Capitale du Danemark, Copenhague est à la pointe du design et des nouvelles technologies. Cette ville scandinave où il fait bon vivre (les Copenhaguois sont les inventeurs du courant hygge et du délicieux smorrebrod) mêle à la perfection modernité, simplicité et originalité ; affirmant son identité avec fierté à travers un passé viking et des sagas nordiques. Alliant courtoisie, rigueur et décontraction, les habitants bénéficient en matière de politique sociale d'un système exemplaire, même s'il leur arrive de s'en plaindre ! Derrière leur discrétion légendaire se dissimule une redoutable efficacité. Copenhague la paisible, celle qui inspira jadis le célèbre conteur Hans Christian Andersen, dévoile son port typique Nyhavn, le palais d'Amalienborg, le château de Christiansborg, le jardin de Tivoli et le Musée national et la Glyptoteket, ainsi que des tours à l'architecture audacieuse et la brasserie Carlsberg. Savourez l'absence d'embouteillages et les pistes cyclables animées, admirez les immeubles d'architectes célèbres, allez de festivals en soirées underground dans Kodbyen et Vesterbro, empruntez des ponts défiant la logique et l'imagination pour rejoindre Christianshavn et la ville libre de Christiania... Alors qu'est-ce qui rend si mélancolique la petite sirène (du moins sa réplique, l'originale étant, après maints assauts, cachée en lieu sûr) sur son rocher en bord de mer ? Un guide touristique sur Copenhague, jolie chrysalide au coeur de la Baltique, vous permettra d'en percer les secrets. 

Les lieux incontournables de COPENHAGUE

Quand partir à COPENHAGUE ?

On peut découvrir Copenhague aussi bien en été qu'en hiver. Chaque saison permet d'apprécier la ville sous différents angles. Voici quelques conseils pour savoir quand partir à Copenhague. 

Haute saison touristique : La saison la plus agréable est l'été, même si les touristes sont (trop) nombreux. A cette époque, les journées sont longues et la lumière est superbe. Dans l'ensemble, la période entre mai et septembre est la bonne pour visiter la ville : les terrasses se remplissent, les promeneurs et les cyclistes sont plus nombreux, les festivals s'enchaînent. La capitale danoise s'enorgueillit d'avoir été la capitale européenne du jazz : principal événement culturel de la ville, le festival de jazz organisé chaque année en juillet accueille sur scène des " pointures ", et des milliers de fans. Par ailleurs, Copenhague accueille assez souvent d'importantes manifestations internationales : inutile alors d'espérer trouver une chambre à plusieurs lieues à la ronde.

Basse saison touristique : D'un point de vue pécunier, les mois d'hiver représentent l'époque la plus intéressante pour séjourner à Copenhague, les hôtels consentant des rabais parfois importants. Mais le budget n'est pas tout, et il faut savoir qu'il peut faire froid (et surtout humide) et que la nuit tombe très vite. Début octobre, la ville hiberne en quelque sorte, jusqu'à l'arrivée de Noël (et l'ouverture des jardins deTivoli, mi-novembre).

Comment partir à COPENHAGUE ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés à COPENHAGUE
  • Partir seul(e) à COPENHAGUE
  • Se déplacer à COPENHAGUE

Si vous avez prévu d'explorer les environs de Copenhague, il peut être intéressant de réserver un voyage organisé, qui vous permettra d'avoir des tarifs préférentiels sur les hôtels et la location de voiture. Des visites guidées vous permettront de découvrir l'histoire et la culture de ce pays, que les Français connaissent peu.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Copenhague est une destination sûre et un séjour dans la capitale du Danemark est simple à organiser en individuel. Pas de problème de sécurité particulière, ni sanitaire. La maîtrise de l'anglais suffit à se débrouiller pour la vie quotidienne et les visites touristiques. On s'adapte vite aux habitudes locales et la gentillesse des habitants facilite le séjour. La ville se parcourt à pied, en bus ou à vélo et est très adaptée au tourisme.

La capitale danoise se visite facilement et à moindre coût grâce à un réseau de transports en commun efficace qui présente l'avantage de fonctionner jour et nuit. Et pour parfaire le système un métro est venu renforcer les bus. Ce nouveau métro permet de relier le centre-ville et l'aéroport en 15 min. S'ajoute la formule de la location de vélo, également très pratique et qui vous permet de même de sillonner rapidement la ville et de vous sentir d'emblée intégré !

Préparer son voyage à COPENHAGUE

Les circuits touristiques à COPENHAGUE

Copenhague, capitale féérique

Pour découvrir la ville, un week-end prolongé peut suffire (trois ou quatre jours, tout en sachant que le lundi beaucoup de musées sont fermés).

Petit tour du Danemark

La durée limitée d'un tel séjour permet tout de même d'avoir une bonne vue d'ensemble du pays. On passera ainsi quelques jours à visiter Copenhague avant de se diriger vers le nord, puis de rejoindre ...

Photos de COPENHAGUE

Découvrir COPENHAGUE

Les plus de Copenhague

Un bon nombre d'idées reçues persistent encore quand on évoque les pays scandinaves, et notamment la froideur légendaire d'un peuple vivant au rythme d'hivers interminables... Et pourtant ! Ni l'humeur ni le climat copenhaguois ne peuvent être associés à un tel cliché. Si le climat est tempéré, le tempérament danois, lui, peut être parfois de feu malgré une froideur apparente.

Hospitalité

On peut se balader dans la capitale danoise (comme dans le reste du pays) en toute tranquillité et, surtout, en toute sécurité, sans crainte d'être apostrophé ou harcelé, ce qui n'implique pas l'indifférence ! Fiers de leur identité, les Danois mettent un point d'honneur à accueillir les touristes, d'autant qu'ils sont quelque peu flattés de leur visite dans ce pays encore trop méconnu. Ils s'emploieront donc à faciliter le séjour des étrangers. Les Français sont particulièrement bien reçus au Danemark, et pour cause... les Danois sont de fins gastronomes et amateurs de bon vin ! Ces propos doivent cependant, à notre grand regret, être modérés car force est de constater sur place que cette hospitalité n'est pas également distribuée à tous les étrangers et que certaines personnes, en raison de leur nationalité ou couleur de peau peuvent avoir plus de mal à s'intégrer au pays...

Tout est pensé pour améliorer le quotidien

Tout ici est conçu pour faciliter la vie de l'usager, qu'il soit handicapé, chargé de bagages ou simplement fatigué, et cela frappe tout de suite le voyageur du sud, peu habitué à de telles attentions : pas de portiques dissuasifs pour accéder aux quais du métro ou du train, chaises roulantes dans les musées, ascenseurs ou escaliers mécaniques un peu partout, etc. Les structures hôtelières sont développées (on compte plus de 130 hôtels à Copenhague !) et mises à niveau, et le service demeure à la hauteur des prestations offertes.

Des transports faciles à utiliser

Les déplacements sont facilités par une infrastructure routière moderne (les autoroutes sont gratuites), et les transports publics sont aussi fiables que variés (et d'utilisation très simple) : on peut aller partout, et ce, d'autant plus facilement avec la Copenhagen Card (CPH Card) qui permet d'emprunter le réseau du grand Copenhague - train, bus, tram - sans bourse délier... du moins une fois qu'on l'a en poche.

Une destination à découvrir en famille

A l'instar du Danemark, Copenhague est une destination idéale pour un séjour en famille : un grand nombre de sites culturels disposent de locaux spécialement aménagés pour les enfants. La plupart des cafés et restaurants proposent des menus " enfant " (sans oublier les chaises hautes ou les tables à langer) ; les parcs d'attractions et les nombreux espaces verts offrent aussi l'opportunité de partager en famille des moments agréables et paisibles... Sans compter que bon nombre de loisirs et activités sont dédiés aux plus jeunes (musées, parc d'attraction, aquarium).

Une capitale à taille humaine

Copenhague est une ville à taille humaine, facile à explorer à pied ou à vélo. On s'imprègne en un temps record de son atmosphère bon enfant si caractéristique. Les distances, réduites, permettent aisément de rallier à pied les différents points d'intérêt. Nul besoin de mobiliser une journée entière pour visiter un musée ni même pour aller d'un quartier à l'autre.

La capitale du vélo

Copenhague est sans conteste la capitale du vélo ! Chaque jour, 36 % de la population se rend au bureau, à l'école ou à l'université à bicyclette. Et bien plus de la moitié en possède une. Vous remarquerez très vite que l'espace urbain est spécialement aménagé pour les cyclistes, qui circulent on ne peut plus facilement grâce à 350 km de pistes dédiées. Sans oublier les parkings/garages à vélos dispersés à travers la ville, les boutiques d'accessoires ou de réparation, etc. Que les touristes se rassurent, ils pourront louer un vélo auprès de leur hôtel ou chez un loueur.

Une ville culturelle

Tournant le dos à son passé industriel, la capitale danoise est devenue une destination hautement culturelle : résidences royales (pas moins de quatre dans la capitale même, trois autres aux alentours immédiats), des musées superbement aménagés, conçus et mis en scène de façon à faire découvrir l'histoire mal connue du royaume, mais aussi un art qui n'a que relativement peu franchi les frontières !

Le design danois

Les Danois sont à la pointe du design, et cela se voit à Copenhague ! Parmi les designers les plus célèbres, il faut citer Georg Jensen (début XIXe), Arne Jacobsen, Hans Wegner et Børge Mogensen (années 50). Beau, fonctionnel et ergonomique, tel doit être un objet danois. Vous aurez une idée de ce que ce qui se fait en la matière, dans différents domaines (mode, mobilier, jouets), en vous baladant dans la rue Bredgade (salle des ventes Bruun Rassmussen, musée du Design, boutiques d'antiquités), en visitant le Centre de Design danois (exposition LEGO et poubelles Vipp, inventés ici-même !) ou le Musée d'Art d'Ordrupgaard et la maison de l'architecte Finn Juhl (Charlottenlund, au Nord de Copenhague).

Une modernité maîtrisée

Copenhague, c'est aussi une agglomération moderne : la capitale du design bien entendu, mais aussi, depuis quelques décennies, celle d'une architecture contemporaine audacieuse, privilégiant souvent un élégant minimalisme. Le Diamant noir, le nouveau quartier de Havne Holmen, l'opéra, le Koncerthus de Jean Nouvel figurent parmi les exemples phares du renouveau d'un art de bâtir qui vise à intégrer les nouvelles constructions en harmonie avec le paysage urbain, tandis que docks, usines et entrepôts, rénovés, retrouvent une nouvelle jeunesse pour accueillir aujourd'hui équipements culturels, habitations et hôtels.

COPENHAGUE

Guide COPENHAGUE

COPENHAGUE 2018/2019

Copenhague est devenue ces dernières années une destination de week-end appréciée. Il est vrai que la capitale danoise dispose, outre ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
9.90 €
288 pages

Reportages & actualités de COPENHAGUE

Ailleurs sur le web
Avis