Guide

S'étirant de la majestueuse chaîne du Mont-Blanc jusqu'au Dolomites, les Alpes italiennes, marquant une frontière naturelle avec la France, la Suisse et l'Autriche, comptent parmi les paysages les plus enchanteurs qu'il est donné de sillonner en Europe. La région des grands lacs, lovée au creux des montagnes et dont les plus fameux représentants sont le lac Majeur et le lac de Côme, abrite quelques fastueuses villas de célébrités américaines. Les visiteurs ont tout le loisir de se rafraichir dans l'eau bleu des lacs à la belle saison avant de s'embarquer en direction des îles Borromées. Le guide touristique des Alpes italiennes et Dolomites explore à la fois le richissime patrimoine naturel et culturel de la région : Turin, le Piémont et le Val d'Aoste ; la coquette Milan, mais aussi Trento et Bolzano ; sans oublier la superbe Vérone et la Sérénissime Venise. Randonneurs et alpinistes seront aux anges en parcourant tant les vallées hérissées d'aiguilles et de flèches des Dolomites, dont les parois nues et vertigineuses se teintes de reflets rosées à l'heure du couchant, mais aussi en s'attaquant à l'ascension du Mont-Blanc ou encore aux Grandes-Jorasses. Au-delà de ces villes de légendes et des ruines romaines qui émaillent le territoire, au-delà des innombrables activités sportives possibles, les Alpes italiennes et les Dolomites recèlent une fantastique culture gastronomique et oenologiques qui ravira les fins gourmets. Benvenuti nelle Alpi italiane!

Les lieux incontournables des Alpes italiennes et Dolomites

Quand partir dans les Alpes italiennes et Dolomites ?

Quand partir dans les Alpes italiennes et les Dolomites? En définitive, on peut s'y rendre à n'importe quelle période de l'année. En effet, grâce à sa grande diversité, la région présente un intérêt différent à chaque saison. La meilleure période pour visiter les Alpes italiennes et les Dolomites en toute tranquillité se situe atour du printemps et de l'automne. La montagne accueille quand à elle les visiteurs en toute saison pour les randonnées d'été ou les sports d'hiver. Dans les villes principales, Milan, Venise et Turin, il peut faire très chaud en été, et froid et humide en hiver. A la question quand partir dans les Alpes italiennes et les Dolomites, la réponse est : tout dépends de ce que l'on vient y chercher. 

Comment partir dans les Alpes italiennes et Dolomites ? Nos conseils & astuces

Agences spécialistes ou généralistes proposent des circuits bien rodés à destination des Alpes italiennes et des Dolomites, combinant généralement plusieurs étapes entre le Piémont, le Val d'Aoste, la région des lacs et la Vénétie. On peut également voir à se concocter, de concert avec ces agences, un séjour sur mesure orienté sur une thématique précise : séjour actif, circuit culturel, découvertes gastronomiques...

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Que l'on décide de rallier les Alpes italiennes et le Dolomites en avion ou en train, le principe est le même pour s'en sortir à bon compte : faire preuve d'anticipation est se munir d'un ticket quelques mois avant le départ. Selon la zone que vous souhaitez découvrir en premier, visez Turin, Milan ou Venise. Dans le cas où vous souhaiteriez vous y rendre avec votre propre véhicule, sachez que circuler sur des routes de montagne peut s'avérer fatiguant. Pensez à faire des pauses !

Pour les larges distances, on pourra opter pour des vols intérieurs, certes coûteux mais pratiques quand on manque de temps. Si des bus relient également les grandes villes, on choisira néanmoins, pour une plus grande autonomie, de se déplacer en voiture. Si vous ne disposez pas de véhicule personnel, sachez qu'il est généralement plus intéressant de passer par internet pour une location.

