Le guide touristique BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA du Petit Futé : Pense futé

Pense futé

Cala Presili.
Cala Presili.

L'euro (€).

Taux de changeHaut de page

Voici les taux de change approximatifs, qui peuvent évidemment varier considérablement :

1 € = 1,5 dollar canadien.

1 € = 1,1 franc suisse.

Coût de la vieHaut de page

D'un point de vue global, en Espagne, la vie est moins chère qu'en France. Cependant, ne vous enthousiasmez pas trop vite, car, aux Baléares, certains lieux touristiques pratiquent le prix fort. Mais d'une manière générale, les restaurants, l'hébergement, les spectacles, certains biens de consommation (chaussures, vêtements...) et tous les achats en supermarché sont un peu meilleur marché. Notez qu'il y a de fortes disparités de tarifs tant pour les hôtels que pour les restaurants, le shopping ou les loisirs selon les endroits. Par exemple, à Majorque, séjourner dans la région de Sóller coûte à peu près deux fois plus cher que de passer ses vacances sur la côte sud. De plus, en saison haute (juillet et août), le prix des hôtels est en moyenne multiplié par deux, voire trois pour certains établissements.

Pour vous donner une idée approximative du budget qu'il vous faudra prévoir, comptez pour une chambre double de 50 à 80 € en catégorie "  bien et pas cher  ", de 80 à 150 € en catégorie "  confort ou charme  " et à partir de 150 € pour la catégorie de luxe. D'une manière générale, il vous faudra mettre un certain prix pour profiter d'un séjour tranquille et loin des hordes de touristes, car se sont les grandes chaînes hôtelières qui pratiquent les prix les plus attractifs, malheureusement dans des stations bétonnées et sans charme (c'est le cas de Magaluf à Majorque et Sant Antoni à Ibiza, par exemple).

Concernant les repas, comptez 12 € au minimum, environ 15 € dans un restaurant standard et à partir de 20 € dans un établissement plus chic.

Les banques des Baléares sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h à 14h30. Banco Mare Nostrum (ancienne Sa Nostra) est la banque des Baléares, vous la verrez partout.

Carte bancaireHaut de page

Les Baléares (Espagne) faisant partie de la zone Euro, vous pouvez y effectuer vos retraits et paiements par carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.) comme vous le feriez en France. Inutile d'emporter des sommes importantes en liquide. Tous vos paiements par carte sont gratuits et vos retraits sont soumis aux mêmes conditions tarifaires que ceux effectués en France (ils sont donc gratuits pour la plupart des cartes bancaires). De plus, les distributeurs et terminaux de paiement sont aussi sécurisés que dans l'hexagone et les paiements sont majoritairement validés par code pin.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Conseils avant départ. Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

NB : Sachez que les chèques français en euros ne sont pas acceptés sur le territoire espagnol.

Trouver un distributeur. Vous trouverez des distributeurs partout et la plupart offrent un service dans la langue souhaitée. Pour connaître le plus proche, des outils de géolocalisation de distributeur sont à votre disposition sur visa.fr/services-en-ligne/trouver-un-distributeur ou mastercard.com/fr/particuliers/trouver-distributeur-banque.html.

Utilisation d'un distributeur anglophone. De manière générale, le mode d'utilisation des distributeurs automatiques de billets (" ATM " en anglais) est identique à la France. Si la langue française n'est pas disponible, ce qui est relativement assez rare en Europe, sélectionnez l'anglais. " Retrait " se dit alors " withdrawal ". Si l'on vous demande de choisir entre retirer d'un " checking account " (compte courant), d'un " credit account " (compte crédit) ou d'un " saving account " (compte épargne), optez pour " checking account ". Entre une opération de débit ou de crédit, sélectionnez " débit ". ". (Si toutefois vous vous trompez dans ces différentes options, pas d'inquiétude, le seul risque est que la transaction soit refusée). Indiquez le montant (" amount ") souhaité et validez (" enter "). A la question " Would you like a receipt ? ", répondez " Yes " et conservez soigneusement votre reçu.

Cash advance. Si vous avez atteint votre plafond de retrait ou que votre carte connaît un disfonctionnement, vous pouvez bénéficier d'un cash advance. Proposé dans la plupart des grandes banques, ce service permet de retirer du liquide sur simple présentation de votre carte bancaire au guichet d'un établissement bancaire, que ce soit le vôtre ou non. On vous demandera souvent une pièce d'identité. En général, le plafond du cash advance est identique à celui des retraits, et les deux se cumulent (si votre plafond est fixé à 500 €, vous pouvez retirer 1 000 € : 500 € au distributeur, 500 € en cash advance). Quant au coût de l'opération, c'est celui d'un retrait à l'étranger.

Paiement par carteHaut de page

De façon générale, évitez d'avoir trop d'espèces sur vous. Celles-ci pourraient être perdues ou volées sans recours possible. Préférez payer avec votre carte bancaire quand cela est possible.

Acceptation de la carte bancaire. Les cartes bancaires internationales (Visa, MasterCard, etc.) fonctionnent toutes et sont acceptées par la quasi-totalité des hôtels, restaurants et autres services liés au tourisme. Cependant, elles sont susceptibles d'être refusées dans certains petits commerces, restaurants en bord de plage ou dans les villages perdus. Le cas échéant, dirigez-vous simplement vers le distributeur le plus proche.

Transfert d'argentHaut de page

Avec ce système, on peut envoyer et recevoir de l'argent de n'importe où dans le monde en quelques minutes. Le principe est simple : un de vos proches se rend dans un point MoneyGram® ou Western Union® (poste, banque, station-service, épicerie...). Il donne ensuite votre nom et verse une somme à son interlocuteur. De votre côté, vous vous rendez dans un point de la même filiale. Sur simple présentation d'une pièce d'identité avec photo et muni de la référence du transfert, on vous remettra aussitôt l'argent en espèces.

Pourboires, marchandage et taxesHaut de page

Pourboire. Théoriquement, le service est inclus dans l'addition. La coutume veut toutefois que vous laissiez un petit pourboire (propina en espagnol), comme en France, lorsque vous avez apprécié le service. 5 à 10 % dans les restaurants, en général.

Marchandage. Sur les îles de la mer des Baléares, négocier fait partie des moeurs. La technique est rodée même si avec la crise économique, c'est devenu plus difficile. Allez-y avec un ami feignant de vous dissuader d'acheter, cela en maîtrisant quelques mots d'espagnols et la facture pourra être réduite de 30 à 40%.

Taxes. La TVA (IVA) varie entre 10 et 21 % selon les produits. Faites attention, car elle n'est pas systématiquement comprise dans les prix affichés (notamment à Ibiza). Pour les hôtels, renseignez-vous à la réception ou au moment de la réservation.

Duty FreeHaut de page

Lorsque vous vous rendez dans un pays membre de l'Union européenne, vous ne pouvez pas bénéficier des offres Duty Free (achats exonérés de taxes).

AssurancesHaut de page

Touristes, étudiants, expatriés ou professionnels, chacun peut s'assurer selon ses besoins et pour une durée correspondant à son séjour. De la simple couverture temporaire s'adressant aux baroudeurs occasionnels à la garantie annuelle, très avantageuse pour les grands voyageurs, chacun pourra trouver le bon compromis. À condition toutefois de savoir lire entre les lignes.

Choisir son assureurHaut de page

Voyagistes, assureurs, secteur bancaire et même employeurs : les prestataires sont aujourd'hui très nombreux et la qualité des produits proposés varie considérablement d'une enseigne à une autre. Pour bénéficier de la meilleure protection au prix le plus attractif, demandez des devis et faites jouer la concurrence. Quelques sites Internet peuvent être utiles dans ces démarches comme celui de la Fédération française des sociétés d'assurances (www.ffsa.fr), qui saura vous aiguiller selon vos besoins, ou le portail de l'Administration française (www.service-public.fr) pour toute question relative aux démarches à entreprendre.

Êtes-vous couvert avec votre carte bancaire ? Avant d'entamer toute démarche de souscription à une assurance complémentaire pour votre voyage, vérifiez que vous n'êtes pas déjà couvert par les assurances-assistance incluses avec votre carte bancaire. Visa®, MasterCard®, American Express®, toutes incluent une couverture spécifique qui varie selon le modèle de carte possédé. Responsabilité civile à l'étranger, aide juridique, avance des fonds, remboursement des frais médicaux : les prestations couvrent aussi bien les volets assurance (garanties contractuelles) qu'assistance (médicale, aide technique, juridique, etc.). Les cartes bancaires haut de gamme de type Gold® ou Visa Premier® permettent aisément de se passer d'assurance complémentaire (Voir encadré plus haut détaillant les prestations incluses avec la carte Visa Premier). Ces services attachés à la carte peuvent donc se révéler d'un grand secours, l'étendue des prestations ne dépendant que de l'abonnement choisi. Il est néanmoins impératif de vérifier la liste des pays couverts, tous ne donnant pas droit aux mêmes prestations. De plus, certaines cartes bancaires assurent non seulement leurs titulaires mais aussi leurs proches parents lorsqu'ils voyagent ensemble, voire séparément. Pensez cependant à vérifier la date de validité de votre carte car l'expiration de celle-ci vous laisserait sans recours.

Voyagistes. Ils ont développé leurs propres gammes d'assurances et ne manqueront pas de vous les proposer. Le premier avantage est celui de la simplicité. Pas besoin de courir après une police d'assurance. L'offre est faite pour s'adapter à la destination choisie et prend normalement en compte toutes les spécificités de celle-ci. Mais ces formules sont habituellement plus onéreuses que les prestations équivalentes proposées par des assureurs privés. C'est pourquoi il est plus judicieux de faire appel à son apériteur habituel si l'on dispose de temps et que l'on recherche le meilleur prix.

Assureurs. Les contrats souscrits à l'année comme l'assurance responsabilité civile couvrent parfois les risques liés au voyage. Il est important de connaître la portée de cette protection qui vous évitera peut-être d'avoir à souscrire un nouvel engagement. Dans le cas contraire, des produits spécifiques pourront vous être proposés à un coût généralement moindre. Les mutuelles couvrent également quelques risques liés au voyage. Il en est ainsi de certaines couvertures maladie qui incluent une protection concernant par exemple tout ce qui touche à des prestations médicales.

Employeurs. C'est une piste largement méconnue mais qui peut s'avérer payante. Les plus généreux accordent en effet à leurs employés quelques garanties applicables à l'étranger. Pensez à vérifier votre contrat de travail ou la convention collective en vigueur dans votre entreprise. Certains avantages non négligeables peuvent s'y cacher.

Précision utile : beaucoup pensent qu'il est nécessaire de régler son billet d'avion à l'aide de sa carte bancaire pour bénéficier de l'ensemble de ces avantages. Cette règle s'applique à toutes les assurances voyage (garantie annulation du billet de transport, retard du transport, retard des bagages) - si elles sont prévues au contrat - et ne concerne en aucun cas l'assistance sur place. Cette règle s'applique également à la location de voiture, vous ne pourrez bénéficier de l'assurance que si vous payez la prestation avec votre carte bancaire.

Choisir ses prestationsHaut de page

Garantie annulation. Elle reste l'une des prestations les plus utiles et offre la possibilité à un voyageur défaillant d'annuler tout ou partie de son voyage pour l'une des raisons mentionnées au contrat. Ce type de garantie peut couvrir toute sorte d'annulation : billet d'avion, séjour, location... Cela évite ainsi d'avoir à pâtir d'un événement imprévu en devant régler des pénalités bien souvent exorbitantes. Le remboursement est la plupart du temps conditionné à la survenance d'une maladie ou d'un accident grave, au décès du voyageur ayant contracté l'assurance ou à celui d'un membre de sa famille. L'attestation d'un médecin assermenté doit alors être fournie. Elle s'étend également à d'autres cas comme un licenciement économique, des dommages graves à son habitation ou son véhicule, ou encore à un refus de visa des autorités locales. Moyennant une surtaxe, il est également possible d'élargir sa couverture à d'autres motifs comme la modification de ses congés ou des examens de rattrapage. Les prix pouvant atteindre 5 % du montant global du séjour, il est donc important de bien vérifier les conditions de mise en oeuvre qui peuvent réserver quelques surprises. Dernier conseil : s'assurer que l'indemnité prévue en cas d'annulation couvre bien l'intégralité du coût du voyage.

Autres services. Les prestataires proposent la plupart du temps des formules dites " complètes " et y intègrent des services tels que des assurances contre le vol ou une assistance juridique et technique. Mais il est parfois recommandé de souscrire à des offres plus spécifiques afin d'être paré contre toute éventualité. L'assurance contre le vol en est un bon exemple. Les plafonds pour ce type d'incident se révèlent généralement trop faibles pour couvrir les biens perdus et les franchises peuvent finir par vous décourager. Pour tout ce qui est matériel photo ou vidéo, il peut donc être intéressant de choisir une couverture spécifique garantissant un remboursement à hauteur des frais engagés.

Que mettre dans ses bagages ?Haut de page

En hiver, le temps est doux et clément, mais prévoyez toutefois un manteau chaud et des gants pour parer aux chutes du mercure à la nuit tombée. De mai à octobre, n'oubliez pas votre maillot de bain, et surtout un chapeau pour vous protéger du soleil. En mai, pensez également à prendre un parapluie, les averses sont fréquentes.

RéglementationHaut de page

Bagages en soute. Généralement, 23 kg de bagages sont autorisés en soute pour la classe économique (exception sur l'Afrique pour la majorité des compagnies : 2 x 23 kg) et 30 à 40 kg pour la première classe et la classe affaires. Certaines compagnies autorisent deux bagages en soute pour un poids total de 40 kg. Renseignez-vous avant votre départ pour connaître les dispositions de votre billet.

Bagages à main. En classe éco, un bagage à main et un accessoire (sac à main, ordinateur portable) sont autorisés, le tout ne devant pas dépasser les 12 kg ni les 115 cm de dimension. En première et en classe affaires, deux bagages sont autorisés en cabine.
Les liquides et gels sont interdits : seuls les tubes et flacons de 100 ml maximum sont tolérés, et ce dans un sac en plastique transparent fermé (20 cm x 20 cm). Seules exceptions à la règle : les aliments pour bébé et médicaments accompagnés de leur ordonnance.

ExcédentHaut de page

Lorsqu'on en vient à parler d'excédent de bagages, les compagnies aériennes sont désormais plutôt strictes. Si elles vous laisseront parfois tranquille pour 1 ou 2 kg de trop sur certaines destinations, vous n'aurez aucune marge sur les destinations africaines, tant la demande des passagers est importante ! Si vous voyagez léger, ne soyez pas étonné d'être plusieurs fois accosté en salle d'enregistrement par d'autres voyageurs afin de prendre, à votre compte, ces kilos que vous n'utilisez pas. Libre à vous de choisir, mais cette pratique est interdite, surtout si vous ne savez pas ce que l'on vous demande de transporter. Car il est vrai que passé le poids autorisé, le couperet tombe, et il tombe sévèrement : 30 € par kilo supplémentaire sur un vol long-courrier chez Air France, 120 € par bagage supplémentaire chez British Airways. A noter que les compagnies pratiquent parfois des remises de 20 à 30 % si vous réglez votre excédent de bagages sur leur site Web avant de vous rendre à l'aéroport. Si le coût demeure trop important, il vous reste la possibilité d'acheminer une partie de vos biens par voie postale, si la destination le permet.

Perte – VolHaut de page

En moyenne, 16 passagers sur 1 000 ne trouvent pas leurs bagages sur le tapis à l'arrivée. Si vous faites partie de ces malchanceux, rendez-vous au comptoir de votre compagnie pour déclarer l'absence de vos bagages. Pour que votre demande soit recevable, vous devez réagir dans les 21 jours suivant la perte. La compagnie vous remettra un formulaire qu'il faudra renvoyer en lettre recommandée avec accusé de réception à son service clientèle ou litiges bagages. Vous récupérerez le plus souvent vos valises au bout de quelques jours. Dans tous les cas, la compagnie est seule responsable et devra vous indemniser si vous ne revoyez pas la couleur de vos biens (ou si certains biens manquent à l'intérieur de votre bagage). Le plafond de remboursement est fixé à 20 € par kilo ou à une indemnisation forfaitaire de 1 200 €. Si vous considérez que la valeur de vos affaires dépasse ces plafonds, il est fortement conseillé de le préciser à votre compagnie au moment de l'enregistrement (le plafond sera augmenté moyennant finance) ou de souscrire à une assurance bagages. À noter que les bagages à main sont sous votre responsabilité et non sous celle de la compagnie.

Décalage horaireHaut de page

Pas de décalage horaire, de même que dans le reste de la péninsule Ibérique, mais le rythme de vie est un peu différent puisque les commerces ferment généralement entre 14h et 17h, et les boîtes ne se remplissent pas avant 2h. Les horaires de repas sont aussi décalés : à partir de 14h pour le déjeuner et à partir de 21h pour le dîner.

Électricité, poids et mesuresHaut de page

Comme en France, les prises délivrent du 220 volts. Vos appareils fonctionneront normalement et sans adaptateur. Les Espagnols utilisent le système international d'unité et parlent donc en mètres, kilomètres, tonnes...

Formalités, visa et douanesHaut de page

Pour ceux qui ne le sauraient pas, votre pièce d'identité en cours de validité suffit. N'oubliez pas votre permis de conduire pour les locations de voitures et de motos.

Les animaux auront besoin d'un certificat de vaccination contre la rage, d'un microchip et de leur papier d'identité pour entrer sur le territoire. Ils sont admis dans certains hôtels, mais dans peu de restaurants.

Obtention du passeportHaut de page

Tous les passeports délivrés en France sont désormais biométriques. Ils comportent votre photo, vos empreintes digitales et une puce sécurisée. Pour l'obtenir, rendez-vous en mairie muni d'un timbre fiscal, d'un justificatif de domicile, d'une pièce d'identité et de deux photos d'identité. Le passeport est délivré sous trois semaines environ. Il est valable dix ans. Les enfants doivent disposer d'un passeport personnel (valable cinq ans).

Conseil. Avant de partir, pensez à photocopier tous les documents que vous emportez avec vous. Vous emporterez un exemplaire de chaque document et laisserez l'autre à quelqu'un en France. En cas de perte ou de vol, les démarches de renouvellement seront ainsi beaucoup plus simples auprès des autorités consulaires. Vous pouvez également conserver des copies sur le site Internet officiel (mon.service-public.fr). Il vous suffit de créer un compte et de scanner toutes vos pièces d'identité et autres documents importants dans l'espace confidentiel.

Horaires d'ouvertureHaut de page

Les magasins ouvrent leurs portes en général de 10h à 14h, puis c'est l'heure de la fameuse siesta (même si dans les grandes villes, les magasins ont tendance à ne pas fermer). Ils ouvrent à nouveau vers 16h ou 17h jusqu'à 21h, et même plus tard pour les grands magasins et les lieux touristiques, ce qui est particulièrement agréable pour les vacanciers. Le samedi matin est un jour ouvrable comme les autres, sauf pour les administrations, alors que le dimanche reste une journée consacrée au repos. En été, dans les stations balnéaires, la plupart des magasins ouvrent aussi le dimanche.

