Pianiste discret à la sonorité de velours, à l'imagination sans cesse renouvelée, Radu Lupu se fait rare en concert. Il jouera ce soir le Troisième concerto pour piano de Beethoven, œuvre qui tourne le dos aux élégances mozartiennes pour affirmer un ton révolutionnaire, conquérant et solaire. Ce concert se tournera également vers les grands espaces nordiques avec deux œuvres rares : le Concerto pour flûte de Carl Nielsen, crée à Paris en 1926 et joué ce soir par Vincent Lucas, flûte solo de l'Orchestre de Paris, et la Troisième symphonie de Sibelius, œuvre courte qui tourne la page du romantisme pour des horizons plus classiques.

Tarifs : 40€, 35€, 28€, 20€, 15€, 10€

Durée: 1h45

PROGRAMME

- Concerto pour piano n° 3 en ut mineur, op.37 - Ludwig van Beethoven
- Concerto pour flûte, op. 33 - Carl Nielsen
- Symphonie n° 3 en ut majeur, op. 52 - Jean Sibelius

DISTRIBUTION

Orchestre de Paris
Paavo Järvi (Direction)
Radu Lupu (Piano)
Vincent Lucas (Flûte)

DATES
Les mercredi 2 et jeudi 3 mars à 20 h 30

Philharmonie 1

221 Avenue Jean Jaurès, Paris
Site : http://www.orchestredeparis.com/fr/concerts/radu-lupu-joue-beethoven_2822.html