Organiser son voyage dans les Alpes italiennes et Dolomites

Photos des Alpes italiennes et Dolomites

Découvrir les Alpes italiennes et Dolomites

Les plus des Alpes italiennes et Dolomites

La diversité de l'arc alpin

Entre le Piémont et le val d'Aoste, le paysage sauvage mêle vallées glaciaires, forêts et torrents. Les sommets à plus de 4 000 m sont nombreux et l'imposant massif du Mont-Blanc se partage entre l'Italie et la France. Au fur et à mesure que l'on traverse l'arc alpin, un panorama chasse l'autre. En poursuivant vers l'est, on traverse des paysages enchanteurs : montagnes tombant dans les eaux des lacs, végétation méditerranéenne et magnifiques villas... On atteint enfin les Dolomites dont les parois calcaires colorées surplombent les pentes douces des vallées, point d'orgue de paysages montagneux, aussi divers que superbes.

Le pays de la culture et du génie artistique

D'après l'Unesco, plus de la moitié du patrimoine historique et artistique mondial se trouve en Italie ! Un nombre inestimable de trésors est réparti sur une centaine de sites archéologiques et dans les 3 000 musées présents sur l'ensemble du territoire. Des Etrusques à la Rome antique en passant par le génie de la Renaissance, le visiteur ne peut que s'émerveiller de ce passé qui a longtemps rayonné sur le monde. Villas sur les bords des grands lacs, vestiges romains, châteaux forts, forteresses, abbayes, villes mythiques (Venise, Milan et Turin)... les Alpes italiennes regorgent de trésors architecturaux. L'Italie, c'est aussi la patrie des peintres, sculpteurs et architectes comme Léonard de Vinci, Botticelli, Donatello, Giorgione, qui ont influencé leur époque et laissé des oeuvres d'une splendeur rarement égalée. D'un point de vue littéraire, Dante ou Machiavel ont produit des ouvrages universels, étudiés partout à travers le monde. Sans oublier le septième art, qui est chez lui en Italie, grâce à des noms comme Fellini, Rossellini, De Sica, Visconti, Antonioni, Pasolini ou, plus proches de nous, Moretti, Bertollucci et quelques autres.

Le sport en toute saison

Les nombreuses possibilités offertes par les Alpes italiennes rendent accessible la pratique de presque tous les sports. De grandes stations accueillent les passionnés de sports d'hiver, qui y font du ski alpin ou du ski de fond dans un superbe environnement naturel. La montagne est aussi le but des randonneurs, qui y viennent du monde entier pendant l'été. Une ascension en haute montagne, en faisant étape dans l'un des nombreux refuges ou dans les bivouacs d'altitude, représente l'occasion rêvée pour se familiariser avec les Alpes italiennes dont le patrimoine naturel s'accompagne de précieux témoignages appartenant au passé. Les amateurs des sports aquatiques peuvent satisfaire leur passion sur les lacs (le lac Majeur, le lac de Côme ou le lac de Garde, véritable mer intérieure), avec le canoë, le rafting, la planche à voile et la voile. Pour ceux qui aiment le golf, plus d'une centaine de terrains sont disséminés sur la totalité du territoire régional, de Sestrières aux Dolomites. Enfin, de nombreuses stations thermales permettent de se ressourcer toute l'année.

L'art de la table

La gastronomie est un élément incontournable de la culture italienne, dont elle demeure l'une des plus efficaces ambassadrices. Osso buco, risotto, polenta sont autant de noms délicieusement évocateurs. Aussi, un séjour dans la péninsule peut s'apparenter à un fantastique marathon culinaire auquel les plus fins gourmets ne sauront résister. Vins et autres merveilleux breuvages se chargeront d'égayer ces copieux repas. En Italie, on peut boire et manger comme nulle part ailleurs. Les Dolomites ne font pas exception, avec de délicieux fromages de montagne et de singulières spécialités à l'ortie et ricotta fumée, tandis que le Trentin Haut Adige est réputé pour son speck unique, ses vins et ses spécialités tyroliennes.

Reportages & actualités des Alpes italiennes et Dolomites

Ailleurs sur le web
Avis