Nous vous avions déjà proposé notre sélection des spécialités les plus insolites dans le monde. Après cette expérience culinaire hors du commun, impossible de conclure le repas sans une note sucrée ! À l'image du tiramisù italien ou du cheesecake américain, certains desserts sont emblématiques de leur pays d'origine. Que vous tentiez de les cuisiner chez vous ou que vous les dégustiez lors de votre prochain voyage, le bonheur est assuré à chaque bouchée ! Voici 15 desserts venus des quatre coins du monde, pour apporter un peu de douceur à votre quotidien. 

©

Le cheesecake, direction New York

On fond pour ce gâteau au cream cheese qui repose sur une épaisse couche de biscuits. Le cheesecake est une explosion de bonheur en bouche. Les variantes sont nombreuses : avec un coulis de fruits rouges, de citron ou de chocolat, à vous de choisir ! Le cheesecake aurait été inventé par les populations immigrées juives et italiennes à la fin du XIXe siècle aux Etats-Unis, à Philadelphie notamment, d'où le fameux fromage utilisé dans la recette tire son nom !

©

Les scones à l'heure du thé

Plus qu'un dessert, le scone est l'un des incontournables du tea time britannique. Ces petits pains ronds d'origine écossaise peuvent être salés ou sucrés. Ces derniers contiennent souvent des raisins secs ou des groseilles. À l'heure où le monde entier commence à faire son pain à la maison, pourquoi ne pas réaliser ses propres scones avant de pouvoir en goûter à Londres ? Avec du beurre, du miel ou de la confiture, votre goûter prendra une tout autre allure ! 

©

La Sachertorte, l'incontournable viennoise

Voici le dessert viennois par excellence ! La Sachertorte fera fondre les amateurs de cacao. Il s'agit d'une génoise au chocolat dans laquelle est ajoutée une couche de confiture d'abricot avant d'être recouverte d'un glaçage au chocolat noir. Un délice dont l'origine est encore disputée entre l'hôtel Sacher - où un apprenti aurait inventé la Sachertorte à la fin du XIXe siècle - et le pâtissier chocolatier Demel. 

©

Le tiramisù, bienvenue en Italie

Il y a tant de bonnes choses en Italie qu'on ne sait plus où donner de la tête ! Mais force est de constater que le tiramisù reste le dessert emblématique de la cuisine transalpine aux yeux du monde entier. Le nom de ce dessert traditionnel signifie "tire-moi vers le haut", soit remonte-moi le moral. Et on est certain que c'est le meilleur remède à la morosité ! Composé de biscuits à la cuillère, de mascarpone, de café et de cacao en poudre, on le cuisine chez soi, en attendant avec impatience de pouvoir franchir les Alpes ! 

©

Le baklava, délice d'Orient

Croquer dans un baklava, c'est partir directement pour la Turquie, la Tunisie, le Liban... Beaucoup de pays orientaux et balkaniques possèdent en effet leur propre recette de cette pâtisserie composée de plusieurs couches de pâtes phyllo superposées. Au Maghreb, on ajoutera des amandes et du miel tandis qu'en Turquie, on préférera des pistaches ou des noisettes. Dès que possible, on fera un tour des baklavas du monde entier ! En attendant, on salive devant son écran. 

©

Le churro, une pâtisserie sans chichis

Star des fêtes foraines en France, le churro est une spécialité espagnole. Ce gros beignet allongé se déguste au petit-déjeuner accompagné d'un chocolat chaud très épais, le fameux chocolate con churros. En Argentine, on le préfère fourré au dulce de leche. Avec une friteuse (ou une poêle à frire) et un bon coup de main, vous pourrez réaliser vos propres churros et amener comme un air de fête foraine dans votre cuisine ! 

©

Les pastéis de nata, trésor portugais

Ces petites tartes aux œufs à déguster encore tièdes et saupoudrées de cannelle sont le dessert emblématique du Portugal ! Les pastéis de nata sont tellement irrésistibles que chaque jour une longue file d'attente se forme devant l'Antiga Confeitaria de Belém, non loin de Lisbonne, où est conservée la recette originale. C'est d'ailleurs le seul endroit qui utilise l’appellation pasteis de Belém. Un passage obligé lors d'un séjour dans la capitale portugaise. 

©

Les alfajores, biscuits d'Amérique latine

Cette pâtisserie typique d'Amérique latine se compose de deux biscuits rassemblés par une couche de fruits, de dulce de leche ou de chocolat et enveloppés dans un glaçage. Vous en trouverez partout, que ce soit au Chili, en Argentine ou au Pérou. L'alfajor a tellement de succès qu'il existe même des versions industrielles dans les supermarchés ! En Espagne, l'alfajor se déguste principalement en Andalousie, dans la région de Murcie, lors des fêtes de fin d'année. 

©

Le kanelbullar, la brioche suédoise

Si un Suédois vous invite à manger un kanelbullar lors d'un fika, comprenez que vous allez déguster l'une des meilleures brioches à la cannelle de votre vie pendant une pause café ! Celle que l'on connaît aussi sous le nom de cinnamon roll en Amérique du Nord est composée de beurre, de cardamome, de cannelle et parsemée de sucre. Pourquoi ne pas tenter de la réaliser chez soi avant d'aller la déguster à Stockholm ?

©

Le pavlova, tout en légèreté

Cette pâtisserie néo-zélandaise fut créée en l'honneur de la ballerine russe Anna Pavlova lors de sa tournée en Océanie. Composé de meringue croustillante, de crème fouettée moelleuse et surmonté de fruits, c'est un dessert très populaire aussi bien en Nouvelle-Zélande qu'en Australie. Les deux pays s'en disputent d'ailleurs toujours l'origine. On s'envolerait volontiers à l'autre bout du monde pour le déguster dès maintenant !

©

Le mochi, perle du Japon

Dessert des jours de fête, le mochi est une petite boule de riz gluant au anko, une pâte de haricot rouge. Son histoire millénaire en fait l'une des pâtisseries les plus anciennes du Japon. Ce dessert a franchi les frontières du pays depuis quelques années et on retrouve des fabriques à mochi aux quatre coins du monde. Idéal pour y succomber avant de se rendre au Japon ! Attention toutefois à ne pas les manger trop vite, ils sont très visqueux !

©

Le gulab jamun, dessert indien

Le gulab jamun est constitué de boulettes à base de lait en poudre, frites et parfumées à la cardamome. Elle sont ensuite servies avec un sirop à l'eau de rose. Le terme gulab se réfère d'ailleurs à ce sirop et jamun à un fruit indien ayant l'apparence de ce dessert. Au Népal, le gulab jamun est connu sous le nom de lal mohan et on le sert volontiers avec du yaourt. Un mets dépaysant et plutôt copieux, à déguster de New Delhi à Katmandou ! 

©

Le crumble, un dessert gourmand

En anglais, to crumble signifie émietter. Et, en effet, ce sont ces miettes de pâte croustillante qui rendent ce dessert si gourmand ! Inventé durant la Seconde Guerre mondiale pour utiliser moins de beurre, de farine et de sucre, le crumble fait aujourd'hui partie de la tradition culinaire anglaise. Cette pâte friable recouvre généralement une couche de fruits mais peut très bien accompagner des plats salés. En plus, il est très simple de réaliser un crumble chez soi en attendant de se rendre outre-Manche !  

©

La poutine à trou, saveur canadienne

Vous connaissiez certainement la poutine, le plat traditionnel du Canada. Mais avez-vous déjà entendu parler de la poutine à trou ? Sans frites ni fromage, cette spécialité acadienne est un dessert ! Elle se présente sous forme de beignets aux petits raisins secs, bleuets, canneberges ou pommes nappés de sirop de sucre ou de cassonade et cuits au four. Un délice à déguster tout spécialement dans le Nouveau-Brunswick ! 

©

Le makroud, trésor du Maghreb

Les pâtisseries orientales nous font toutes saliver et s'il y en a une face à laquelle on ne résiste pas, c'est bien le makroud ! Très populaire en Tunisie, au Maroc et en Algérie, il se compose de semoule de blé dur et de dattes avant d'être découpé en losange et frit ou cuit au four. En fin de cuisson, il est trempé dans un sirop de miel et fleur d'oranger avant d'être dégusté. Un délice qui connaît de nombreuses variantes selon la région de production : aux amandes pour le makroud el louz d'Alger voire salé pour le makrout malah. 

©