Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Malaisie

La Malaisie présente un incroyable mélange de cultures et un panel de paysages très variés. Influencée par les cultures malaise, indienne et chinoise, mais aussi arabe et occidentale, la Malaisie est en effet un sacré melting-pot qu'on remarque dès l'arrivée à Kuala Lumpur. Voyager en Malaisie c'est découvrir une multiplicité des langues, une grande tolérance religieuse et une cuisine vraiment variée qui témoigne de la richesse culturelle de cette société.  Autre atout indéniable de ce pays d'Asie : les paysages, ceux qu'une nature multimillénaire a su façonner : une fascinante jungle, des forêts tropicales impressionnantes, l'île de Bornéo où vivent les fameux orangs-outans, sans oublier l'île paradisiaque de Sipadan... Pour saisir les multiples facettes de ce pays, un guide touristique sur la Malaisie ne sera pas de trop ! 

Que voir, que faire en Malaisie ?

Quand partir en Malaisie ?

Quand partir en Malaisie ? On peut voyager en Malaisie toute l'année ! La saison des pluies, d'octobre à avril, n'occasionne pas de précipitations trop importantes. Entre novembre et janvier, évitez la côte est cependant car elle connaît une forte mousson. A noter également : le pays est ralenti pendant le ramadan, et il peut être fastidieux de voyager à cette période car les services tournent au ralenti. La fréquentation des lieux touristiques en Malaisie péninsulaire est très dépendante des vacances de la population locale et des Singapouriens : ainsi dès qu’il y a un jour férié en Malaisie ou à Singapour, les resorts se remplissent de touristes malaisiens et singapouriens. Si vous partez en Malaisie pendant le nouvel an chinois, Hari Raya et Noël notamment (la haute saison), il peut être difficile de trouver un hébergement dans les endroits les plus touristiques. Vous rencontrerez évidemment plus de touristes occidentaux pendant les périodes de vacances (de mai à septembre).

Adresses Futées de Malaisie

Voyager en Malaisie

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Malaisie

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Malaisie. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Malaisie

La Malaisie fait partie de ces pays qui ont tout à offrir. En fonction de vos envies et de vos centres d’intérêt, du temps dont vous disposez et de la période, vous ne pourrez que revenir enchanté. Culture, nature, ville, campagne ou plage, farniente, plongée ou randonnée, shopping… il y en a pour tous les goûts. Les plus pressés arpenteront la péninsule qui concentre tous les plaisirs avec des infrastructures modernes et confortables. Les plus aventureux iront goûter la jungle et l’eau salée de Bornéo. C’est là que la nature est la plus authentique et la plus belle, et que l’on peut profiter au mieux de la faune sauvage. Ceux qui ont le temps, profiteront des deux régions en alternant les plaisirs. Dans tous les cas, il faut compter au moins 10 jours sur place pour appréhender le pays.

Comment partir en Malaisie

Comment partir seul

La Malaisie est un pays sûr mais attention aux vols à l'arrachée dans les villes et les sites touristiques. L'Etat du Sabah, sur l'île de Bornéo, et surtout sa partie orientale, présente des risques d'insécurité et d'enlèvements. Ne plaisantez pas non plus avec le transport et la consommation de drogue. Toute infraction à la législation peut entraîner une condamnation à mort, y compris pour les touristes. Et les autorités ne font pas la distinction entre drogues douces et drogues dures...

Comment partir en voyage organisé

Il faut un circuit d'au moins trois semaines à un mois pour bien découvrir la péninsule malaisienne. La même durée peut être consacrée à la découverte de Bornéo. Mais un court séjour à Bornéo peut être envisagé (3 jours pour l’ascension du mont Kinabalu, 3 jours de plongée à Sipadan ou 3 jours pour le sultanat de Brunei), combiné à une visite de la péninsule. Beaucoup d'agences proposent également un combiné Malaisie/Singapour.

Comment se déplacer sur place

A l'intérieur du pays, la Malaisie est bien desservie par avion et on peut avoir des tarifs réduits en réservant à l'avance. Les bus nationaux permettent de se déplacer sur de longues distances et pour pas cher mais les accidents ne sont pas rares… Il vaut mieux opter pour les bus privés ou les taxis partagés. Les trains sont modernes mais lents et limités à deux lignes principales. Quant aux bateaux, ils font des liaisons entre la péninsule malaise et les îles voisines mais pas avec Bornéo. 

Reportages & actualités de Malaisie

Organiser son voyage en Malaisie
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Réservez votre Bus
Réservez votre train
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Photos et images de Malaisie

Maisons sur pilotis dans un village iban Stéphan SZEREMETA
Les Petronas Towers avant le crépuscule Stéphan SZEREMETA
Restaurant du marché de nuit de Kota Kinabalu Stéphan SZEREMETA
Espace de vie commune dans une longhouse traditionnelle Stéphan SZEREMETA

Les 12 mots-clés en Malaisie

1. #Dayak

Le terme désigne de façon générique les populations indigènes de Bornéo. Il englobe près de 200 ethnies et sous-groupes ethniques. Les plus nombreux sont les Iban, tribu où l'on coupait encore les têtes de ses ennemis après l'indépendance du pays. Il n'est d'ailleurs pas rare de voir des crânes poussiéreux suspendus aux poutres des longhouses.

2. #Durian

iStock-520844918.jpg

Ce fruit fait l'objet d'interminables débats entre populations asiatiques et occidentales. Mets de choix pour les premiers, il est tout simplement rebutant pour les seconds. Arrivé à maturité, il dégage une odeur des plus nauséabondes. Au goût, sa texture crémeuse révèle des notes très acidulées, voire aigres. Infect ou succulent ? A vous de voir.

3. #Goreng

iStock-1203979725.jpg

Si vous ne deviez retenir qu'un mot de malais, c'est celui-ci. Il s'affiche sur tous les menus des restaurants. Et pour cause, il signifie « frit ». Nouilles (mee), riz (nasi), poisson (ikan), crevette (udang), poulet (ayam), aucun aliment n'y échappe. La friture est de préférence réalisée dans de l'huile de palme, produite en masse dans le pays.

4. #Hawker

Littéralement ce terme anglais signifie « colporteur, marchand ambulant ». Il se prononce hôkeur en aspirant le h. En Malaisie, il désigne les cuisiniers de rue. Équipés d'une charrette ambulante, ils cuisinent à même le trottoir, souvent à un emplacement fixe. Ce sont eux qui animent les marchés de nuit en faisant sauter nouilles et riz.

5. #Kampung

iStock-172418009.jpg

Bienvenue dans la campagne de Malaisie. Le kampung n'est jamais qu'un village, un ensemble d'habitations. Le terme, très usité, renvoie aux origines d'une famille, à son berceau. Vous le verrez sur les panneaux routiers, souvent ramené à son diminutif « Kg ». Il précède presque systématiquement le nom du bourg ou du quartier dans une ville.

6. #Merdeka

Le mot signifie « indépendance » en malais. Chaque ville compte sa dataran merdeka, sa place de l'Indépendance. Elles commémorent la lutte contre le colonialisme et soulignent le fort sentiment d'appartenance à la nation malaise. Le symbole que représente l'indépendance constitue un ciment social indispensable dans une société tourmentée.

7. #O

Cette simple lettre vous permettra d'obtenir un café noir. Traditionnellement le café est coupé avec du lait. Le « o » se prononce de façon très ouverte, lancé du fond de la gorge. Si vous souhaitez votre café serré, il faut le demander « kau kau ». Le café est considéré comme un véritable art de vivre qui se perpétue au kopitiam, le café local.

8. #Peranakan

Cette culture unique vient de la rencontre des communauté chinoise et malaise. Il s'agit des descendants des premiers immigrants chinois venus entre les XVe et XVIIe siècles et ayant épousé des femmes malaises. Le résultat de ce métissage est particulièrement présent à Penang et à Malacca à travers l'architecture, les vêtements et la cuisine.

9. #Pasar malam

Pas de ville sans son marché de nuit. Les Malaisiens déambulent au milieu des camelots et en profitent pour dîner. On y vend des vêtements, des gadgets, tout et rien. Ces marchés sont montés tous les soirs dans des rues piétonnisées ou dans des halles dédiées. Ils permettent de se nourrir pour quelques ringgits et de profiter d'une ambiance animée.

10. #Tours Petronas

Immanquables, ces tours et leurs pointes en ogives (431 m de hauteur) sont particulièrement spectaculaires de nuit. Dessinées par l'architecte new-yorkais Cesar Pelli, elles illuminent la capitale et sont les majestueuses représentantes de la réussite économique du groupe pétrolier éponyme. Elles furent un temps les plus hautes tours du monde.

11. #Pisang

iStock-1195317432.jpg

Le terme signifie « banane ». Elle se déguste juste pelée, mais aussi frite. On en recense plus de 16 variétés différentes, dont des sauvages que l'on trouve abondamment dans la jungle. Les étals des marchés regorgent de ces fruits verts ou jaunes, voire roses. Les meilleures à déguster sur le pouce sont les plus petites, sucrées et moelleuses.

12. #Selamat

Vous verrez ce mot un peu partout, à l'entrée des villes, des aéroports. Vous l'entendrez aussi à chaque fois que l'on vous saluera. Il peut se traduire par « bon », au sens de félicité. Suivi de datang, il signifie « bienvenue ». Accolé au terme jalan, il vous invite à faire bonne route ou bon voyage. Avec le mot pagi, il vous souhaite le bonjour.

Vous êtes d'ici, si...

Vous serrez la main de votre interlocuteur pour lui dire bonjour, puis la portez à votre cœur. Certaines femmes préféreront vous adresser un signe de tête ou un sourire. Dans tous les cas, attendez d'abord qu'elles fassent le premier geste. La bise n'est que rarement pratiquée et il convient alors d'en faire 3.

Vous ôtez vos chaussures avant d'entrer chez les gens ou de pénétrer dans un temple. Pour cette raison, il est plus aisé de se promener en tongs. Gardez vos baskets pour la randonnée. Si vous avez un doute, regardez avant de franchir le seuil d'une porte. S'il y a déjà des chaussures ou une étagère de rangement, le signal est clair.

Vous mangez de la main droite. Rares seront les occasions de manger à la main, mais la tradition est perpétuée dans les campagnes. La main gauche est dévolue aux tâches impures et vous choqueriez vos hôtes en l'utilisant.

Vous évitez de parler politique. Le sujet est brûlant et très sensible. Éludez le sujet si jamais vous êtes pris à partie.

 

D'autres destinations en Malaisie

Carte de Malaisie

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)