Dès sa fondation, la ville a eu une vocation commerciale et a donné son nom par extension à la pentapole. C'est pourquoi on y trouve tous les services (transports, commerces, hébergement...) dans une Ghardaïa nouvelle poussée hors des remparts, le long de l'oued M'Zab. Longeant l'oued M'Zab, on entre dans Ghardaïa par une large avenue bordée sur un côté d'arcades sous lesquelles s'abritent quantité d'ateliers mécaniques. Après le centre commercial marqué par les trois rues principales (rue Emir-Abdelkader, rue du 1er-Novembre et rue Ahmed-Talbi), il faut passer une porte ouverte dans l'axe de la rue Emir-Abdelkader pour déboucher sur la vaste place du marché bordée d'arcades chaulées. Puis, sur la gauche, il faut passer sous une porte ouverte dans la plus grande longueur de l'esplanade pour pénétrer dans la " vieille " Ghardaïa. L'atmosphère change tout à coup. La lumière, rendue moins agressive par la proximité ocre des murs, laisse entrevoir les vieillards qui surveillent la rue du seuil d'une minuscule boutique, les enfants qui se faufilent entre mobylettes et ânes chargés de provisions ou de gravats d'une rénovation et les silhouettes blanches et anonymes des femmes pressent le pas avant de disparaître. Au fur et à mesure de l'ascension, les rues sont de plus en plus étroites et tortueuses, se transformant parfois en véritables escaliers. Certaines d'entre elles sont des impasses desservant plusieurs foyers. Par les portes basses laissées ouvertes mais voilées par un rideau, on entend sans jamais pouvoir y glisser un oeil indiscret, la vie des familles.

De chaque côté des portes, des petites niches fermées par une porte en métal ajourée abritent les compteurs de gaz et d'électricité. De temps en temps, on est ébloui par l'éclat bleuté d'une citerne d'eau en métal fixée sur le toit d'une maison, à côté de la parabole.

On arrive enfin à la mosquée dont le minaret aux quatre doigts tendus vers le ciel comme un appel à la présence divine et légèrement penché, non pas pour résister au vent mais parce que la main d'homme est imparfaite, domine la ville.

Les lieux incontournables de GHARDAÏA

Organiser son voyage à GHARDAÏA

Photos de GHARDAÏA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ALGÉRIE

Guide ALGÉRIE

ALGÉRIE 2017/2018

17.95 €
2017-02-22
408 pages
Avis