause de l'augmentation de la population et des industries qui polluent les eaux que la bière devient une boisson sûre pour la santé et que les brasseries prennent une place importante dans la société. Depuis toujours, le pub est un endroit populaire et chaleureux, où l'on vient entre amis pour discuter, boire, regarder un match de football. Les classes sociales et les âges se mélangent, hommes d'affaires, ménagères et bambins se retrouvent le dimanche pour manger le traditionnel rôti. Depuis quelques années, Londres a vu se développer un nouveau type de pubs, appelés gastropubs, où l'on mange une nourriture saine et plus recherchée.

Reine
<p>Parade royale à Londres.</p>

Parade royale à Londres.

La reine Elisabeth II est la souveraine du Royaume-Uni depuis 1952. Les Anglais lui sont très attachés, si bien qu'elle est représentée un peu partout à Londres sur des cartes postales, des mugs ou des assiettes en porcelaine. Vous ne pouvez pas quitter Londres sans être au moins passé à Buckingham Palace, résidence officielle de la monarchie britannique ou à la Tour de Londres pour admirer les joyaux de la couronne. La relève de la garde est également une attraction très prisée. En juin 2012, la reine a fêté son jubilé de diamant. 60 ans de règne célébrés pendant 4 jours consécutifs, une fête qui a enthousiasmé des millions de Britanniques. Elle est le seul monarque britannique, avec la reine Victoria, à avoir accompli 60 ans de règne. Après la mort du roi de Thaïlande Rama IX en 2016, elle devient la souveraine la plus âgée encore en exercice et celle ayant régné le plus longtemps.

Rouge

Le rouge est la couleur qui symbolise le mieux Londres. C'est ainsi la couleur classique des autobus londoniens à deux étages, des cabines téléphoniques, des boîtes postales, des uniformes de la garde royale, etc.

Smog

C'est le nom donné au célèbre brouillard londonien, combinaison de smoke (fumée) et fog (brouillard). Mais, en réalité, ce phénomène est moins lié aux conditions climatiques qu'à la pollution qui régnait dans la ville à l'époque de la révolution industrielle, au moment où Londres était envahie de nombreuses usines. En effet, l'ère victorienne est une époque terrible en matière d'hygiène et de santé - Londres est recouverte en permanence d'un brouillard épais et malsain. Le premier Clean Air Act est instauré en 1956. Celui-ci consiste en une série de mesures ayant pour but de purifier l'air de la ville et encourage notamment les foyers à s'équiper de chauffage électrique ou au gaz. Depuis, toutes les cheminées chez les particuliers sont condamnées.

Sorry

Les Anglais sont très polis, sorry est donc un mot que vous risquez d'entendre très souvent. En plus des traditionnels thank you (" merci ") et please (" s'il vous plaît "), qu'il serait mal vu d'oublier lorsque vous vous adressez à quelqu'un, le plus étonnant est certainement cette propension qu'ont les Londoniens à s'excuser à la moindre occasion. Attention, pensez à vous excuser également et à ne pas profiter de cette bienséance anglaise, car il est également possible de voir un Anglais perdre son flegme légendaire.

The Thames

Ce fleuve, long de 338 km, traverse Londres d'est en ouest, créant une frontière naturelle qui scinde la ville en deux. C'est au nord de Londres que se trouvent la plupart des attractions touristiques et la quasi-totalité des musées. Le Sud pourtant rattrape son retard, les quartiers populaires qui le composent sont en plein essor et il faut désormais traverser le fleuve pour se rendre dans certains clubs parmi les plus branchés du moment. Si la Tamise a été par le passé un fleuve très pollué à cause des eaux usées déversées par les industries au plus fort de la révolution industrielle, de vastes opérations de nettoyage ont débuté en 1974 et aujourd'hui la Tamise est un fleuve propre où les poissons sont revenus.

Thé

Comme les Anglais le disent volontiers eux-mêmes, s'ils ne possèdent pas la meilleure cuisine, ils préparent toutefois le meilleur thé au monde. On ne les contredira pas car, effectivement, pour eux, le monde s'arrête de tourner à l'heure du thé. Moment sacré de l'après-midi, véritable institution britannique, vous voici à l'heure du tea time. Lorsque l'on invite des amis, le thé se sert dans de la belle porcelaine et se boit avec un peu de lait et accompagné de biscuits ou de gâteaux, notamment des scones. De nombreux salons de thé proposent de vrais afternoon tea, c'est l'occasion de tester les succulentes pâtisseries accompagnées des meilleurs thés, typiquement British.

