Le guide touristique VIETNAM du Petit Futé

Chuc mung dên Viêt Nam !

A l'angle de l'Asie, le Viêt Nam fait figure de microcosme de l'immense continent dans l'extraordinaire variété de ses paysages et la richesse de ses héritages culturels. A la frontière avec la Chine, sur le plateau de Dong Van, mille monts ondulent sur l'horizon. Dans la baie d'Along, le vent et la mer ont composé la merveille d'un jardin de pierre. Dans le centre du pays, les parcs naturels de Cat Tien et de Bach Ma offrent le trésor fragile d'espaces forestiers encore préservés et peuplés d'animaux rares. Sur tout le littoral, de longues plages de sable fin. Au sud, le delta du Mékong, un écosystème menacé et un univers aquatique fascinant, à découvrir en bateau, dans les tours et détours des canaux et des arroyos. Le Viêt Nam est aussi riche d'une très longue histoire, creuset de civilisations et de multiples influences qui ont laissé de précieux témoignages : Hanoi, capitale millénaire, vieille ville de Hôi An, cité impériale de Huê, vestiges des royaumes du Champa, dans le centre du pays. La beauté des paysages et la richesse des patrimoines sont déjà une invitation au voyage, mais le Viêt Nam, au coeur de l'Asie, nouveau centre du monde, est également un pays dont le dynamisme économique n'en finit pas de surprendre. D'un séjour au Viêt Nam, témoin de cette effervescence, le visiteur tirera nombre d'enseignements sur les enjeux de notre époque...

A condition de consacrer un peu de temps à la préparation du séjour (choix des hôtels, réservations...), on y voyage à des tarifs très abordables. Last but not least, dans un environnement international troublé, on y est peut-être plus en sécurité qu'ailleurs...

Bon voyage au Viêt Nam !

L'équipe de rédaction

Remerciements. Nous tenons à remercier Vietnamvoyages.com. Le site regorge de propositions qui permettent de découvrir le pays avec des budgets tout à fait raisonnables.

Avertissement

L'alphabet vietnamien résulte d'une adaptation au vietnamien de l'alphabet latin. Il comporte 29 signes, soit, par rapport à l'alphabet standard de 26 signes, 4 signes en moins (f, j, w, z) et 7 signes en plus, qui consistent, sur le plan graphique, en l'adjonction d'une marque supplémentaire (signe diacritique). A ces signes s'ajoute, pour 12 voyelles, le marquage spécifique de 5 des 6 tons (chaque syllabe doit être prononcée sur un ton déterminé), soit 60 signes supplémentaires. On obtient donc 89 signes, et puisque ces signes existent en minuscules et en majuscules, on atteint le chiffre de 178. Pour des raisons de simplification typographique, de cohérence et d'homogénéité, nous avons choisi, dans ce guide destiné à un public non spécialiste, d'omettre tous les signes diacritiques et les marques de ton, notamment dans l'usage des toponymes. Dans la pratique, l'arbitraire est de rigueur. Les publications en langues étrangères ou les publications vietnamiennes à l'usage des étrangers choisissent parfois de conserver certains signes diacritiques. Un nom de lieu peut donc être orthographié différemment selon qu'il figure sur un document à l'usage d'un public anglophone, francophone, un prospectus touristique, le site Internet d'un hôtel ou d'une agence de voyage, dans un roman, etc. On s'habitue facilement à cette diversité...

Les principales destinations VIETNAM

Galerie photo VIETNAM

Idées de séjour VIETNAM

Séjours courtsHaut de page
Découverte en une semaine : nord ou sud ?Haut de page

Une escapade d'une semaine au Viêt Nam permet de découvrir l'une des deux grandes cités du pays, Hanoi au nord ou Hô-Chi-Minh-Ville au sud.

Au nord, le delta du fleuve Rouge, et Hanoi, une capitale millénaire chargée d'histoire. En hiver, le climat peut y être froid et pluvieux. La ville est secrète, réservée. Pagodes et temples se nichent dans les méandres d'un labyrinthe de ruelles. Des lacs légendaires, des arbres splendides composent une atmosphère qui séduira les romantiques.

Hô-Chi-Minh-Ville affiche un tempérament plus méridional. Ici, aucun risque de frissonner à cause du crachin ou du thermomètre. De jour comme de nuit, la ville vit à un rythme trépidant. C'est le centre économique du pays où règne un incroyable dynamisme. Le Mékong, qui achève ici un périple entamé sur les cimes du Tibet, donne son caractère au paysage sillonné de canaux et d'arroyos, parsemé de bouquets d'arbres chargés d'infinies variétés de fruits, surplombé d'un ciel qui finit par se confondre avec l'immensité aquatique du delta.

Le Viêt Nam nord en une semaineHaut de page
Hanoi et la baie d'AlongHaut de page

Jour 1. Départ en avion

Jour 2. Arrivée à Hanoi et premiers pas dans la capitale vietnamienne. Découverte du musée d'Histoire, balade autour du lac Hoan Kiêm, coeur légendaire de la ville et visite du temple Ngoc Son (temple de la Montagne de jade) sur l'îlot au nord du lac. La balade se poursuit vers la cathédrale Saint-Joseph, voisine de la pagode de la Dame de Pierre (chua Ba Da) et le vieux quartier. L'exploration de ce dédale des 36 rues conduit jusqu'au vénérable pont Long Biên (ex-Paul-Doumer) qui enjambe le fleuve Rouge. Le soir, flânerie nocturne autour du lac Hoan Kiêm et virée par la rue très animée qui conduit à l'Opéra.

Jour 3. Hanoi-Hoa Lu. Départ matinal. A une centaine de kilomètres de Hanoi, Hoa Lu, ancienne capitale du Dai Viêt au Xe siècle, est surnommée la baie d'Along terrestre. Des pitons rocheux aux formes fantomatiques émergent des rizières. L'escapade à Hoa Lu permet de faire connaissance avec une région riche en vestiges historiques, berceau du peuple vietnamien. C'est aussi l'occasion d'approcher la vie paysanne et d'arpenter de splendides paysages à pied, en escaladant les marches conduisant à une pagode nichée dans la roche ou encore en barque, portée par une rivière serpentant dans la campagne. Nuit à l'hôtel à Tam Coc, au coeur de la baie d'Along terrestre.

Jour 4. Départ matinal pour arriver à Along vers 11h30. Embarquement sur la jonque pour une croisière de 2 jours. La journée est ponctuée par des haltes consacrées à la baignade ou à des explorations en kayak. Nuit sur la jonque.

Jour 5. Dernières baignades et dernières visites aux villages de pêcheurs avant de regagner le port. Fin de la croisière et retour à Hanoï en fin d'après-midi (environ 4 heures de route). Représentation au théâtre des marionnettes sur l'eau.

Jour 6. En matinée, visite du mausolée, du musée et de la maison sur pilotis de Hô-Chi-Minh, puis de la pagode au Pilier unique. Le quartier est riche de magnifiques bâtiments coloniaux (l'ancien palais du gouverneur général de l'Indochine et l'ancien lycée Albert-Sarraut). On se rend ensuite au superbe musée d'Ethnographie. Il donne un aperçu de l'extraordinaire diversité des peuples qui cohabitent dans le pays. L'après-midi, visite du temple de la Littérature et du musée des Beaux-Arts.

Jour 7. Retour en avion.

Chemin de traverse dans le Viêt Nam nordHaut de page

Cette seconde proposition consacrée au nord du pays propose un voyage très intense qui conduit, quelques heures seulement après l'arrivée, au coeur d'une vallée perdue, et s'achève par une croisière dans la baie d'Along. L'option a l'inconvénient de laisser moins de temps pour découvrir les charmes de Hanoi.

Jour 1. Départ en avion.

Jour 2. Arrivée à Hanoi et transfert à Mai Hich, petit village de l'ethnie Thaï, isolé dans la vallée de Mai Chau, à 140 km au sud-ouest de la capitale. A pied ou à vélo, découverte de ce havre de paix, dans un paysage magnifique de rizières et de reliefs karstiques. Nuit dans une maison traditionnelle sur pilotis.

Jour 3. Réveil au chant du coq. Randonnée matinale, flâneries agrestes au rythme de la vie paysanne. Puis de Mai Hich, on se rend dans la réserve naturelle de Pu Long située à une trentaine de kilomètres. C'est l'occasion d'explorer un environnement préservé, un horizon de rizières en terrasses, de pentes forestières où s'élancent cascades et ruisseaux. Nuit dans une maison traditionnelle des ethnie Thaï ou Muong.

Jour 4. Le voyage se poursuit, avec un transfert à Tam Coc, dans " la baie d'Along terrestre ", à quelque 150 km de la réserve de Pu Luong, soit environ 4h de route. Visite des temples de Hoa Lu, ancienne capitale du Dai Viêt au Xe siècle. Nuit dans un hôtel de charme, au coeur même de ce site naturel exceptionnel, inscrit en 2015 par l'Unesco à la liste du patrimoine mondial.

Jour 5. Départ matinal pour une arrivée à Along vers 11h30. Embarquement pour une croisière de 2 jours (une nuit à bord).

Jour 6. Fin de la croisière et retour à Hanoi en fin d'après-midi. Représentation au théâtre des marionnettes sur l'eau et dîner dans le vieux quartier.

Jour 7. Retour en avion. Si le départ a lieu en soirée, possibilité de flâner une journée dans la capitale et de voir le musée d'Ethnographie, par exemple.

Le Viêt Nam sud en une semaineHaut de page
Hô-Chi-Minh-Ville et le delta du MékongHaut de page

Jour 1. Départ en avion.

Jour 2. Arrivée à Hô-Chi-Minh-Ville. Premiers pas dans la ville trépidante avec la visite de l'ancien centre colonial, de la cathédrale Notre-Dame construite en brique rouge, de la poste centrale dont la charpente métallique a été dessinée par Eiffel. Flânerie dans la rue Dông Khoi (ex-rue Catinat), artère principale de la ville, et autour du Théâtre municipal. L'après-midi, plongée dans l'atmosphère affairée et mystérieuse de Cholon (le grand marché), la ville chinoise. Visite du marché Binh Tây, ventre de Hô-Chi-Minh-Ville et de la pagode Phuoc An Hoi Quan.

Jour 3. Départ aux aurores. A une centaine de kilomètres de Hô-Chi-Minh-Ville (compter 3 heures de route), excursion à Tây Ninh, siège du grand temple de Cao Daï. Construit entre 1933 et 1955, c'est un étonnant mélange architectural où l'on trouve des morceaux de pagodes, de cathédrales, de châteaux bavarois... Au nord-est de la ville, ascension de la montagne de la Dame noire (Nui Ba Den) qui surplombe la plaine et où se visitent les pagodes de Linh Son et de Lang Cham. Sur la route du retour à Hô-Chi-Minh-Ville, arrêt à Cu Chi pour ramper dans un impressionnant réseau de souterrains, vestiges de la tactique de guérilla que les groupes de résistance sud-vietnamiens opposèrent aux opérations américaines de Search and Destroy (Recherche et Destruction).

Jour 4. Hô-Chi-Minh-Ville - delta du Mékong. Trajet à travers les paysages du delta. A My Tho, une ferme, avec une spécialité bien particulière, se visite : elle est vouée à l'élevage des serpents, comme les cobras et les pythons... De l'embarcadère de My Tho, on peut gagner une île où se trouvent de splendides maisons traditionnelles, construites en bois de lim. C'est l'occasion de goûter à la profusion des fruits dispensés par les vergers du delta : ananas, longanes, mangues, noix de coco... à Sadec, au bord du fleuve, où a vécu Marguerite Duras. Nuit à Vinh Long (à 136 km de Hô Chi Minh-Ville).

Jour 5. Vinh Long. Croisière sur le Mékong - Hô-Chi-Minh-Ville. Dès l'aube, visite du grand marché flottant de Cai Be. L'ambiance, le chatoiement des couleurs dans le soleil matinal et la vie du fleuve sont un enchantement. La croisière se poursuit sur le Mékong, rythmée par des étapes au long des berges bordées par les fermes d'orchidées et les jardins d'arbres fruitiers. Retour à Hô-Chi-Minh-Ville en fin d'après-midi.

Jour 6. De retour à Hô-Chi-Minh-Ville, visite du musée des Souvenirs de guerre, dédié aux atrocités de la guerre américaine. A l'est de la ville, le temple du général Lê Van Duyêt qui servit l'empereur Gia Long, fondateur de la dynastie des Nguyên, assure de retrouver une atmosphère plus paisible. La visite du palais de la Réunification permet de mieux cerner l'histoire récente de la ville. Ensuite, flâneries le long des quais de la rivière Saigon. En sirotant un verre, les terrasses des hôtels légendaires, le Caravelle, le Continental, le Rex, offrent un point de vue unique sur la ville au coucher du soleil. Mais même la nuit, Saigon garde un rythme endiablé.

Jour 7. Retour en avion.

Séjours longsHaut de page

Que faire ? En combien de temps ? Le Viêt Nam s'étend sur 1 650 km et, étant donné l'état des routes (même s'il s'est considérablement amélioré) et les spécificités de la circulation, les trajets sont longs et fatigants. Si vous disposez de trois semaines de vacances, le dilemme Nord ou Sud est résolu. Mais, du fait de la richesse culturelle, de la variété des paysages et des styles de vie qui coexistent à l'intérieur du pays, les options restent multiples.

Vous pourrez choisir une traversée du pays qui vous mènera d'un delta à l'autre, soit en train, soit par la route, en empruntant la route mandarine, qui longe la côte ou en suivant l'ex-piste Hô-Chi-Minh, qui passe par les hauts plateaux et des paysages forestiers. Cette traversée vous permettra en tout cas de découvrir le centre du pays, qui abonde en vestiges culturels (vestiges des royaumes du Champa à My Son ; Huê, ancienne capitale impériale...) et qui n'est jamais éloigné de la mer, bordée de plages de sable blanc.

La plupart des touristes remontent de Hô-Chi-Minh-Ville à Hanoi. Nous vous conseillons de commencer par Hanoi, vous irez ainsi à contre-courant. Il est préférable de se laisser le temps de rayonner à partir des trois villes touristiques principales que sont Hô-Chi-Minh-Ville, Hanoi et Huê.

Plutôt que de parcourir l'ensemble du pays, vous pourrez aussi choisir de privilégier un périmètre restreint au nord, au sud ou au centre et de raccourcir la durée du séjour dans les autres régions. Cette option s'impose particulièrement à ceux qui voudraient découvrir les montagnes du nord et la vie des minorités ethniques.

Voici quelques parcours avec le nombre de jours qu'ils nécessitent, afin de vous donner une idée approximative du temps minimum requis et de faciliter l'organisation d'un séjour prévu sur trois semaines.

Deuxième semaine dans l'option « Traversée du pays » Haut de page

Après une semaine passée dans nord, avec la visite de Hanoi et de la baie d'Along, le périple se poursuit vers le sud.

Jour 1. Hanoi - Huê. Dans le cadre d'un voyage limité par le temps, l'avion permet d'en gagner sur ce trajet qui offre des points d'intérêt secondaires. A Huê, premières flâneries dans la citadelle et le long de la rivière des Parfums.

Jour 2. A Huê, visite des tombeaux impériaux et de la pagode Thien Mu. Croisière sur la rivière des Parfums.

Jour 3. Huê - Da Nang - Hôi An. Trajet qui passe par l'impressionnant col des Nuages. A Da Nang, visite du musée des Antiquités cham. Détente et baignade sur Non Nuoc. A Hôi An (Faifo), promenade dans cette petite cité au charme enchanteur. Les plages ne sont pas loin. Possibilité d'une escapade sur le site de My Son (VIe-XIIIe siècles), sanctuaire majeur des royaumes indianisés du Champa.

