Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Alentejo

  • Réserver un vol
  • Trouver un hébergement

Parmi les cinq régions administratives du continent portugais, l’Alentejo est la plus vaste et l’une de plus extraordinaires. Encore préservée du tourisme de masse, elle permet de passer un séjour au calme, à la découverte de cités authentiques et de traditions préservées, de la gastronomie portugaise, mais aussi de vivre de formidables instants en pleine nature. Destination immanquable lors d’une escapade dans l’Alentejo, Évora est la plus grande ville de la région. Son centre historique, ses monuments de l‘époque romaine et son héritage médiéval lui valent d’être inscrite au patrimoine mondial. Elle rivalise de beauté avec Elvas, autre cité classée et fortifiée dont on aime admirer l’architecture de styles variés. Bien d’autres communes d’intérêt sont à découvrir dans la région, telles Marvão et Castelo de Vide, où les balades dans les ruelles escarpées laissent place à des moments de contemplation de la nature environnante depuis les hauteurs. Car la nature est aussi reine et largement vantée dans tous les guides touristiques de l’Alentejo, pour les randonnées à faire au cœur des paysages vallonnés et verdoyants du Parc national Serra de São Mamede, à la riche biodiversité, et pour les escapades dans les vignobles où déguster de doux vins fruités. L’Alentejo, c’est aussi la beauté du littoral et le réseau de sentiers de la Rota Vicentina qui conduit les marcheurs et les cyclistes vers des villages de pêcheurs, le long de falaises abruptes frappées par l’océan et le vent, ainsi que sur de superbes plages sauvages et préservées, où s’installer à l’abri des regards. 

Que voir, que faire en Alentejo ?

Quand partir en Alentejo ?

À la question : quand partir dans l’Alentejo ? Eh bien, il est très facile de répondre qu’avec un climat de type méditerranéen, c’est une destination où l’on prend plaisir à se balader toute l’année. La meilleure période pour visiter l’Alentejo, arpenter les ruelles de ses villes et profiter de sa nature s’étend de mai à octobre, quand le soleil brille généreusement. Au printemps, la tonte des moutons invite à la découverte du monde rural ; la floraison donne l’occasion de randonnées aux mille couleurs, quant à la fin de l’été et au début de l’automne, les touristes sont partis et la découverte du patrimoine se fait dans le calme, sous des températures clémentes et tout en profitant de tarifs abordables. Quand partir dans l’Alentejo ? Pourquoi pas en plein milieu de l’été ! mais mieux vaut alors rejoindre le littoral pour se baigner et se rafraîchir lorsque le thermomètre affiche au-delà de 35 °C. Les mois de janvier et février peuvent être de bons moments pour savourer la gastronomie, mais pour les promenades, il ne faut pas manquer de prévoir un pull et une veste. Le froid et l’humidité s’installent aussi dans l’Alentejo en hiver. 

Adresses Futées d'Alentejo

Voyager en Alentejo

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Alentejo

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Alentejo. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Alentejo

Comment partir en Alentejo

Comment partir seul

Ceux qui le souhaitent peuvent se rendre dans l'Alentejo avec leur voiture personnelle, il faut 16h de route pour rejoindre Évora depuis Paris. Une route qui sera moins longue pour ceux vivant dans le sud-ouest de la France. En avion, il est possible de rejoindre au choix Lisbonne ou Faro à des tarifs intéressants, surtout en basse saison où un aller-retour en low cost coûte autour de 80 €. Une fois à l'aéroport, des bus et des trains permettent de rallier l'Alentejo pour une dizaine d'euros. 

Comment partir en voyage organisé

Des tour-opérateurs proposent des séjours organisés dans la région de l'Alentejo. Il est aussi possible de se concocter un voyage sur mesure en fonction de ses envies et de ses centres d'intérêt. Les agences proposent souvent des voyages entre terre et mer afin de découvrir toutes les richesses de la région : les cités emblématiques, le patrimoine architectural, la nature, ses plaines, lacs et vignobles, sans oublier la côte, entre falaises escarpées et plages sauvages.  

Comment se déplacer sur place

Dans l'Alentejo, ceux qui n'ont pas de voiture peuvent se déplacer en train, les villes d'Évora, d'Elvas et de Beja notamment disposent d'une gare ferroviaire. De nombreuses compagnies de bus sillonnent aussi le territoire et les prix sont bon marché. Et si l'envie d'une parfaite autonomie est plus forte que tout, il y a toujours la possibilité de louer une voiture pour parcourir le territoire, à la sortie de l'avion à Lisbonne ou à Faro, ou bien encore dans une agence d'Évora.  

Reportages & actualités d'Alentejo

Organiser son voyage en Alentejo
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Réservez votre Bus
Réservez votre train
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Photos et images d'Alentejo

Monsaraz. Bureau de Promotion Touristique de l'Alentejo
Promenade des les ruelles de Monsaraz. Bureau de Promotion Touristique de l'Alentejo
Village aux alentours de Beja. John Copland - Shutterstock.com
La ville fortifée de Monsaraz. Bureau de Promotion Touristique de l'Alentejo

Les 12 mots-clés en Alentejo

1. #Arbustus Unedo

L’arbousier est parfois baptisé l’arbre aux fraises, en référence à ses jolis petits fruits, dont la forme évoque un peu les litchis… Ils sont utilisés pour confectionner des confitures, mais entrent aussi dans la fabrication d’une eau-de-vie rustique et subtile : le fameux medronho. Une gnôle redoutable, dont il faut savoir ne pas abuser !

2. #Bacalhau

Le bacalhau, c’est la morue : le cabillaud. Une religion, ici. Le bacalhau à brás est une recette phare : elle associe le poisson avec des œufs, des pommes de terre, des oignons, de l’ail, des olives noires et du persil. Attention : la brandade de morue n’est pas une spécialité portugaise mais un plat… français originaire de Nîmes (France) !

3. #Cante Alentejano

C’est un chant populaire du bas-Alentejo, porté par des chœurs d'hommes ou de femmes. Un chant polyphonique, classé patrimoine mondial immatériel de l'humanité (UNESCO). C’est le chant de la terre, celui des paysans… Peu de chances de l’entendre en concert, à vous de le débusquer lors des foires, des marchés, en fin de soirée au restaurant…

4. #Châteaux

A l’est de l’Alentejo, le long de la frontière espagnole, presque toutes les communes ont leur château, souvent en bel état de conservation. L’histoire du Portugal est marquée par les invasions barbares et castillanes. De ce passé subsistent de très nombreux villages fortifiés, vestiges de temps où il fallait penser avant tout à se protéger…

5. #Fado

Le fado est incontournable au Portugal. Cette musique provoque souvent une sorte de vague à l’âme, chez qui se laisse bercer par ses notes doucereuses. C’est l’expression de la saudade, une nostalgie qui parle souvent d’amour et d’exil. La célèbre chanteuse Amália Rodrigues (1920-1999) a contribué à faire entendre le fado dans le monde entier.

6. #Hospitalité

L’hospitalité est omniprésente, ici elle se double d’une grande discrétion. Si vous savez voyager, vous serez reçu avec chaleur. De nombreux Portugais ont vécu de longues années en France, ils ont souvent de la famille là-bas : si vous faites l’effort de dire quelques mots de portugais, on vous répondra parfois dans un français parfait !

7. #Marchés

L’Alentejo regorge de beaux marchés, en plein air ou sous une halle. Le mercado municipal est l’endroit où trouver toute la production locale, mais aussi le cœur de la vie populaire. Il est souvent bordé de bars ou de pasteleria où il fait bon se restaurer, une fois les courses faites. Légumes, fruits, poisson… : la fraîcheur au rendez-vous.

8. #Maures

L’influence des Maures venus du nord de l’Afrique a fortement imprégné la région après cinq siècles d’occupation. Impossible d’échapper aux témoignages de l’histoire, aux vestiges et à l’héritage de cette culture musulmane enracinée en Algarve, perceptible jusque dans la langue. Un héritage que l’on célèbre volontiers à l’occasion de festivals.

9. #Montado

C’est un écosystème particulier, formé d'une pâture en sous-bois clairsemé, caractéristique de l'Alentejo. Il s’agit d’un domaine foncier municipal, un espace de nature créé et exploité par l'homme. Un mode d'exploitation agro-sylvo-pastoral qui existe depuis le Moyen Âge, où les habitants peuvent nourrir leur bétail et récolter graines et fruits…

10. #Mouraria

Après la reconquête, un certain nombre de Maures acceptèrent les normes qu'on leur imposait pour rester dans le pays. Ce fut l'origine des mourarias, les quartiers d'habitation maure, autrefois à la périphérie des villes, mais qui aujourd'hui en font partie. Ces quartiers ont gardé leur typologie ancienne, notamment à Évora, Beja et… Moura.

11. #Mudejar

Il s’agit d’un mot espagnol issu de l’arabe, qui désigne les musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens, après le XIe siècle. Le style mudéjare décrit le croisement de techniques et de matériaux qui porte la trace de l’influence de l’architecture musulmane dans les édifices chrétiens. Le style s’est développé à partir du XIIIe siècle.

12. #Saudade

C’est un mot presque intraduisible en français. Comme une nostalgie du temps glorieux des grandes découvertes, une espèce de soumission au destin, aux difficultés de la vie, un espoir de retour aux jours meilleurs. C’est l’absence, le regret de ce qui aurait pu être ou de ce qui a été, la résignation devant ce qui ne pourra jamais advenir...

Vous êtes d'ici, si...

Vous dites bonjour, bon après-midi et bonsoir, et pas juste « Olá ». Même dans le langage courant, les Portugais utilisent cette manière de saluer. A partir de midi, ou après le repas, on dit déjà « boa tarde ».

Au passage piéton, vous ne pensez même pas à regarder si des voitures arrivent. Vous savez à coup sûr que, de chaque côté, tout le monde va s’arrêter !

Vous pouvez rester assis des heures devant un café ou chez vous à regarder passer la vie et la nature s’animer.

Vous passez régulièrement dans une maison de la chance pour acheter une grille de loterie, un ticket d’Euromillions ou prendre un pari sportif…

Vous avez le football dans la peau. Vous ne manquez aucun match de votre club préféré (Sporting ? Benfica ? FC Porto ?) et vous aimez taquiner ceux qui soutiennent un club rival, tandis que les bières s’empilent sur le bar.

Vous ne pouvez manquer un seul épisode de votre telenovela préférée, feuilleton aux rebondissements aussi variés que ses personnages sont caricaturaux.

D'autres destinations en Alentejo

Carte d'Alentejo

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)