Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Égypte

Le « Voyage en Égypte » possède un je-ne-sais-quoi de mystique. Depuis le XVe siècle, il est en tout cas une aventure incontournable afin d'accroître ses connaissances mais aussi de confronter la légende à la réalité. Ainsi en est-il toujours du visiteur qui s'en va fouler la terre arable du Delta, les berges limoneuses du Nil, le sable brûlant des déserts du pays. Le peuple égyptien vient de vivre une révolution, en ayant versé son sang pour que la démocratie y soit vraie. Après une période d'effervescence politique, le calme est revenu. Au nom de la lutte contre le terrorisme, les espoirs de démocratie et de liberté ont fait long feu. L'Histoire, qui façonne le pays depuis sept millénaires, poursuit sa marche, inexorablement, comme le Nil suit son cours et donne vie à ceux qui s'y abreuvent. Certaine d'être « la mère du monde », l’Égypte continue d'accueillir les bras grands ouverts, tous ceux qui désirent découvrir le pays des Pharaons, ses villes et ses merveilles : Le Caire, Alexandrie, les temples de Louxor et de Karnak, la pyramide de Kheops... Mais un guide touristique égyptien saura aussi conseiller aux amateurs une plongée en mer Rouge afin d'admirer, notamment, sa barrière de corail. Alors, pas de craintes à avoir ; les Égyptiens sont toujours aussi bienveillants, désireux de faire connaître leur pays à tous ceux qui y viennent, pour sa richesse patrimoniale, ses eaux turquoise et son sable blanc, son chapelet d'oasis et ses montagnes bibliques. Allez, il est temps de faire votre « Voyage en Égypte » !

Que voir, que faire en Égypte ?

Quand partir en Égypte ?

Il n'est pas très compliqué de savoir quand partir en Égypte : toute l'année ! Même si les saisons touristiques varient selon les régions. En Haute-Égypte et au Caire, la haute saison touristique se déroule d'octobre à février. Il commence ensuite à faire froid. La basse saison se déroule de mai à septembre. Ce n'est pas vrai pour la côte méditerranéenne où la haute saison se déroule de juillet à septembre. A part les choix de départ se fondant sur le climat, l’Égypte peut aussi se visiter pendant le ramadan. Certes, les horaires des musées et des sites sont écourtés, mais la vie nocturne est incomparable, avec les concerts organisés dans les rues, cafés, centres culturels, et les tentes de ramadan qui accueillent des musiciens jusqu’à 4h du matin. Il faut éviter les fêtes des Aïd qui sont familiales et qui ne donnent lieu à aucune manifestation en particulier. La haute saison débute en octobre et se termine en mars. La basse saison débute en avril et se termine en septembre.

En savoir plus

Adresses Futées d'Égypte

Voyager en Égypte

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Égypte

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Égypte. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Égypte

L’Egypte est un vaste pays. Il est « Oum ed-Dounia » (la mère du monde) ; celle qu’Isis arpentera pour retrouver les morceaux épars de son doux Osiris ? Longue quête amoureuse, telle celle du voyageur touché par l’égyptomanie avant d’en avoir foulé le sol, et qui, une fois l’eau du Nil goûtée, y reviendra, une deuxième fois, et puis souvent... C’est donc avec modestie qu’il faut entreprendre son « voyage en Egypte », et prendre le temps de découvrir le pays, quand on le peut. Sur ces terres variées ont brillé de grandes civilisations ; le profil de Pharaon coiffé de la double couronne de Haute-Egypte et de Basse- Egypte projette toujours sa magnificence sur le pays. C’est dense, mais on prend aussi le temps de sentir le pays au rythme sept fois millénaire de ses civilisations, dont les habitants d’aujourd’hui sont le parfait exemple de sérénité face au temps : tout coule, tel le Nil, la vie, la mort, et puis après...

Comment partir en Égypte

Comment partir seul

L'avion est le meilleur moyen pour se rendre en Égypte. Si la plupart des billets d'avion sont vendus pour Le Caire, il existe sept aéroports dans le pays.

