Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Difficile de ne pas de laisser happer par la puissance magnétique de ce dédale de pierres taillées s'étalant sur plus de 400 km2 de forêts et rizières : la cité d'Angkor Wat (patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992), imbroglio d'antiques temples khmers et de végétation tropicale, est définitivement une destination incontournable du Cambodge. Si de nombreux conservateurs – notamment ceux de l'École française d'Extrême-Orient – ont littéralement bataillé avec la puissante jungle du nord depuis plus d'un siècle pour faire resurgir des fondations grignotées par la nature, le combat n'est pas terminé : chaque jour, des archéologues arpentent les énigmatiques couloirs de la cité pour en affiner l'histoire. L'ancienne capitale de la civilisation khmer est vaste, et son indiscutable influence sur la région du VIIe au XIVe siècle avait pour corollaire un nombre impressionnant de lieux sacrés. C'est un plan d'orientation entre racines géantes de fromagers et ruines millénaires que le guide touristique d'Angkor propose : les unités architecturales y sont regroupées géographiquement, agrémentées d'éléments d'information. Mais en définitive, Angkor se visite selon l'envie du moment, tout en prenant en considération la fréquentation de tel ou tel temple selon l'heure de la journée. Des recommandations pour les temples voisins et plus éloignés comme Preah Khan ou Banteay Srei sont également consignées. Quoi qu'il en soit, l'accueil souriant des Cambodgiens autant que l'hallucinante beauté des lieux laissent à coup sûr de précieux souvenirs dans le cœur de ceux qui s'y aventurent.

Que visiter à ANGKOR ?

Adresses Futées d'ANGKOR

Quand partir à ANGKOR ?

Quand partir à Angkor ? Trois saisons touristiques sont à signaler dans le cité khmer.

Haute saison touristique : de novembre à février. Peu de touristes encore en novembre, faisant de ce mois la meilleure période pour visiter Angkor. Ensuite, ça se gâte très vite, le pire est de loin le Nouvel An chinois où toute l’Asie converge vers la cité khmer. L’avantage est que cette période (en particulier décembre, janvier et février) est relativement fraîche, surtout la nuit.

Moyenne saison touristique : de mars à mai. Correspondant à la saison sèche, c’est peut-être la période la moins agréable. Il fait très chaud (le pire étant en avril), il y a beaucoup de poussière, et la fréquentation touristique à Angkor n’est pas négligeable. A éviter donc.

Basse saison touristique : de juin à octobre. La saison des pluies n’est pas ce que l’on croit souvent : il ne pleut (très fort) que quelques heures par jour et généralement en fin de journée. Le spectacle est alors superbe, où que l’on se trouve. Les enfants sont déchaînés, leur terrain de jeux habituel étant devenu piscine, les villes comme Phnom Penh sont paralysées quelques heures, leurs rues devenues rivières et les cieux annonçant l’orage sont d’une beauté à tomber par terre. Le reste du temps, il fait chaud. La fin de la saison des pluies est une des plus jolies qui soient : il ne pleut presque plus et tout est vert et fleuri, de plus il n’y a pas encore beaucoup de touristes… On circule plus difficilement, c’est vrai, mais le sentiment de vivre une aventure est beaucoup plus présent.

 

En définitive, à la question «quand partir à Angkor?», la meilleure réponse se situe autour des mois d'octobre et novembre.

Comment partir à ANGKOR ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

Angkor est une destination bien connue des spécialistes du tourisme. Le Cambodge est proposé par les tour-opérateurs et agences de voyages spécialisés à travers différents voyages et thèmes : culturel, historique, découverte, trekking, séjour farniente. Vous pourrez également choisir pour la formule qui vous convient, orientée plus spécifiquement sur Angkor : circuits accompagnés, voyages individuels avec guide-chauffeur francophone, itinéraires à composer selon vos envies...

Prix moyen d'un vol Paris-Phnom Penh : 1 000 € en haute saison ; 500 € en basse saison. Si vous souhaitez atterrir directement à Siem Reap, juste à côte d'Angkor, vous ferez une escale à Phnom-Penh. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Même chose pour le logement : anticipation = économies. Les petits budgets préfèreront auberges et hostels.

Il existe plusieurs manières de circuler à Angkor, toutes terrestres. Le touk-touk (carrosses à deux places couvertes, confortables et tirés par des motos) et taxi-moto d'abord. Il est interdit aux chauffeurs de vous guider dans les temples tout comme il est interdit aux guides de vous servir de chauffeur. Chaque profession est ainsi protégée. Le vélo électrique ensuite, en location à la journée. Le taxi, que l'on peut louer à la journée également. Et la voiture enfin, autorisée dans le parc.

Organiser son voyage à ANGKOR
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Les circuits touristiques à ANGKOR

Photos d'ANGKOR

4.95 €
2020-01-15
144 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature au Puy en Velay avec We Like Travel !