Nichées au coeur même de l'archipel de la Petite Sonde, les îles de Bali et de Lombok se font face, en soeurs faussement jumelles.

Bali l'hindouiste rayonne sur l'archipel, déverse ses effluves d'encens au creux de ses rizières, de ses cascades, jusqu'à ses villages les plus isolés. Elle entretient sa culture comme un trésor, parsemant ses trottoirs d'offrandes fleuries à chaque pas. Son artisanat s'effeuille entre sculpture, peinture, danse, musique... Presque tout en elle respire la fibre artistique, et chaque geste du quotidien est empreint d'une grâce unique. La solennité des cérémonies détonne avec la légèreté de l'humour balinais, le sourire d'une population qui ouvre grand les bras à l'étranger. Ses plages volcaniques le disputent aux montagnes qui dessinent sa silhouette, et l'on y passera aussi aisément une retraite monacale qu'un séjour de fiestas ininterrompues. Bijou serti à la perfection, Bali est pour tout un chacun l'île des dieux.

Lombok, quant à elle, exhale un parfum hautement différent, au rythme de ses lunes. Authentique, secrète, elle est pudique et ne se dévoile qu'à qui souhaite réellement la découvrir. Pimentée, elle répand l'arôme entêtant de sa culture sasak, unique au monde. Un langage et un islam endémiques, autant d'éléments qui forcent le respect compte tenu des multiples invasions dont elle fut l'objet. Fière de cette identité qu'elle a su préserver, elle ne se laisse pas apprivoiser aisément et c'est en douceur qu'on l'appréhende. Au gré de ses paysages originels, dont certains n'ont pas été touchés par la main de l'homme, de ses hameaux garants de traditions plusieurs fois séculaires, Lombok distille l'essence et l'énergie même de la vie, dénuée de rapports aseptisés. Et, à parcourir son littoral virginal à la recherche des meilleurs spots de surf d'Asie, ses îlots paradisiaques et ce défi des randonneurs qu'est le volcan Rinjani, comment ne pas tomber éperdument amoureux de ce bout de terre perdu au coeur de l'océan Indien ? Deux îles si proches et contrastées à la fois... Un archipel envoûtant à vivre au rythme lancinant de l'Orient.

L'équipe de rédaction

Remerciements : l'auteur remercie tout particulièrement les nombreux Balinais et expatriés qui lui ont permis de découvrir encore et encore la richesse culturelle de Bali et de Lombok. Merci à Agung Sayang, Ralph & Yanti, Christian, Junior & Thierry, Dirk, Radia & Thierry C. pour votre écoute et vos conseils.

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Les lieux incontournables de Java

Comment partir à Java ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Java

Photos de Java

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Découvrir Java

Les plus de Bali

Le moins de Bali : les transports

C'est le point noir des deux îles, surtout pour votre porte-monnaie. Il n'y a pas de compagnies publiques de transports. Pour les grandes distances, essayez d'attraper les bemo (mini bus au tarif local), de privilégier les Blue Bird (les taxis bleus avec compteur). Si vous prenez des voitures avec chauffeurs privés, négociez le prix avant de monter. Le meilleur moyen de se déplacer reste le scooter surtout pour sortir des sentiers battus. Attention, casque, chaussures fermées et pantalon sont vivement conseillés, un accident est vite arrivé...

Une tradition vivante
<p>Des statues de divinités bordent les principales artères touristiques de la ville.</p>

Des statues de divinités bordent les principales artères touristiques de la ville.

Les temples et les offrandes quotidiennes (fleurs, encens, nourriture) sont les témoignages extérieurs du lien qui unit les Balinais avec leurs dieux et leur nature, et de la grande tradition religieuse qui les anime. De même, les arts tels que la danse et la musique, extrêmement élaborés sont exécutés en offrande aux divinités. Cette recherche constante de beauté et de perfection s'illustre dans chaque maison, à chaque coin de rue, et donne à Bali son caractère unique. Plein de couleurs vives, d'odeurs enivrantes et de magie...

L’art à fleur de peau

Bali est connue dans le monde entier pour son formidable artisanat. Les meubles sculptés en bois dorés, les dragons épouvantables, la délicatesse des sculptures, la grâce des batiks, les fonderies de gamelan, les vanneries, les bijoux en argent sont autant de savoir-faire que maîtrisent les Balinais. Chaque village d'artisans a néanmoins sa spécialité. Artisanat et art sont intimement mêlés à Bali, tout artiste étant au départ un artisan maîtrisant parfaitement la technique traditionnelle. La peinture est reine dans la région d'Ubud où pullulent les artistes et les musées. Vous pourrez partir à la recherche de belles pièces à ramener chez vous ou, mieux, choisir de rapporter quelques éléments de connaissance. Les cours de cuisine, de danse, de musique et d'artisanat sont monnaie courante à Bali.

Quiétude et équilibre des énergies
<p>Purification dans les eaux sacrées de Tirta Empul.</p>

Purification dans les eaux sacrées de Tirta Empul.

Les Balinais sont des amoureux de la paix. A toutes les échelles de l'existence, l'harmonie doit être maintenue. Aussi, les Balinais ne s'énervent-ils jamais, prennent-ils soin de la nature et canalisent-ils leur violence dans des rituels religieux de transes collectives. Tout dans leur philosophie concorde à la sérénité. La moindre architecture est conçue pour respecter l'équilibre des forces de la nature. Descendre un escalier s'avère-t-il parfois difficile ? C'est que les marches sont spécialement orchestrées pour être irrégulières, provoquant ainsi une gymnastique particulière pour les muscles du corps. Une sorte de feng shui auquel nous ne sommes pas habitués, mais qui explique sans doute l'harmonie qui berce cette île.

Rizières en terrasse
<p>Rizière à Ubud.</p>

Rizière à Ubud.

Bénéficiant d'un climat chaud et humide, l'île des dieux a été gâtée par la nature. Exubérante partout, elle correspond à l'image rêvée qu'on a de l'île : des rizières en terrasses sculptant la colline. Inondées d'eau, elles s'emplissent de lumière dorée au soleil couchant, sur laquelle viennent danser les silhouettes des cocotiers. Qu'elles soient vert électrique gorgées d'eau, vert tendre à peine semées ou jaune or déjà récoltées, elles offrent à toute heure du jour un panorama naturel des plus apaisants. Impossible de se lasser de ce spectacle !

Le paradis des sports d’eau
<p>Surf à Bali.</p>

Surf à Bali.

Dans cette nature sauvage et diverse, on peut s'adonner aux joies du surf, de la plongée sous-marine, du snorkeling, de la randonnée, de la planche à voile, de la pêche, du cerf-volant... Les sportifs ne s'ennuieront pas à Bali ! Et les plus cérébraux pourront apprendre à faire des batiks, à sculpter le bois, à cuisiner dans l'un des nombreux ateliers de l'île.

Reportages & actualités de Java

Avis