Située sur la côte à 260 km à l'est d'Alger, à 135 km de Tizi Ouzou et à 110 km au nord-ouest de Sétif, Bejaïa est la capitale de la Petite Kabylie. La place Gueydon est le centre de la ville historique qui s'est élargie à l'époque française autour de la casbah récemment magnifiquement restaurée. L'ancienne ville est bâtie le long de la baie, au-dessus du port et jusque sur les hauteurs. Elle regroupe la poste, l'APC (la mairie), le théâtre, la cinémathèque et la banque d'Algérie... Autour de celle-ci, se sont largement développés les nouveaux quartiers d'El Khmis, Daouadji, El Qods, Aamriw, ou plus loin Sidi Ahmed et Ihaddaden, où l'activité est plus intense.

Histoire. Protégé du souffle de l'ouest par le massif du Gouraya, le site de Bejaïa était déjà connu des Phéniciens qui l'avaient appelé Vaga (" les ronces "), certainement en référence au type de végétation qui couvrait les contreforts rocheux. Les Romains se sont installés à Saldae mais c'est au XIe siècle après J.-C. que la cité a connu son plus important développement. A cette époque, les Béni Hammad quittent leur kalaa des montagnes, dans la région de M'Sila, et descendent vers la côte plus accueillante et propice aux relations commerciales. En 1067, En-Nasser, souverain de la rayonnante dynastie hammadite, donne son nom à la ville qui deviendra vingt-cinq ans plus tard la capitale politique et culturelle du royaume. Dès lors centre de construction navale renommé, En-Nassria prospère et de cité édifiée en escalier entre montagne et mer d'un bleu profond se transforme en véritable ville convoitée puis prise au milieu du XIIe siècle par les Almohades puis par les Hafsides de Tunisie. Au XVIe siècle, les Espagnols soucieux de s'assurer le contrôle de l'ouest de la Méditerranée s'emparent d'En-Nassria (Naciria) et l'occupent pendant un demi-siècle avant de céder leur place aux Ottomans au début du XVIIe siècle.

En 1833, les troupes françaises s'emparent de la ville dont ils avaient depuis longtemps déformé le nom arabe de Bejaïa en Bougie, nom qui désignera ensuite les petites chandelles en cire d'abeille produite dans les hauteurs de la Kabylie et exportées depuis le XIVe siècle.

Aujourd'hui, Bejaïa a retrouvé son nom arabe (Bgayet en tamazight) mais elle est surtout devenue un grand centre pétrolier qui s'est développé autour du terminal de l'oléoduc de la Soummam qui arrive ici en provenance des forages d'Hassi Messaoud.

Malgré cette proximité peu attractive, Bejaïa conserve un grand charme, que ce soit dans le centre-ville ou dans ses environs immédiats. Vous le constaterez rapidement par vous-même, c'est vraiment une des plus belles villes de Kabylie.

Les lieux incontournables de BEJAÏA

Organiser son voyage à BEJAÏA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de BEJAÏA

ALGÉRIE

Guide ALGÉRIE

ALGÉRIE 2020/2021

17.95 €
2020-03-11
408 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .