Quel budget pour les activités et les sorties en Argentine ?

L’Argentine est loin d’être bon marché, surtout si on la compare à ses voisins latino-américains. Il est vrai que ces dernières années, les prix sont moitié moins chers qu’en France : inflation oblige, le coût de la vie a relativement baissé et attire de plus en plus de touristes. Sachez toutefois que les prix restent toujours plus élevés en Patagonie. La grande majorité des parcs nationaux sont payants avec un tarif pour les visiteurs nationaux et les étrangers, des réductions sont parfois offertes pour les étudiants et les enfants. En Argentine, les parcs et les réserves sont administrés par l’organisme APN (Administracion de Parques Nacionales) qui est en charge des parcs et des réserves. Les services de guides ne sont pas obligatoires et vous pourrez parcourir les sentiers des parcs à votre guise. Sachez que le Parque Nacional Los Glaciares est payant dans le secteur sud (glacier Perito Moreno), mais gratuit dans le secteur nord : les petits budgets pourront s’adonner à la randonnée sur plusieurs jours sans dépenser le moindre sou. Pour le parc national Iguazu, vous paierez votre entrée moitié prix si vous revenez le lendemain sur présentation de votre premier ticket d’entrée. En ce qui concerne les musées, les prix sont rarement exorbitants, ils sont même parfois gratuits et proposent juste une petite contribution de votre part. Plusieurs points d’intérêt sont également gratuits il suffit juste d’être un peu curieux et de prendre son temps : un sentier peut mener à une jolie cascade, explorer un village et flâner dans ses rues peut constituer une balade plusieurs heures, un mirador peut-être un excellent prétexte pour une pause-déjeuner, partir flâner sur les rives d’un lac peut vous amener à découvrir une plage secrète… l’Argentine est un grand terrain de jeu pour ceux qui prendront le temps de savourer ses différentes facettes.

La plupart des activités sont accessibles que ce soit en totale autonomie ou en voyage organisé, rien de bien sorcier ! La plupart du temps, pour vous adonner aux sorties culturelles, aux plaisirs sportifs et autres loisirs que vous réserve l’Argentine, vous n’aurez qu’à payer le prix d’entrée du musée, du parc ou de la réserve où vous souhaitez vous rendre. Le reste se fait alors en toute autonomie. Sachez cependant que certaines activités ne s’improvisent pas : en Patagonie, notamment, la nature sait se montrer rebelle et hostile, il s’agit donc d’être un grand connaisseur ou de se faire accompagner pour arpenter ses moindres recoins ! Pour des questions d’accès, d’équipements et de sécurité, des activités comme le rafting, le canyoning, l’escalade, les randonnées sur les glaciers ou encore l’ascension de volcan sont accessibles uniquement avec un guide. C’est ici qu’intervient les agences d’excursions, chacune offrant des avantages : tour familial, ambiance intimiste, guides bilingues, écotours… il vous faudra étudier vos envies et vos conditions, nul doute que vous saurez trouver votre bonheur. En ce qui concerne l’observation des baleines sur la péninsule de Valdès, l’excursion aux Salinas Grandes de Jujuy ou la navigation sur le canal Beagle, n’hésitez pas à constituer un groupe avec d’autres touristes : les tarifs sont dégressifs, plus vous aurez de personnes avec vous plus les prix seront bas !

Si vous souhaitez faire l’acquisition de produits artisanaux, dirigez-vous vers les paseos et ferias de artesanos. Généralement couverts, ces grands entrepôts regroupent différents stands et locaux tenus par des artisans de la région. Vous éviterez ainsi les produits manufacturés et vous privilégierez les circuits courts, tout bénéfice pour l’économie locale. Toutefois, vous aurez peu l'occasion d'exercer vos talents de marchands de tapis, puisque le marchandage ne se pratique pas vraiment en Argentine. Bonne nouvelle malgré tout : pour ceux qui auraient de grosses sommes à dépenser en une fois lors d'un shopping, sachez que vous pouvez vous faire rembourser le montant de la TVA (appelée IVA ici). Un système assez simple vous est proposé pour faire vos achats hors taxe en Argentine. Vous pourrez récupérer 21 % de ce que vous avez payé en devises dans un magasin qui participe à ce système, sur chaque produit à la valeur supérieure à un certain montant (facture indispensable). Ce système est géré par Global Refund. Vous devrez demander au vendeur un chèque de remboursement en même temps que votre achat (cheque de reembolso). À la fin de votre séjour, avant de prendre votre avion, vous présenterez ce chèque et la facture correspondant à la douane qui doit les tamponner. Une fois dans la zone internationale, il suffit de se rendre à l'un des bureaux de Global Refund pour obtenir le remboursement en question (il est effectué en liquide). Autre possibilité : envoyer les documents par courrier, le remboursement s'effectue alors soit par chèque de voyage, soit par virement sur votre compte. Les aéroports des sites les plus touristiques disposent d'un centre Global Refund.

Discothèques, boîtes de nuit et bars dansants, théâtres, cinémas, salles de spectacle… sortir à Buenos Aires peut vite représenter un certain budget ! La plupart des infrastructures collent à un système d’entrées pour le moins « européanisé » : entrée payante pour les messieurs et entrée gratuite pour les dames le week-end. Les boissons alcoolisées sont également plus chères en discothèques que dans les bars, mais les prix restent toutefois raisonnables (entre 5 et 10 euros). Dans les coins les plus reculés, l’absence de discothèques et autres lieux festifs n’empêche pas les locaux de faire la fête lorsqu’ils en ont envie : des bâtiments publics (l’équivalent des « salles des fêtes ») sont ouverts aux habitants afin qu’ils puissent se rassembler et s’amuser. Généralement tous les habitants du village sont conviés et il est facile, si l’on est un peu curieux, d’en être informés : dans ce cas tant mieux, les étrangers sont souvent conviés avec plaisir !

Quel budget pour manger en Argentine ?

À l'heure du petit déjeuner, les confiterías et cafés sont les plus adaptés. Certains proposent des formules à prix fixes (media luna, un café, un jus d'orange). Pour le midi, les menus rapides, type menu ejecutivo, sont à conseiller. Il sera alors plus facile de consacrer une part conséquente de son budget aux « bonnes tables » qu'il est d'autant plus appréciable de fréquenter le soir. On peut aisément réduire ses dépenses en termes de budget de restauration, à la seule condition de ne pas être trop à cheval sur votre régime : pizzas, hot-dogs, empanadas ou encore plats de pâtes bien crémeux les plats bon marché riment souvent avec bon apport calorique ! Toutefois vous vous en sortirez souvent pour moins de 10 euros et vous repartirez l’estomac plein. L’autre option est de se rendre dans les supermarchés afin de faire votre propre commission, vous pourrez ensuite préparer vos petits plats vous-même si votre hébergement dispose d’une cuisine ou si vous disposez d’un van aménagé. Les restaurants haut de gamme proposent souvent des plats à la carte, les menus n’étant pas monnaie courante. Cerf, sanglier, truite, saumon ou encore crabe, les produits du terroir demandent souvent d’y mettre le prix, mais cela reste toute de même raisonnable par rapport au marché européen : comptez autour de 10 ou 15 euros pour un plat. En ville, tous les modes de paiement sont acceptés, mais sachez que dans les régions plus reculées l’addition se règle la plupart du temps en liquide. Si toutefois la carte bancaire est acceptée, il vous faudra payer une petite taxe supplémentaire. Si vous avez eu les yeux plus gros que le ventre, sachez que même si la pratique est encore peu répandue, il n’est absolument pas mal vu de demander un doggy-bag. Un moyen de faire des économies pour le repas du lendemain ! Enfin, si vous réservez un restaurant en ligne sur certains sites, vous pouvez avoir des remises jusqu'à 40 % au moment de régler la note, comme dans certains établissements à Paris. Site : www.bueno-aires.restorando.com.ar

Quel budget pour se loger en Argentine ?

Du camping à l’hôtel de luxe en passant par l’écolodge et la nuit chez l’habitant, les options d’hébergements ne manquent pas en Argentine. Même si le pays couvre un territoire très vaste, une offre diversifiée d’infrastructures saura combler chacune de vos envies. Si vous voyagez seul, il est préférable de s’orienter vers les auberges de jeunesse qui proposent des lits en dortoir, si vous êtes bien équipés vous pourrez également camper à moindre coût. Pour les familles et les groupes d’amis, préférez les cabanas, sorte de bungalows sommaires, mais souvent confortables et bien équipés. Les voyageurs au long cours se déplaçant en van ou en fourgon aménagé feront l’économie de leur hébergement : pour autant, ne vous installez pas n’importe où pour passer la nuit, préférez les emplacements prévus à cet effet, les campings ou même les terrains de particuliers en échange d’une petite somme d’argent.

Budget voyage en Argentine et le coût de la vie

L'Argentine est loin d’être très bon marché. D’une manière générale, les prix sont plus élevés que pour le reste de l'Amérique du Sud, mais ces dernières années, toutefois, le pays qui est actuellement en pleine crise économique et voit le peso dégringoler, mise sur le tourisme pour attirer les dollars. Cela est, paradoxalement, une véritable aubaine pour les touristes qui s’offriront un voyage certainement moins cher que prévu sans se restreindre. Voilà trois exemples pour vous aider à planifier votre budget quotidien sur place ; mais attention une fois encore : cela est susceptible de changer dans les mois à venir. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous essayons au maximum d’afficher les prix en dollars (US$) dès que nous en avons la possibilité. Les petits budgets compteront entre 450 $ et 900 $ par personne en dortoir, entre 150 $ à 400 $ en camping ; autour de 350 $ à 600 $ pour un menu ou un tenedor libre (« fourchette libre », soit plats ou buffet à volonté) ; les transports ont vu leurs tarifs exploser ces dernières années… compter entre 1 500 $ et 3 000 $ pour des distances assez longues (plus de 5 heures de voyage), et jusqu'à 6 000 $ pour près de 20 heures de voyage (un Bariloche - Buenos Aires par exemple). Bien sûr, ajoutez les extras (excursions, sorties, etc.). Autour de 400 $ par jour est une hypothèse réaliste si vous êtes vraiment à court d’argent et recherchez les adresses les moins chères (si vous cuisinez ou mangez des empanadas par exemple), mais un peu idéaliste si vous comptez en profiter. Pour les budgets moyens, compter autour de 1 000 $ par personne pour dormir ; repas autour de 500 $. Compter au moins 2 000 $ à 3 000 $ par personne et par jour. Pour dormir, les budgets supérieurs devront compter à partir de 80 € (soit environ 5 000 $) pour une chambre double ; repas gastronomiques de 800 $ à 1500 $ par personne ; comme d’habitude, excursions et transports en supplément (avion éventuel). Compter autour de 6 000 $ à 8 000 $ par personne et par jour pour être aux anges, beaucoup plus si vous ne comptez pas. Sachez enfin que la Patagonie est plus chère que n’importe où ailleurs en Argentine.