Bienvenue en République tchèque ! Qui n'a jamais entendu parler de Prague, la " capitale magique de l'Europe " ? Très cosmopolite, paradis des piétons, des férus d'histoire, des fêtards et des amoureux, la ville est véritablement photogénique le jour et follement animée le soir venu. Si elle mérite sa réputation, le reste du pays est injustement méconnu et, pourtant, à l'unisson de Prague.

Dans chacune des régions de la République tchèque, vous découvrirez un folklore, des traditions, un patrimoine architectural riche et... plus de 2 000 châteaux ! Aux alentours de Prague, la forêt se densifie, et l'on voit apparaître au loin les sommets des monts du Liberec, les plateaux du Český ráj et les étangs de Třeboň. En Bohême, vous serez charmé par l'impériale Karlovy Vary et ses colonnades majestueuses, la " perle " Český Krumlov, les places colorées et pavées de Loket, Telč et Třebíč. La Moravie est (malheureusement) souvent boudée des Français et pourtant c'est une région qui regorge de trésors insoupçonnés, de châteaux féeriques et de vignobles.

En République tchèque, on prend goût aux petits plaisirs de la vie. On nage dans les lacs d'altitude, on navigue sur la Vltava, on assiste aux nombreux festivals, on sillonne à vélo les terres viticoles, on skie l'hiver, on part en excursion l'été, on déguste du vin dans les petites caves où l'on se nourrit d'une cuisine pure chasse : du gibier rôti. Le tout, pour une poignée de couronnes. Mais les dynamiques Olomouc, Brno, Plzeň et Ostrava rappellent qu'on est aussi dans un pays ambitieux en pleine transformation. Enfin, savez-vous que le pays est connu pour son cristal, son grenat, ses chaussures Bata, ses pianos Petrof, ses voitures Škoda ou ses explosifs Semtex ? Et n'oubliez pas qu'ici, le temps d'une bière, l'une des meilleures au monde dit-on, reste sacré. Šťastnou cestu ! Bon voyage en République tchèque !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à Eva, Marek, Pavla, Petr, Tomáš et leurs équipes respectives pour leur aide à la réalisation de ce guide. Et bien sûr à tous ceux croisés sur place qui ont apporté leurs connaissances et conseils.

MISE EN GARDE. Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Les lieux incontournables de République tchèque

Photos de République tchèque

Découvrir la République tchèque

Les plus de Prague

Jardin Vrtba (Vrtbovská zahrada).
Jardin Vrtba (Vrtbovská zahrada).
Prague, une architecture unique

Prague se range aux côtés de Paris, Venise ou Rome, dans la liste des cités qui peuvent prétendre au titre de " plus belle ville du monde ". Prague la millénaire, la capitale tchèque reflète les différentes influences historiques de ses bâtisseurs, du roi de Bohême Charles IV à la dynastie des Habsbourg.

Le centre-ville historique de Prague est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992. Les minuscules ruelles entrelacées de la vieille ville regorgent de bâtisses gothiques, Renaissance et baroques, d'églises romanes comme figées dans le temps, dont les clochers viennent percer le panorama de la ville et lui confèrent son surnom de " ville aux mille clochers ". A quelques pas de là, les quartiers de Vinohrady et Nové Město dévoilent de sublimes avenues bordées de demeures Art nouveau, aussi colorées que prestigieuses. C'est sans compter également sur l'architecture contemporaine particulièrement bien représentée, notamment la maison qui danse sur les rives de Vltava ou les nombreuses sculptures absurdes de l'artiste tchèque contemporain, David Černý, parfait révélateur de l'âme tchèque.

Un site d’exception

De beaux monuments et de nombreux musées ne suffisent pas à créer une ville exceptionnelle : le site a également une importance majeure pour servir d'écrin. Que serait Paris sans la Seine, Venise sans sa lagune, Sydney ou Stockholm sans leurs baies ?

Prague possède les deux. Un fleuve superbe, la Vltava, serpente à travers la ville et confère un cadre sublime à son architecture exceptionnelle. En outre, le relief accentué et les collines boisées qui jalonnent la capitale constituent d'agréables poumons verts et des plateformes naturelles et théâtrales, pour contempler l'incroyable panorama de la ville.

Une histoire riche et mouvementée
Le Pont Charles, symbole le plus connu de Prague.
Le Pont Charles, symbole le plus connu de Prague.

