Construite sur un modeste promontoire destiné à protéger des crues du fleuve, Croissy aurait été, selon la légende, le théâtre de la trahison de Roland de Roncevaux par Ganelon (relatée dans la " Chanson de Roland "). Une nouvelle population de vignerons et laboureurs apparut à partir du XVe siècle et le territoire connut un essor important grâce aux chasses royales qui y furent pratiquées. Lieu de nombreux aménagements et de construction de vastes propriétés au XVIIe siècle, Croissy-sur-Seine accueillit au XVIIIe siècle une bergerie de moutons mérinos ainsi que d'importantes cultures maraîchères. La commune fut ainsi considérée comme la capitale de la carotte, puisqu'elle y était cultivée intensément, avant d'être vendue sur les marchés parisiens. Le culte continue d'ailleurs d'être célébré encore aujourd'hui. Chaque mois de septembre, les Croissillons se réunissent pour la traditionnelle fête de la carotte où tous peuvent savourer un succulent boeuf-carottes. Le XIXe siècle fit de Croissy une véritable petite ville en même temps qu'un lieu convoité des Parisiens amateurs de canotage. Maupassant, Renoir et Monet en immortalisèrent l'ambiance festive et populaire. Bourgeois, ouvriers, artistes et écrivains étaient attirés par le charme champêtre de l'île de Croissy. Moins connu mais tout aussi passionnant, est le passé industriel de Croissy-sur-Seine. Pendant 70 ans, Venilia, célèbre marque de produits de décoration, employa jusqu'à plusieurs centaines d'ouvriers et rue des Moulins ; dans les années 30, on fabriquait pour le marché français, les célèbres produits cosmétiques américains de la marque Max Factor. À partir des années 40, c'est la firme Neiman qui réalise ici ses fameux antivols. Sans oublier que c'est dans les usines Duncan et Suberbie, en bord de Seine, que sortirent les premières " pétrolettes ", les ancêtres de nos mobylettes. La ville compte aujourd'hui près de 10 000 habitants, et possède une importante population anglophone, de par la présence de l'École anglaise, dans laquelle beaucoup de familles expatriées britanniques scolarisent leurs enfants depuis le plus jeune âge. Croissy-sur-Seine a su en tout cas garder son atmosphère et sa quiétude d'antan, et séduit toujours touristes et promeneurs du dimanche...

À voir / À faire à Croissy-sur-Seine

Organiser son voyage à Croissy-sur-Seine

Photos de Croissy-sur-Seine

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-10-17
312 pages
Avis