Trendy

Désigne en anglais ce qui est branché. Il peut s'agir d'un style vestimentaire comme d'un endroit à la mode ou une activité. En ce qui concerne les vêtements, il s'agit de ce look, si particulier aux Londoniens, mélange de vêtements élégants et de fripes chinées aux puces. Ainsi, les Londoniennes préfèrent de loin le modèle Kate Moss, qui peut assortir un petit top bon marché avec un sac Gucci et une paire de tongs, à celui de Victoria Beckham, vêtue de luxe de la tête aux pieds. Il faut le dire, avec le nombre de boutiques que compte la ville, ce n'est pas étonnant que les Londoniens soient si bien habillés. Parmi les personnalités les plus influentes en matière de style, il faut désormais compter sur des noms tels que Kate Middleton ou encore les it-girls anglaises, Cara Delevingne, Rosie Huntington-Whiteley, Jourdan Dunn ou encore Alexa Chung.

Tube

Le tube est le petit nom familier que les Londoniens donnent à leur métro normalement appelé Underground. Ce surnom fait référence à sa forme cylindrique. Le métro londonien est le plus vieux métro au monde ; construit en 1863, il transporte chaque jour près de 3 millions de personnes et reste le moyen de transport le plus rapide pour circuler dans la ville. Et puis il y a l'Overground, genre de TER qui dessert certains quartiers plus excentrés, tout aussi pratique et rapide que l'Underground.

Vegan

La tendance bio fait fureur outre-Manche, et une partie de la population anglaise fait très attention ces dernières années à ce qu'elle a dans son assiette. Conséquence directe, tous les supermarchés possèdent désormais leurs produits étiquetés " bio ", les restaurants sont de plus en plus nombreux à proposer une carte avec des plats végétariens et certains fast-foods proposent un veggie burger, autrement dit un hamburger végétarien. N'hésitez donc pas à découvrir les vertus du bio et à goûter par exemple un cocktail de fruits et légumes vitaminés.

Vintage

Ce mot anglais qui signifie " grand cru, millésime " est employé pour désigner tout ce qui est rétro et qui a vécu. Ensuite on peut qualifier de vintage à peu près tout et n'importe quoi : des accessoires, des vêtements, des meubles, des objets de décoration... Si c'est vieux, rare, bien conservé, c'est vintage. A Londres, le vintage est comme une seconde religion. S'habiller ou acheter vintage, c'est affirmer son goût pour l'authentique et c'est ce dont les Londoniens raffolent. Capitale de la mode dans les années 1960, Londres est aujourd'hui le temple du vintage.

Faire – Ne pas faire

Faire

Laisser un pourboire de 10  % au restaurant, sauf s'il est déjà inclus dans l'addition ce qui est généralement le cas (il est alors indiqué : service charge included).

Aller au pub à l'heure de l'apéro, l'heure où les Anglais quittent le bureau et vont directement au pub, c'est ce qu'ils appellent un after work, une très bonne occasion pour s'immerger dans le quotidien du Londonien type.

Déguster un afternoon tea à l'heure du goûter. Une expérience typiquement British.

Manger un fish & chips sur le pouce et continuer votre balade.

Profiter des nombreux parcs pour organiser un pique-nique et faire une séance de bronzage lorsque le soleil est au rendez-vous.

Bien regarder quand vous traversez une rue et attendre le feu vert pour les piétons (en vous rappelant que les voitures roulent à gauche en Angleterre).

Ne pas hésiter à demander à votre interlocuteur de répéter ce qu'il vient de dire si vous n'avez pas tout saisi, les Anglais sont très tolérants et ont conscience que leur accent n'est pas toujours facile à décrypter !

Ne pas faire

Confondre ce qui est anglais et américain.

Parler français dans les endroits publics en pensant que personne ne vous comprendra, surtout à Londres. N'oubliez pas que la capitale est envahie par les Français  ! Egalement parler français on pensant que tout le monde vous comprendra...

Doubler dans une file d'attente : les Anglais sont plus disciplinés que les Français en la matière et ne se gêneront pas pour vous faire remarquer votre incivisme.

Critiquer la famille royale quand on est un étranger.

Refuser une invitation à boire un verre. Cela surprendra voire choquera  ! Jouez finement en commandant le plus petit verre (la fameuse pint fait 0,57 cl, mais il existe des half pints à 0,27 cl).

Oublier son parapluie et ses lunettes de soleil !

Adresses Futées de LONDRES

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis