Le guide touristique ÎLES GRECQUES du Petit Futé

Bienvenue dans les îles grecques !

Bien souvent, encore, le dessert est offert par la maison. Quelques tranches de pastèque ou de gâteau, comme avant. Avant la crise. Car malgré leurs difficultés, les Grecs ont toujours gardé le sourire et leur sens de l'hospitalité. Depuis 2009 pourtant, le pays traverse une grave crise. Financière au départ, celle-ci a eu des répercussions économiques, politiques et sociales lourdes que l'on connaît. Et pourtant, Et leur patrimoine, quant à lui, est resté aussi intact qu'immense. Car la Grèce, c'est son Parthénon, ses vieilles pierres mais aussi ses îles - 6 000 îles et îlots dispersés en mer Ionienne et en mer Egée dont 227 sont habités. Le voyageur, lui, aura l'embarras du choix : des croissants de plage qui s'étendent sur des kilomètres ou de mignonnes petites criques. Galets, sable, doré ou noir, en zones volcaniques. Farniente ou culture. Car ces îles, comme le continent, restent le berceau de certaines des plus anciennes civilisations européennes (cycladique, mycénienne...) réparties en six archipels : les Cyclades, bien sûr, mais aussi le Dodécanèse, les îles Saroniques, l'Eubée, les Sporades ou les îles du nord-est de la mer Egée. Est-ce finalement un hasard si le secteur du tourisme a relativement bien résisté à la crise ? On ne se lasse pas de ses paysages ni d'un certain regard sur la vie. Les îles grecques, ce sont des ruines en pagaille bien sûr, des plages, mais aussi un rythme de vie cadencé par le soleil et par la lune, une façon de vivre au jour le jour et de préserver les traditions ancestrales, quoi qu'il arrive. Une relation au temps inégalée, qui ne peut que prolonger la vie et la rendre plus douce... Un pays effervescent où l'on aurait gardé ses habitudes de villageois, malgré les gaz d'échappement et le béton, en plantant du jasmin ou de la lavande sur ses balcons. La devise des Grecs est de ne rien précipiter, de peur de mal faire les choses. Siga, siga. Laissez-vous surprendre par ces étendues d'oliviers argentés, d'arbustes en fleurs rose bonbon et de sombres cyprès. Etudiez la façon particulière qu'ont les hommes de s'asseoir sur les terrasses, et vous verrez que trois chaises sont plus confortables qu'une seule. Sortez goûter l'air vespéral sous la tonnelle d'une petite taverne aux arômes d'origan et de poisson frais, et prolongez votre soirée aux sons enivrants d'un bouzouki... Prenez le temps de vivre et vous serez étonné de constater que nous avons tous quelque chose de grec en nous. Kalos irthate ! Bienvenue ! L'équipe de rédaction

Avertissement

La Grèce sort d'une grave crise économique d'une ampleur sans précédent. Depuis mai 2010, des mesures d'austérité visant à renflouer les caisses de l'Etat ont été votées les unes après les autres : baisse des salaires et des retraites, augmentation des impôts, multiplication de taxes diverses, flexibilité des contrats de travail... Cette " cure " subie par la population a eu comme résultat une chute dramatique de la consommation et la fermeture de très nombreux commerces à travers le pays. Malgré notre vigilance, nous espérons que tous les établissements contactés et cités dans ce guide seront toujours ouverts à l'été 2017.

Galerie photo ÎLES GRECQUES

Idées de séjour ÎLES GRECQUES

Quelle île choisir : à chacun son Odyssée…

C'est la question qui embarrasse la plupart des agences de voyages (si, si) mais aussi des amoureux de la Grèce en général. Selon l'île que vous choisirez, le séjour ne sera pas le même. De façon générale, on dira qu'une population jeune et festive se dirigera spontanément vers Rhodes, Ios et Mykonos (avec une petite réserve au niveau budget, pour cette dernière, à moins d'être prêt à tenter la belle étoile). Pour être bluffé par les paysages, difficile de faire l'impasse sur Santorin, Folégandros, Amorgos ou Zakynthos. Mais pour des vacances familiales, les plages des Cyclades en général, et de Paros et Naxos en particulier, mais aussi de Corfou. Les amoureux de la nature se rabattront volontiers sur les Sporades (Alonissos en particulier) ou Thassos ou Samothrace, au nord de la mer Egée. Enfin, impossible d'oublier les amateurs de mythologie et de sites archéologiques : passage obligé sur l'île-musée de Delos ou à Ithaque. Mais grâce aux nombreuses liaisons et combinaisons maritimes : un centre d'intérêt n'exclut pas l'autre. On peut ainsi festoyer à Mykonos et embarquer au petit matin sur une navette pour Delos ! Un dernier point cependant : la spécificité d'une île tient surtout... au calendrier. Contre toute attente, certains ont passé des vacances familiales et pas très onéreuses à Mykonos en juin par exemple. En dehors du plein été, chaque île est à réinventer !

Séjours courtsHaut de page
L'essentiel des Cyclades... en une semaineHaut de page

Jour 1 : Athènes. Visite de l'Acropole et déjeuner à Plaka. Balade dans l'Agora, le temple de Zeus, et remontée vers la place du Parlement en passant par les Jardins nationaux. Un coup d'oeil à la relève de la garde et café sur la place Kolonaki. L'après-midi, ascension au mont Lycabette et dîner à Psiri ou Gazi, dans les nouveaux quartiers branchés d'Athènes.

Jour 2 : départ pour Santorin. Départ en avion (30 minutes) ou en bateau, du Pirée (entre 5 et 7 heures). Arrivée spectaculaire sur cette île rocheuse, modelée par les convulsions du volcan, avec ses maisons blanches à flanc de falaises. Balade à Fira mais dormez à Oia.

Jour 3 : Oia. Du lever au coucher du soleil sur le Caldeira. Excursion possible vers l'île voisine de Thirassia, l' " antithèse " préservée de Santorin, séparée de l'île suite à une explosion volcanique.

Jour 4 : excursion sur le volcan. Baignade dans les eaux chaudes du volcan. Dans l'après-midi, visite du site d'Akrotiri, la " Pompéi " grecque, et promenade sur la Red Beach, quelques centaines de mètres plus bas.

Jour 5 : Tinos. Visite de l'église de la Vierge miraculeuse et balade jusqu'au village de Triantaros à 5 km.

Jour 6 : excursion à Delos. Visite de la célèbre île musée en plein air, témoignage d'un monde disparu. Retour vers Athènes.

Jour 7 : Athènes. Visite du Musée archéologique. Déjeuner dans le quartier d'Exarhia. Dernier tour à Plaka pour les souvenirs et café au musée Frissiras.

Athènes et le golfe SaroniqueHaut de page

Cet itinéraire est bien sûr modulable dans la durée. Vous pouvez le faire dans un sens ou dans l'autre ou choisir seulement une ou deux escapades. Toutes les îles du golfe Saronique peuvent se visiter en une journée à partir d'Athènes.

Jour 1 : Athènes et les grands monuments. Visitez l'Acropole tôt le matin et allez vous balader entre Plaka et Monastiraki. Une visite de l'Agora est recommandée, mais vous pouvez opter pour une balade vers Syntagma et les ambiances plus branchées de Psiri. En fin d'après-midi, pourquoi ne pas monter au mont Lycabette pour profiter d'une vue superbe sur la capitale ? Terminez la journée avec un dîner dans le quartier chic de Kolonaki ou d'Exarchia, plus estudiantin.

Jour 2 : Hydra, l'un des plus beaux ports de Grèce. Dans cette île interdite aux voitures, vous vous promènerez dans un dédale de maisons aux volets bleus serrées dans des ruelles blanchies à la chaux. Un petit port débordant de charme et de navires de plaisance au mouillage. De belles demeures de marchands aux couleurs pastel face à la mer, marquée par les nombreux artistes et intellectuels qui y ont vécu.

Jour 3 : Egine, l' " île aux pistaches ". A 40 minutes d'Athènes, vous aimerez le calme et la beauté discrète de cette île dominée par ses maisons néoclassiques, sa blanche église d'Aghios Nikolaos et ses calèches. Ne manquez pas d'aller voir l'unique colonne rescapée du fameux temple d'Apollon ainsi que le temple d'Aphaïa, à quelques kilomètres du port.