Jour 4. Hôi An - Qui Nhon. De Hôi An à Qui Nhon, port côtier, la route traverse des régions qui étaient autrefois les territoires des royaumes du Champa. De nombreux vestiges, sanctuaires, tours de brique sont encore visibles.

Jour 4 bis. Hôi An - Kontum. Cette option s'éloigne de la côte pour emprunter la route des hauts plateaux. L'intérieur du pays était le domaine réservé des Montagnards (minorités jaraï, banhar, ede, muong).

Jour 5. Qui Nhon - Nha Trang. Trajet qui suit le profil de la côte. Haltes pour profiter de la baignade et des plages de sable blanc. A Nha Trang, visite de l'Institut océanographique construit par les Français. Découverte du sanctuaire cham de Po Nagar (VIIe-XIIe siècles), détente et baignade sur l'immense plage.

Jour 5 bis. Kontum - lac de Lak. Etape au lac de Lak, ancien domaine de chasse de l'empereur Bao Dai. Visite du village muong de Buon Jun et découverte des éléphants.

Jour 6. Nha Trang - Da Lat. La route longe la célèbre baie de Cam Ranh, autrefois occupée par la marine soviétique. Sur le trajet, visite des vestiges cham de Po Klong Garai. Da Lat est une station climatique d'altitude créée par les Français. On y trouve fraises, carottes, tomates, etc. Elle garde de son passé colonial une multitude de villas bâties selon les goûts et les provinces d'origine de leurs propriétaires.

Jour 6 bis. Lac de Lak - Da Lat. Sur les hauts plateaux, la route longe les plantations de caféiers.

Jour 7. Da Lat - Hô-Chi-Minh-Ville. Trajet entrecoupé de pauses au pied des cascades.

La troisième semaine du séjour a pour cadre Hô-Chi-Minh-Ville et le delta du Mékong.

Deuxième semaine dans l'option « Découverte des montagnes du nord »Haut de page

Après une semaine consacrée à la visite de Hanoi et de la baie d'Along, le périple se poursuit à la découverte des régions montagneuses de l'ouest du pays...

Proposition pour une deuxième semaine dans le cadre d'une option " découverte des montagnes du nord ".Haut de page

Jour 1. Hanoi - Mai Chau. Première journée de route avec un trajet très agréable. Le soir, arrivée à Mai Chau et possibilité de passer la nuit dans un village de la minorité thaïe.

Jour 2. Mai Chau - Plateau de Môc Châu. La forêt s'épaissit, le paysage devient sauvage. Premières rencontres avec les membres de la minorité hmông. Petit trek sur le plateau.

Jour 3. Plateau de Môc Châu - Diên Biên Phu. Magnifique pays thaï. Les maisons sur pilotis, au bois poli par les années, respirent la quiétude. En début d'après-midi, arrivée à Diên Biên Phu, ville qui occupe la fameuse cuvette où s'est déroulée la bataille.

Jour 4. Diên Biên Phu. A Diên Biên Phu, visite du site de la bataille et du musée.

Jour 5. Diên Biên Phu - Sapa. Ascension vers Sapa, ancienne station d'altitude créée à l'époque coloniale.

Jour 6. Sapa. Une ville qui connaît une croissance spectaculaire. Elle offre surtout une base de départ pour des randonnées qui conduisent sur des pentes escarpées, à travers les villages des minorités hmông et dao.

Jour 7. Sapa - Hanoi. Retour à Hanoi, par le train (de nuit) ou par la route (avec la possibilté d'une étape supplémentaire au lac de Thac Ba).

La troisième semaine du séjour peut avoir pour cadre la côte centre du pays (cf. option " traversée du pays ") ou alors Hô-Chi-Minh-Ville et le delta du Mékong.

Séjours thématiquesHaut de page

Autre manière d'organiser son voyage : se concentrer sur une thématique particulière. Là encore, de nombreuses possibilités. Histoire, artisanat, archéologie, activités sportives, croisières, cours de cuisine, initiation à la laque : le Viêt Nam peut satisfaire une multiplicité de goûts. Impossible donc d'établir un inventaire exhaustif. Quelques suggestions ouvertes à l'imagination néanmoins :

Cours de cuisineHaut de page

On ne se lasse pas de la cuisine vietnamienne, l'une des meilleures au monde. Pourquoi ne pas se mettre aux fourneaux ? C'est une excellente manière de découvrir le pays, car les cours de cuisine fleurissent à Hô Chi Minh-Ville, à Hôi An, à Hanoi. Apprendre la cuisine vietnamienne constitue un fabuleux moyen de s'initier à la culture du pays et à son mode de vie. On y découvre des légumes et des fruits inconnus, des mélanges inédits, des manières différentes de partager un repas.

CroisièreHaut de page

Le Viêt Nam devient une destination de plus en plus prisée des croisiéristes. Les paquebots sont chaque année plus nombreux à faire escale dans l'un des ports du pays, à Hô Chi Minh-ville, Da Nang, Nha Trang ou Haiphong. Mais pour ceux qui sont arrivés par la voie des airs, il est toujours possible, de goûter le plaisir d'une croisière maritime ou fluviale : en haute mer, dans la mythique baie d'Along. Mais aussi dans le delta du Mékong, sur des bateaux traditionnels, à la découverte de la civilisation des canaux et arroyos.

Champs de batailleHaut de page

Guerre d'Indochine. Diên Biên Phu (1954) et la RC 4, de Lang Son à Cao Bang (1950).

Guerre du Viêt Nam. Khé Sanh (1968), sur la route nationale 9 en direction du Laos, la piste Hô Chi Minh, sur la route nationale 9, les tunnels de Cu Chi, entre Saigon et Tây Ninh, sur la route nationale 22.

Vestiges archéologiques des anciens royaumes chamHaut de page

Sud de Dà Nang. Les sites de My Son (près de Hôi An), Tra Kiêu et Dông Duong.

Nord de Quy Nhon. Les vestiges de l'ancienne capitale cham, Vijaya.

Nha Trang. Tour de Po Nagar.

Autour de Phan Rang. Tours de Po Klang Garai, Hoa Lai et Po Rome.

Autour de Phan Thiêt. Pho Hai.

Les plus belles pagodesHaut de page

Nord. A Hanoi même, la pagode au Pilier unique, la pagode des Ambassadeurs. Autour de Hanoi, les pagodes de Chua Tram Gian, Chua Thay, Chua Tay Phuong, Chua But Thap, la pagode des Parfums et, près de Ninh Binh, la pagode Bai Dinh, la plus grande d'Asie du Sud-Est.

Centre. A Huê, la pagode de la Dame céleste (Chùa Thiên Mu).

Sud. A Saigon, les pagodes (Chùa) Thiên Hâu, Vinh Nghiêm, Giac Lam, Giac Hai, et le temple de Lê Van Duyêt. A My Tho, la pagode de Vinh Trang.

Activités sportivesHaut de page

Golf. Le Viêt Nam se met aux greens avec de beaux parcours dans les environs de Saigon, de Hanoi, à Dà Lat, à Phan Thiêt.

Plongée. A Nha Trang, Dà Nang, Hôi An, Ca Na (au sud de Phan Rang), dans l'archipel de Côn Dao, ainsi qu'au large de l'île de Phu Quoc.

Randonnées pédestres. Particulièrement dans le Nord du pays, par exemple autour de Sapa ou de Bac Hà, ainsi que dans les provinces de Ha Giang, Hoa Binh et Ninh Binh. Mais également dans le Centre, autour de Dà Lat.

Randonnées cyclistes et motocyclistes dans l'ensemble du pays. Les régions montagneuses du Nord présentent les paysages naturels et humains les plus variés.

Voile et sports nautiques. Sur la plage de Mui Ne pour le kitesurf et la voile. A Hôi An pour le kitesurf. Egalement sur l'île de Phu Quoc, au sud du delta du Mékong.

Canoës et kayaks. Mer, lacs et rivières. Dans la baie d'Along, sur le lac Ba Be, sur les lacs autour de Dà Lat.

Escalade. Sur l'île de Cat Bà.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Viêt Nam

Toutes les bonnes adresses Viêt Nam

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté