Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Dubrovnik

Au sud de la Croatie, sur la mer Adriatique et au pied de la montagne de Srd, la presqu'île de Dubrovnik (ancienne Raguse) abrite la ville ancienne à l'abri de gigantesques remparts de pierre du XVIe siècle, au patrimoine mondial de l'humanité, riche de monuments historiques préservés, de l'église baroque Saint-Blaise au palais Renaissance Sponza, en passant par le Palais du Recteur, de style gothique, qui abrite le musée d'Histoire. Le cœur commerçant de Dubrovnik bat tout au long de la rue piétonne Stradum qui décline boutiques, terrasses et restaurants. Le site est devenu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale une destination balnéaire réputée avec une alternance de criques et de plages dont la mythique plage Banje, pour profiter des plaisirs nautiques. Au programme : baignade, voile, planche à voile, jet-ski, plongée... Tourisme oblige, le site compte de très nombreux restaurants et hôtels dans différentes gammes de confort. Pour prendre de la hauteur, promenez-vous sur les remparts qui vous offrent une vue sur la mer et la montagne et vous permettent de repérer les monuments de la ville. Parmi les incontournables de Dubrovnik, citons le Musée maritime, l’Aquarium de l’Institut biologique, le Musée ethnographique, la cathédrale et les monastères franciscains et dominicains. On peut aussi programmer la visite de l'arboretum de Trsteno, à 20 km de Dubrovnik. Les joueurs apprécieront le somptueux Golden Sun Casino et les fans de séries ne manqueront pas d'avoir une pensée pour Game of Thrones qui a Dubrovnik comme principal décor.

Que voir, que faire à DUBROVNIK ?

Quand partir à DUBROVNIK ?

La haute saison touristique à Dubrovnik est sans conteste l'été, en juillet et en août. Le soleil brille, la mer est chaude et le célèbre festival d’été de Dubrovnik (théâtre, festival de musique et folklore), qui se tient du 10 Juillet au 25 août, anime la ville. La vie nocturne est animée. Belle effervescence qui mérite également un séjour : le carnaval de Dubrovnik, en février. À cette période, on célèbre aussi Saint-Blaise (3 février), le saint patron de la ville de Dubrovnik. Mais un climat très agréable de début avril à fin septembre et quelques beaux jours encore en octobre autorisent des séjours plus de la moitié de l'année. Le mois de novembre est le moins propice à un séjour. C'est d’ailleurs à cette période que tout est fermé. La basse saison touristique se déroule de novembre à fin-mars. Avec de décembre à mars des températures qui oscillent entre 7 et 15 °C, l'hiver reste agréable. Sachez que le prix des hébergements double en juillet et août par rapport au reste de l'année.

En savoir plus

Météo en ce moment

Adresses Futées de DUBROVNIK

Voyager à DUBROVNIK

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle à DUBROVNIK

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à DUBROVNIK. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager à DUBROVNIK

Comment partir à DUBROVNIK

Comment partir seul

Vous pouvez rejoindre Dubrovnik facilement en voiture, en avion ou en bus depuis les grandes villes européennes, en ferry depuis l'Italie, mais pas en train. La ville n'est pas desservie par le réseau ferré. Si vous envisagez de séjourner en été, mieux vaut avoir réservé votre hébergement à l'avance. Si votre objectif n'est pas d'avoir les pieds dans l'eau, vous pouvez trouver dans la vieille ville des hébergements de charme.

Comment partir en voyage organisé

Comme toutes les destinations très touristiques Dubrovnik est proposée par de très nombreux professionnels du voyage. La formule week-end clé en main pour les inter-saisons et la formule séjour balnéaire all inclusive pour l'été. Vous pouvez choisir aussi dans le catalogue des séjours sportifs spécialisés voile, plongée, etc...

Comment se déplacer sur place

La meilleure façon de vous déplacer pour profiter des nombreux attraits de Dubrovnik est à pied. Vous pouvez aussi profiter du réseau des bus modernes et climatisés Libertas. Vous achetez les billets de bus  auprès du conducteur, dans les kiosques à journaux, à la gare routière, à la réception des hôtels et dans les agences touristiques. Le billet est valable une heure à compter du pointage pour un nombre illimité de trajets en ville.

Reportages & actualités de DUBROVNIK

Organiser son voyage à DUBROVNIK
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez DUBROVNIK

Dubrovnik, c'est avant tout une ville médiévale époustouflante, une cité fortifiée entourée de remparts et parsemée de palais et d'églises en style Renaissance. Mais la « perle de l'Adriatique » rime aussi avec plages et eau turquoise, sports nautiques et plongée. Depuis ce port à l'extrême sud de la Croatie, vous pourrez partir à la découverte des îles et de l'arrière-pays, où vous aurez le choix entre itinéraires de balade et parcours gastronomiques (à ne pas rater : les vins de Pelješac, de Korčula et du Konavle !). République indépendante durant plusieurs siècles, Dubrovnik a su garder une certaine fierté et prestige culturel. En été, le festival de théâtre et de musique Dubrovačke ljetne igre demeure l'un des plus importants du pays. Il se déroule depuis 1950 ! Enfin, si vous avez envie d'un angle complètement nouveau, la vieille Raguse est dernièrement devenu « Port-Réal », l'un de lieux de tournage de la série Game of Thrones.

Photos et images de DUBROVNIK

Dubrovnik fait face à l'île de Lokrum. Nikolai Sorokin - Fotolia
Escalier de l'église Saint-Ignace. Michael Paschos - Shutterstock.com
Souvenirs parfumés de Croatie. Lawrence BANAHAN - Author's Image
Restaurant dans la vieille ville. Lawrence BANAHAN - Author's Image

Les 12 mots-clés à DUBROVNIK

1. #Bura

La bora (bura en croate) est un vent violent et froid, qui arrive en hiver depuis les montagnes du Velebit et vient mourir au-dessus de la mer Adriatique. Ce vent donne parfois lieu à d’impressionnantes bourrasques et refroidit considérablement la température ambiante. Côté positif : il emmène du beau temps, contrairement au jugo, le vent du sud.

2. #Buža

Au sens littéral, buža signifie « trou ». C’est le nom que porte le bar le plus populaire et le plus original de la veille ville. Installés à flanc de rochers au sud des remparts, il existe en réalité « deux buža », tous les deux donnent sur la mer et offrent un spectacle absolument unique ! On peut même piquer une tête dans l'Adriatique.

3. #Dingač

shutterstock_1023882736.jpg

Ce célèbre vin produit sur les terres de la localité de Dingač, à Pelješac, est une des étoiles montantes de la viticulture croate. Cette appellation d’origine contrôlée, élaborée à partir du cépage local appelé plavac mali, cousin du zinfandel américain, donne un vin rouge de caractère aux subtils arômes et à la belle robe rubis.

4. #Île

Près d’une centaine d’îles et d’îlots parsèment le large de la région de Dubrovnik. Très différentes : petites ou grandes, plates ou montagneuses, habitées ou déserte, ces îles abritent pléthore de criques et de plages. L’île de Korčula est une des plus importantes, suivie par Mljet dont une partie est classée parc national.

5. #Kava

iStock-641577184.jpg

Le café se boit à toute heure de la journée, en fin de repas comme au cours de la journée. Résultat : les terrasses sont toujours pleines. Le café servi dans les bars et les restaurants est l’espresso, le cappuccino et le macchiato à l’italienne. Chez l’habitant, il est souvent servi à la turque. La pause de 10h du matin, c'est la marenda.

6. #Klapa

On entend souvent ce chant polyphonique dans la région de Dubrovnik. Il est entonné par des chorales traditionnellement masculines. Il arrive de les entendre répéter en passant devant une église ou une salle de concert ou même dans la rue en période de festival. La ville de Cavtat organise chaque année, en été, un concours de klapa.

7. #Konoba

Konoba © Stjepan Tafra - Shutterstock.com.jpg

Konoba signifie taverne en croate, mais en réalité, sous cette appellation, on désigne un peu n’importe quel restaurant dans la région de Dubrovnik. La konoba est traditionnellement un établissement rustique, à petite capacité, doté d’un coin grillade et servant surtout des plats de poisson. Parfois, l’endroit fait aussi office de bar.

8. #Phares

Avec l’inéluctable automatisation des phares, les gardiens se font de plus en plus rares. Sauf que ces logements vacants ont été aménagés en gîtes pour vacanciers assoiffés de solitude et d’air marin. Dans la région de Dubrovnik, il est possible de loger dans les phares de Pločica (entre Korčula et Hvar) et Palagruža, au sud de Lastovo.

9. #Raguse

C’est l’ancien nom que portait Dubrovnik et sa république indépendante. Le terme évoque l’âge d’or de la perle de l’Adriatique qui s’étendait alors de Neum à Prevalka (à la frontière avec le Monténégro aujourd'hui) en passant par le Konavle et qui comprenait les îles Élaphites, Lastovo et Mljet ainsi que la presqu’île de Pelješac.

10. #Rakija

Alcool répandu dans l’ensemble de la péninsule balkanique, la rakija est servie aussi dans la région de Dubrovnik. Elle est parfumée aux herbes (travarica), à la noix (orahovica), ou produite à partir de pruneaux (šljivovica). Plus douce : la rakija au miel (medica). Plus rare (mais très bonne) : celle à la sauge (kadulja) ou au coing (dunja).

11. #Saint Blaise

Saint-Blaise © Moonstone Images - iStockphoto.com.jpg

Le patron de Dubrovnik est saint Blaise (Sveti Vlaho), protecteur de la ville depuis près d’un millénaire. Martyr chrétien du IIIe siècle et évêque en Cappadoce, il est apparu en songe à un pasteur de Dubrovnik au Xe siècle en annonçant une attaque imminente de Venise. Les Dubrovnikois eurent ainsi le temps de préparer une contre-attaque.

12. #Stradun

C’est LA rue de la vieille ville ! Également appelée placa (nom officiel), les gens du cru lui préfèrent l’appellation de stradun, aux consonances italiennes. Pavée de pierres provenant de l’île de Brač, elle sépare la veille ville en deux parties et ne comporte aucun numéro. Les adresses sont donc dites b.b., soit « sans numéro ».

Vous êtes d'ici, si...

Vous prenez votre café pendant des heures. Possiblement assis à quelques mètres de la mer ou carrément sur un rocher.

Vous partez visiter les îles. Il y a les Élaphites et Lokrum juste à côté, Mljet et Korčula à mi-chemin et Lastovo pour les aventuriers. Inutile de dire qu'il n'y a pas de mauvais choix !

Vous marchez le long du Stradun. Pas besoin de connaître votre destination, la vieille ville se visite calmement et à partir de cette rue.

Vous connaissez les vins du coin. La partie théorique est facile : les rouges viennent surtout de Pelješac (Plavac Mali, Dingač), tandis que les blancs les plus réputés arrivent de Korčula (Pošip, Grk). Maintenant il ne vous reste que la pratique à passer : un tour de dégustations !

Vous avez toujours une serviette dans votre sac. La mer n'est jamais très loin et il n'y a rien de mieux qu'un petit plouf pour se rafraîchir. De plus le matin, les plages sont désertes !

Autres destinations à proximité de DUBROVNIK

Carte de DUBROVNIK

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival Les Nuits de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature avec l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay