Aurillac, qui abrite 28 600 habitants, est la préfecture du département du Cantal. Elle est construite à 630 mètres d'altitude, sur les rives de la Jordanne, un affluent de la Cère, toute proche. Aurillac n'est réellement connue qu'à partir de 856, année de naissance du comte Géraud. Ce dernier, patron de la cité, voit le jour au château d'Aurillac, dont son père est le seigneur. Vers 900, Géraud fonde une abbaye bénédictine qui plus tard portera son nom. La ville s'est d'abord constituée autour d'un noyau initial situé à proximité immédiate de l'abbaye. C'est au XIIIe siècle que s'organisent des coutumes municipales, malgré l'opposition des abbés de l'époque. L'influence de ces derniers s'achèvera par la victoire des consuls et la prise du château de Saint-Etienne en 1255. Aux XIIIe et XIVe siècles, Aurillac soutient plusieurs sièges contre les Anglais et, au XVIe siècle, la ville continue de subir les guerres civiles et religieuses. En 1569, elle est livrée par trahison aux protestants et horriblement saccagée. Avant la Révolution, Aurillac abrite un présidial et porte le titre de capitale de la Haute-Auvergne. En 1790, à la création des départements, après une période d'alternance avec Saint-Flour, Aurillac devient définitivement le chef-lieu du Cantal. C'est l'arrivée de la voie ferrée, en 1866, qui accélère le développement de la cité. Plus que millénaire, Aurillac possède un riche patrimoine historique, dont le château Saint-Etienne, sur les hauteurs de la ville, est l'un des principaux biens. Les marchés ont lieu place de l'Hôtel de Ville, les samedis et mercredis matin. Enfin, un festival renommé, le festival international de théâtre de rue, rassemble chaque année, la troisième semaine d'août, plusieurs milliers de visiteurs.

À voir / À faire à Aurillac

Comment partir à Aurillac ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Aurillac

Photos d'Aurillac

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.95 €
2018-04-25
528 pages

Reportages & actualités d'Aurillac

Ailleurs sur le web
Avis