Depuis toujours, les artistes rêvent de vivre de leur art, de se faire un nom et d'être reconnu par leurs pairs. Depuis des siècles, ils ont bâtit une stratégie d'élévation sociale, afin de fuir leur condition et de côtoyer les plus grands. S'ils suscitent le respect et l'admiration, ils ont et continuent encore parfois à faire l'objet de controverses, de persécutions et de censures. D'Albrecht Dürer à Wim Delvoye en passant par Édouard Manet, Jeff Koons ou bien encore Marina Abramovic, l'exposition Le rêve d'être artiste, qui prend place au Palais des Beaux-Arts de Lille, arbore les thèmes du corporatisme, de l'autoreprésentation, de la signature, du génie et raconte le mythe de l'artisan qui souhaite devenir reconnu et immortel. Les oeuvres rassemblés disposent toutes d'un texte explicatif et couvre cinq siècles d'histoire de l'art, des enluminures médiévales au Street Art. Plus d'informations sur le site internet de la ville de Lille.