La pause nature... Le village de Caussols est situé sur un rude plateau karstique composé de roches calcaires sculptées par l'érosion, au pied des contreforts des Alpes. À une altitude moyenne de 1100 m, entre mer et montagne, le plateau est dominé au nord par le sommet de Calern (1458 m), site de l'Observatoire astronomique de la Côte d'Azur, et au sud par le Haut-Montet qui porte un radar de l'Aviation civile. L'ensemble forme un site naturel préservé, au paysage façonné au cours des siècles par le pastoralisme. Témoins de ce passé pastoral, les bories, enclos, bergeries, abreuvoirs, qui parsèment le paysage. Le plateau de Caussols est un chaos de pierres grises, à la maigre végétation. Il n'offre au regard qu'une vaste étendue minérale parsemée de rochers sculptés par l'érosion. Modelé depuis des siècles par le ruissellement des eaux pluviales, le plateau est truffé de centaines de gouffres, d'avens et de dolines, ces effondrements du sol qui laissent place en surface à un trou béant. On ne vient pas à Caussols par hasard. On y vient pour profiter de la nature environnante, du calme du plateau, et du climat vivifiant. La situation géographique fait que le climat ici est presque continental, hésitant entre la Méditerranée et la montagne proche, balançant tantôt vers l'une, tantôt vers l'autre. Les étés sont chauds et secs. Loin des chaleurs de la côte, la fraîcheur de l'altitude rend le séjour à Caussols très agréable. Les hivers, quant à eux, sont froids et secs. En tout début d'année le plateau est régulièrement enneigé, conférant au Causse une atmosphère de carte de Noël particulièrement apaisante. Le printemps et l'automne sont particulièrement arrosés, les eaux ruisselantes venant alimenter le réseau qui court dans les kilomètres de galeries souterraines. Ce climat a favorisé l'existence d'une faune et d'une flore spécifiques au plateau de Caussols. L'été on peut observer sur le plateau une extraordinaire variété de fleurs : le lys de Pomponne, différents types d'orchis, des tulipes et des pivoines sauvages, des narcisses et des daphnés des Alpes. Les animaux ne sont pas en reste, une faune très variée est présente sur le plateau. On y trouve notamment loups et lynx, cerfs et chevreuils, lièvres et sangliers, ainsi que des vipères. On observe aussi de nombreux rapaces, faucons, aigles, et busards, ainsi que hiboux et petits-ducs.

Altitude de la commune : de 895 m à 1458 m

Altitude du village : 1130 m

250 habitants

Commune du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur.

Un peu d'histoire. Ici, l'histoire semble avoir marqué le pas. Pas de traités ni de faits d'armes. Ce territoire inhospitalier n'attisait pas les convoitises des abbayes ou des seigneurs. Au cours des siècles, la région est restée plutôt isolée, peu habitée et pastorale dans l'ensemble. À la préhistoire, on note la présence d'oppidums celto-ligures, aussi appelés 'castellaras'. Une dizaine d'enceintes en pierres sèches existent encore aujourd'hui aux lieux-dits la Colle des Maçons, les Gleirettes, les Laves, Ville Vieille, l'Adrech, Basthiard, Troubade, ou Pierre-Haute.

Certaines de ces enceintes furent utilisées postérieurement, puisqu'on y a retrouvé des traces d'occupation romaine, comme au camp des Laves, ou au collet de l'Adrech. On dit qu'une voie romaine traversait le plateau, mais il s'agissait plutôt d'un chemin pastoral d'origine médiévale. Par ailleurs, des fouilles menées autour du village médiéval de Villevieille ont mis au jour des céramiques remontant à diverses époques, de l'âge du Bronze jusqu'au Moyen Âge. C'est au XIIe siècle, comme partout dans la région qu'apparaissent les premiers écrits mentionnant Caussols. La région dépendait alors des comtes de Provence. À partir du XIVe siècle, Caussols dépendait du village voisin de Cipières, situé au nord, de l'autre côté du plateau de Calern. En 1640, le village de Caussols fut incendié. L'habitat se dispersa ensuite sur le plateau, sous forme de petites exploitations agricoles. En 1790, Caussols a retrouvé son indépendance en tant que commune, ce qui n'a pas donné lieu à un regroupement des habitations. De nos jours, on observe encore un habitat dispersé sur le plateau, les seuls regroupements d'habitations se situant au hameau de St-Lambert, autour de l'église, et formant un petit centre-village autour de la mairie, ou bien à l'ouest du village, dans le hameau des Claps. La région a perdu la plupart des élevages d'ovins et de caprins, qui ont façonné son territoire, limitant la croissance des végétaux, et contribuant à l'édification de bories, de granges et d'abreuvoirs, tout un patrimoine spécifique à l'activité pastorale.

À voir / À faire à Caussols

Adresses Futées de Caussols

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à Caussols

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de Caussols

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

PRÉALPES D’AZUR

Guide PRÉALPES D’AZUR

PRÉALPES D’AZUR 2019/2020

9.95 €
2019-08-21
192 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .