C'est une des plus petites communes d'Oléron et une station balnéaire d'un autre temps, avec des maisons basses que Pierre Loti décrivait comme étant aussi blanches de chaux que les casbahs d'Alger. Autrefois appelé " La Bray " ou " Brennus ", le petit village a longtemps vécu grâce à ces deux produits phares : le sel et le vin. D'ailleurs, pour que les vignes continuent à produire le précieux nectar, les Brénais récoltaient le varech - l'estran fut longtemps un grand centre de ramassage - pour le répandre comme engrais. Attachée à Saint-Georges-d'Oléron, dont elle était un des hameaux, la petite commune obtient son autonomie administrative en 1953. Se situant quasiment au bout de l'île, elle compte aujourd'hui un peu moins de 800 habitants qui vivent encore au rythme des marées. Les Brénais ont toujours eu conscience des richesses que leur apportait l'océan, comme en témoignent les écluses à poisson, ces pièges utilisés depuis des siècles et qui se révèlent à marée basse. Construites sur l'estran rocheux en forme de fer à cheval, ces écluses constituent un véritable patrimoine, aussi fragile - il en reste seulement quatorze sur l'île - qu'écologique, protégeant les côtes de l'érosion. Sur les soixante moulins à vent, dont il ne reste qu'une dizaine de tours, un seul possède encore son mécanisme : le Moulin de La Brée. S'élevant sur trois niveaux, il ne s'admire que de l'extérieur. Quant aux marais salants exploités jusqu'au XIXe siècle, ils sont devenus un paradis pour les oiseaux et les promeneurs, qui y découvrent tous les étapes de la récolte du sel, inchangée depuis plus de deux mille ans.

À voir / À faire à La Brée-les-Bains

Organiser son voyage à La Brée-les-Bains

Photos de La Brée-les-Bains

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CHARENTE MARITIME

Guide CHARENTE MARITIME

CHARENTE MARITIME 2019

9.95 €
2019-05-22
360 pages
Avis