Le guide touristique Alaska Extrême-Orient Russe du Petit Futé

Welcome to the last frontier !

Alaska. Ce nom évoque beaucoup. Pour certains, c'est l'atmosphère particulière des longs hivers froids dans lesquels se débattent les héros de Jack London. Pour d'autres, c'est le sanctuaire de nombreux animaux sauvages, et pour les derniers une incroyable ressource naturelle permettant d'assouvir les besoins sans cesse grandissants de l'homme.

Finalement, outre les aspects cités, c'est également une expérience de vie. Cette terre nous rappelle notre hiérarchie dans cette nature puissante qui parvient encore à dicter ses lois. Une force incroyable se dégage tant des paysages que des hommes qui y vivent. Même si la civilisation et le confort moderne se retrouvent de manière bien étendue, il est encore possible de s'évader sur l'une ou l'autre piste, de se livrer à l'angoisse de la solitude, de se confronter aux dangers de la nature ou encore de rivaliser avec les maîtres des lieux.

Nature est le maître mot sur cette terre du bout du monde. Il y a plusieurs façons d'en profiter et ce serait dommage de s'en priver. L'occasion de prendre un bateau pour observer baleines, orques, phoques ou lions de mer. L'envie de se défouler sur l'une des nombreuses randonnées proposées. Le rêve de s'envoler à bord d'un avion brousse à la rencontre de populations autochtones. Les sensations que procure une simple marche... sur un glacier. Les frissons d'excitation et de peur lorsqu'on voit pour la première fois des ours à l'état sauvage dans leur habitat naturel...

Mais l'Alaska est immense, vous aurez peu de chances de découvrir toutes ses splendeurs en un seul voyage, il vous faudra faire des choix en fonction de vos intérêts, de l'accessibilité des lieux et de votre budget. Beaucoup d'endroits n'étant accessibles que par bateau ou avion, planifiez bien les temps de trajet et les dépenses nécessaires. Toutes les clés se trouvent dans ce guide pour vous accompagner le plus possible Into the Wild...

L'équipe de rédaction

Les principales destinations Alaska Extrême-Orient Russe

Galerie photo Alaska Extrême-Orient Russe

Idées de séjour Alaska Extrême-Orient Russe

L'Alaska est un Etat immense le plus grand des Etats-Unis et de nombreuses villes ne sont accessibles que par bateau ou avion, ce qui rend le voyage un peu plus compliqué à organiser. Visiter toutes les régions en une seule fois est peu probable. Il est possible de faire un tour des principaux spots ou au contraire se concentrer sur une seule zone et prendre le temps de la découvrir. Voici quelques suggestions.

Séjours courtsHaut de page
La péninsule de KenaïHaut de page

Jour 1 : Portage Glacier. Depuis Anchorage, prendre la direction du sud en empruntant la Seward Highway. Première pause le long de Turnagain Arm, sorte d'immense fjord, pour observer les chèvres de montagne et les bélugas. Arrivée à Portage Glacier, premier glacier que vous découvrirez dans un pays en comptant plus de 3 000. Visite de Whittier et excursion en bateau ou en kayak pour approcher les glaciers depuis la mer. Nuit à Hope, charmant petit village au coeur de la forêt qui vous donne un premier contact avec la nature et les écureuils !

Jour 2 et 3 : Seward. Direction Seward en traversant de magnifiques paysages où apercevoir un élan ou un ours est toujours possible. La route empruntée correspond au début du parcours de l'Iditarod. Une fois sur place, la ville propose quantité d'activités qui s'offrent en fonction de ses envies. Par exemple, la découverte du glacier Exit après une courte randonnée d'environ 1 km. Autre possibilité, mais plus onéreuse, passer quelques heures à bord d'un bateau permettant la découverte de la faune maritime, baleines, otaries, loutres et orques dans le parc national des fjords de Kenaï.

Jour 4 : Lac Skilak. Départ via la Seward Highway puis la Sterling Highway au travers d'une très belle vallée en longeant la rivière portant le nom de la péninsule : la Kenaï. Quelques kilomètres après la Russian River, prendre sur la gauche la Skilak Lake Road. Elle conduit au lac offrant un magnifique panorama. Pêche, balades, farniente agrémentent la fin de journée.

