Après l'exposition dantesque David Bowie Is, le V& A Museum explore la révolution culturelle de la fin des années 60 et tout l'héritage que cette contre-culture nous a laissé. Intitulée "You Say You Want A Revolution ? Records and Rebels 1966-1970", cette rétrospective révèle toute l'effervescence politique et artistique, la culture underground et les bouleversements sociaux, intellectuels et politiques de l'époque. Instruments, photos, affiches, livres, magazines, vinyles des posters: près de 350 objets nous aspirent dans une expérience visuelle et sonore au rythme de la musique sixties balancée par les Beatles, Creedence Clearwater, Janis Joplin... Evidemment, une place majeure est consacrée à la musique car la culture emblématique de l'époque reposait les popstars qui étaient les véritables instigateurs de cette révolution. Entre autres reliques, on peut voir des costumes de scène des Beatles, des morceaux de guitares que Jimi Hendrix a détruit sur scène et la fameuse salopette de velours de Mick Jagger. Shoot final quand on plonge dans l'obscurité de la dernière salle : assis sur un faux gazon, le visiteur est ceint par trois écrans disposés en forme de U, sur lesquels sont diffusés des extraits des concerts de Woodstock... Une étonnante remontée d'acide de l'époque hippie !

Tarifs : £16,00 à £17,50, environ 18,5 €. À savoir : deux places pour le prix d'une sur présentation d'un billet Eurostar.

You Say You Want A Revolution ? Records and Rebels 1966-70, Victoria & Albert Museum, Londres, du 10 septembre au 26 février 2017

Pour plus de renseignement