Si Prague est sans aucun doute célébrée pour son histoire millénaire qui transparaît à travers ses rues et ruelles, la capitale tchèque n'est pas en reste en termes d'histoire contemporaine avec un XXe siècle très mouvementé. Quarante ans de communisme marqué par l'épisode du Printemps de Prague en 1968 et de la libéralisation économique et sociale menée par le président Alexandre Dubček, brutalement interrompue par les troupes des " frères " soviétiques du bloc de l'Est. Répression qui replonge les Tchécoslovaques résignés dans les ténèbres de la ligne dure du soviétisme, ce qui conduira le jeune étudiant Jan Palach à s'immoler sur la place Venceslas pour protester contre la résignation de ses concitoyens, devenant un des symboles tragiques de la résistance tchèque. C'est pourtant de cette apathie résignée, qui semblait pouvoir maintenir le régime communisme indéfiniment, qu'émergera la Révolution de velours, presque accidentellement, et délivrera le pays de longues années de régime autoritaire, débouchant sur l'élection de Václav Havel au poste de président. Cet ancien leader de l'opposition pacifique, intellectuel, humaniste, écrivain, haïssant profondément la politique et les manoeuvres politiciennes, se retrouve alors propulsé président, sans véritablement le vouloir, comme un de ces nombreux pieds-de-nez que l'histoire tchèque se plaît à cultiver.

Il en reste aujourd'hui une ville partagée entre un passé glorieux, une histoire contemporaine tragique, et une franche volonté de s'ouvrir sur l'extérieur parfois marquée par une certaine désillusion face aux espoirs placés dans l'économie de marché, qui n'a pas résolu, loin de là, les problèmes de nombreux Tchèques. Prague mérite donc d'être visitée non seulement pour ses monuments, mais également pour son ambiance, sa fascination ironique pour l'absurdité de l'histoire, si bien résumée dans les écrits du plus célèbre auteur tchèque, Milan Kundera, mais aussi pour la frénésie d'une ville en pleine mutation, où l'histoire s'écrit au quotidien, dans une ambiance cosmopolite mêlant Pragois de souche, milliers d'expatriés attirés par le confort et le dynamisme de la ville, étudiants et flots de touristes.

Prague donne le « la »

Venir à Prague sans assister à un concert, c'est comme aller aux Seychelles sans profiter de la plage : été comme hiver, les concerts de musique classique, opéra, ballets sont omniprésents que ce soit dans les théâtres de la ville ou les églises du centre-ville. La ville a vibré et vibre toujours à l'évocation des noms de Dvořák, de Janáček, de Smetana ou encore de Mozart, qui bien qu'originaire de Salzburg, considéra Prague comme sa ville adoptive et y compose certains de ses plus illustres opéras. Autre atout, les différents théâtres de la ville, qu'il s'agisse du théâtre national (Národní divadlo) ou encore l'Opéra national (Státní opera) offrent des tickets particulièrement abordables ce qui en fait des institutions très démocratiques.

Outre la musique classique, Prague compte des centaines de salles de concert et autres clubs qui proposent de nombreux shows musicaux. Qu'il s'agisse de clubs de jazz, de grands concerts électro ou de concerts internationaux, vous y trouverez votre bonheur et comprendrez pourquoi Prague se range parmi les capitales musicales européennes.

Prague festive

Prague compte parmi les villes européennes les plus festives. Vous n'aurez donc aucun mal à trouver un club ou un bar ouverts jusqu'au petit matin, tandis que les prix des consommations et la mentalité assez libérale confèrent à ces fêtes des allures profondément hédonistes.

Dans le centre de Prague, les bars et les boîtes de nuit branchés se multiplient, au même titre que les " cabarets érotiques ", toujours bondés. Les discothèques traditionnelles que l'on peut trouver à côté du pont Charles ou sur la place Venceslas offrent quantité d'ambiances musicales différentes, du rock ou du be bop classique au punk en passant par les eighties.

Žižkov, quartier excentré à l'est de la vieille ville est certainement l'un des meilleurs endroits où sortir à Prague, avec l'une des concentrations de bars les plus élevées au monde ! Attention, cependant parce que la plupart sont nichés en sous-sol et peu indiqué, il vous faudra donc ardemment les chercher ! L'offre y est exceptionnelle, allant de la traditionnelle hospoda (c'est-à-dire les tavernes), aux salles de concert, en passant par de nombreux clubs souterrains ou encore des bars à cocktails branchés.

Pas étonnant qu'avec cette vie nocturne frénétique, les Tchèques soient les plus grands consommateurs de bière au monde. Bref, même si vous passez la journée à arpenter les pavés et les sites exceptionnels de la capitale tchèque, gardez un peu de force pour expérimenter la nightlife pragoise !

Reportages & actualités de République tchèque

Ailleurs sur le web
Avis