La Malaisie présente un incroyable mélange de cultures et un panel de paysages très variés. Influencée par les cultures malaise, indienne et chinoise, mais aussi arabe et occidentale, la Malaisie est en effet un sacré melting-pot qu'on remarque dès l'arrivée à Kuala Lumpur. Voyager en Malaisie c'est découvrir une multiplicité des langues, une grande tolérance religieuse et une cuisine vraiment variée qui témoigne de la richesse culturelle de cette société.  Autre atout indéniable de ce pays d'Asie : les paysages, ceux qu'une nature multimillénaire a su façonner : une fascinante jungle, des forêts tropicales impressionnantes, l'île de Bornéo où vivent les fameux orangs-outans, sans oublier l'île paradisiaque de Sipadan... Pour saisir les multiples facettes de ce pays, un guide touristique sur la Malaisie ne sera pas de trop ! 

Les lieux incontournables de Malaisie

Quand partir en Malaisie ?

Quand partir en Malaisie ? On peut voyager en Malaisie toute l'année ! La saison des pluies, d'octobre à avril, n'occasionne pas de précipitations trop importantes. Entre novembre et janvier, évitez la côte est cependant car elle connaît une forte mousson. A noter également : le pays est ralenti pendant le ramadan, et il peut être fastidieux de voyager à cette période car les services tournent au ralenti. La fréquentation des lieux touristiques en Malaisie péninsulaire est très dépendante des vacances de la population locale et des Singapouriens : ainsi dès qu'il y a un jour férié en Malaisie ou à Singapour, les resorts se remplissent de touristes malaisiens et singapouriens. Si vous partez en Malaisie pendant le nouvel an chinois, Hari Raya et Noël notamment (la haute saison), il peut être difficile de trouver un hébergement dans les endroits les plus touristiques. Vous rencontrerez évidemment plus de touristes occidentaux pendant les périodes de vacances (de mai à septembre).

Comment partir en Malaisie ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés
  • Partir seul(e)
  • Se déplacer

Il faut un circuit d'au moins trois semaines à un mois pour bien découvrir la péninsule malaisienne. La même durée peut être consacrée à la découverte de Bornéo. Mais un court séjour à Bornéo peut être envisagé (3 jours pour l'ascension du mont Kinabalu, 3 jours de plongée à Sipadan ou 3 jours pour le sultanat de Brunei), combiné à une visite de la péninsule. Beaucoup d'agences proposent également un combiné Malaisie/Singapour.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

La Malaisie est un pays sûr mais attention aux vols à l'arrachée dans les villes et les sites touristiques. L'Etat du Sabah, sur l'île de Bornéo, et surtout sa partie orientale, présente des risques d'insécurité et d'enlèvements. Ne plaisantez pas non plus avec le transport et la consommation de drogue. Toute infraction à la législation peut entraîner une condamnation à mort, y compris pour les touristes. Et les autorités ne font pas la distinction entre drogues douces et drogues dures...

A l'intérieur du pays, la Malaisie est bien desservie par avion et on peut avoir des tarifs réduits en réservant à l'avance. Les bus nationaux permettent de se déplacer sur de longues distances et pour pas cher mais les accidents ne sont pas rares... Il vaut mieux opter pour les bus privés ou les taxis partagés. Les trains sont modernes mais lents et limités à deux lignes principales. Quant aux bateaux, ils font des liaisons entre la péninsule malaise et les îles voisines mais pas avec Bornéo. 

Organiser son voyage en Malaisie

Les circuits touristiques en Malaisie

Partir à la découverte de la côte ouest de la péninsule malaisienne en 8 jours

La Malaisie constitue sans aucun doute une idée de séjour des plus agréable pour tous les âges. Entre plage et périphérie urbaine, vous avez tout à découvrir et à faire.

De la péninsule à Bornéo, la Malaisie en 3 semaines

Été comme hiver, la péninsule malaisienne s'offre à vous, à tous, pour tous les âges. Pour découvrir et vivre au maximum votre expérience malaise, surtout n'hésite pas à sortir des sentiers battus et ...

Photos de Malaisie

Découvrir la Malaisie

Les plus de la Malaisie

Des sites classés et protégés

Pas moins d'une trentaine de parcs nationaux recensés sur l'ensemble du territoire, mais aussi quatre sites classés au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco : le parc de Kinabalu, le parc de Gunung Mulu, la vallée de Lenggong et les villes historiques du détroit de Malacca, Melaka et Georgetown. Tant de sites ouverts, au moins partiellement, au public qu'il serait dommage de ne pas visiter ! Si la déforestation est une réalité à ne pas occulter, il faut aussi reconnaître les moyens mis en oeuvre pour protéger le patrimoine naturel et culturel local.

