L'existence de ce bourg est attestée dès le XIIIe siècle. Le Péage de son nom fait référence aux droits perçus sur les marchandises à l'entrée sud du pont sur l'Isère (actuel Pont Vieux). Sur le territoire du seigneur de Pizançon, Bourg-de-Péage est tout d'abord nommé Péage-de-Pizançon. La ville conserve ce nom jusqu'à la Révolution. Baptisée pour quelques mois Unité-sur-Isère, elle adopte finalement la dénomination de Bourg-de-Péage. Quant à Pizançon, c'est aujourd'hui la commune voisine. En 1680, Péage-de-Pizançon qui se développait lentement autour du péage sous l'autorité romanaise, obtient son indépendance. Au croisement de plusieurs voies de communication importantes, la petite ville voit alors son commerce et son industrie grandement se développer autour d'activités traditionnelles (huilerie, corderie, fabrication des étoffes) et du commerce du bois en provenance du Royans-Vercors. Dans les années 1830, c'est l'industrie de la chapellerie qui fait la richesse du petit pays. Les établissements Mossant fabriquent des coiffes pour les élégantes du monde entier. Malheureusement, comme celle du cuir, l'industrie du chapeau connaît une grave crise en 1957 dont elle ne se relève pas. Aujourd'hui, Bourg-de-Péage est une ville agréable et coquette sur les bords de l'Isère. Depuis l'arrivée de la gare TGV à Alixan, toute proche, la zone artisanale de la petite ville a vu s'implanter de nouvelles entreprises et un grand centre aquatique.

À voir / À faire à Bourg-de-Péage

Adresses Futées de Bourg-de-Péage

Organiser son voyage à Bourg-de-Péage

Photos de Bourg-de-Péage

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

DRÔME - ARDÈCHE

Guide DRÔME - ARDÈCHE

DRÔME - ARDÈCHE 2019

9.95 €
2019-08-21
432 pages
Avis