Le guide touristique ALGÉRIE du Petit Futé

Bienvenue en Algérie !

Qui devinerait qu'en Algérie des sites antiques romains d'une extrême beauté se dévoilent se dévoilent aux visiteurs, 
ici en Kabylie, là dans les Aurès ou l'Algérois ? Qui soupçonnerait que de magnifiques oasis ont donné naissance à l'un des systèmes d'irrigation les plus ingénieux au monde ? 
Nous entendons malheureusement trop peu parler de cette Algérie pour en connaître ses richesses matérielles et immatérielles. Les échos nous arrivant nourrissent inlassablement une vision inexacte et faussée du pays. Constamment montrée du doigt pour son retard en matière de tourisme, l'Algérie n'a certes pas suivi la frénésie touristique qui s'est emparée du Maroc et de la Tunisie, mais elle invite aussi audacieusement à découvrir ses secrets, son histoire, son passé tumultueux et ses richesses authentiques. Certains diront qu'il n'existe pas de tourisme en Algérie, mais c'est faux. Les infrastructures 
hôtelières sont en constante amélioration et les progrès sont nets. Sans oublier les infrastructures routières qui se sont considérablement développées ces dernières années avec, par exemple, la mise en place d'une autoroute Est-Ouest permettant de relier Alger à Oran en seulement 4 heures...

Pour ce qui est de la sécurité, l'Algérie est un pays globalement sûr, en dehors de la région du Djudjura en Kabylie, ou encore le parc du Tassili n'Ajjer et le désert aux portes de Tamanrasset qui restent tous deux fermés aux touristes. Mais, quoi qu'il en soit, les autorités et les locaux savent où il ne faut pas se rendre et il est important de les écouter et de ne pas jouer au téméraire si on vous dit que c'est risqué de faire tel ou tel déplacement.

Mais, en raison de ces problèmes de sécurité rarissimes, l'Algérie doit-elle pour autant être ignorée ? Les plus beaux voyages ne sont-ils pas ceux de la découverte d'un pays sans maquillage, ni artifice ? L'Algérie dévoile avec sincérité et sans pudeur ses mille et un contrastes. Parfois repoussante et lunatique, mais éternellement accueillante et envoûtante, elle invite à des explorations plus complexes et plus intimes. Et une fois qu'on a découvert l'Algérie, on a qu'une seule envie : la redécouvrir encore et encore et y revenir, malgré tous les préjugés sur ce magnifique pays. Et puis un jour, on se surprend alors à répéter en coeur avec les Algériens " 1, 2, 3, viva l'Algérie " parce que c'est un pays sublime et incroyablement attachant.

L'équipe de rédaction

Remerciements. Je tiens à remercier particulièrement Djalal Benmedakhene de l'ambassade d'Algérie pour son efficacité et son professionnalisme. Un grand merci aussi au ministère des Affaires étrangères algérien pour son aide précieuse. Merci également au guide Nordine Bouanani pour ses visites guidées et pour toutes ses bonnes adresses. Mille mercis enfin à mes parents, Hamida et Tahar Hadj-Djilani, qui m'ont accompagnée pendant une partie de ce voyage, le rendant d'autant plus inoubliable. Merci aussi à mon oncle Kamreddine, à mes tantes Samia, Fatiha, Malika, à mes cousins et cousines Sadek, Abdou, Hafidha, Salima...

Les principales destinations ALGÉRIE

Galerie photo ALGÉRIE

Idées de séjour ALGÉRIE

Séjours courtsHaut de page

Si on ne dispose que d'une semaine pour un séjour en Algérie sans thématique particulière, il est intéressant d'avoir une idée de la diversité des paysages et des sites qui composent le pays. Après avoir visité Alger et sa mythique Casbah, on peut ainsi envisager un circuit à la découverte du site romain de Timgad et des premières oasis de Biskra et de Touggourt, de la vallée du M'Zab avant de rentrer vers Alger en passant par les oasis de Laghouat et de Bou Saada.

Jour 1 : visite d'Alger, de ses principaux monuments et sites (le front de mer, la Grande Poste, le jardin d'Essai, Notre-Dame d'Afrique, la Casbah...). Nuit à Alger.

Jour 2 : départ pour Timgad, nuit à Timgad.

