Bienvenue en Indonésie ! Sumatra, Java, Bali, Komodo... Qui n'a pas rêvé à la simple évocation de ces destinations, d'aventures, de lieux magiques et fascinants, d'animaux sauvages à contempler, d'orangs-outans ou de tigres, et de partager l'espace d'un moment la culture d'ethnies si éloignées de la nôtre. L'Indonésie c'est des paysages grandioses, des montagnes embrumées, des jungles luxuriantes, des plages immenses, un melting-pot culturel et religieux où cohabitent islam, hindouisme, bouddhisme, animisme... L'archipel se révèle multiple et mystérieux. L'Indonésie est composée de 17 000 îles, parfois immenses et très peuplées comme Java, tandis que d'autres sont minuscules et désertes. Seules 6 000 d'entre-elles sont habitées. D'un bout à l'autre, ce ne sont pas moins de 5 000 km qu'il vous faudra parcourir et trois fuseaux horaires à digérer, de la pointe ouest de Sumatra au fin fond de la Papouasie, l'autre extrémité de l'archipel. Pour appréhender au mieux cet immense archipel, suivre les indications d'un guide touristique sur l'Indonésie peut être très utile et vous aidera à mettre en place le séjour dont vous avez toujours rêvé en Indonésie.

Les lieux incontournables d'Indonésie

Quand partir en Indonésie ?

On peut se rendre en Indonésie toute l'année. Certes, la saison des pluies ne permet pas un voyage aussi confortable qu'en période sèche, car ne l'oublions pas nous sommes dans une région tropicale, chaude et humide : la pluie, très forte, tombe en trombes d'octobre à mai en Indonésie, certes par intermittence, mais le soleil finit toujours par refaire son apparition et tout sèche rapidement. La meilleure période pour partir en Indonésie se situe entre mai et octobre suivant l'île où vous vous rendez. Les plus proches de l'Australie sont les moins humides de l'archipel. Il pleut moins, et toutes les activités sont possibles (notamment les escalades de volcans, les balades en forêt, les visites de temples), on profite mieux des paysages qui ne sont pas perdus dans la brume...Mais la haute saison touristique en Indonésie apporte aussi son petit lot de désagréments. Les tarifs sont partout plus élevés (mais restent raisonnables), les plages sont prises d'assaut, les monuments célèbres aussi. Les Indonésiens prennent généralement leurs vacances en juin ou en juillet.

Organiser son voyage en Indonésie

Les circuits touristiques en Indonésie

Photos d'Indonésie

Découvrir l'Indonésie

Les plus de l'Indonésie

<p>Pirogue dans l'archipel des Gili.</p>

Pirogue dans l'archipel des Gili.

Une mer omniprésente

Elle est partout, repère identitaire commun à travers l'immense archipel. Et partout, elle est bleu turquoise. Elle sera le prétexte à des sorties en bateau, à une première expérience de plongée sous-marine ou plus simplement à du snorkeling. Ces fonds sont parmi les plus beaux et les plus poissonneux au monde. Et pour les plus sportifs, amateurs de surf, elle offre des spots incroyables, comme par exemple les vagues des îles Mentawai.

Des sites extraordinaires

L'immense archipel abrite certaines des curiosités naturelles les plus remarquables de la planète : des animaux rares comme le tigre de Sumatra, les orangs-outans ou le surprenant dragon de Komodo, des plantes comme la rafflesia d'un mètre de diamètre, et surtout les paysages fantastiques créés par ces chaînes de volcans (un demi-millier d'entre eux sont encore en activité dans le pays).

Une vraie richesse culturelle...

Qui n'a pas en tête une image de festival coloré de Bali ? Qui n'a pas soupiré devant la beauté des batiks extraordinaires que l'on ne trouve nulle part ailleurs ? Qui n'a pas rêvé devant la richesse de l'art traditionnel, les démons épouvantables, la délicatesse des sculptures, la splendeur des bois travaillés, les masques étonnants, etc. de l'île des dieux.

