Du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018, l'Institut du monde arabe donne carte blanche à Tahar Ben Jelloun. Célèbre écrivain marocain, Tahar Ben Jelloun a obtenu le prix Goncourt en 1987, l'année de l'inauguration de l'IMA. C'est pourtant uneautre facette de l'artiste qui sera mise en lumière dans ce lieu qui lui est cher, celle du peintre. Exposées pour la première fois dans une institution française, les toiles de Tahar Ben Jelloun sont présentées dans un dialogue avec les oeuvres de ses maîtres et avec ses propres manuscrits pour mieux dévoiler les échos et hiatus entre peinture et écriture.Tahar Ben Jelloun est né à Fès au Maroc en 1944. Il s'installe à Paris dès 1971, publie ses poèmes chez Maspero et voit son premier roman, Harrouda, édité par Maurice Nadeau aux Editions Denoël en 1973. Poète et romancier, il est notamment l'auteur de L'Enfant et le sable et de sa suite, La Nuit sacrée, récompensée par le prix Goncourt en 1987, ainsi que de Partir, Le Bonheur conjugal, L'Ablation et Le Mariage de plaisir. En parallèle de son exposition, Tahar Ben Jelloun proposera un week-end de rencontres avec Jean-Claude Carrière et Bernard Pivot.

Plus de renseignements