Jour 3 : visite du site archéologique de Timgad la matinée et départ pour Touggourt en passant par les montagnes des Aurès, les Balcons du Rhoufi et l'oasis de Biskra. Nuit à Touggourt.

Jour 4 : visite de Touggourt et de ses environs : Temacine et Tamalhat avec arrêt à la zaouïa Tidjania. Nuit à Touggourt.

Jour 5 : départ pour Ghardaïa. Nuit dans une des auberges de la palmeraie de Beni-Isguen.

Jour 6 : promenade dans la palmeraie de Beni Isguen et découverte du système de partage des eaux, visite de la ville sainte de Beni-Isguen et de El Ateuf, Melika, Ghardaia... Nuit dans la palmeraie.

Jour 7 : retour vers Alger en passant Laghouat et Bou Saada : visite du ksar et du musée Nasreddine Dinet.

L'AlgéroisHaut de page

Jour 1 : Visite d'Alger et de la ville coloniale : la rue Didouche Mourad et sa succession d'immeubles néoclassiques, le boulevard Khemisti et la Grande Poste, la rue d'Isly et la place Emir Abdelkader, le Sacré-Coeur.... L'après-midi : visite du musée des Antiquités, du Maqam Ech Chahid (monument aux martyrs) et du mythique jardin d'Essai, récemment réouvert.

Jour 2 : visite de la Casbah, de son labyrinthe de ruelles, de ses mosquées, de ses palais ottomans et du mausolée Sidi Abderrahmane. Déjeuner à la pêcherie. Visite du Bastion 23 et balade sur le front de mer (mosquées El-Kebir et El-Djedid).

Jour 3 : départ tôt le matin pour Tipasa et Cherchell par la route côtière. Découverte du littoral et du Sahel algérois, ses belles plages, ses criques, ses petits ports de pêche et ses villages à l'architecture typiquement coloniale, ainsi que le magnifique mont Chenoua, situé entre Tipasa et Cherchell. Visite des sites antiques. Nuit à Tipasa.

Jour 4 : excursion vers l'intérieur des terres : tombeau de la Chrétienne, Blida, Chrea et les gorges de la Chiffa (ruisseau des Singes...). Retour vers Alger en fin d'après-midi.


Jours 5 à 7 : shopping dans Alger et farniente dans le jardin de l'hôtel El-Djazaïr ou sur la terrasse de l'hôtel Aurassi.

La KabylieHaut de page

Cet itinéraire permet de découvrir la richesse des paysages et des sites de la Petite et de la Grande Kabylie. Mais des précautions sont nécessaires avant toute expédition à Tizi Ouzou et dans ses alentours, notamment sur les routes de montagnes comme l'a malheureusement confirmé l'assassinat d'Hervé Gourdel dans le Djudjura en septembre 2014... Renseignez-vous au préalable sur les conditions de sécurité. Les services d'un guide, d'un accompagnateur local ou d'une personne de confiance ne seront pas superflus. L'agréable ville côtière de Bejaia est un bon point de chute pour passer la nuit. A partir de là, on peut envisager des journées bien remplies à la découverte de la région.

Jour 1 : découverte de Bejaia, de la ville et de ses sites environnants : Gouraya, cap Carbon, pic des Singes, Yemma Gouraya, Ayguades...

Jour 2 : départ pour Djemila. Visite du site antique et retour à Bejaia.

Jour 3 : excursion vers la corniche Kabyle, entre Bejaia et Jijel. Visite de la grotte d'Aokas. Farniente sur la plage Rouge, visite du port de pêche de Ziama Mansouria et du parc national de Taza.

Jour 4 : départ pour Tizi Ouzou par la côte ouest. Arrêts aux belles plages de Boulimat, Saket, cap Sigli, Azzefoun, Tigzirt et Dellys. Nuit à Tizi Ouzou si on souhaite approfondir la découverte de la Grande Kabylie, sinon retour à Bejaia.

Jour 5 à 7 : visite de Tizi Ouzou et de ses alentours : Ath Yenni, parc national du Djurdjura.

Le SaharaHaut de page

Important ! Le Tassili n'Ajjer et le massif du Hoggar sont interdits aux touristes étrangers en raison des évènements au Mali tout proche, même si la ville de Tamanrasset reste accessible aux voyageurs tout comme l'Assekrem. Quant à Djanet, elle est accessible aux touristes, mais pas Essendilène.

Randonnée chamelière, pédestre ou 4x4 ? Il faut savoir que si en voiture on avale plus de kilomètres on risque de passer plus de temps dans le véhicule qu'à la rencontre de l'essence même du désert... Les randonnées constituent de toute évidence une meilleure option même s'il est vrai qu'en une semaine on ne peut effectuer que de petits circuits. Alors, finalement, peut-être que le 4x4 est l'un des meilleurs moyens de prendre contact pour la première fois avec le désert.

Quel circuit ? Il est difficile de donner un circuit précis mais faites confiance à l'agence que vous avez retenue qui saura répondre à vos attentes tout en respectant les consignes de sécurité. Le grand Sud en une semaine, c'est un peu court, il faudrait plutôt prévoir une dizaine de jours. Vous pouvez envisager un circuit dans le M'Zab et la région de Ghardaïa ou encore dans l'Ouest saharien, autour de Timimoun, sans aucun problème car ces régions sont ouvertes aux touristes étrangers. Gardez cependant à l'esprit que le désert aux portes de Tamanrasset est interdit d'accès à tous les touristes.

L'Oranie et les jardins de la SaouraHaut de page

Si on dispose de dix jours, on peut cette fois partir vers l'Oranie et plus au sud à la découverte de Taghit et de Timimoun, joyaux du désert. Il faudra compter une grande journée de voiture entre Tlemcen et Taghit (650 km environ).

Jour 1 : visite d'Alger et de sa Casbah le matin, Tipasa l'après-midi. Nuit à Tipasa.

Jour 2 : départ pour Oran avec halte à midi à Mostaganem avec la possibilité de goûter à une belle pièce de poisson à la pêcherie.

Jour 3 : visite d'Oran : Santa Cruz et le Djebel Murdjadjo, les mosquées de la Perle et du Pacha, Châteauneuf... Départ le soir pour Tlemcen. Nuit à Tlemcen.

Jour 4 : visite de Tlemcen et des principaux monuments : la Grande Mosquée, le tombeau de Sidi Boumediene, la Mansourah. Nuit à Tlemcen.

Jour 5 : départ très tôt le matin pour l'oasis de Taghit. Escale à Aïn Sefra. A Taghit : visite du ksar et bivouac dans les dunes.

Jour 6 : départ pour Timimoun en passant par Beni Abbès. Visite de la palmeraie. Nuit à Timimoun.

Jour 7 : visite de Timimoun et circuit autour de la Sebkha à la découverte des ksour.

Jour 8 : départ pour Ghardaïa en passant par El Goléa. Nuit dans la palmeraie.

Jour 9 : visite de la vallée du M'Zab, promenade dans la palmeraie de Beni Isguen et découverte du système de partage des eaux, visite de la ville sainte de Beni-Isguen... Nuit dans la palmeraie.

Jour 10 : retour vers Alger par Laghouat et Bou Saada. Si on a le temps : visite du Musée national Nasr-Eddine Dinet et du vieux ksar de Bou Saada.

L'Algérie d'est en ouestHaut de page

Ce circuit permet de parcourir le fabuleux littoral d'El Kala, aux frontières tunisiennes à Ghazaouet, aux frontières marocaines à la découverte de ses grandes villes côtières qui y ont trouvé une place de choix : Bejaia, Alger, Oran et de ses nombreux petits ports de pêches tels Collo, Ziama Mansouria, Azzefoun, Dellys, Bou Haroun, Arzew ou encore Kristel...

Jour 1 : visite d'El Kala et Annaba, des ruines de l'antique Hippo-Regius, balade sur les hauteurs 
 (Seraïdi) et sur les plages (Saint-Cloud). Nuit à Annaba.

Jour 2 : départ pour Bejaia, avec escales à Skikda et Collo et Jijel. Nuit à Bejaia.

Jour 3 : découverte de la capitale de la petite Kabylie ; visite de Bejaia et de ses sites environnants ; cap Carbon, les Ayguades, Yemma Gouraya... Nuit à Bejaia.

Jour 4 : direction Alger par la très belle route côtière en passant par Boulimat, Saket, cap Sigli, Azzefoun, Tigzirt, Dellys. Nuit à Alger.

Jour 5 : visite d'Alger et de sa mythique Casbah. Nuit à Alger.

Jour 6 : départ par la jolie route de la corniche en direction des ruines de Tipaza et Cherchell. Nuit à Tipasa. Découverte du littoral et du Sahel algérois, ses belles plages, ses criques, ses petits ports de pêche et ses villages à l'architecture typiquement coloniale, ainsi que le magnifique mont Chenoua, situé entre Tipasa et Cherchell. Nuit à Tipasa.

Jour 7 : direction Oran par la corniche des Dahra, Mostaganem et les petits ports de pêche que sont Arzew et Kristel. Nuit à Oran.

Jour 8 : visite d'Oran " El Bahia " et de ses principaux monuments : Santa Cruz, mosquées du Pacha et de la perle, Châteauneuf...

Jour 9 : découverte de l'Oranie et de ses belles plages réputées : Aïn-Turk, Bousfer, Béni-Saf, Madagh... Nuit à Tlemcen.

Jour 10 : visite de Tlemcen et de ses monuments : la Grande Mosquée, le mausolée de Sidi Boumediene, la Mansourah...

La route des oasisHaut de page

La route des oasis peut se faire en une dizaine de jours, si l'on combine Grand Erg Occidental et Grand Erg Oriental.

Jour 1 : départ d'Alger pour Bou Saada. Nuit à Bou Saada.

Jour 2 : visite de la ville, du ksar et du musée Nasreddine Dinet. Départ pour Biskra. Nuit à Biskra.

Jour 3 : excursion dans les Aurès et départ pour El Oued, la ville aux mille coupoles. Coucher de soleil sur les dunes. Nuit à El Oued.

Jour 4 : après la visite d'El Oued, départ pour Ghardaïa en passant par Touggourt (visite de Temacine et de Tamalhat et sa zaouia Tijdania). Nuit dans une des auberges de la palmeraie de Beni Isguen.

Jour 5 : découverte de Ghardaïa et de la vallée du M'Zab : les palmeraies et le système de partage des eaux, les villes saintes de Beni Isguen, El Ateuf et Melika.

Jour 6 : départ tôt le matin pour Timimoun, en passant par El Golea (visite du ksar, de l'église Saint-Joseph et la tombe de Charles de Foucauld). Nuit à Timimoun.

Jour 7 : visite de Timimoun, de la palmeraie et des Fouggaras à Ouled Saïd. Circuit à la découverte des oasis et des ksour autour de la Sebkha. Nuit à Timimoun.

Jour 8 : départ pour Taghit. Pause à Beni Abbès, avec visite de la palmeraie et du premier ermitage de Charles de Foucauld. Si les températures sont très chaudes, possibilité de se rafraîchir dans la piscine municipale. A Taghit, visite du ksar et bivouac dans les dunes.

Jour 9 : départ pour Aïn Sefra, où est enterrée Isabelle Eberhardt, l'aventurière du début du XXe siècle. Pause déjeuner à Béchar. A partir de Aïn Sefra, excursion vers Tiout et ses gravures rupestres. Nuit à Aïn Sefra.

Jour 10 : retour vers Alger avec escale à Laghouat.

Séjour longHaut de page

Un séjour de trois semaines, sans thématique particulière, permet d'approfondir ce qu'on peut faire en dix jours, et d'envisager un beau séjour dans le sud et une excursion en Kabylie et dans les Aurès, à la découverte des terres rebelles. L'idéal est de combiner un séjour dans le nord à la découverte de la côte et de plusieurs de ses villes, un site antique, une excursion dans les Aurès avec un circuit dans le sud. Pour combiner le nord et le sud, il faut éventuellement envisager une première boucle dans le nord au départ d'Alger, puis réserver un vol aller-retour pour le sud direction Djanet, et avec l'aide d'une agence locale effectuer un circuit à la découverte du Hoggar ou du Tassili.

Jour 1 : visite d'Alger et de sa Casbah le matin, et Tipasa l'après-midi. Nuit à Tipasa.

Jour 2 : départ pour Oran avec halte à midi à Mostaganem.

Jour 3 : visite d'Oran : Santa Cruz et le Djebel Murdjadjo, les mosquées de la Perle et du Pacha, Châteauneuf... Départ le soir pour Tlemcen. Nuit à Tlemcen.

Jour 4 : visite de Tlemcen et des principaux monuments : la Grande Mosquée, le tombeau de Sidi Boumédiène, la Mansourah. Nuit à Tlemcen.

Jour 5 : départ très tôt le matin pour l'oasis de Taghit. Escale à Aïn Sefra. A Taghit : visite du ksar et bivouac dans les dunes.

Jour 6 : départ pour Timimoun en passant par Beni Abbès. Visite de la palmeraie. Nuit à Timimoun.

Jour 7 : visite de Timimoun, de ses ksour, et circuit autour de la Sebkha.

Jour 8 : départ pour Ghardaïa en passant par El Goléa. Nuit dans la palmeraie.

Jour 9 : visite de la vallée du M'Zab, promenade dans la palmeraie de Beni Isguen et découverte du système de partage des eaux, visite de la ville sainte de Beni Isguen... Nuit dans la palmeraie.

Jour 10 : départ pour Touggourt, visite de la ville et de ses environs, Temacine et Tamalhat. Nuit à Touggourt.

Jour 11 : départ pour Timgad en passant par Biska et les balcons du Rhoufi. Nuit à Timgad.

Jour 12 : retour sur Alger, avec escale à Bejaia.

Jour 13 : repos à Alger, vol le soir pour Djanet

Jour 14 à Jour 20 : visite de Djanet et de ses environs à savoir Essendilène, Fadnoun, le Tassili n'Ajer...

Jour 21 : shopping et farniente à Alger.

Séjours thématiquesHaut de page

D'autres thématiques, comme celle de la littérature, peuvent susciter un voyage en Algérie, qui fut et est encore un pays d'inspiration pour de nombreux écrivains. Envisager un séjour sur les traces de ces hommes de lettres et de leurs écrits peut vous faire voyager dans l'Algérois d'Albert Camus, découvrir El-Oued où vécut Isabelle Ebehardt qui la décrivit comme la ville aux mille coupoles, ou encore dévaler les ruelles de la Casbah d'Alger, en méditant sur les poèmes du populaire enfant du quartier, Himoud Brahimi, dit " Momo "...

Vous concocterez votre circuit à partir de vos lectures, vos coups de coeur et vos inspirations.

La thématique spirituelle peut également faire l'objet d'un voyage spirituel, en partant sur les traces du pèlerinage du Père de Foucauld, à Beni Abbès, où il construisit son premier ermitage (accessible aux touristes étrangers malgré les restrictions dans la région de Tamanrasset), dans le Hoggar ou encore à El Golea, où son corps repose. Le pèlerinage peut se poursuivre en marchant sur les pas de saint Augustin. Ce philosophe chrétien, personnage important dans le développement du christianisme occidental, naquit à Tagaste (Souk Ahras) en 354, étudia à Madaourouch (Madaure) et fut évêque d'Hippone (Annaba), où il est mort en 430. La basilique Saint-Augustin, qui veille depuis la fin du XIXe siècle sur les vestiges de sa ville, constitue le point de départ ou d'arrivée de ce pèlerinage.

Si on vient à Timimoun au moment de l'anniversaire du Prophète (12e jour du mois de Rabia, premier du calendrier arabe lunaire), on aura la chance d'assister aux fêtes du S'Bou qui durent sept jours et sept nuits. A cette occasion, les chants de l'Ahellil révèlent toute la spiritualité de cette célébration.

Les passionnés de patrimoine et d'histoire peuvent également envisager un circuit à la découverte des sept sites classés au patrimoine de l'Unesco : la Casbah d'Alger, la Kalaa des Beni Hammad, près de M'Sila, les sites romains de Djemila, Timgad et Tipasa, la vallée du M'Zab et sa pentapole, et enfin Djanet et le parc du Tassili.

Les mordus d'archéologie et d'histoire pourront se consacrer à la découverte des très beaux sites archéologiques que sont Hippo Regius (Annaba), Teddis, Timgad, Djemila, Tipaza et Cherchell.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Algérie

Toutes les bonnes adresses Algérie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté