Résumé du séjour

  • 7 jours
  • Printemps
  • Eté
  • Automne
  • Couple
  • Famille
  • Amis
  • Culture / Patrimoine
  • Faible

Séjourner une semaine à Alger permet de plonger dans l'intimité de la capitale, de laisser le hasard, l'imprévu et les rencontres changer le cours d'un programme, d'abandonner le taxi et d'envisager de longues promenades des hauteurs jusqu'au centre-ville...

Carte, étapes du séjour et photos


Chargement en cours...

Veuillez patientier
Étapes du séjour
  • ALGER
Créer mon guide sur mesure

Vous serez redirigez vers mypetitfute.com, où vous pourrez modifier le parcours dans l’éditeur de guide.

Détail du séjour : Alger sous toutes ses facettes - 7 jours

Jour 1 : Vue générale sur la ville

Alger est bâti en amphithéâtre. Avant de vous engouffrer dans le bouillonnant centre-ville, vous prendrez de la hauteur afin d'admirer le site sur lequel s'est développée la capitale et de jouir des panoramas qu'offrent de nombreux points de vue tels que le balcon Saint-Raphaël à El-Biar, l'Aérohabitat au Télémly, le Maqâm Echahid ou l'esplanade du palais de la Culture dans les quartiers sud, le boulevard des Martyrs, le bar de l'hôtel Aurassi, l'ancienne Bibliothèque nationale ou encore le parvis de la basilique Notre-Dame-d'Afrique...

En fin d'après-midi, vous flânerez le long du plus grand balcon de la ville, le front de mer.

Jour 2 : Exploration du centre ville

L'emblématique hôtel St-George peut constituer le point de départ de cette deuxième journée, consacrée à la visite du centre-ville. Prenez le temps avant tout de découvrir le Mustapha Supérieur qui constituait le fahs, la campagne à l'époque ottomane jonchée d'anciennes résidences d'étés des dignitaires ottomans, les Djenanes (villa Mustapha Raïs, Djenane-El-Mufti, villa Mustapha Pacha, palais du Peuple...). Le musée des Antiquités et des Arts islamiques vous invite à découvrir ou redécouvrir l'histoire de l'Algérie à travers une intéressante collection antique des époques lybico-berbère, phénicienne, romaine, vandale, byzantine. La rue Didouche vous dévoile une succession d'immeubles néoclassiques et vous invite à faire quelques intrusions dans ses rues et ruelles adjacentes : celle où se trouve l'entrée bien cachée de la cathédrale du Sacré-Coeur, la rue Meissonnier où se tient son important marché couvert, la rue Ahmed Zabana menant à la très jolie place du même nom, où l'imposante rue Victor-Hugo...

La rue Didouche, les " Champs Elysées algériens " comme s'amusent à dire certains, est bordée de belles boutiques d'artisanat, de librairies.
Flânez également dans les parcs et jardins du centre-ville. Quelque peu délaissés, le parc de la Liberté (ex-parc de Galland) et le jardin de Beyrouth (ex-parc Saint-Saëns) évoquent avec une certaine mélancolie la prospérité de l'époque coloniale. Au cours de cette journée dans le centre-ville, vous avez l'occasion d'admirer le style architectural néo-mauresque, développé au début du XXe siècle dans la capitale, à travers plusieurs réalisations, comme bien sûr, la Grande Poste, mais aussi l'immeuble de la Dépêche algérienne, la wilaya, les anciennes Galeries de France, dont l'édifice abrite aujourd'hui le MAMA (musée d'Art moderne d'Alger)... Le centre-ville, c'est également la rue d'Isly et ses boutiques de prêt-à-porter, la place Emir Abdelkader et le fameux Milk Bar, le square Port Saïd et ses innombrables cambistes...

Jour 3 : Découverte de la Casbah, la vieille ville

En consacrant une bonne partie de la journée voire la journée entière à la visite de la Casbah, vous prendrez le temps de découvrir tous les secrets du vieil Alger et de pénétrer l'âme de ce quartier historique. Vous pouvez toujours suivre l'itinéraire proposé dans le guide ou si vous êtes accompagné envisager une visite plus informelle en vous laissant dévaler les ruelles au grès de votre instinct et des conseils des casbahdjis. Vous découvrirez alors les mosquées Sidi Ramdane, Es-Safir, Sidi Abdellah, les nombreuses fontaines ornées de faïence et de mosaïques, le mystérieux cimetière des princesses, le carrefour Fromentin et son mausolée Sidi Mohamed Cherif, ses nombreux artisans qui peinent à maintenir leur activité. Dans la basse Casbah, vous prendrez le temps de visiter les palais, le bastion 23 et d'admirer les mosquées KetchaouaEl-Djedid et El-Kebir.

Jour 4 : Ballade sur les hauteurs de la ville

La journée peut débuter par la visite de la basilique Notre-Dame-d'Afrique, située sur les hauteurs du quartier de Bologhine (ex-Saint-Eugène) et se poursuivre par une balade au coeur du légendaire et très populaire quartier de Bab El-Oued, situé plus bas. Découvrez la trépidante place des Trois-Horloges, l'ancien quartier espagnol, la Basetta, les marchés couverts, le mausolée Sidi-Abderrahmane, aux confins de la Casbah...

L'après-midi, vous profiterez de la douceur de vivre des hauteurs de la ville, de la paisible place Kennedy conçue dans le style néo-mauresque et des ruelles ombragées d'El-Biar, du panorama sur la baie qu'offre le tranquille balcon Saint-Raphaël. Au cours d'une promenade sur l'un ou l'autre des chemins redescendant vers le Télémly, c'est l'occasion d'apercevoir ici et là, derrière les palmiers ou les bougainvillées, de cossues villas mauresques ou néo-mauresques...

Jour 5 : L'art à Alger

Dirigez-vous vers les quartiers sud dominés par le Maqâm Echahid (monument du Martyr) et débutez cette journée par la visite du musée du Moudjahid. A quelques encablures de l'Esplanade Riadh El-Feth, une petite incursion à l'intérieur de l'une ou l'autre des cités Diar El-Mahçoul et Diar Es-Saada vous permettra de découvrir une des nombreuses réalisations de l'architecte Fernand Pouillon en Algérie. En contrebas du bois des Arcades, la villa Abd-El-Tif, ancienne demeure du fahs, était à l'époque coloniale un lieu de résidence artistique. Au-dessous, le musée de Beaux-Arts abrite notamment les oeuvres de peintres, miniaturistes et plasticiens algériens tels que Baya, Racim, Khadda, Issiakhem...

Jour 6 : Plongée dans le temps

Ces deux dernières journées peuvent être consacrées aux sites environnants de la capitale. La visite des sites antiques de Tipasa et de Cherchell peut se faire dans la même journée mais il faudra sans hésiter accorder davantage de temps au magnifique parc archéologique de Tipasa. Cherchell vaut davantage pour son important musée que pour son site. Pour se rendre à Tipasa, en sortant d'Alger, vous pouvez emprunter la route de la corniche passant par Bologhine, Raïs Hamidou, Aïn Benian, La Madrague... Une dizaine de kilomètres avant Tipasa, ne manquez pas le mystérieux Tombeau royal de Maurétanie. De Tipasa à Cherchell, la route de la corniche contournant le mont Chenoua est magnifique.

Jour 7 : Autour d'Alger

Si Alger n'a plus de secret pour vous, une autre possibilité d'excursion s'offre à vous : la plaine de la Mitidja et l'Atlas Blidéen. D'Alger à Blida, découvrez les villages de la région agricole de la Mitidja, les orangeraies et les vignes. A Blida, découvrez la place du 1er-Novembre (ex-place d'Armes), plus connue sous le nom de place Ettout (place des Mûriers) et son kiosque construit autour d'un palmier. Au sud de Blida, Chréa, le Ruisseau de singes, les gorges de la Chiffa peuvent faire l'objet d'une agréable excursion au coeur de l'Atlas blidéen. Le monastère de Tibhirine, près de Médéa, est discrètement ouvert au public. Il vous faudra contacter les responsables du site si vous prévoyez de pousser l'excursion jusqu'à ce haut lieu spirituel.

Autres idées de séjour en Algérie

Avis