TURIN / PIÉMONT - guide touristique du Petit Futé

Benvenuti in Piemonte !

Ce n'est pas sans raison que l'on décrit Turin comme une ville always on the move (" toujours en mouvement "). Un slogan que l'on peut facilement étendre au Piémont dans son ensemble, compte tenu du dynamisme si particulier de cette région fascinante, voisine de la France et pour tant d'aspects si proche d'elle, qui a fêté en 2011 ses 150 ans. Fier de son passé et toujours tourné vers l'avenir, le Piémont présente aujourd'hui sur un plateau d'argent un patrimoine d'innombrables beautés.

Par son relief très accidenté, on a souvent remarqué à tort uniquement les beautés naturelles de la région. Il est vrai que ses montagnes qui alignent pour certaines parmi les plus hautes cimes d'Europe, ses cours d'eau, ses lacs, ses parcs et ses réserves créés dans le but de protéger une faune et une flore souvent endémiques, constituent un patrimoine environnemental d'exception. Le sportif de tout âge et de tout niveau y est le roi incontesté. Parcourir à pied, à vélo ou à cheval les chemins qui traversent les contrées piémontaises, tient plus souvent d'une épreuve de l'esprit que du simple exercice physique. En effet, ces terres se parcourent lentement, presque religieusement. Au milieu d'un océan de vignobles, l'émerveillement est à son comble à chaque fois que l'on voit surgir comme une île, un bourg, une abbaye ou un château, gardiens de la mémoire.

Mais le Piémont est une terre mutante, capable de se renouveler régulièrement en phase avec son temps. Symbole de ce renouveau, Turin, ville fascinante, fière de son passé et de ses traditions, est toujours avant-gardiste. Ancienne capitale d'Italie et bastion de l'industrie nationale, aujourd'hui Turin enchante aussi bien par ses musées et ses demeures princières, que par sa création contemporaine et son design.

Enfin, qui dit Piémont, dit gastronomie, car venir dans cette région sans manger c'est comme se rendre à Paris sans voir la tour Eiffel. La nourriture est ici culture, tradition, identité.

Le Piémont n'attend donc rien de plus que d'être découvert, bouillonnant d'une vitalité qui ne lui a jamais fait défaut à chaque instant de son histoire.

Marie-Isabelle Corradi

REMERCIEMENTS à Erika Carpaneto de Turismo Torino & Provincia, Francesca Coss et à toutes les équipes des offices de tourisme de la Région Piémont qui ont contribué à cette édition.

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

TURIN / PIÉMONT : les adresses futées

TURIN / PIÉMONT : Idées de séjour

Turin en 3 jours

Jour 1 : la Mole Antonelliana et le musée du Cinéma. Cette ancienne synagogue offre une vue nocturne de Turin des plus intéressantes. Le musée du Cinéma qui y loge et qui est le plus haut musée du monde (167 m de hauteur) propose un passionnant voyage dans l'histoire du Celluloïd, depuis sa création jusqu'à son introduction en Italie. Dîner au restaurant Il Cambio : le restaurant où les grands personnages du Risorgimento ont fait l'unité de l'Italie. Décoré de dorures et de velours rouge, c'est un des plus anciens de la ville.

Si vos économies sont plutôt réduites, nous vous conseillons une promenade au Quadrilatero Romano, quartier branché mais jeune où vous pouvez dîner à des prix plus raisonnables. En été, profitez des nombreuses terrasses de café sur la Piazza Vittorio Veneto, depuis lesquelles la vue sur le Pô, l'église de la Gran Madre et les collines environnantes est remarquable.

Jour 2 : autour de la piazza Castello. Le Musée égyptien : le deuxième après le musée du Caire par l'importance de ses collections et l'un des premiers en Italie pour sa muséographie d'avant-garde. La Piazza Castello : le coeur de la ville sur laquelle s'élèvent le Palazzo Madama, très beau monument baroque qui abrite le Museo Civico d'Arte Antica et le Palais Royal, la plus importante résidence royale de la région. L'église de San Lorenzo : un des chefs-d'oeuvre baroques de Guarino Guarini qui s'insère parfaitement dans l'architecture harmonieuse de la piazza Castello. La cathédrale de Saint-Jean-Baptiste et le Saint suaire : l'unique église Renaissance de Turin et qui abrite le Saint suaire, une des reliques les plus mystérieuses de la chrétienté. La Porta Palatina : sur la gauche de la cathédrale s'élèvent les vestiges du Turin romain, une enceinte ancienne datant des Ier-IIsiècles. La Galleria Sabauda : une pinacothèque qui abrite une extraordinaire collection d'art flamand ayant appartenu à la maison de Savoie. Le Palazzo Carignano : le siège du premier Parlement italien, oeuvre baroque majestueuse de Filippo Juvarra qui accueille le musée du Risorgimento Italiano. Les Piazza San Carlo et la Via Roma : pour faire du shopping et se détendre en buvant un apéritif dans l'un de ses superbes cafés datant de la fin du XIXe.

Jour 3 : le Lingotto, San Salvario et le Pô. L'ancienne et première usine Fiat (début du XXe), aujourd'hui transformée par Renzo Piano en centre d'exposition et centre commercial. Le Lingotto comprend aussi un musée dit " la boîte à bijoux " car il abrite une partie de la collection privée de Giovanni Agnelli qui a légué à la ville de Turin des oeuvres de grands peintres comme Picasso, Renoir et Modigliani. Juste à côté du Lingotto, Eataly : cet espace dédié à la gastronomie italienne de qualité se trouve dans les locaux où la firme Carpano produisait le Vermouth à la fin du XVIIIe siècle. A l'étage, le musée Carpano, vous racontera l'histoire du Vermouth. Et si vous voulez clore le tout avec une expérience culinaire, vous pouvez toujours réserver une table dans les nombreux restaurants du Eataly.

Vers le Pô : en longeant la via Pô et ses élégantes arcades, on atteint le fleuve Pô. Au-delà, on peut monter sur le Monte dei Capuccini pour jouir d'une vue panoramique sur la ville du haut de son belvédère. Parco del Valentino : 550 000 m² de verdure longeant le Pô et protégeant le château du Valentino, un bourg médiéval reconstitué et un jardin botanique. Vous pouvez l'atteindre par bateau en une promenade très romantique. Le château de Valentino : datant du XVIe siècle, il est surnommé le Versailles turinois, en raison de la beauté de ses jardins et de sa structure. Terminez votre itinéraire par un apéritif dans l'un des bars animés du quartier de San Salvario, le nouveau pôle branché de la vie nocturne turinoise.

Le Piémont en une semaine

Une semaine en Piémont :

Jours 1-2-3 : Référez-vous à " Un long week-end à Turin. " et, si vous avez le temps, visitez Veneria Reale, le Versailles turinois.

Jour 4 : En quittant Turin, vous visiterez la sublime abbaye de Sacra di San Michele, qui inspira Umberto Ecco pour son livre Le Nom de la rose. Puis vous continuerez jusqu'à Susa pour découvrir le patrimoine historique de la ville.

Jour 5 : Deux splendides forteresses méritent une visite sur la boucle des deux vallées : le fort d'Exilles, dans le val de Susa, et le fort de Fenestrelle, le plus grand d'Europe.

Jour 6 : Découvrez Saluzzo, surnommée la " Florence des Alpes " pour la richesse de son patrimoine artistique, avant de repartir vers Cuneo et les généreux vignobles des Langhe.

Jour 7 : Retour vers Turin et ses environs en passant par le Monferrato et Alessandria, où vous ne raterez pas la visite du célèbre musée Borsalino, avant de faire un crochet par le petit village de Marengo pour profiter de son musée multimédia dédié à la célèbre bataille napoléonienne. En chemin, arrêtez-vous dans l'une des nombreuses caves de la région pour savourer les grands crus locaux, et goûter aux spécialités culinaires comme la truffe et l'excellente viande de boeuf.

Séjours thématiques

Turin baroque. Commencez votre découverte du Turin baroque par le Palazzo Madama, l'emblème de l'histoire de Turin. Construit sur des fondations romaines, il devint, à la fin du XVIIe siècle, la demeure de Marie-Christine de France. La façade et l'escalier rococo ont été dessinés par Filippo Juvarra en 1718. Le premier étage du musée contient une ample sélection d'oeuvres de l'âge baroque.

Visitez ensuite l'église de San Lorenzo, avec ses jeux d'arcs audacieux et sa coupole vertigineuse, c'est un petit chef-d'oeuvre baroque de Guarino Guarini. Autre église à insérer dans votre parcours, l'église de San Filippo Neri, réalisée par Guarini et Juvarra. L'intérieur, majestueux, est riche en oeuvres d'art. N'oubliez pas de jeter un oeil à la chapelle du Saint-Suaire de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, la grande réalisation baroque de Guarino Guarini destinée à abriter le linceul qui enveloppa le corps du Christ.

La Galleria Sabauda, aménagée provisoirement dans l'une des ailes du Palazzo Reale, sera également une halte à prévoir avec son imposante collection de chefs-d'oeuvre de la peinture flamande, hollandaise et italienne du XVe siècle.

Poursuivez cette balade baroque au Palazzo Carignano. Siège de l'ancien Parlement subalpin, devenu celui du premier Parlement italien, c'est un autre chef-d'oeuvre baroque de Guarino Guarini. Les nombreuses salles du palais décorées de fresques par le peintre Legnanino sont un témoignage remarquable de la virtuosité artistique turinoise de l'époque. Le Palais accueille aujourd'hui le Musée du Risorgimento italien.

Immanquable, la basilique de Superga, abritant les tombeaux des Savoie, est une autre réalisation de Juvarra. Il ne faudra pas non plus oublier le palais royal de Veneria Reale, oeuvre de Garove, Juvarra, Alfieri. Le palais révèle une importante tranche d'histoire liée à Turin et à la dynastie des Savoie.

Poursuivez cette immersion dans le baroque turinois par le château de Valentino, construit en 1620, le " Versailles " de Turin n'est pas ouvert à la visite puisqu'il est aujourd'hui le siège de la faculté d'architecture, vous pourrez cependant en admirer la structure depuis les berges du Pô. Enfin, admirez la résidence royale de Stupinigi, pavillon royal de chasse, un autre superbe ouvrage de Filippo Juvarra.

Turin moderne et contemporain. A n'en pas douter, c'est avec la GAM qu'il faudra commencer à vous familiariser avec le Turin de la modernité. Cette galerie municipale abrite une collection de 5 000 tableaux et 400 sculptures, dessins et gravures des XIXe et XXe siècles. Une des plus importantes d'Italie.

Il vous faudra ensuite admirer la collection de la fondation Sandretto Re Rebaudengo, c'est ici qu'exposent les plus importants artistes internationaux et de jeunes artistes émergents, mais aussi la fondation Mario Merz, née avec l'objectif d'abriter le fonds d'oeuvres de Mario Merz, dont la carrière a été placée entièrement sous le signe de l'absence du temps.

Evidemment, vous ne pourrez pas faire l'impasse sur le Lingotto, la première usine Fiat construite au début du XXe siècle et transformée aujourd'hui par le célèbre architecte Renzo Piano en centre commercial. Elle abrite dans une salle d'exposition une partie des tableaux appartenant à la collection privée des Agnelli.

Le nez au vent, admirez des monuments emblématiques du Turin avant-gardiste comme la Piazzetta Corpus Domini, un immeuble portant un piercing, le Palazzo Nervi, une imposante structure en verre et en fer construite en 1961 et caractérisée par des originales colonnes en forme de champignon ou le Palazzo Vela, un immeuble à la forme originale d'une voile.

Découvrez enfin, hors des murs, le musée d'Art contemporain du château de Rivoli, installé dans le splendide décor d'une des résidences royales des Savoie. Ce musée est le premier du pays par l'importance de sa collection d'art contemporain. Vous y verrez, entre autres, des oeuvres de Lucio Fontana.

Entre mystères chrétiens et païens. Commencez par le plus célèbre des mystères de Turin et de la chrétienté : le Saint-Suaire. Comment l'image de cet homme, qui semble avoir subi les mêmes tortures que celles endurées par le Christ lors de la Passion, a-t-elle pu s'imprimer sur le tissu ? Le Saint-Suaire est conservé depuis 1578 dans la cathédrale de Turin, premier exemple d'architecture Renaissance en ville. Le musée du Saint-Suaire, situé dans le sous-sol de l'église du Saint-Suaire, expose quant à lui les résultats des recherches expérimentales effectuées sur la relique. Découvrez ensuite le sanctuaire de la Consolata, l'église la plus aimée des Turinois qui abrite une spectaculaire galerie de voeux religieux consacrés à la Vierge Marie.

Poursuivez ce parcours thématique par la Piazza Castello que les spécialistes d'ésotérisme considèrent comme l'épicentre magique du triangle Turin-Lyon-Prague. Le centre de la magie blanche se trouverait dans l'espace compris entre les statues de Castor et Pollux, devant la grille en fer qui délimite le Palazzo Reale. Le centre de la magie noire serait sur la piazza Satuto, à l'endroit où est installé un petit obélisque.

Voir plus d'idées de séjours

Italie : Les villes remarquables

CINQUE TERRE
TURIN
LECCE
Nos bons plans séjours
  • Palerme : Circuit Îles Eoliennes

    Un voyage à travers la nature incontaminée et splendide des îles Eoliennes, à la découverte des spectacles des feux d'artifices le long de la sciara d...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Pension Complète
    Dès 1159 TTC/pers.
  • Palerme : Hôtel Tonnara di Bonagia 4*

    L'hôtel Tonnara Di Bonagia 4* (normes locales) dispose de 102 chambres élégantes et modernes, équipées d'un lit king size ou deux lits simples, de sal...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Petit Déjeuner
    Dès 789 TTC/pers.
  • Palerme : Circuit Grande Découverte de la Sicile 4*

    Le circuit Grande Découverte de la Sicile est un circuit classique de la Sicile avec départs garantis tous les vendredis du 13 avril au 5 octobre 2018...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Pension Complète
    Dès 919 TTC/pers.

TURIN / PIÉMONT : Galerie photo

TURIN : Actualité et reportage

Ce qu'il faut voir absolument à Turin en Italie

Toujours en mouvement, on peut caractériser la ville de Turin par son dynamisme. En plus des nombreuses activités présentes dans la ville, plusieurs endroits sont absolument à voir. L'hôtel Orologio Residence en partage quelques-uns sur leur page Facebook : on retrouve la galerie d'art moderne. Dans ce musée les oeuvres d'Antonio Mancini ou encore...

Matisse e il suo tempo à Turin.

En partenariat avec le Centre Pompidou de Paris, la ville de Turin et la région du Piémont organisent une exposition sur le fameux maître de la couleur : Henri Matisse. Une petite centaine d'oeuvres sont regroupées au Palazzo Chiablese de Turin : 50 de Matisse lui-même et 47 de ses contemporains (Modigliani, Braque, Léger ou encore Picasso). L'exposition...

Les 10 plus beaux parcs urbains pour flâner à l'arrivée des beaux jours

Pour échapper au tumulte des grandes villes quand les beaux jours approchent, rien de mieux qu'une balade au parc. Véritables poumons verts, loin de la pollution et de l'agitation, les visiteurs s'y retrouvent pour flâner, se reposer ou même organiser un pique-nique. Préparez la nappe à carreaux, Petit Futé vous offre sa sélection des dix plus...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses TURIN