Jour 5 : Soldotna. La ville détient le record du monde du plus gros saumon capturé sportivement et le fait savoir. Durant l'été, la vie se tourne vers cette rivière aux couleurs uniques faites de vert et de bleu : la Kenaï. De nombreux guides de pêche professionnels officient dans cette ville et permettent à tout un chacun de s'essayer au loisir numéro un des Alaskiens. La descente d'une partie de la rivière en rafting est également possible et donne une autre occasion d'observer la faune.

Jours 6 et 7 : Homer. Cette ville est située sur le point le plus à l'ouest du système routier américain. La vue est somptueuse sur les montagnes environnantes qui composent le Kachemak Bay State Park. Un programme fourni d'activités, d'excursions s'offre au visiteur. Kayak de mer, observation d'oiseaux, pêche aux flétans, musées, galeries d'art. On ne s'ennuie jamais à Homer. Lorsque sonne l'heure du départ, l'impression de ne pas avoir tout vu est toujours présente à l'esprit.

Jour 8 : Retour à Anchorage, longue journée de route, mais vous aurez profité au maximum de votre semaine.

La côte sud-estHaut de page

Jour 1 : Arrivée à Anchorage, pas le temps de découvrir la ville, vous prenez directement une correspondance pour Juneau, la capitale économique, la seule à n'être accessible que par avion ou bateau. Sur place, location de voiture car le réseau de transport est très mauvais.

Jour 2 et 3 : Juneau. Visite de la ville, du glacier Mendenhall, randonnée au mont Roberts, visite du musée... A la fin du 3e jour, embarquement à bord d'un ferry direction St Petersburg.

Jour 4 et 5 : St Petersburg. Arrivée en ville, découverte et visite de ce charmant village et préparatifs pour l'excursion du lendemain, 8 heures pour observer les baleines. Une journée incroyable dont vous vous souviendrez longtemps.

Jour 6 et 7 : Ketchikan. Reprise du ferry et arrivée à Ketchikan. Découverte de la vieille ville et balade le long du port. Choix des activités à faire qui sont nombreuses. Ceux qui aiment les sensations fortes feront en priorité le zipline !

Jour 8 : Retour en bateau jusqu'à Juneau et direction l'aéroport pour un embarquement immédiat pour Anchorage.

Le centre et le BushHaut de page

Jour 1 : Arrivée à Anchorage, découverte de la ville et visite de ses musées.

Jour 2, 3 et 4 : Départ pour Denali avec un bref arrêt en route pour Talkeetna au moment du déjeuner. Passez les deux journées suivantes à l'intérieur du parc. La première sera consacrée aux repérages en bus où vous pourrez admirer la beauté des paysages et avec un peu de chance quelques animaux sauvages. La seconde sera plus orientée randonnée avec quelques stops aux endroits que vous avez préférés.

Jour 5 : Fairbanks. Dernière ville avant d'entrer dans le Bush. Visite de son beau musée et balade en ville notamment au Pionneer Park où vous pourrez terminer la soirée à découvrir un spectacle musical sur les origines de la ville.

Jour 6 et 7 : Découverte du Bush avec un tour-opérateur qui vous aura aidé à organiser cette excursion. Au choix : un stop à Barrow ou Nome ! A vous de voir en fonction de votre budget et de vos envies. C'est un périple unique et exclusif qui revient en effet très cher.

Jour 8 : Retour à Anchorage.

Séjour longHaut de page

Jour 1 : Anchorage. La matinée doit être consacrée à la prise en charge de son véhicule ainsi qu'à l'achat des vivres et à se remettre du décalage horaire !

Jour 2 : Visite de la ville. L'Alaska Native Heritage Center et le musée de la ville sont deux incontournables si vous voulez en apprendre plus sur l'histoire et la culture des Amérindiens. S'il fait beau et que vous préférez marcher, il y a plusieurs randonnées à faire aux portes de la ville dont les deux plus connus sont le Coastal Trail et le Flat Top Mountain Trail.

Jour 3 : Direction Palmer. Visite d'une des seules fermes au monde élevant des boeufs musqués. L'ambiance dans cette vallée n'est pas sans rappeler la conquête de l'Ouest et de ses premiers fermiers. En chemin, vous passerez par le village d'Eklutna habité par les Amérindiens Athabascan.

Jour 4 : Arrêt au glacier Matanuska, facilement accessible depuis la route. Un chemin de randonnée vous permettra de vous approcher au plus près et ceux qui peuvent feront une excursion pour aller marcher sur les langues de glace chaussés de crampons. Route jusqu'au lac Louise en empruntant la Glenn Highway. Cette route, filant tout droit, traverse une nature extraordinaire, à la beauté époustouflante.

Jour 5 : Lac Louise. Voici un lieu que l'on aura rejoint via une route non goudronnée en traversant une nature quasi inviolée. Les possibilités de randonnée aux abords du lac sont nombreuses.

Jour 6 : Valdez. Partez tôt pour pouvoir faire l'excursion en bateau. La première chose à voir lorsqu'on se rend dans cette ville se trouve de l'autre côté de la baie : le terminal pétrolier. C'est à cet endroit qu'arrive l'ensemble de la production alaskienne de pétrole brut qui représente tout de même 25 % de la production américaine. La découverte de la baie de Prince William Sound à bord d'un bateau sera un moment inoubliable, la taille des glaciers est assez impressionnante. De plus vous pourrez observer la faune marine locale : baleines, lions de mer, loutres, otaries.

Jour 7, 8 et 9 : Wrangell-St Elias National Park. Prenez la direction de Kennecott et passez trois jours à parcourir les merveilleux paysages de cette région peu fréquentée mais tout aussi sublime que Denali. C'est aussi l'occasion de découvrir les mines abandonnées vestiges de la ruée vers l'or et de faire quelques belles randonnées.

Jour 10 : Si vous vous sentez d'humeur, faites un détour par le village Gakona avec une pause au niveau du pont enjambant la Gulkana. En regardant bien sous le pont et selon la saison, des saumons tout rouges ondulent dans le courant, à la recherche de postes de frai. Un spectacle étonnant ! Continuez votre route jusqu'à Tok avant d'emprunter l'Alaska Highway vers le nord.

Jour 11, 12 et 13 : Prenez la Denali Highway et faites volontairement l'impasse sur Fairbanks qui reste une grande ville sans grand charme et qui offre peu d'activités pour profiter pleinement de Denali, le parc national le plus important d'Alaska. Prévoyez au moins deux journées à l'intérieur, une consacrée aux repérages en bus où vous pourrez admirer la beauté des paysages et avec un peu de chance quelques animaux sauvages. La seconde journée sera plus orientée randonnée avec quelques stops aux endroits que vous avez préféré.

Jour 14 : Retour à Anchorage, étape transitoire avant l'exploration du sud de l'Etat. Soirée en ville dans l'un de ses nombreux restaurants.

Jours 15 à 21 : Direction la péninsule de Kenaï ou la côte est pour une semaine supplémentaire (voir séjours courts).

Séjours thématiquesHaut de page

L'Alaska offre quantité d'activités et les séjours thématiques sont nombreux. Pour ceux qui préfèrent les glaciers et le monde marin, la péninsule de Kenai et la côte est sont deux destinations toutes orientées pour assouvir ces envies. Les amateurs de gros mammifères pourront facilement découvrir les ours au parc national de Denali ou sur la péninsule de Kenai à Seldovia. Enfin les pêcheurs auront l'embarras du choix pour sélectionner une rivière saumonée dans tout le sud du pays des îles aléoutiennes à l'ouest à Ketchikan à l'est. Les chercheurs d'or pourront toujours s'essayer au panning à Fairbanks ou en route vers le sud avant Whittier par exemple. Côté culture, c'est dans les grandes villes telles que Anchorage, Juneau et Fairbanks que l'on retrouve les plus beaux musées, mais des villes comme Sitka, Nome ou Homer sont également riches en découvertes culturelles. Si vous décidez de faire l'expérience de l'Alaska en hiver, les aurores boréales seront à ne pas manquer et c'est à Fairbanks et dans les alentours que vous aurez de plus grandes chances de voir le ciel s'illuminer. De même l'hiver est propice aux balades en traîneau à chiens. Ce genre d'activités se trouve facilement un peu partout en Alaska.

Sur les traces de la ruée vers l'or du KlondikeHaut de page

Jour 1. Vol vers Whitehorse, capitale du Yukon. Tour de ville à pied avec arrêt au musée MacBride pour ceux qui souhaiteraient en apprendre plus sur l'histoire du Yukon. On termine la journée à la brasserie artisanale Yukon Brewery Company afin pour une pause rafraîchissante. Dîner et nuit à Whitehorse.