InternetHaut de page

La plupart des hôtels sont équipés d'un accès à Internet wi-fi. Si vous n'avez pas d'ordinateur, vous pourrez accéder à Internet dans un locutorio, l'équivalent de nos cybercafés. Sachez également que de nombreux bars et cafés proposent le wi-fi gratuitement, dans ce cas signalé par un autocollant à l'entrée de l'établissement.

Connexion Internet  : à partir de 1 € de l'heure dans les locutorios, 4 € de l'heure dans les stations balnéaires les plus touristiques.

Jours fériésHaut de page

Compte tenu du régionalisme espagnol, de nombreuses fêtes ne sont célébrées et chômées qu'au niveau de la communauté autonome, voire au niveau local. Les jours fériés nationaux, célébrés dans toute l'Espagne, sont les suivants :

1er janvier. Año nuevo.

6 janvier. Reyes Magos (Rois mages).

Vendredi saint et lundi de Pâques (dates variables).

1er mai. Fiesta del Trabajo (fête du travail).

15 août. Asunción de la Virgen (Assomption de Marie).

12 octobre. Día de la Hispanidad (fête nationale espagnole).

1er novembre. Todos los Santos (Toussaint).

6 décembre. Día de la Constitución (jour de la Constitution).

8 décembre. Inmaculada Concepción (Immaculée conception).

25 décembre. Navidad (Noël).

Aux BaléaresHaut de page

On célèbre - au niveau local ou régional - les évènements suivants :

17 janvier. Sant Antoni Abat, fête locale célébrée dans la plupart des villages de Minorque, Majorque et Ibiza.

1er mars. Fête des îles Baléares.

Langues parléesHaut de page

Aux Baléares, on parle le catalan et le castillan, les deux langues sont co-officielles dans la région. Vous n'aurez - soit dit en passant - aucun problème pour vous faire comprendre dans les hôtels, les restaurants et autres magasins avec quelques notions d'anglais ou d'allemand (le français est moins parlé). Dans chaque île pourtant, la population continue à parler le majorquin, le minorquin ou l'ibicenco, dialectes du catalan. Même si dans les grandes villes comme Palma ou Ibiza, le castillan emporte la préférence de la population. A Ibiza, par exemple, l'ibicenco est de moins en moins parlé, résultat évident de la diminution des habitants de pure souche. En revanche, Minorque reste l'île où l'on parle le plus la langue maternelle, à savoir le minorquin. Sur les quatre îles - en réponse aux lois sur l'autonomie -, la langue locale est obligatoire dans les écoles ainsi que sur tous les panneaux d'information routière ou touristique. L'allemand est devenu une langue presque courante en raison du grand nombre de résidents et de vacanciers allemands, notamment à Majorque.

Pour un voyage aux Baléares, l'usage du castillan, même très approximatif voire baragouinant, est conseillé si vous souhaitez vous aventurer à l'intérieur des terres. Il existe différents moyens d'apprendre quelques bases de la langue et l'offre pour l'auto-apprentissage peut se faire sur différents supports : CD, DVD, cahiers d'exercices ou même directement sur Internet. Notez cependant que le catalan est une langue linguistiquement plus proche du français que le castillan. Alors, si le coeur vous en dit, vous pouvez aussi vous y mettre !

Excursions à cheval en Minorque.
Excursions à cheval en Minorque.
Photo sous-marineHaut de page

Eau, sable, pluie poussière : en voyage, votre appareil est mis à rude épreuve. Vous pouvez le protéger en achetant une housse de pluie (50 € environ) ou une pochette étanche (à partir de 10 €). En vinyle ou PVC, ce type de pochette permet même d'effectuer des clichés sous-marins jusqu'à 3 ou 5 m selon les modèles. Vous en trouverez notamment chez Nautistore ou Pearl.fr. Dans le cas où vous n'auriez pas pensé à vous munir de ce genre d'accessoire avant le départ, un bon vieux sac plastique assurera une protection minimale. A noter : si votre appareil a été mouillé, n'essayez surtout pas de l'utiliser pour voir s'il fonctionne, c'est le meilleur moyen de l'endommager réellement. Laissez-le sécher 48 heures à l'air libre, boîtier ouvert. Si l'appareil a été touché par l'eau de mer, rincez-le à l'eau douce de suite et laissez-le ensuite sécher (avec un peu de chance, cela fonctionne, pour l'avoir testé).

Les clubs de plongée sont souvent pourvus d'appareils qui permettent de réaliser des photos sous-marines et peuvent ainsi immortaliser votre première plongée. Le club de plongée CIP à Bouillante propose des stages de photo sous-marine dans la réserve naturelle surnommée la réserve Cousteau.

Conseils pratiquesHaut de page

Vous prendrez les meilleures photos tôt le matin ou aux dernières heures de la journée. Un ciel bleu de midi ne correspond pas aux conditions optimales : la lumière est souvent trop verticale et trop blanche. En outre, une météo capricieuse offre souvent des atmosphères singulières, des sujets inhabituels et, par conséquent, des clichés plus intéressants.

Prenez votre temps. Promenez-vous jusqu'à découvrir le point de vue idéal pour prendre votre photo. Multipliez les essais : changez les angles, la composition, l'objectif... Vous avez réussi à cadrer un beau paysage, mais il manque un petit quelque chose ? Attendez que quelqu'un passe dans le champ ! Tous les grands photographes vous le diront : pour obtenir un bon cliché, il faut en prendre plusieurs.

Appliquez la règle des tiers. Divisez mentalement votre image en trois parties horizontales et verticales égales. Les points forts de votre photo doivent se trouver à l'intersection de ces lignes imaginaires. En effet, si on cadre son sujet au centre de l'image, la photo devient plate, car cela provoque une symétrie trop monotone. Pour un portrait, il faut donc placer les yeux sur un point fort et non au centre. Essayez aussi de laisser de l'espace dans le sens du regard.

Un coup d'oeil aux cartes postales et livres de photos sur la région vous donnera des idées de prises de vue.

À savoir : les tons jaunes, orange, rouges et les volumes focalisent l'attention ; ils donnent une sensation de proximité à l'observateur. Les tons plus froids (vert ou bleu) créent de leur côté une impression d'éloignement.

Pour les détenteurs d'appareil photo réflex : n'oubliez pas de vous munir d'un filtre polarisant (voire aussi d'un filtre UV) très utile dans les endroits lumineux. Sans oublier un filtre gris (ND) pour faire des pauses longues en pleine journée (cascades...). Prendre un bon trépied, assez lourd si possible en raison du vent, est indispensable pour photographier des aurores boréales ! Enfin, une protection pour votre appareil photo (même tropicalisé) peut s'avérer prudent en raison des nombreuses intempéries.

Développer – PartagerHaut de page

Attention, le courrier peut être, parfois, un peu lent (compter 10 jours pour parvenir de France aux Baléares par la voie normale  !). N'espérez pas recevoir de lettres pendant vos vacances  : elles n'arriveront jamais à temps. Préférez les messageries rapides et express qui se sont énormément développées. Parmi les plus connues  : Seur et MRW.

Horaires des bureaux de poste. Dans les grandes villes (Palma, Eivissa, Maó), les bureaux de poste ouvrent pour la plupart de 8h30 à 20h30 en semaine et de 9h30 à 13h le samedi. Dans les petites communes, ils ouvrent du lundi au vendredi de 8h30 à 14h30 et le samedi de 9h30 à 13h.

Timbres. Les timbres (sellos) pour une lettre ou une carte postale coûtent 0,90 € dans l'Union européenne et 0,42 € en envoi local. Ils sont vendus à l'unité dans les bureaux de poste et les bureaux de tabac (estancos) que l'on reconnaît à leur enseigne en lettres jaunes sur fond marron.

Quand partir ?Haut de page

Le climat des Baléares, de type méditerranéen, paraît délicieusement doux en hiver puisque la moyenne des températures ne descend pas en-dessous des 12 °C. Le printemps, comme les mois de septembre et d'octobre, est très variable, mais c'est à cette période que l'on goûte les plus belles semaines de l'année, avec un ensoleillement parfait et une température idéale. La grande saison touristique commence en juin. Evidemment, pendant l'été, il fait plus chaud et beau (parfois même trop chaud dans les Pityuses), et juillet sonne le début de l'invasion touristique.

Haute et basse saisons touristiquesHaut de page

Les saisons touristiques (temporadas) sont découpées de la manière suivante :

Temporada baja  : l'hiver, de mi-octobre jusqu'au mois de mai. En cette saison, beaucoup d'hôtels et de restaurants sont fermés.

Temporada media  : de mi-mai à fin juin et en septembre.

Temporada alta  : juillet et août, Semana Santa.

Temporada extra  : du 15 juillet au 15 août, c'est la période la plus chère, évidemment.

Manifestations spécialesHaut de page

Vous n'aurez pas de problèmes pour organiser votre séjour aux Baléares, bien qu'il soit nécessaire de s'y prendre à l'avance pour bénéficier des meilleurs prix durant un séjour estival. En revanche, à Minorque, à l'occasion des fêtes de la Sant Joan (23 juin), la plupart des établissements affichent complets. Il est donc indispensable de vous organiser bien à l'avance pour un séjour à cette période.

Aux Baléares, et donc en Espagne, vous êtes dans l'Union européenne, les risques sanitaires ne sont donc pas plus importants que chez nous. Il n'y a pas de paludisme en Espagne. Néanmoins, il est toujours préférable d'avoir de quoi se protéger des piqûres de moustiques et autres insectes, ne serait-ce que pour éviter perturbations du sommeil et autres démangeaisons.

ConseilsHaut de page

Pour recevoir des conseils avant votre voyage, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Vous pouvez aussi vous adresser à la société de médecine des voyages du centre médical de l'Institut Pasteur au ✆ 01 45 68 80 88 (www.pasteur.fr/fr/sante/centre-medical) ou vous rendre sur le site du Cimed (www.cimed.org), du ministère des Affaires étrangères à la rubrique " Conseils aux voyageurs " (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs) ou de l'Institut national de veille sanitaire (www.invs.sante.fr).

En cas de maladie ou de problème grave durant votre voyage, consultez rapidement un pharmacien puis un médecin.

Centres de vaccinationHaut de page

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site Internet du ministère de la Santé (www.sante.gouv.fr) pour connaître les centres de vaccination proches de chez vous.

En cas de maladieHaut de page

Un réflexe : contacter le consulat de France. Il se chargera de vous aider, de vous accompagner et vous fournira la liste des médecins francophones. En cas de problème grave, c'est aussi lui qui prévient la famille et qui décide du rapatriement. Pour connaître les urgences et établissements aux standards internationaux : consulter les sites www.cimed.org - www.diplomatie.gouv.fr et www.pasteur.fr

Assistance rapatriement – Assistance médicaleHaut de page

Si vous possédez une carte bancaire Visa® et MasterCard®, vous bénéficiez automatiquement d'une assurance médicale et d'une assistance rapatriement sanitaire valables pour tout déplacement à l'étranger de moins de 90 jours (le paiement de votre voyage avec la carte n'est pas nécessaire pour être couvert, la simple détention d'une carte valide vous assure une couverture). Renseignez-vous auprès de votre banque et vérifiez attentivement le montant global de la couverture et des franchises ainsi que les conditions de prise en charge et les clauses d'exclusion. Si vous n'êtes pas couvert par l'une de ces cartes, n'oubliez surtout pas de souscrire une assistance médicale avant de partir.

Trousse à pharmacieHaut de page

Vous trouverez de tout aux Baléares, inutile de surcharger votre valise en médicaments. Pour la pilule, pas de panique en cas d'oubli, vous pourrez l'acheter sans ordonnance dans toutes les pharmacies.

Médecins parlant françaisHaut de page
Hôpitaux – Cliniques – PharmaciesHaut de page

Rendez-vous au dispensaire (centro de salud) et armez-vous (parfois) de patience, même aux urgences. N'oubliez pas le formulaire spécial de la sécurité sociale (formulaire européen). Il y a beaucoup de médecins privés, mais les consultations sont chères. Avec la carte européenne d'assurance maladie, vous serez remboursé.

Pharmacies. Pour trouver une pharmacie de garde ouverte 24h/24, regardez sur la porte de n'importe quelle pharmacie ou rendez-vous sur www.cofib.es

UrgencesHaut de page

Partout dans l'Union européenne, le 112 est le numéro d'appel d'urgence pour contacter une ambulance, les pompiers ou la police. Ce numéro est gratuit et disponible 24h/24.

Sécurité et accessibilitéHaut de page
Dangers potentiels et conseilsHaut de page

On ne peut pas mettre toutes les îles ni tous les lieux dans le même sac, mais il y a un pourcentage assez élevé de petite délinquance, surtout urbaine. Surveillez vos affaires sur la plage et pendant la baignade. Ne tentez pas le diable en laissant des objets trop en évidence dans une voiture. Faites particulièrement attention aux pickpockets à Palma, aux alentours de la cathédrale et du Paseo Marítimo, et à San Antonio (Ibiza) en soirée.

Police. Il y a trois types de police en Espagne  : la police locale, la police nationale et la garde civile (guardia civil) qui est l'équivalent de notre gendarmerie. En tant que touriste, vous aurez généralement affaire à la police locale qui patrouille en uniforme dans les rues et sur les plages. La police nationale gère des affaires plus lourdes comme les crimes, les affaires de drogue et le terrorisme. Le rôle de la garde civile a bien évolué depuis sa création et s'étend aujourd'hui au secteur routier, à la protection de l'environnement, à la sécurité des prisons et à celle des personnalités politiques.

Pour connaître les dernières informations sur la sécurité sur place, consultez la rubrique " Conseils aux voyageurs " du site du ministère des Affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs. Sachez cependant que le site dresse une liste exhaustive des dangers potentiels et que cela donne parfois une image un peu alarmiste de la situation réelle du pays.

Femme seule en voyageHaut de page

Bien que les habitants des Baléares aient hérité du sang chaud espagnol, les quelques sifflements et autres compliments restent " acceptables " de manière générale. Par contre, le regroupement des touristes éméchés à la sortie des bars et discothèques peut s'avérer moins plaisant. Il est donc préférable de faire attention la nuit.

Voyager avec des enfantsHaut de page

Vos charmantes têtes blondes seront de vrais poissons dans l'eau aux Baléares  : la plage reste le meilleur moyen de les distraire. De nombreux parcs d'attractions se sont installés sur les côtes les plus touristiques, en particulier à Majorque, regroupés à l'ouest de Palma et au Port d'Alcúdia. Dans un autre genre, les stalagmites et stalactites des nombreuses grottes souterraines peuvent en fasciner plus d'un, notamment celles de Majorque (Cuevas des Drach et dels Hams sont les plus connues). Pour finir, la plupart des hôtels possèdent des équipes d'animation qui s'occupent des enfants (jeux, sports, spectacles, dessins... en fonction de leur âge) et tous vous aideront dans la recherche d'une nounou si vous souhaitez prendre un peu de temps pour vous.

Voyageur handicapéHaut de page

La plupart des grands hôtels possèdent des installations accessibles aux personnes handicapées. Pour ceux qui préféreraient séjourner dans un hôtel rural ou un agrotourisme, il est préférable de se renseigner avant le départ, car toutes les chambres n'ont pas la même accessibilité. De petits pontons en bois sont installés sur certaines plages en haute saison et les secouristes de la Croix-Rouge se font un plaisir d'apporter de l'aide si besoin est.

Voyageur gay ou lesbienHaut de page

Ibiza est le paradis de la communauté gay, très présente dans les bars et boîtes de la ville. Au contraire, Minorque est une destination familiale mais ouverte d'esprit. Au fin fond des terres de Majorque, les mentalités sont parfois un peu plus fermées que dans les alentours de Palma. Vous l'aurez compris, pour faire la fête avec la communauté gay la plus fun d'Espagne, direction Ibiza  !

TéléphoneHaut de page
Comment téléphoner ?Haut de page

Des Baléares vers la France, composez le + 33 suivi du numéro de votre correspondant sans le 0.

De France vers les Baléares, composez le 00 + 34 + l'indicatif de la province (Baléares 971), soit 00 + 34 + 971 + le numéro de l'abonné aux Baléares (6 chiffres).

Téléphone mobileHaut de page

Le réseau couvre très bien les grandes villes et les stations balnéaires, mais vous aurez plus de difficultés dans les petites agglomérations reculées et dans certaines plages vierges. Question tarifs, la règle est la même chez tous les opérateurs.

Utiliser son téléphone mobile : si vous souhaitez garder votre forfait français, il faudra avant de partir activer l'option internationale (généralement gratuite) en appelant le service clients de votre opérateur.

Qui paie quoi ? La règle est la même chez tous les opérateurs. Lorsque vous utilisez votre téléphone français à l'étranger, vous payez la communication, que vous émettiez l'appel ou que vous le receviez. Dans le cas d'un appel reçu, votre correspondant paie lui aussi, mais seulement le prix d'une communication locale. Tous les appels passés depuis ou vers l'étranger sont hors forfait, y compris ceux vers la boîte vocale.

Autres moyens de téléphonerHaut de page

Les locutorios proposent les meilleurs tarifs pour appeler à l'étranger. Vous en trouverez facilement dans les grandes villes et les stations balnéaires.

Cabines et cartes prépayéesHaut de page

Cabines. La plupart d'entre elles fonctionnent aussi bien avec une tarjeta telefónica (carte téléphonique), carte Diners ou American Express qu'avec des pièces. Préférez les cabines publiques à celles des hôtels, qui surtaxent les communications (+ 25 % en général). Certains bars et restaurants ont des téléphones publics qui fonctionnent avec des pièces. Les bureaux de poste (correos) ainsi que certaines boutiques (kiosques et bureaux de tabac) vendent des cartes mais ne sont pas pourvus de cabines, qui relèvent d'une société distincte, Telefónica.

Cartes prépayées à gratter. Si vous souhaitez appeler l'étranger au moindre coût, procurez-vous une carte téléphonique avec un numéro à gratter. On n'introduit pas la carte dans la cabine mais on compose un numéro puis le code secret noté sur la carte. On les trouve dans les estancos (bureaux de tabac) et dans les locutorios.

Skype et MSNHaut de page

Pas besoin de combiné mais d'un ordinateur et d'une connexion Internet pour téléphoner avec Skype ou MSN. Les deux personnes cherchant à entrer en contact doivent avoir téléchargé l'un de ces deux logiciels gratuits. L'utilisation est ensuite très simple : un micro, un casque et une webcam si vous en avez une, et vous pouvez discuter pendant des heures sans payer un centime (connexion Internet exceptée). Attention, si vous voulez appeler sur un téléphone (fixe ou mobile) depuis Skype, il vous faudra créditer votre compte de 10 € minimum. Les tarifs sont néanmoins très avantageux.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Baléares

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté