Environnement sublime aux confins de l'inaccessible, cette vaste étendue de quelque 800 km2 est l'une des plus méconnues et des moins visitées de l'île, malgré sa richesse tant géologique qu'animale et végétale. La région aux formes bizarres et aux paysages spectaculaires est très vallonnée, en une succession ininterrompue de mamelons dodus, de dômes et de tours karstiques, sillonnée par endroits de profondes dépressions. En effet, l'érosion des formations calcaires vieilles de plusieurs millions d'années a créé des reliefs étonnants aux formes rondes couverts d'une végétation très dense, le plus souvent inextricable. Le Cockpit Country est aussi creusé de dédales de grottes souterraines, difficiles d'accès et dont l'exploration est réservée aux spéléologues avertis. C'est dans cette région peu accessible que les Marrons du nord, ces esclaves africains échappés des plantations, ont trouvé refuge. Ils y ont établi leur quartier général, édifiant villages et réseaux de communication. Depuis leur retraite montagnarde, ils ont résisté de longues années aux colons britanniques contre lesquels ils ont mené une épuisante guerre d'usure qui s'est soldée par une capitulation et un traité de paix. Mais les soldats anglais s'étaient entre-temps équipés de chiens de chasse pour arriver à percer le secret de leur retraite dans le Cockpit.

Aujourd'hui, le Cockpit Country est toujours aussi peu accessible. Quasiment déserte, la région reste vierge de toute exploitation agricole ou forestière ; seuls les contreforts sont un peu domestiqués et habités par de petits fermiers qui y exploitent à grand-peine des petits lopins de terre. Quelques pistes mal entretenues et peu praticables, où la machette est de rigueur, pénètrent cette région primitive. Il n'existe pas de carte précise de la région et vous aurez la surprise de découvrir sur les cartes routières une zone vierge de toute indication.

Paradis en sursis ? Le tourisme galopant, la modernisation et la pollution n'ont pas encore fait trop de dégâts. C'est une faune et une flore quasi intactes qu'on pourra découvrir. Ravissement pour les ornithologues, beaucoup d'espèces sont endémiques au Cockpit Country, perroquets multicolores, colibris délicats, corbeaux, tourterelles. Délectation pour les botanistes, la forêt tropicale déploie son fastueux décor dont les spécialistes prétendent que toutes les espèces n'ont pas encore été répertoriées.

Malheureusement, peu d'agences de tourisme proposent ces excursions, les amateurs étant trop peu nombreux. Les bureaux de tourisme d'Ocho Rios et de Montego Bay peuvent vous orienter vers des guides professionnels. Windsor et ses grottes d'un abord simple constituent une première approche et une clé de cette région qu'il convient de découvrir à pied, à cheval ou par les airs.

Le Cockpit country abrite les localités de Windsor, Albert Town et Accompong.

Cette dernière est le théâtre, chaque année, le 6 janvier, d'un festival important : Accompong Maroon Festival, commémorant le traité de paix de 1739 entre les combattants marrons et les forces coloniales anglaises.

Plusieurs attractions situées dans le Cockpit Country sont placées dans le chapitre " Le Sud ", du fait de leur plus grande proximité avec Black River. Mais des agences organisent bien sûr les visites depuis Montego Bay et Negril. Voir à l'office du tourisme les tours incluant YS Falls, Appleton Rhum Estate, Accompong, Windsor Caves.

Pour plus d'informations sur la région : www.cockpitcountry.com.

À voir / À faire à COCKPIT COUNTRY

Organiser son voyage à COCKPIT COUNTRY

Photos de COCKPIT COUNTRY

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

JAMAÏQUE

Guide JAMAÏQUE

JAMAÏQUE 2018/2019

17.95 €
2017-11-22
312 pages
Avis