Jour 2. Whitehorse - Kluane National Park. Croisière dans les eaux bleutées de Miles Canyon où l'on peut admirer la plus grande échelle à saumon au monde, une sorte d'escalier permettant aux poissons de remonter le courant de la rivière. On reste toujours dans le passé fluvial de la région avec la visite à Whitehorse du bateau à aubes S.S. Klondike qui servit au transport des hommes et des marchandises le long de la Yukon River lors de la ruée vers l'or. Direction le parc national Kluane en après-midi. Nuit en camping ou en lodge.

Jours 3 et 4. Kluane National Park. Site du patrimoine mondial de l'UNESCO, le parc national et réserve du Kluane offrent des paysages spectaculaires comme l'imposant mont Logan (5 959 m d'altitude), dans la chaîne de montagne Saint Elias, la plus haute montagne du Canada. Arrêt au Centre d'informations touristiques avant de se lancer sur les sentiers de randonnées ou dans les rues abandonnées de la ville fantôme de Silver City, au sud du lac Kluane. Nuit dans le parc.

Jour 5. Départ pour l'Alaska. Visite à Haines de la plus importante réserve d'aigles à tête blanche (l'emblème américain) au monde. Excursion tranquille en rafting sur la rivière Chilkat pour observer la faune dans son habitat naturel. En soirée, observation de la pêche aux saumons pratiquée par les ours sur la rivière Chilkoot.

Jour 6. Haines - Juneau. Traversée en ferry du Lynn Canal, le plus profond des fjords d'Amérique du Nord en direction de la ville de Juneau.

Jour 7. Juneau. Visite de la ville de Juneau, du glacier Mendenhall, randonnée au mont Roberts, visite du musée... Embarquement à bord d'un ferry direction St Petersburg.

Jour 8. Juneau - Skagway (via Haines). Retour en ferry vers la frontière avec le Yukon. Visite de Skagway, ville phare de la ruée vers l'or du Klondike. Photos souvenirs dans le quartier historique, véritable décor de cinéma. Détour par l'une des boutiques d'expéditions pour se laisser tenter par une descente en rafting, ou randonnée autour de la ville. Fin de la journée dans l'un des saloons de la ville.

Jour 9. Départ pour le Chilkoot Trail (53 km - 4 à 5 jours). Rendez-vous à Dyea, point de départ du fameux et périlleux Chilkoot Trail emprunté par les chercheurs d'or de 1896 à 1899. La première section du sentier, situé en Alaska, sillonne une forêt humide où l'on peut voir les vestiges d'un immense camp qui se dressait là en 1897.

Jours 10, 11 et 12. Chilkoot Trail. La deuxième journée de rando mène à Sheep Camp (km 20,9), camp de base du col Chilkoot. La troisième journée est consacrée à l'ascension des "Golden Stairs" avant d'arriver à la frontière canado-américaine. Les deux derniers jours de randonnée sont une pure merveille pour les yeux avec des paysages sauvages et nordiques. À la fin de la randonnée, arrivée à Bennett Lake, prendre le train White Pass pour revenir à Skagway.

Jour 13. Skagway - Whitehorse - Klondike Highway. Départ par la route du Klondike. Passage de la White Pass, fameux col de montagne à la frontière USA-Canada sur l'une des deux principales routes utilisées par les prospecteurs d'or pour se rendre dans la région de Dawson City. Étape de nuit passée le long de la Klondike Highway.

Jour 14. Dawson city. Simple campement amérindien devenu en quelques mois une véritable ville champignon lors de la ruée vers l'or, Dawson city mérite une journée d'exploration. Visite du musée de la ville, de la réplique de la cabane de Jack London ainsi que du célèbre saloon et casino Diamond Tooth Gertie. Recherche de pépites d'or dans l'une des concessions conservées aux alentours de la ville. Soirée animée, version année 1900 au Palace Grand Theatre.

Jour 15. Excursion à la journée au parc territorial de Tombstone via la Dempster Highway. Voyage au coeur de la toundra arctique, des pics noirs de roche granitique et de lacs alpins.

Jour 16. Retour vers Whitehorse.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Alaska

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté