Occupant la partie occidentale de la presqu'île d'Arvert, La Tremblade est intimement liée à l'océan et la forêt domaniale de la Coubre. Son nom reste encore mystérieux, même si plusieurs hypothèses sont avancées : la fièvre des marais qui faisait trembler les habitants, l'ancien nom de la commune citée par Claude Masse au XVIIe " La Damblade ", les trembles - arbres qui semblent trembler au vent -, ou les poissons ramenés par les pêcheurs dans les filets. Une chose est sûre, La Tremblade et ses 20 kilomètres de sable fin attirent de nombreux vacanciers. En famille, on apprécie particulièrement le Mus de Loup, le Galon d'Or ou l'Embellie ; entre surfeurs, on s'offre quelques instants de plaisirs sur les déferlantes de la Côte sauvage ou de la pointe Espagnole. Chacune de ces plages est accessible soit par la route, soit par une piste cyclable serpentant à travers l'odorante forêt de pins. Plus au nord, les marins redoutent l'entrée du pertuis de Maumusson et ses puissants courants. Tristement célèbre, le lieu a été le théâtre de nombreux naufrages. Au sud, le paysage change et laisse apparaître d'anciens marais reconvertis en claires. Ce lieu est essentiel pour la commune, puisque le centre ostréicole est basé à l'embouchure de la Seudre. L'activité portuaire a été marquée par deux produits d'importance, le sel et les huîtres.
Le quartier nord de la Tremblade, Ronce-les-bains, a une place à part. Devenu station balnéaire en 1860, ce lieu ne cessera d'accueillir des touristes, particulièrement depuis 1876 avec la mise en place de la ligne de chemin de fer Saujon-La Tremblade. Ses plages abritées, protégées par l'île d'Oléron, en font le paradis des baigneurs. Les joueurs apprécient quant à eux le casino, inauguré en 2007.

À voir / À faire à La Tremblade

Organiser son voyage à La Tremblade

Photos de La Tremblade

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CHARENTE MARITIME

Guide CHARENTE MARITIME

CHARENTE MARITIME 2019

9.95 €
2019-05-22
360 pages
Avis