Comment partir en voyage organisé

De nombreux voyages organisés sont disponibles pour visiter l'Égypte. Les croisières sur le Nil sont bien évidemment les voyages les plus prisés. Mais sont également proposés des auto-tours. Enfin, des séjours thématiques, on pense notamment aux séjours « plongée » sont aussi possibles en mer Rouge.

Comment se déplacer sur place

Presque tous les moyens sont bons pour se déplacer sur place. En avion, le service intérieur fonctionne plutôt bien. Sur l'eau (sur le Nil, donc), deux moyens existent : le bateau à voile et le bateau de croisière. Sur la route, les trajets en bus sont souvent très efficaces ; à l'image des voyages en train. La conduite en voiture est par contre... sportive et déroutante, les règles quotidiennes des Égyptiens n'ayant rien à voir avec les nôtres !

Reportages & actualités d'Égypte

Organiser son voyage en Égypte
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez l'Égypte

Le profil de Pharaon coiffé de la double couronne de Haute-Egypte et de Basse-Egypte projette toujours sa magnificence sur le pays. Sur ces terres variées ont brillé de grandes civilisations. C’est dense, mais on prend aussi le temps de sentir le pays au rythme sept fois millénaire de ses civilisations, dont les habitants d’aujourd’hui sont le parfait exemple de sérénité face au temps : tout coule, comme le Nil, fleuve créateur et nourricier qui, depuis des millénaires, alimente le pays. Des fonds marins de la mer Rouge aux oasis du désert, rencontre avec un peuple, sage et paisible : sa religion, ses valeurs, ses différents patrimoines – architecturaux, musicaux, culinaires. L’Egypte vous invite à découvrir ses mille et une facettes. Longue quête amoureuse, telle celle du voyageur touché par l’égyptomanie avant d’en avoir foulé le sol, et, une fois l’eau du Nil goûtée, y reviendra une deuxième fois, et puis souvent...

Photos et images d'Égypte

Temple de Louxor. Tom Pepeira - Iconotec
Le désert blanc. Sylvain GRANDADAM
Le Ramesseum, temple de Ramsès II. Cali - Iconotec
Survol de la rive ouest face à Louxor. Sylvain GRANDADAM

Les 12 mots-clés en Égypte

1. #Animaux

shutterstock_536481064.jpg

Ils peuplent les rues des villes et les routes de campagnes. Nombreux sont les chats et chiens qui arpentent les alentours des restaurants, demandant avec plus ou moins d’insistance aux personnes attablées de partager leur repas. Ils sont très rarement agressifs, même si les combats entre bandes rivales peuvent parfois laisser penser le contraire.

2. #Bakchich

Ce pourboire, le plus souvent attendu en récompense d’un service rendu, ne s’applique pas qu’aux touristes. La situation économique et la persistance du travail informel ne garantissent pas un salaire convenable à de très nombreux travailleurs. Les faibles salaires et l’augmentation du coût de la vie rendent donc le bakchich nécessaire.

3. #Café (qahwa)

iStock-1272885684.jpg

Plus qu’une simple boisson, le qahwa se consomme en groupe, accompagné d’une shisha. Finement moulu et bouilli dans une kanaka, le qahwa peut être bu sada (sans sucre), masbout (dose moyenne) ou sokkar ziyada (beaucoup de sucre), il est tout le temps parfumé à la cardamome. Le café est également un lieu pour discuter politique (avec prudence).

4. #Croyances

La place des superstitions n’est pas négligeable dans le quotidien des Egyptiens. Contre les djinns ou les mauvais esprits, le père Saaman, prêtre copte, préconisait l’exorcisme. Encore aujourd’hui, son église du Moqqattam est fréquentée chaque semaine par des centaines de chrétiens et musulmans voulant apaiser leur âme.

5. #Eau

Si, assis à la terrasse d'un café, un passant désigne le verre d'eau qui est posé devant vous, répondez-lui « Etfaddal ! » (je t'en prie), ce qui l'invitera à le boire. L'eau reste encore un bien qui s'offre. Et on trouve encore dans les rues, quelques cruches en terre cuite destinées à abreuver les nécessiteux. 

6. #Foul (la fève)

Le foul est la base du régime alimentaire des Egyptiens. Mijoter pendant quelques heures dans une marmite à col resserré, on peut y ajouter de l'huile d'olive, des œufs sur le plat, du basterma (viande de bœuf séchée) ou de la tahina (crème de sésame). Très nutritif – car fort en protéine végétale – il remplace la viande, de plus en plus chère.

7. #Métiers de rue

Cireurs de chaussures, vendeurs de graines ou marchands de pneus de voiture : en Egypte les métiers s’offrent au regard le long des rues. Chacun s’active dans les rues des souks. Les vendeurs de patates douces et leurs fours ambulants embaument les rues de leur chaude odeur. Les petits métiers sont légion et peuvent parfois surprendre !

8. #Nuit

Les villes égyptiennes ne s’éteignent une fois le soleil couché. Rien ne vous empêche donc d’aller chez le coiffeur à 21 heures, de trouver un cadeau d’anniversaire après avoir dîné ou bien encore de faire vos courses tard dans la nuit. Le Caire ne s’assoupit jamais complètement, sauf le vendredi matin, avant la prière où le calme règne. 

9. #Pain

iStock-1257400182.jpg

Le pain est à la base du régime alimentaire égyptien. Rien n’exprime mieux son importance que sa traduction en dialecte égyptien : ‘aish, qui veut également dire « vie ». Le pain égyptien dit ‘aish baladi, est une galette ronde et plate. Il est reconnu pour ses qualités nutritionnelles. N'hésitez donc pas à vous promener pour y goûter. 

10. #Révolutions

L’histoire de l’Egypte est marquée par de nombreux épisodes révolutionnaires : bien avant 2011, la révolution de 1919 a contribué à mettre à bas la domination anglaise, et le coup d'Etat de 1952 fit tomber la monarchie et porta Nasser à la tête du pays. Les problèmes structurels persistants n’écartent pas la possibilité de nouveaux soulèvements.  

11. #Tourisme

Il n’est pas exagéré de dire que le tourisme a été inventé pour l’Egypte. L’essor conjoint de l’égyptologie et de l’orientalisme du XIXe participa fortement au développement des voyages vers des terres jusque-là connues des seuls commerçants. A la fin du XXe siècle, le développement du tourisme de masse va transformer le pays et ses infrastructures.

12. #Urbanisme

iStock-1227493341.jpg

La superficie des villes ne cesse d’augmenter et ce sont des constructions qui s’étendent désormais sur ce qui était des champs agricoles il y a quelques années. De nombreuses lois existent pourtant. Mais corruption et négligence permettent aux acheteurs de les contourner. Un problème majeur dont les autorités ne semblent pas avoir pris la mesure.

Vous êtes d'ici, si...

Vous utilisez le terme « maalich » (ce n’est pas grave) de manière abusive. Tant, lorsque vous manquez d’écraser quelqu’un que quand vous passez devant un client qui fait la queue. 

Vous avez toujours, sur vous, votre embout en bois pour fumer la chicha dans les cafés populaires ! 

Au petit déjeuner, vous mangez du foul (fèves), que vous achetez dans une des camionnettes (‘arabiyât foul) stationnées dans les rues, qui proposent sandwichs ou assiettes à déguster sur place. 

Vous emportez une veste et une écharpe toujours sur vous, même la chaleur atteint les 45 °C, car dans les cafés et transports la climatisation est fixée à 16 °C. 

Vous mettez 3, voire 4 cuillères à café de sucre dans votre thé, et si le sucre vient à manquer, le pays tout entier entre en crise majeure. 

Le klaxon est un moyen pour vous d’exprimer vos sentiments lorsque vous voulez utiliser votre voiture. 

Vous connaissez par cœur le répertoire d’Oum Kelthoum. 

D'autres destinations en Égypte

Carte d'Égypte

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival Les Nuits de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature avec l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay