Au sud de la Croatie, sur la mer Adriatique et au pied de la montagne de Srd, la presqu'île de Dubrovnik (ancienne Raguse) abrite la ville ancienne à l'abri de gigantesques remparts de pierre du XVIe siècle, au patrimoine mondial de l'humanité, riche de monuments historiques préservés, de l'église baroque Saint-Blaise au palais Renaissance Sponza, en passant par le Palais du Recteur, de style gothique, qui abrite le musée d'Histoire. Le coeur commerçant de Dubrovnik bat tout au long de la rue piétonne Stradum qui décline boutiques, terrasses et restaurants. Le site est devenu depuis la fin de la seconde Guerre mondiale une destination balnéaire réputée avec une alternance de criques et de plages dont la mythique plage Banje, pour profiter des plaisirs nautiques. Au programme : baignade, voile, planche à voile, jet-ski, plongée... Tourisme oblige, le site compte de très nombreux restaurants et hôtels dans différentes gammes de confort. Pour prendre de la hauteur, promenez-vous sur les remparts qui vous offrent une vue sur la mer et la montagne et vous permettent de repérer les monuments de la ville. Parmi les incontournables citons le Musée maritime, l'Aquarium de l'Institut biologique, le Musée ethnographique, la cathédrale et les monastères franciscains et dominicains. On peut aussi programmer la visite de l'arboretum de Trsteno, à 20km de Dubrovnik. Les joueurs apprécieront le somptueux Golden Sun Casino et les fans de série ne manqueront pas d'avoir une pensée pour Game of Thrones qui a Dubrovnik comme principal décor.

Les lieux incontournables de DUBROVNIK

Quand partir à DUBROVNIK ?

La haute saison touristique à Dubrovnik est sans conteste l'été, en juillet et en août. Le soleil brille, la mer est chaude et le célèbre festival d'été de Dubrovnik (théâtre, festival de musique et folklore), qui se tient du 10 Juillet au 25 août, anime la ville. La vie nocturne est animée. Belle effervescence qui mérite également un séjour : le carnaval de Dubrovnik, en février. À cette période, on célèbre aussi Saint-Blaise (3 février), le saint patron de la ville de Dubrovnik. Mais un climat très agréable de début avril à fin septembre et quelques beaux jours encore en octobre autorisent des séjours plus de la moitié de l'année. Le mois de novembre est le moins propice à un séjour. C'est d'ailleurs à cette période que tout est fermé. La basse saison touristique se déroule de novembre à fin-mars. Avec de décembre à mars des températures qui oscillent entre 7 et 15 °C, l'hiver reste agréable. Sachez que le prix des hébergements double en juillet et août par rapport au reste de l'année.

Comment partir à DUBROVNIK ? Nos conseils & astuces

Comme toutes les destinations très touristiques Dubrovnik est proposée par de très nombreux professionnels du voyage. La formule week-end clé en main pour les inter-saisons et la formule séjour balnéaire all inclusive pour l'été. Vous pouvez choisir aussi dans le catalogue des séjours sportifs spécialisés voile, plongée, etc...

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Vous pouvez rejoindre Dubrovnik facilement en voiture, en avion ou en bus depuis les grandes villes européennes, en ferry depuis l'Italie, mais pas en train. La ville n'est pas desservie par le réseau ferré. Si vous envisagez de séjourner en été, mieux vaut avoir réservé votre hébergement à l'avance. Si votre objectif n'est pas d'avoir les pieds dans l'eau, vous pouvez trouver dans la vieille ville des hébergements de charme.

La meilleure façon de vous déplacer pour profiter des nombreux attraits de Dubrovnik est à pied. Vous pouvez aussi profiter du réseau des bus modernes et climatisés Libertas. Vous achetez les billets de bus  auprès du conducteur, dans les kiosques à journaux, à la gare routière, à la réception des hôtels et dans les agences touristiques. Le billet est valable une heure à compter du pointage pour un nombre illimité de trajets en ville.

Les circuits touristiques à DUBROVNIK

Un long week-end à Dubrovnik

Dubrovnik a l'accent slave mais son visage méditerranéen se découvre par ses paysages. Sa région rime avec plages, de galets ou parfois de sable, soleil et eau cristalline. La cité médiévale est encer...

Dubrovnik en une semaine

Cette idée de séjour propose de découvrir Dubrovnik et sa région en une semaine. Une région qui rime avec plages, de galets ou parfois de sable, soleil et eau cristalline. Quant à la cité médiévale, e...

