Située en Flandre à une quinzaine de kilomètres de Lille et proche de la frontière belge, la ville d'Armentières jouit d'une localisation exceptionnelle. Desservie par l'autoroute, par le train et un réseau de bus, il est très facile de se rendre à Armentières pour y passer une journée ou un week-end. Citée par un privilège du pape Étienne II en 765, elle fut entourée de remparts au Moyen Âge, souvent attaquée, mais toujours debout. Deux grands malheurs historiques ont touché la ville : la peste, qui l'a ravagée en 1646, et les destructions datant de la Première Guerre mondiale, qui n'ont laissé debout qu'un dixième des édifices de l'époque. C'est grâce au talent de l'architecte Louis-Marie Cordonnier que la ville va renaître de ses cendres et porter fièrement les couleurs de la Renaissance flamande. À l'origine de l'Hôtel de Ville, de l'Église Saint-Vaast et des Halles, l'architecte utilise pierres, briques et hauts pignons dans le plus pur style régionaliste, et redonne ainsi toute sa splendeur à la ville. À noter que Cordonnier est également à l'origine de la reconstruction de Comines, ville voisine d'Armentières, et également durement touchée par la guerre. Ancien fleuron de l'industrie textile, Armentières en a gardé l'un de ses surnoms : "la Cité de la Toile". La ville était originellement construite au milieu d'un grand marais inondé par la Lys. Aujourd'hui, quelques zones humides subsistent comme les Prés du Hem, qui, forts de leurs 45 hectares, constituent un véritable poumon vert de la métropole lilloise. Depuis de nombreuses années, la ville d'Armentières est en pleine restructuration dans le but d'augmenter l'attractivité et l'accessibilité de la ville. Le quartier de la gare a été complètement réhabilité et une nouvelle médiathèque y a trouvé refuge. De nombreuses personnalités d'hier et d'aujourd'hui sont liées à la ville, comme le concepteur de la première voiture électrique, Paul Pouchain, né en 1868. Pour les plus connus, on notera Line Renaud, qui est native de Nieppe, commune voisine, ou encore Dany Boon.Bref, à Armentières, il fait bon flâner dans le centre-ville, s'arrêter à l'un des nombreux cafés pour boire un verre tout en admirant sa place principale et le beffroi, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Si vous voulez y passer un week-end, n'hésitez pas à venir le deuxième week-end de septembre lors de la fête traditionnelle des Nieulles, du nom des petits gâteaux sablés et ronds, spécialité gourmande de la ville. Au programme : braderie, concert, couronnement de la Reine des Nieulles, ducasse, parade... et pour terminer un jet de Nieulles depuis le balcon de l'Hôtel de Ville. Une tradition qui remonte à ce jour de mai 1510, quand le Seigneur d'Armentières, venu prendre l'air sur l'un des balcons de la Grand'Place, jeta des miettes de gâteaux aux enfants jouant sur la place. Cette tradition de jeter des choses du haut des beffrois devait symboliser la relation liant les gouvernants et le peuple. Il est donc facile de comprendre pourquoi cette tradition cessa à la Révolution ! Ce n'est qu'en 1938 que la Fête des Nieulles retrouva sa place dans le calendrier folklorique de la ville.

À voir / À faire à Armentières

Organiser son voyage à Armentières

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'Armentières

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

BAIE DE SOMME

Guide BAIE DE SOMME

BAIE DE SOMME 2021/2022

4.95 €
2021-03-10
144 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.