Jour 4 : arrivée à Poros, l'île la plus proche du continent. De cette île boisée, on peut apercevoir les maisons aux toits de tuiles de Galatas, dans le Péloponnèse, et le fameux Lemonodassos, la forêt des Citronniers.

Si vous prolongez d'une journée, vous pourrez même emprunter le bac et rejoindre le continent en moins de 30 minutes.

Jour 5 : Spetsès, " l'île aux Pins ", noyée dans la verdure, résonne d'abord du son des calèches qui battent le pavé et longent les maisons blanches. Les calèches y remplacent les voitures, interdites. L'eau des plages est propre et limpide, et la corniche grouille d'insouciants vacanciers. Que peut-on exiger de plus pour un week-end avant de retrouver la capitale...

Jour 6 : retour à Athènes et les musées que vous n'aurez pas eu le temps de visiter. La visite du Musée archéologique vous prendra bien la matinée par exemple. On rejoint ensuite Omonia et le marché central pour un déjeuner rapide avant d'aller vers le Céramique et le marché aux puces de Monastiraki. Une excursion sur l'Aréopage et la Pnyx peut être agréable pour finir la journée, avant d'aller dîner à Plaka ou d'assister au spectacle son et lumière de l'Acropole en été.

Séjour long, les îles grecques en 3 semainesHaut de page

Jour 1 : Athènes. Une excursion à l'Acropole avant d'aller dîner à Plaka ? Une visite de l'Agora est recommandée si le temps s'y prête, mais vous pouvez opter pour une balade vers Syntagma, face à la relève de la garde, ou pour les ambiances plus branchées d'Exarchia ou Psiri.

Jour 2 : Paros. Départ en ferry pour l'île renommée pour son marbre blanc. Arrivée à Parikia, la capitale culturelle de l'île. Le Château de Paros a été construit au XIIIe siècle, au sommet de la plus haute colline de Parikia par exemple. Parikia possède également un musée archéologique.

Jour 3 : séjour dans le joli port de Naoussa par exemple, près des belles plages. On y croise parfois Stéphane Bern en été !

Jour 4 : excursion pour Delos, la célèbre île musée en plein air, sans habitants, témoignage d'un monde disparu.

Jour 5 : Santorin. Direction Oia et ses maisons blanches à flanc de falaise. Arrivée spectaculaire sur cette île rocheuse, modelée par les convulsions du volcan, avec ses maisons blanches à flancs de falaises.

Jour 6 : excursion et baignade dans les eaux chaudes du volcan, visite du site d'Akrotiri, la " Pompéi " grecque, et promenade sur la Red Beach, la plage volcanique au sable rouge.

Jour 7 : Thirassia, en face de Santorin, l' " antithèse " préservée de Santorin, séparée de l'île suite à une explosion volcanique.

Jour 8 : vol Santorin-Rhodes.

Jour 9 : à défaut de voir le colosse de Rhodes, l'une des sept merveilles du monde anciennement située à l'entrée du port de la ville de Rhodes, vous visiterez la ville médiévale, les remparts et le palais des Grands Maîtres.

Jour 10 : la ville antique, les temples, le panorama du haut du mont Smith.

Jour 11 : Lindos et son acropole, son promontoire coiffé d'une citadelle médiévale et son village fleuri.

Jour 12 : Kamiros. Les fouilles, achevées en 1929, ont révélé les ruines de plusieurs maisons ainsi que celles de l'agora et d'un temple dédié à Athéna.

Jour 13 : excursion à Symi (pour son écrin de maisons pastel) ou excursion-shopping en Turquie.

Jour 14 : Kos. Les amateurs de vieilles pierres, aimeront son célèbre asclepieion et les fanatiques du bronzage auront l'embarras du choix.

Jour 15 : Patmos, " la Jérusalem de la mer Egée " où saint Jean l'Evangéliste a eu la révélation de l'Apocalypse en 95-97 apr. J.-C. lors de son exil sur l'île.

Jour 16 : Samos. L'île de Pythagore et de la déesse Héra, à l'extrémité de la mer Egée, est réputée pour son vin doux, ses beautés naturelles, et ses eaux cristallines.

Jour 17 : Samos-Athènes (en avion).

Jour 18 : visite du cap Sounion.

Jours 19 et 20 : excursion dans les îles Saroniques, à Egine, Hydra, et Spetsés, en " banlieue " d'Athènes.

Jour 21 : Athènes et ses musées : avant de prendre l'avion, faites un tour, au choix, au musée archéologique ou au nouveau musée de l'Acropole.

Séjours thématiquesHaut de page

La route d'Ulysse : le héros a mis 10 ans avant de rentrer, mais vous pouvez néanmoins retrouver sa trace. Selon l'historien anglais Tim Severin (qui a refait le voyage à sa façon pour le livre Sur les traces d'Ulysse), Ulysse a quitté Troie au nord-est de la mer Egée vers le sud. Il aurait séjourné à Cythère où nous vous suggérons de commencer votre périple. L'île de Circé pourrait être Paxos (autre point de départ possible) et l'épisode des sirènes pourrait se dérouler à Leucade dans les îles Ioniennes. Ulysse aurait ensuite coulé au large de Corfou. Et finalement, des années plus tard, il aurait retrouvé Pénélope et son île d'Ithaque.

Balade gréco-turque : selon la durée de vos vacances, vous pourrez agréablement parcourir les îles du Dodécanèse ou celles du nord de la mer Egée. C'est à la carte. Si vous êtes déterminé, vous pouvez même commencer par la petite Kastellorizo à l'est de Rhodes où les 300 habitants se rendent fréquemment à Kas, en Turquie. De Rhodes, vous pouvez vous rendre à Marmaris. Et de Symi, près de Rhodes, vous pouvez rejoindre la jolie station balnéaire de Datça. De Kos, des bateaux font la navette avec Bodrum. De Samos, vous irez à Kusadasi, de Chios à Cesme, et de Lesbos à Ayvalik. Vous pourrez même pousser jusqu'à Troie, l'une des villes turques les plus proches de Lesbos. Et évidemment, vous offrir un crochet par Istanbul (encore appelée Constantinople par les Grecs) avant de regagner Athènes.

La route des vins des îles : cet itinéraire peut couvrir les régions viticoles de trois archipels.

Dans les Cyclades, le sol volcanique de Santorin est propice à la culture de vignes surprenantes qui n'ont ni piquet ni fil et rampent à même le sol (à cause de la force des vents). Deux cépages dominent, l'assirtiko et le vinsando. Les meilleurs vins sont secs et fruités. Et une partie de la récolte de vinsando est mise à sécher pour produire un vin doux naturel rosé, excellent à l'apéritif. A proximité, Paros n'est pas seulement connue pour son marbre blanc mais aussi pour son vin blanc de Monemvasia, assez sec.

Dans le Dodécanèse, Samos affiche un vignoble de plus de 2 000 ha de muscat blanc aménagé en étroites terrasses, et produit le célèbre vin éponyme.

Enfin, vous pouvez même poursuivre jusqu'aux îles Ioniennes. La Céphalonie produit notamment un muscat assez réputé.

La route du Blue Star : c'est simple, vous choisissez la route de cette célèbre compagnie de ferries du Pirée et... vous faites une halte à chaque arrêt en attendant de repartir le lendemain. Arrêts (variés) garantis à Syros, Paros-Delos, Naxos, Ios et Santorin.

Les plages de fête : pour connaître plus qu'une simple plage de détente, Santorin et surtout Paros, Ios et Mykonos sont incontournables. Vous pouvez ajouter Naxos. Et commencer ou finir par les plages de Glyfada et Vouliagmeni à Athènes...

La route des vieilles pierres : Egine, Delos, Santorin, Rhodes...

Les îles " périphériques " d'Athènes : Egine, Poros, Hydra, Spetses et un détour par l'Eubée. Toutes autour et à moins de 2 heures de la capitale.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Iles grecques

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté