Malgré sa situation excentrée, le Kelimutu est un des volcans les plus visités d'Indonésie. Sa présence sur l'île explique le relatif succès touristique de Flores. Le Kelimutu offre la particularité d'être criblé de trois cratères, qui contiennent autant de lacs de couleurs (changeantes). Couleurs extraordinaires : on croirait qu'un enfant géant a versé ses pots de peinture dans les cratères, tellement la couleur, et la texture, paraissent artificielles...

Le volcan a donc, on le comprend, engendré son lot de légendes. On raconte que les morts y trouvent refuge : le lac marron, autrefois rouge, accueille les mauvaises âmes ; le lac noir, qui était blanc (!) il y a quelques années, sert de refuge pour les âmes vieilles (les adultes), et le vert (autrefois bleu) pour les âmes jeunes. On dit aussi que les scientifiques ne peuvent pas expliquer le pourquoi de ce phénomène naturel. Les plus gros laboratoires d'Europe, du Japon et des Etats-Unis se seraient penchés sur la question, sans résultat... On dit encore que lorsqu'on prélève l'eau de chacun des cratères, elle est transparente comme du cristal. On dit enfin que l'endroit est magique ; attention si vous y tombez c'est la malédiction assurée...

L'ascension. Elle commence tôt le matin, vers 4h. Camions, voitures et ojeks démarrent chargés de touristes transis de froid (même s'il ne fait pas si froid que cela). On monte jusqu'au péage (13,5 km de route) où les visiteurs laissent leur nom et une petite somme pour l'entrée au site. Une demi-heure plus tard, vous voilà sur le parking d'où partent les escaliers vers le point de vue.

En cinq minutes, on atteint le belvédère. Le cratère, encore dans l'ombre, est à peine visible, on ne voit qu'un lac et on a envie de crier à l'escroquerie. Mais soudain le soleil apparaît : un second lac se découvre, vert comme celui qui est à nos pieds. On cherche en vain le troisième (en fait, il est derrière le belvédère. A moins d'être en avion, le photographe qui prendra les trois lacs sur la même photo n'est pas né) On le découvre peu à peu, le temps que les nuages qui le cachaient à notre vue se dissipent, tout doucement. C'est beau, magnifique, magique. A 8h, les cratères sont encore dans l'ombre et les touristes s'en vont. Si vous voulez prendre de belles photos, il faut attendre 9h/10h (en supposant que les nuages ne recouvrent pas tout) : le soleil est alors suffisamment haut pour que les couleurs ne soient pas ternies par des ombres.

Le site est somptueux.

Redescendre à pied vers Moni est possible. Au péage du PHPA, (Perlindungan Hutan Dan Pelesterian Alam), bureau du tourisme, un raccourci mène à des chutes d'eau rafraîchissantes. Compter 2 heures 30 de balade environ.

Les lieux incontournables de MONT KELIMUTU

Organiser son voyage à MONT KELIMUTU

Photos de MONT KELIMUTU

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

INDONÉSIE

Guide INDONÉSIE

INDONÉSIE 2019/2020

13.95 €
2018-11-07
672 pages
Avis