Une mosaïque de cultures

On a tendance à penser que la Malaisie résulte d'un melting-pot. Mais si la Malaisie a été une terre d'immigration depuis de nombreux siècles, les populations, a de rares exceptions, ne se sont jamais mélangées. La loi est ainsi faite : un non-Malais, s'il veut épouser une Malaise, doit en premier lieu se convertir à l'islam. Si la majorité des habitants reste ainsi de souche malaise, la mosaïque s'est toutefois progressivement ouverte aux Malaisiens d'origine chinoise et indienne, sans oublier les premiers habitants de la région : les Orang Asli sur la péninsule, les diverses tribus indigènes du côté de Bornéo et enfin les populations métisses (Eurasiens, Peranakan, etc.). Une salade composée plus qu'un melting-pot, avec une véritable fierté nationale, qui au final est une richesse pour le pays.

Une gastronomie d'exception

Avec une telle variété de cultures, il va de soi que les cuisines disponibles sont elles aussi exceptionnellement variées. En Malaisie, une chose est sûre : vous mangerez à chaque fois avec grand plaisir ! On mange ici à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit, et les spécialités locales recouvrent aussi bien les classiques de la cuisine malaise, que ceux de la cuisine chinoise et indienne, auxquels viennent s'ajouter les créations propres aux communautés métissées de la Malaisie, à l'image de la superbe et savoureuse cuisine nyonya. A Singapour, vous aurez en plus la chance de manger dans des restaurants d'exception, tenus par des chefs étoilés comme par exemple Joël Robuchon à Sentosa.

Un climat favorable

Il est possible de visiter la Malaisie tout au long de l'année, et ce malgré son emplacement au carrefour des moussons. La température reste sensiblement égale toute l'année, entre 26 et 30 °C, à moins de monter dans les stations d'altitude. La pluie redouble de violence et de fréquence en période de mousson, mais cela ne doit pas vous décourager pour autant : la côte est de la péninsule reste la plus touchée de novembre à février, mais pour les autres régions, il suffit juste d'être préparé et de prendre son mal en patience le temps d'une grosse averse. Pour la côte ouest, le plus gros des pluies est à prevoir de mai à septembre, mais tombent surtout par intermittence.

Des activités en abondance

Avec une telle richesse de paysages, la Malaisie ne pouvait qu'être un paradis pour les amoureux des activités de plein air. De la simple randonnée au trek de plusieurs jours, de l'ascension de sommets à la plongée sous-marine, du parcours de golf paradisiaque au simple farniente sur une plage de sable fin, il y en aura pour tous les goûts et tous les budgets. Les ornithologues en herbe pourront mettre leurs connaissances à l'épreuve le temps d'une excursion dans la jungle, alors que les plus paresseux pourront se faire chouchouter au spa. A Singapour, la concentration d'activités, notamment sur l'île de Sentosa, est peut-être même unique au monde.

Des festivités toute l'année

Les Malaisiens ont bien de la chance : des jours de congé leur sont accordés pour toutes les festivités propres aux communautés malaise, chinoise et indienne. Hari Raya, Nouvel An chinois, Deepavali... autant de célébrations qu'il vous sera donné de vivre de l'intérieur en Malaisie, avec leurs lots de prières, de processions et de pétarades. A toutes ces fêtes viennent s'ajouter celles des communautés indigènes, à l'image du Gawai des Dayak du Sarawak, mais aussi des festivals culturels d'importance, comme le Borneo Rainforest Music Festival ou le Georgetown Festival.

Bornéo, une île mythique

Troisième plus grande île du monde derrière le Groënland et la Nouvelle-Guinée, Bornéo est une île qui a toujours éveillé l'imagination des aventuriers dans l'âme. Que ce soit à travers les récits de Redmond O'Hanlon, l'épopée des Rajahs Blancs du Sarawak ou les études anthropologiques sur les peuples indigènes de l'île, il y a là matière à découvrir un monde aux antipodes du nôtre et à ouvrir nos yeux sur un patrimoine naturel exceptionnel... et menacé. Bornéo est l'un des poumons verts de notre planète, nous nous devons de la protéger.

Un carrefour de l'Asie du Sud-Est

La Malaisie est véritablement l'un des carrefours de l'Asie, une position stratégique longtemps exploitée sur la route des épices. Maintenant que s'est ouverte l'ère du tourisme global et des compagnies aériennes low cost, elle permet de découvrir les pays environnants sans se ruiner. Au bout de la péninsule malaise, Singapour est une escale quasi incontournable pour qui souhaite découvrir l'Asie moderne et mondialisée. Entre le Sabah et le Sarawak, le sultanat de Brunei est une étape plus reposante, mais aussi plus ancrée dans ses traditions et dotée d'un patrimoine naturel superbe. Deux destinations faciles d'accès, à ne pas manquer.

Avis