Photos de DUBROVNIK

Découvrir DUBROVNIK

Les plus de Dubrovnik

Glacier installé dans une ruelle de la vieille ville.
Glacier installé dans une ruelle de la vieille ville.
La perle de l'Adriatique

Dubrovnik mérite bien son surnom de " perle de l'Adriatique ", attribué par Lord Byron, tout émerveillé qu'il fut par la cité ragusaine qu'il visita lors d'une de ses virées méditerranéennes. C'est vrai que lové au pied du mont Srđ, protégé par ses remparts médiévaux et ses forts, Dubrovnik a tout pour plaire : une vieille ville parfaitement conservée (patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979), des petites ruelles pittoresques et animées, de jolis palais Renaissance, de splendides églises et monastères, de luxuriantes villas patriciennes, le tout sur fond de mer bleu turquoise.

Un climat idéal
La plage de Banje.
La plage de Banje.

Il fait toujours beau à Dubrovnik ! Enfin, presque toujours ! La perle de l'Adriatique est une des villes les plus ensoleillées d'Europe. La région bénéficie d'un climat méditerranéen : les étés y sont chauds et secs, les mi-saisons agréables et les hivers particulièrement doux (quoique venteux). De Pâques à la Toussaint, la région de Dubrovnik est donc une " destination soleil ", avec une pluie quasiment inexistante (sauf orages) de début juin à fin septembre.

En été, lorsque le mercure commence à grimper, il n'est pas rare que le vent rafraîchisse l'atmosphère (surtout sur l'île de Korčula). Et comme si ce n'était pas suffisant, on peut plonger dans l'eau qui atteint les 26 °C aux mois de juillet-août, dans laquelle il est possible de se baigner de juin jusqu'à octobre.

Un environnement privilégié

Le littoral de la région du Dubrovnik est bordé par une mer Adriatique d'une rare beauté. La pollution semble tout simplement inconnue sous ces latitudes, offrant ainsi des paysages sous-marins de rêve et de belles perspectives de baignades et de plongée, en profondeur comme en surface. Les criques et plages à l'ombre des pins ne manquent pas. Orangers, bougainvilliers, figuiers, cyprès... la végétation méditerranéenne y est abondante, odorante, et salvatrice lorsque le soleil est à son zénith. L'île de Mljet abrite un parc national particulièrement bien préservé. Un peu partout, on trouvera jardins et arboretum. Loin d'être plat, le relief et les sentiers de la région de Dubrovnik sont propices aux randonnées et escapades en VTT. Que dire de plus, si ce n'est que Dubrovnik est à 2h d'avion de Paris en vol direct et que de nombreuses excursions sont possibles dans les pays frontaliers, à Mostar ou dans la baie de Kotor par exemple.

Un patrimoine architectural intact

Splendeurs gothiques et baroques, remparts médiévaux, villas centenaires et palais de l'âge d'or sont livrés intacts à Dubrovnik et sa région. La plupart des édifices de Dubrovnik ont été reconstruits à la suite du tremblement de terre de 1667, et ce par les plus grands architectes et sculpteurs de l'époque, italiens pour certains. De nombreux artistes ont par la suite embelli la cité de leurs créations tels Ivo Dulčić ou Vlaho Bukovac. Les dommages causés par les bombardements durant la guerre de Yougoslavie sont à première vue imperceptibles, témoignant de la minutie avec laquelle la cité a été reconstruite.

Un paradis nautique

La région de Dubrovnik est bordée de centaines de kilomètres de côte, agrémentée de dizaines de chapelets d'îles qui offrent aux plaisanciers l'occasion d'y naviguer sans se croiser. Chaque île possède nombre de baies et de criques pour s'abriter. Pour plus de confort ou pour les navigateurs moins expérimentés, la région possède plusieurs marina high-tech (à Dubrovnik et Korčula notamment). La navigation y est assez facile, il s'agit juste d'éviter les coups de vent et plus particulièrement la bora en hiver. En été, le mistral est idéal pour la voile. Il souffle toute la journée, en continu et jamais de façon trop forte. Les loueurs de bateau en Croatie sont quasiment aussi nombreux que les vacanciers. Le choix est vaste, on trouve toutes les tailles, styles et tarifs.

Une destination gastronomique
Assiette de fruits de mer.
Assiette de fruits de mer.

Si les restaurants de Dubrovnik peuvent décevoir en pleine saison touristique, la gastronomie locale n'en demeure pas moins délectable. Poissons fraîchement pêchés et simplement préparés, viandes cuites sous la peka (cloche sous la cendre), savoureux risotto et crustacés sont autant de mets qui en mettent plein les papilles. Il ne faut donc pas hésiter à s'éloigner des remparts des vieilles villes de Dubrovnik et de Korčula pour s'aventurer dans les petits villages pour goûter à la cuisine bio des tavernes et chambres d'hôtel estampillées agroturizam.

DUBROVNIK

Guide DUBROVNIK

DUBROVNIK 2017/2018

11.95 €
2017-06-14
360 pages

Reportages & actualités de DUBROVNIK

Ailleurs sur le web
Avis