Cette première rétrospective des photographies de Luigi Ghirri (1943-1992) hors de son Italie natale est centrée sur les années 1970. Présentée au Jeu de Paume, à Paris, elle retrace une décennie au cours de laquelle Ghirri a bâti un corpus d'images en couleur sans équivalent dans l'Europe de l'époque. Géomètre de formation, il commence à photographier pendant ses week-ends, arpentant les rues, places et faubourgs de Modène, échafaudant des projets et des thématiques. Il pose sur les signes du monde extérieur un regard attentionné et affectueux en observant, sans les commenter ouvertement, les modifications apportées par l'homme au paysage et à l'habitat de sa province d'origine, l'Émilie-Romagne, baromètre d'un vernaculaire local exposé à l'avènement de nouvelles formes d'habitat, de loisirs et de publicité. Luigi Ghirri éprouve une fascination indéfectible pour les représentations du monde, pour les reproductions, images, affiches, maquettes et cartes et pour la façon dont ces représentations s'insèrent dans le monde, en tant que signes au sein de la ville ou du paysage.

Plus d'infos