Chaque année, la France est en fête le 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires et défilé sur les Champs-Elysées, la République est mise à l'honneur lors d'événements populaires commémorant la prise de la Bastille, ou la fin de la Monarchie absolue. Et si nous découvrions comment les autres pays du monde célèbrent leur fête nationale ? Pour les voyageurs, c'est une occasion unique d'en savoir plus sur la culture et l'histoire du territoire, tout en participant aux différents événements organisés pour l'occasion. De l'Australie aux Pays-Bas, voici notre tour du monde des célébrations les plus patriotes ! 

© Aiyoshi597 - Shutterstock.com

Un 9 août à Singapour

Le 9 août 1965, Singapour devint indépendante de la Malaisie. Comme dans de nombreux autres nations, c'est le jour de l'indépendance qui est aujourd'hui devenu fête nationale. Pour l'occasion, les Singapouriens revêtent leur plus beaux vêtements rouges et blancs, les couleurs du drapeau, et déambulent d'un bout à l'autre de la cité-État. De nombreux spectacles de danse, de musique et de gigantesques feux d'artifice sont aussi organisés. 

© i viewfinder - Shutterstock.com

Trois fêtes en Inde

En Inde, ce n'est pas une mais trois fêtes nationales qui sont célébrées ! Le 26 janvier est le "jour de la République". Il commémore l'adoption de la Constitution indienne en 1950 avec notamment le défilé de la "Camel corps", la garde militaire à chameau, à Delhi. Des défilés militaires ont aussi lieu le 15 août pour fêter l'indépendance du pays. Le 2 octobre, c'est le Mahatma Gandhi, le père de la nation, qui est mis à l'honneur.

© CRS Photo - Shutterstock.com

Un 10 octobre à Taïwan

Surnommée le "double-dix", la fête nationale de Taïwan célèbre la chute de la dynastie Qing qui entraîna la fondation de la République chinoise le 10 octobre 1911. Au programme : arts martiaux, spectacles d'acrobaties, danses du dragon et du lion et autres défilés militaires devant le palais présidentiel de Taipei. Pour clore la journée, un gigantesque feu d'artifice est aussi tiré au-dessus du fleuve Tamshui. On en prend plein les yeux ! 

© Chen Hsi Fu - Shutterstock.com

Un 16 septembre au Mexique

Le 15 septembre,  à 23h,  le président de la République et les maires de chacun des villages mexicains s'exclament : " ¡Viva nuestra Independencia ! ¡Viva Hidalgo ! ¡Viva Morelos ! ¡Vivan los héroes que nos dieron patria ! ¡Viva México ! ¡Viva México ! ¡Viva México ! ". Ce grito de dolores rend hommage au curé Miguel Hidalgo qui appela, en 1810, à s'élever contre les colons espagnols. La foule en liesse répond par de vibrants  ¡Viva !. Le 16 septembre, des défilés militaires ont lieu à Mexico

© David Arciga - Shutterstock.com

Un 4 juillet aux États-Unis

Le 4 juillet 1776, la Déclaration d'indépendance de Thomas Jefferson offrit l'autonomie aux treize colonies d'Amérique, autrefois sous le joug du royaume de la Couronne britannique. Cette date clef a été choisie, dès 1870, pour célébrer la fête nationale. Chaque 4 juillet, les Américains rendent un vibrant hommage à leur nation lors de parades patriotiques aux couleurs du drapeau aux cinquante étoiles. Des feux d'artifice sont organisés dans les grandes villes. 

© Png Studio Photography - Shutterstock.com

Du 28 au 29 juillet au Pérou

Le 28 juillet, le président péruvien intervient dans la cathédrale de Lima après une salve de 21 coups de canon annonçant le lever du jour et du drapeau. On célèbre la fête nationale du Pérou à la date à laquelle le général José de San Martin proclama, en 1821, l'indépendance du pays autrefois dominé par les Espagnols. Las fiestas patrias durent deux jours durant lesquels des groupes de musiques folkloriques s'exhibent partout dans le pays. Le 29, une parade militaire a lieu à Lima. 

© Erik Gonzalez - Shutterstock.com

Un 27 avril aux Pays-Bas

Précédemment nommée "fête de la Reine", la fête nationale des Pays-Bas a aujourd'hui lieu le jour de l'anniversaire du roi Willem-Alexander, le 27 avril, on la nomme donc koningsdag soit la "fête du roi". Instauré en 1885 sous le règne de la reine Wilhelmine, c'est un événement très populaire durant lequel sont organisés des concerts en plein-air et un vide-grenier géant nommé Vrijmarkt. Les canaux d'Amsterdam sont même décorés pour l'occasion ! 

© Vladimir Zhoga

Un 17 août en Indonésie

Le 17 août 1945, l'Indonésie fut proclamée République indépendante. Aujourd'hui, cette date est célébrée lors d'une journée en rouge et blanc où de nombreux défilés sont organisés. Souvent, les habitants s'essaient à une tradition populaire et controversée en partie pour ses méfaits sur l'environnement : le Panjat Pinang. On accroche des lots au sommet de dizaines de troncs coupés et lubrifiés et les jeunes Indonésiens sont invités à les escalader pour les décrocher. 

© Arnold Sahat Panjaitan - Shutterstock.com

Du 11 au 13 juillet en Mongolie

Pour commémorer l'anniversaire de la Révolution mongole de 1921, le pays organise chaque année des jeux : les Naadam. Trois sports y sont représentés : la lutte mongole réservée aux hommes, la course de chevaux et le tir à l'arc. Le plus grand Naadam a lieu à Oulan-Bator du 11 au 13 juillet. Après une cérémonie d'ouverture haute en couleur, les habitants vêtus de leurs plus belles tenues se pressent autour du stade pour goûter à l'ambiance particulière de ce jour férié. Une expérience immanquable en Mongolie ! 

© Lucy Brown - loca4motion - Shutterstock.com

Un 26 janvier en Australie

L'Australia Day attire chaque année de nombreux visiteurs, particulièrement à Sydney, lors de la Harbour Parade - la compétition du navire le mieux décoré - et pendant le concert face à l'Opéra, monument emblématique de la ville. La fête nationale est aujourd'hui le plus grand événement d'Australie mais aussi le plus controversé puisqu'il célèbre l'arrivée d'Arthur Philip et des flottes britanniques à Sydney Cove, le 26 janvier 1788.

© Aiyoshi597 - Shutterstock.com