Le nom de Saint-Affrique apparaît officiellement en 1238. A partir de 1320, la ville appartient conjointement au roi de France, à l'évêque de Vabres et au comte de Caylus. Durant la guerre de Cent Ans, elle passe sous domination anglaise, puis devient une importante place protestante lors des guerres de Religion. Au XVIIIe siècle, la prospérité de la ville s'affirme avec l'installation de draperies, et de fabriques de bonnets et de tricots. Cette activité décline au XIXe siècle, alors que le secteur agricole se développe. Aujourd'hui, Saint-Affrique vaut surtout pour les services (essence, alimentation, hôtellerie, etc.) qu'elle peut offrir dans une région relativement peu peuplée. On peut néanmoins y voir son église néogothique du XIXe siècle, surmontée d'une flèche de 81 m, et, au nord de la ville, le rocher de Caylus, qui offre un beau panorama sur la région et où s'élevait, jusqu'en 1238, une forteresse. A noter que les vestiges du Néolithique abondent autour de la ville ; plus de 30 dolmens ont été recensés.

À voir / À faire à Saint-Affrique

Organiser son voyage à Saint-Affrique

Photos de Saint-Affrique

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2019-08-28
312 pages
Avis