... et religieuse

Car l'Indonésie, c'est tout cela : un mélange de cultures musulmane, hindoue, chrétienne, confucianiste, bouddhiste, animiste, un patchwork unique qui fait de ce pays l'un des plus fascinants au monde. A voir : les sites architecturaux d'origine religieuse : temple bouddhiste de Borobudur, hindouistes à Tanah Lot ou Prambanan, grande mosquée de Jakarta...

La cuisine de rue

En dehors de Bali et des grandes villes, trouver un bon restaurant n'est pas si évident. Mais, bien manger en Indonésie est loin d'être compliqué. Les warungs, ces petites baraques faites de bric et de broc, disséminées à travers tout le pays, sont une excellente alternative pour déguster à moindres frais des spécialités suivant la région où vous vous trouvez. Certains d'entre eux sont parfois collés aux grands marchés de la ville. Achetez vos produits frais, apportez-les à cuisiner et en quelques minutes, vous voilà attablés à savourer votre plat accompagné de riz ou de légumes en sauce.

De tout petits prix

Un pays où l'on mange un exquis petit plat - servi en portions de géant - à moins de 25 000 Rp, où l'on se loge dans une sympathique pension de famille pour 80 000 Rp et profite d'un excellent massage professionnel pour 100 000 Rp : l'Indonésie.

Et à l'autre bout du spectre, l'archipel offre un niveau de confort et de bien-être luxueux à ceux qui disposent d'un budget plus confortable.

Des parcs naturels sauvages

Si Java est l'une des zones les plus densément peuplées au monde, cette île a préservé quelques parcs naturels d'une grande beauté. Qu'en est-il alors de ces îles à la très faible densité d'habitants, comme, par exemple, les petites îles de la Sonde ? Ces longs périples à la recherche d'une expérience naturelle unique compteront parmi les expériences les plus inoubliables. Escalade d'un volcan, observation des rares orangs-outans dans leur habitat naturel, treks dans la jungle ou plongées sous-marines extraordinaires ; le choix est immense.

De superbes couchers de soleil

Où peut-on admirer de plus beaux couchers de soleil que sous les Tropiques ? Rares sont les lieux susceptibles de rivaliser avec l'Indonésie. A Jakarta, l'heure du coucher de soleil est toujours magique, scandée par les appels à la prière qui viennent de la mosquée. Le ciel s'embrase de rose orangé, formant des dessins surréalistes contre les hautes tours du centre financier. A Bali, le spectacle est si formidable qu'il est impardonnable d'en rater un seul ; et sur la longue plage de Kuta, vers 18h, on traîne et rêve en solo, ou l'on en profite pour rencontrer ces voyageurs du monde entier venus poser là, quelques jours, semaines ou mois, leurs valises chargées de rêves et souvenirs. Et que dire de ceux de Flores ?

Des prestations internationales

Certains sites indonésiens sont extrêmement bien organisés pour le tourisme international ; on pense à Bali, Jakarta la capitale, Yogyakarta, Surabaya, Lombok, Makassar notamment. Et là, on jouit d'un confort tout à fait occidental, à des prix défiant toute concurrence. Car non seulement les aménités sont bien là, mais en plus elles sont faites avec la grâce et le savoir-vivre inimitables des Indonésiens.

Une aventure de tous les instants

Sur la feuille de route des voyageurs internationaux à sac à dos qui arpentent les routes d'Asie du Sud-Est, l'Indonésie occupe une place à part ; ce sera l'escale de la détente à Bali avec tout son confort, ou bien l'aventure, la vraie, loin des clichés et de la foule qui se presse en Thaïlande ou au Vietnam.

Découvrir les profondeurs de Sulawesi ou des Moluques, ce sera parfois mettre les pieds là où personne n'est venu avant - du moins, ce sera l'impression que cela donnera.

Reportages & actualités d'Indonésie

Avis