Dol-de-Bretagne est une cité médiévale qui possède bien des surprises. Ses atouts résident dans un passé exceptionnel et l'existence d'un patrimoine de qualité : une cathédrale romane puis gothique, un double puits secret, la maison la plus ancienne de la région, une capitale religieuse de la Bretagne indépendante, un hôtel du Quengo empli d'anecdotes, des couvents transformés... Les vestiges préservés ne manquent pas. A l'origine, dès le VIe siècle, la ville devient l'un des premiers évêchés de Bretagne qui consacre le roi Nominoé, en 848. Néanmoins, Dol a tout d'abord les caractéristiques d'une ville frontière placée entre la Bretagne et la Normandie. C'est une ville proche également de la baie du Mont-Saint-Michel et des premiers vallonnements verdoyants des pays de Combourg et d'Antrain, lui conférant ainsi beaucoup de charme. Elle est aussi la porte d'entrée dans la Bretagne romantique, de par la présence remarquable de François-René de Chateaubriand et de Victor Hugo qui y ont séjourné à plusieurs reprises. La ville jouissait alors d'un immense prestige comme siège d'un évêché. A sa suppression en 1801, la cité dut se résoudre à n'être plus qu'un centre commercial actif. Aujourd'hui, chef-lieu de canton fort de ses quelque 5 000 habitants, la ville reste toujours une zone d'attraction au dynamisme commercial et touristique certain.

À voir / À faire à Dol-de-Bretagne

Organiser son voyage à Dol-de-Bretagne

Photos de Dol-de-Bretagne

5.95 €
2019-04-03
192 pages
Avis