Charmante cité nichée dans la vallée de la Fecht, Munster est réputée pour son fromage qui porte le même nom. Celui-ci aurait été fabriqué par des moines irlandais qui ont fondé une communauté et une abbaye à cet endroit, vers 660, dédiée à saint Grégoire. La vallée de Munster ou " Val Saint-Grégoire " est composée de seize communes dont Munster est le chef-lieu de canton. En 1308, la ville était entourée de remparts pour assurer une protection à ses habitants contre les éventuelles attaques ennemies. La guerre de Trente Ans représenta sans nul doute la période la plus triste pour cette vallée : famine, maladies, climat très dur, les habitants ont énormément souffert à cette époque. Le XIXe siècle constitua un tournant majeur pour Munster qui s'engagea alors dans une vaste modernisation : industrialisation, ouverture sur l'extérieur, extension du réseau ferroviaire et multiplication des transports. Pendant la Première Guerre mondiale, Munster fut bombardée et détruite presque complètement avant d'être reconstruite en 1918. Depuis, Munster a su devenir un centre touristique incontournable renforcé par la présence d'un centre de cure. La ville doit beaucoup à André Hartmann qui, au XVIIIe siècle, fonda, dans les anciens bâtiments de l'abbaye, une des premières usines textiles de la région. Le parc Albert Schweitzer, ancienne orangerie de la famille et aujourd'hui centre de cure, porte aussi la marque de la dynastie Hartmann. Lors votre promenade, vous passerez forcément par la place du Marché : c'est le coeur historique de la ville. On y trouve l'hôtel de ville dont la façade date de 1550. Sa porte affiche le blason de Munster : un aigle bicéphale domine, symbole qui rappelle l'appartenance de Munster au Saint-Empire romain germanique. En face de l'hôtel de ville, il reste encore une partie de l'ancien palais abbatial datant de 1789. Quelques arcades de l'abbaye, des ruines qui ont laissé l'empreinte du riche passé de la ville. L'office de tourisme de Munster se trouve juste à côté. À voir aussi, l'enclos à cigognes de l'autre côté de la rive de la Fecht : il abrite une vingtaine de spécimens de cet oiseau symbole de chance et de bonheur que les Alsaciens affectionnent tant ! Elevés en volière pendant trois ans, les cigogneaux perdent leur instinct de migration : voilà pourquoi, été comme hiver, on peut apercevoir ces majestueux échassiers survoler le centre-ville pour nicher sur les toits de l'ancienne abbaye. La fontaine du Lion témoigne aussi de l'histoire de la ville : elle fut érigée en 1576 pour fêter le traité de Kientzheim qui autorisait le libre choix du culte. La tradition raconte qu'à chaque fois que la ville était en conflit avec l'abbé, on tournait le lion de telle manière qu'il montrait son postérieur à l'abbaye, ce qui avait pour effet de plonger l'abbé dans une grosse colère ! La Grand-Rue constitue le coeur commercial de la cité. Elle a été entièrement rénovée ces dernières années. L'imposante église protestante de Munster, construite de 1867 à 1873, est également à visiter. L'édifice a été entièrement détruit pendant la Première Guerre mondiale, ce n'est que depuis 1927 que le culte y est à nouveau célébré. L'environnement naturel, le patrimoine historique de Munster et son nom associé au célèbre fromage sont des atouts majeurs, d'où un engouement touristique qui ne se dément pas !

À voir / À faire à Munster

Organiser son voyage à Munster

Photos de Munster

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2019-06-26
160 pages
Avis