Guide d'Indonésie : S'informer

À voir – À lire
Librairies de voyage
Cartographie et bibliographie

Cartographie. Vous trouverez les meilleures cartes d'Indonésie sur place : celles de Nelles Verlag, (cartes éditées en Allemagne), et celles de la grande maison d'édition Periplus qui édite d'excellents guides sur l'Indonésie. N'hésitez pas à vous les procurer dans les bonnes librairies des grandes villes, ce sont sans conteste les meilleures  ! Vous aurez le choix entre une série de guides thématiques sur les oiseaux, la faune, la flore, le surf à Bali, l'histoire de l'Indonésie, guides de bonnes adresses. Vraiment génial  ! Si vous ne pouvez pas lire en anglais, achetez tout en France, car il est rare de trouver des ouvrages francophones.

Vous trouverez difficilement des ouvrages en français (excepté bien sûr dans les centres culturels français ou à Bali) mais d'excellents livres en anglais, en général assez chers, dans les librairies implantées dans quasiment tous les centres commerciaux (mall) d'Indonésie.

Romans

Christopher Koch. L'Année de tous les dangers. Presses de la Renaissance. Roman sur Jakarta lors de la chute de Soekarno, à lire absolument si l'on est intéressé par cette période et pour avoir un autre regard sur Jakarta. Malheureusement il n'est plus réédité... Un film éponyme a été tiré de ce livre au début des années 1980 (avec Mel Gibson).

Eddy Du Perron. Le Pays d'origine. Gallimard. La nostalgie néerlandaise des Indes avant la Seconde Guerre mondiale.

J. Conrad. Lord Jim. Folio, Gallimard. Récit de voyage épique d'un écrivain que l'on ne présente plus. Passages sur Kalimantan.

Multatuli. Max Havelaar. Actes Sud, Babel. Un roman anticolonialiste néerlandais du XIXe siècle.

Nigel Barley. L'Anthropologie n'est pas un sport dangereux. Payot. Récit très comique d'un anthropologue britannique sur les rapports entre Occidentaux et Indonésiens.

Pramoedya Ananta Tour. Corruption. Editions Philippe Picquier. Roman passionnant du plus célèbre des écrivains indonésiens. A lire également ses romans : La Vie n'est pas une foire nocturne et Fugitif. Vraiment excellents.

Tash Aw. La Carte du monde invisible. Editions Robert Laffont. Une oeuvre sensible et sensuelle par l'écrivain malaisien du moment. On y redécouvre Jakarta en cette fameuse " année de tous les dangers ", mais cette fois sous la forme du roman initiatique.

René Beaupain. Regards d'un métèque en Météquie. Editions L'Harmatan, collection les Impliqués. Né sur l'île de Java en Insulinde, l'Indonésie actuelle, dans une vieille famille de colons, l'auteur nous raconte sa vision très particulière de ce pays vue de France.

Ami-Jacques Rapin. Du madat au chandu. Editions L'Harmatan. Un voyage entre la Chine et l'Indonésie du XVIIe au XIXe siècle, dans le monde de l'Opium.

Ouvrages généralistes

A. Schwarz, J. Paris, The Politics of Post-Suharto Indonesia, Council on Foreign Relations Press, New York, 1999.

Adam Schwartz. A Nation in Waiting : Indonesia Search for Stability. Editions Talisman. L'ouvrage de référence sur l'histoire contemporaine de l'Indonésie, malheureusement non traduit en français.

Alexandre Messager, Indonésie : chronique de l'ordre nouveau, L'Harmattan, 162 p.

Andrée Feillard, Islam et armée dans l'Indonésie contemporaine : les pionniers de la tradition, L'Harmattan, 1995, 379 p.  ; Indonésie, la transition démocratique, La Documentation française, Problèmes politiques et sociaux, n° 868, 95 p.

Anne Gouyon. The Natural Guide to Bali. Equinox Publishing. Excellent guide de Bali, pour sortir des sentiers battus. Il présente l'autre facette de Bali, à l'opposé des dérives de Kuta et du tourisme de masse. Vous y trouverez quantité de suggestions de balades et de bonnes adresses, avec une sensibilité écologique.

Daniel Ziev. Jakarta Inside Out. Equinox Publishing. Excellent guide de Jakarta sous forme d'abécédaire, avec de très belles photos.

François Joyaux, L'Association des nations du Sud-Est asiatique, Puf, Que sais-je ?

François Raillon, Indonésie, La Documentation française, 1999, 177 p.

Françoise Cayrac-Blanchard, Stéphane Dovert, Frédéric Durand, L'Indonésie, un demi-siècle de construction nationale, L'Harmattan, 2000, 352 p.

Hérodote, revue de géopolitique, L'Indonésie, La Découverte, 1998, 192 p.

Rodolphe de Koninck, L'Asie du Sud-Est, Masson, Paris, 1994, 316 p.

Vicki Baum. Sang et volupté à Bali. Collection Poche 10/18 n° 1726. Un classique pour qui veut rêver ou cauchemarder de Bali.

Hélène Honnorat. N'oublie pas Irma, Éditions Yovana, 2018. Un polar dont l'action se déroule à Jakarta en 1995. La ville est en pleine ébullition à l'approche du cinquantenaire de l'Indépendance.

 

Ouvrages de recherche et d'analyse

Arnaud Dubus, Nicolas Revise, Armée du peuple, armée du roi : les militaires face à la crise en Indonésie et en Thaïlande, Irasec/L'Harmattan, 2002, 256 p.

B. Anderson, Indonesian Nationalism today and the Future, New Left Review, n° 235, Londres, mai-juin 1999.

Bernard Dorléans, Les Français et l'Indonésie, Karthala, 2002, 517 p ; L'Économie de l'Indonésie, Puf, Que sais-je ? 1994, 128 p.

Danièle Foltèle (sous la direction de), L'Indonésie contemporaine vue par les intellectuels, L'Harmattan, 1994, 287 p.

E. Aspinall, H. Feith et G. van Klinken, The Last Days of Suharto, Monash University, Clayton, 1999.

Franck Michel, L'Indonésie éclatée mais libre : de la dictature à la démocratie, L'Harmattan, Paris, 2000, 160 p.

François Ruf, François Gérard, Agriculture en crise : populations, matières premières et ressources naturelles en Indonésie, Karthala, 2002, 422 p.

Frédéric Durand, Catholicisme et protestantisme dans l'île de Timor, Arkuiria/Irasec, Toulouse/Bangkok, 2004  ; Timor Lorosa'e, pays au carrefour de l'Asie et du Pacifique, Presses Universitaires de Marne-la-Vallée, Marne-La-Vallée, 2004.

G. Robinson, Rawan Is as Rawan Does : The Origins of Disorder in New Order Aceh, Indonesia, n°66, Ithaca, octobre 1998.

Gabriel Defert, L'Indonésie et la Nouvelle-Guinée Orientale : maintien des frontières coloniales ou respect des identités communautaires, L'Harmattan, 1996, 454 p.

J. R. Bowen, Islam, Law and Equality in Indonesia. An Anthropology of Public Reasoning, Cambridge University Press, Cambridge, 2003.

Jacques Chaumont, L'Indonésie, premier dragon de l'islam ? Editions des Journaux officiels, 84 p.

J.-L. Maurer, Corruption, développement économique et changement politique : le facteur KKN dans la crise indonésienne, Nouveaux Cahiers de l'Institut universitaire d'études du développement, n° 9, Genève, 2000.

R. Lowry, The Armed Forces of Indonesia, Allen & Unwin, Crows Nest, 1996.

Romain Bertrand, Indonésie, retour sur la crise, Archipel, Paris, 2002, 368 p., 1980 ; Indonésie : la démocratie invisible : violence, magie et politique à Java, Karthala, 2004, 242 p. Portrait universitaire de l'Indonésie de la Reformasi.

Sénat, Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, L'Indonésie après Soeharto : de la crise économique au changement politique, Editions des Journaux officiels, 1998.

W. R. Hefner, Civil Islam : Muslims and Democratization in Indonesia, Princeton University Press, Princeton, 2000.

W. Sachsenröder, U. E. Frings, Political Party Systems and Democratic Development in East and Southeast Asia, v.1, Ashgate, Aldershot, 1998.

Avant son départ
Magazines et émissions

La situation des médias est globalement bonne dans tout le pays, mises à part les régions où les troubles persistent, principalement Aceh - bien que l'arrivée massive d'étrangers après le tsunami de décembre 2004 ait favorisé une ouverture du gouvernement de ce côté-là. La loi sur la presse est libérale et l'article 28 de la Constitution garantit la liberté de la presse. Mais il existe encore dans le code pénal des articles qui permettent de condamner à des peines de prison pour " insulte au chef de l'Etat " ou pour " manifestation hostile envers le gouvernement ".
Les principaux problèmes que connaissent les médias, et surtout la presse écrite, sont d'abord financiers : depuis la crise économique de 1998, beaucoup d'entre eux ont été contraints de fermer leurs portes par manque de ressources financières. Mais on se rend compte à quel point le pays est doté d'un système d'éducation décent : à chaque coin de rue, des vendeurs de journaux sont postés pour vendre les canards, lus par tous dans les grandes villes.
Depuis la chute du dictateur Suharto, les langues se délient et les Indonésiens apprécient de pouvoir commenter librement les évolutions politiques.
Dans le pays, ce sont surtout les médias audiovisuels qui connaissent un boom  ; chaînes de télévision et radios privées se développent rapidement, sans compter l'explosion du nombre de petites radios communautaires, émettant souvent en langues locales.

Presse

Le quotidien indonésien Kompas est le journal le plus lu en Indonésie. Pos Kota est plus populaire.

Le Jakarta Post est un quotidien entièrement rédigé en anglais. Les articles sont généralement de bonne qualité et proviennent d'un horizon politique et rédactionnel ouvert. Vous le trouverez assez facilement à Jakarta et dans tous les centres touristiques.

La presse française est plutôt rare. Parmi les revues mensuelles, nous conseillons La Gazette de Bali, distribuée gratuitement dans toutes les bonnes crèmeries de Bali et chez certains prestataires touristiques de Java.

Radio
RFI
Télévision

Le rôle de la télévision indonésienne est très important : c'est un moyen d'unifier le pays. Les antennes paraboliques visibles absolument partout permettent de capter de nombreuses chaînes nationales, la CNN et quelques chaînes australiennes dans les parties les plus à l'est du pays.
Une particularité : les films occidentaux ne sont plus doublés en bahasa indonesia, mais juste sous-titrés afin de limiter la confusion dans les esprits des plus jeunes. Les dialogues fleuris de certains films ne sont pas toujours audibles dans ce pays musulman. Les Indonésiennes adorent les feuilletons à l'eau de rose larmoyants, comme par exemple Love in Paris qui fait actuellement un carton depuis 2012. Les matchs de football, comme partout en Asie, attirent un public masculin toujours plus important.


Les principales chaînes sont :

ANTEVE. Andalas (nom d'un héros national) television. Chaîne privée. Musique, telenovela, quiz, films américains et chinois.

GLOBAL TV. Chaîne musicale.

Indosiar. Siar signifie " émettre ". Films américains et indonésiens, journal, quiz, publicité.

Metro TV (Metropolitan Television). Nouvelle chaîne de télévision où vous pourrez même suivre " Okavango ". Egalement des débats, analyses économiques, programmes sur la justice.

RCTI (Rajawali Citra Telivisi Indonesia). Chaîne privée. Films américains, séries indonésiennes et étrangères, jeux télévisés, journal et beaucoup de publicité. En moyenne toutes les 10 minutes.

SCTV (Surya Citra Televisi). Autre chaîne commerciale, qui ressemble beaucoup à RCTI, avec des séries étrangères (telenovela) en plus et encore plus de publicité.

TVRI (Televisi Republik Indonesia), chaîne gouvernementale proposant des programmes sur la culture et les provinces d'Indonésie, informations, films indonésiens, quelques films américains.

TVRI progama 2. Chaîne gouvernementale. Programmes réalisés par les régions les plus riches d'Indonésie. Elles financent elles-mêmes les émissions. Celles qui n'ont pas assez de moyens ne peuvent donc pas figurer au programme. Il existe ainsi TVRI Jakarta, TVRI Bandung, TVRI Yogya, etc.

TPI (Televisi Pendidikan Education). Programmes éducatifs, quiz, films indonésiens et chinois, films américains, documentaires.

TRANS TV. Cette chaîne existe depuis 2001. Films américains et quelques programmes indonésiens.

TV 7. Films américains.

Il existe également 3 chaînes câblées : Swara, (débats politiques et informations), IChannel et Quick.

« Plus belle la vie » version indonésienne

Love Paris est la version indonésienne de la série Plus belle la vie. Diffusée depuis 2012, elle attire quotidiennement plus de 80 millions de téléspectateurs. Des audiences qui donnent le vertige. La production se rend régulièrement dans la ville lumière afin d'y tourner dans les lieux les plus romantiques et les plus emblématiques de la capitale. L'actrice principale de la série est une ancienne Miss Indonésie. Une ville romantique, des histoires à l'eau de rose, une ancienne Miss, la recette fait un carton !

Sites Internet

Adresses Futées d'Indonésie

Où ?
Quoi ?
Avis