Rares sont les capitales qui laissent cette impression d'avoir été ensorcelé plutôt que charmé par tant de beauté et de romantisme. Prague dispose d'une étonnante richesse culturelle et historique qui se lit sur les vieilles pierres de ses palais, de ses clochers et de ses façades aux styles bigarrés. Le centre historique inscrit à l'UNESCO, le Pont Charles et le Château royal sont les ambassadeurs touristiques de la cité mais les flâneries conduisent vers bien plus de trésors et curiosités. Laissez-vous donc emporter par la nostalgie de la Vieille Europe et prêtez oreille aux mythes et légendes qui celle que l'on nomme " Mère de toutes les villes ".

© TTstudio - Shutterstock.com

N° 1- Stare Mesto

Centre historique de Prague, Stare Mesto est un quartier absolument charmant qui concentre les plus beaux édifices de la ville. Il a gardé les stigmates de son passé médiéval dans l'enchevêtrement de ruelles biscornues, aujourd'hui animées par moult boutiques, cafés et restaurants. On aime s'y perdre pour découvrir palais, églises et anciennes demeures, chacun portant sur ses façades différents styles architecturaux allant du roman à l'Art nouveau. Toutes les flâneries conduisent vers l'immense place de la Vieille Ville, bordée de bâtisses ancestrales et rythmée par le ballet incessant des passants.

© Ihor Pasternak - Shutterstock.com

N° 2- Château royal

Siège du pouvoir politique et religieux depuis le IXe siècle, le Château royal est un vaste complexe qui rassemble palais, églises, musées, jardins et cours sur près de 7 hectares. Il s'apparente à une petite ville traversée par des venelles dont l'attrayante " Ruelle dorée " et ses échoppes colorées. On lui consacrera une demi-journée pour visiter entre autres la cathédrale Saint-Guy, la basilique du monastère Saint-George, la tour Poudrière, l'écurie impériale et la flamboyante salle Vladislas dans laquelle les présidents prêtent encore aujourd'hui serment.

© Author\'s Image

N° 3- Pont Charles

Symbole iconique de Prague, le Pont Charles est une merveille architecturale à la fois gothique et baroque. Il fut construit entre 1357 et 1402 à la demande Charles IV pour relier le Château royal à la Vieille Ville en enjambant la rivière Vltava. Il arbore une trentaine de statues et sculptures érigées entre le XVIe et XXe siècle, constituant ainsi un véritable musée à ciel ouvert. Le Pont Charles offre parmi les plus belles vues sur la ville et une ambiance bohème anime ses pavés grâce aux musiciens, peintres et artistes en tout genre.

© TTstudio - Shutterstock.com

N° 4- Cathédrale Saint-Guy

Culminant dans l'enceinte du château, la cathédrale Saint-Guy est certainement le monument le plus important et le plus impressionnant de la ville. Il fallut près d'un millénaire pour édifier ce chef-d'oeuvre imposant par sa taille et délicat par la finesse de ses parures. Son portail, ses vitraux, les murs incrustés de pierres précieuses, les magnifiques fresques et mosaïques enluminent son drapé baroque déjà savamment sculpté... une pure merveille ! La cathédrale abrite les joyaux de la couronne, la crypte des rois de Bohême, le tombeau du saint Jean Népomucène ainsi que la dépouille du mythique Venceslas.  

© R.Babakin - Abodestock.com

N° 5- Le Palais Lobkowicz

Le Palais Lobkowicz se trouve également dans l'enceinte d'un château, c'est d'ailleurs ici le seul édifice qui appartient à des particuliers. Il abrite la collection de tableaux de la famille des Lobkowicz, une des collections privées les plus importantes d'Europe. Des oeuvres de Velázquez, Brueghel, Veronese ou encore Rubens y sont exposées ainsi qu'une collection unique d'instruments de musique et des partitions originales de Mozart, Haendel, Haydn dont une écrite de la main de Beethoven. A savoir également que des concerts de musique de chambre animent chaque jour le Palais.

© Nadezda Murmakova - Shutterstock.com

N° 6-  Le quartier et le cimetière juif

La venue de la communauté juive à Prague remonte au Xe siècle, l'histoire de la capitale tchèque est donc étroitement liée à celle des Ashkénaze. Pour mesurer ces accointances, il faut se rendre à Joséfov, l'ancien ghetto juif qui a certes été depuis rasé mais dont certains legs subsistent. On commencera par visiter le musée des Juifs de Prague, avant de saluer les synagogues Maisel, Klausen et Pingas, la plus émouvante puisqu'elle abrite le Mémorial de l'Holocauste. Dernière étape au cimetière juif qui compte près de 12 000 pierres tombales dont celle de Rabbi Löw associé à la légende du Golem.

© Lukasz Pawel Szczepanski - Shutterstock.com

N° 7- L'Horloge astronomique

C'est la curiosité la plus en vue de la place de la Vieille Ville ! L'horloge astronomique, construite au XVe siècle, est un chef-d'oeuvre médiéval doté d'un mécanisme et d'une technologie très élaborés pour l'époque. Elle est composée de 3 éléments: un cadran astronomique qui indique l'heure et la position du Soleil et de la Lune, un cadran avec des médaillons représentant les mois et un mécanisme qui déclenche le défilé des douze apôtres toutes les heures. Il est également possible de monter dans la tour de l'Horloge pour embrasser une vue plongeante sur la place.

© Audioworm - iStockphoto

N° 8- Bibliothèque du monastère Strahov

Le monastère Strahov se trouve sur les hauteurs de la ville et bénéficie certainement des plus beaux panoramas. Mais c'est pour ses magnifiques intérieurs baroque et néoclassique qu'il est tant prisé et notamment pour sa bibliothèque historique. Ses salles sont coiffées par des plafonds sculptés et décorés de fresques qui veillent sur une collection de 200 000 ouvrages. Des livres et des manuscrits du Moyen Âge y sont précieusement conservés dont l'évangile Strahov datant du IXe siècle. Ne manquez pas les étrangetés du cabinet de curiosités installé dans le couloir menant à la bibliothèque.

© Author\'s Image

N° 9- La place Venceslas

Avec boutiques, ses grands hôtels, ses théâtres, ses cafés et discothèques, la place Venceslas a des allures de Champs-Élysées bouillonnante de vie de jour comme de nuit. La statue du roi Venceslas trône au centre de cette place qui est bordée par de jolis bâtiments Art déco et Art nouveau. Outre ses attraits touristiques, le site a joué des rôles importants dans l'histoire de la ville : c'est ici que fut proclamée la République en 1918, Ian Palach s'y immola en 1969 et débutèrent sur son esplanade les premières manifestations de la Révolution de Velours...

© Brian Kinney - Shutterstock.com

N° 10- Le mur John Lennon 

L'Ambassade de France fait face à un mur assez particulier, entièrement dédié à John Lennon. Bien qu'il ne soit jamais venu à Prague, l'artiste a été un symbole de liberté et de paix pour les étudiants tchèques durant le régime communiste. Ainsi à sa mort en 1980, un premier graffiti a été peint sur ce mur, suivis de plusieurs et bien qu'ils aient été maintes fois effacés, ils se réinventent sans cesse de nouveau. Depuis presque 40 ans, le mur John Lennon poursuit sa vocation : être un espace de libre expression et un lieu symbolique du street art.

© emka74 - Shutterstock.com