Guide du Portugal : Bem vindo !

La terre lusophone regorge de beautés cachées qui ne s'appréhendent qu'au prix de patience et de curiosité, même si, trop souvent, Portugal rime avec football. Apprêtez-vous à découvrir un pays à l'opulente complexité où les rêves d'un XXIe siècle effronté et audacieux côtoient souvent les douces nostalgies d'un passé parfois blet et les échos d'une histoire glorieuse, formant d'étonnantes et souvent inattendues bigarrures.

Là où " l'océan commence ", cette terre latine, port d'attache des découvreurs - qui semblent parfois oublier qu'elle fut, durant des siècles, marine -, offre le somptueux éventail de ses richesses, souvent cachées, à qui sait dépasser les évidences.

Terre de contrastes, aussi : que l'on parcourt les rudes vallées de la Serra d'Estrela et ses cols enneigés ou les plages et criques paradisiaques de la Costa Vicentina, les plaines sans fin ou les vallons de l'Alentejo et leurs routes sinueuses bordées d'oliviers - de vignes si c'est le Douro que l'on arpente -, on découvre à chaque fois un univers différent. Pour qui aime les villes et leur agitation, le choix là aussi est large : Lisbonne l'enjôleuse, festive et à la mode ; Coimbra et ses hordes d'étudiants, murmurant un fado centenaire ; Evora, ville-musée ensoleillée du coeur du pays ; Guimarães, première capitale du Portugal ; Porto, fascinante par son histoire et ses vins, Faro et Portimão qui dorment si peu les nuits d'été...

Attendez-vous à faire voyager vos papilles également car les spécialités régionales sont innombrables qui font la fierté des Portugais. Ajoutons qu'on ne peut qu'être agréablement touché par leur gentillesse et leur générosité. C'est leur histoire qui transparaît à travers ce sens de l'hospitalité. On découvre un pays en plein changement, au sortir de la crise qui l'a frappé de plein fouet. Dans les différentes régions du Portugal, il y a souvent un étonnant mélange de traditions et de créativité. Portugal vê-se, cheira-se, ouve-se e vive-se ou " Le Portugal se voit, se sent, s'écoute et se vit ".

L'équipe de rédaction

Remerciements. Un grand merci à celles qui ont aidé pour cette enquête : Cristina e Beatriz à Porto ; Céu, aussi, pour sa connaissance intime de l'Alentejo et São pour son indéfectible soutien.

Adresses Futées du Portugal

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis