Le guide touristique Népal - Bhoutan du Petit Futé

Bienvenue au Népal et au Bhoutan !

Votre avion glisse sur les nuages, vous apercevez les sommets du Dhaulagiri, de l'Annapurna, du Manaslu et du Ganesh Himal baignés de soleil. A votre arrivée à l'aéroport international de Kathmandou, vous serez immédiatemment plongés dans cette ambiance si particulière qui fit pendant longtemps du Népal le paradis des hippies... Libres comme le grand air qui souffle en altitude, soixante-dix peuples de montagnards attendent désormais votre visite au sein de leurs vallées situées au plus profond des entrailles de l'Himalaya. Newar, Sherpa, Parbatya, Gurung, Tamang, Limbu, Magar (pour n'en citer que quelques-uns) vous offriront leur hospitalité et leurs sourires, vous plongeront dans la beauté de leurs paysages et vous dévoileront leur mystique ancestrale. Le Népal se vit en effet au rythme des contacts avec sa population, entre sourires et repas partagés.

Séparée du Népal par une étroite bande de terre indienne, s'étire la dernière forteresse bouddhiste de l'Himalaya : le Bhoutan. Pas plus grand que la Suisse, ce minuscule royaume veille à préserver des traditions d'une extrême richesse ; de cette volonté émane une stricte politique touristique. Chaque année, seule une poignée de voyageurs a le privilège de visiter la " Terre du Dragon Tonnerre " (Druk Yul). Le Bhoutan serait-il le dernier Shangri-la, décrit par James Hilton dans Horizon perdu ? Serait-ce cette vallée mythique dissimulée au coeur de l'Himalaya ? Fier de ses valeurs insufflées par le bouddhisme Mahayana, ce royaume a développé une culture unique conjuguant harmonieusement histoire et magie. Il n'est pas pour autant résolument tourné vers le passé, il prend son temps pour rentrer dans la modernité, dont il ne souhaite que le positif. En bref, au PIB, il préfère la mesure du BNB : le Bonheur National Brut. Toute une philosophie de vie et de voyage !

Entre le Népal, paradis des trekkeurs, et le Bhoutan, éden oublié, faites votre choix : bienvenue dans l'Himalaya !

Antoine Richard

REMERCIEMENTS. L'auteur remercie chaleureusement Laurent et l'équipe de Terres du Népal ainsi que Karma Khorko et l'équipe de Bhutan Travel Service pour lui avoir ouvert la route, les yeux et parfois même l'esprit. Ses remerciements vont également à tous les voyageurs rencontrés sur les routes qui ont partagé avec lui "leur" Népal ou "leur" Bhoutan. Et bien sûr, à Emily.

mise en garde

L'univers du tourisme est en pérpétuel mouvement. Malgré tous nos efforts, des établissements, des coordonnées ou des tarifs indiqués dans ce guide peuvent avoir été modifiés sans que cela relève de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient être amenés à constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

La rédaction.

Les principales destinations Népal - Bhoutan

Galerie photo Népal - Bhoutan

Idées de séjour Népal - Bhoutan

Séjours courtsHaut de page
Le Népal en une semaineHaut de page

Un séjour d'une semaine vous permettra de découvrir les trésors de la vallée de Kathmandou. Les chanceux qui auront un peu plus de sept jours prendront le temps de flâner un peu plus.

Jour 1 : arrivée à Kathmandou. Profitez de cette première journée pour vous remettre du long voyage. Arpentez les rues agitées de la capitale et imprégnez-vous de l'atmosphère de la ville. N'hésitez pas à sortir de Thamel pour échapper aux rabatteurs et laissez-vous happer par le spectacle de la vie quotidienne.

Jour 2 : au petit matin, à l'heure où les magasins n'ont pas encore levé leur rideau de fer (vers 7h30), regagnez Dubar Square. Au pied des temples qui ont fait de Kathmandou un royaume éblouissant, vous assisterez au déballage du marché. Bientôt, la ville tout entière sera éveillée. Poursuivez la visite en direction de Swayambhunath (2 km à l'ouest). C'est en haut d'une longue série de marches que les fidèles se pressent chaque jour autour du plus ancien stūpa de la vallée.

Jour 3 : rendez-vous à Patan pour y consacrer la journée. Le musée situé dans l'enceinte du Palais Royal est sans aucun doute l'un des plus beaux du pays et constitue une visite incontournable. Explorez les rues de l'ancienne cité-royaume pour y découvrir la multitude de temples bouddhistes, construits à l'abri des regards dans de petites cours dérobées. Retour à Kathmandou le soir venu.

Jour 4 : dans ce pays où hindouistes et bouddhistes se retrouvent aux mêmes temples, il existe plusieurs lieux sacrés incontournables. Bodnath et Pashupatinath font partie de ceux-là. Seulement vingt minutes à pied séparent les deux sanctuaires et offrent l'occasion d'une agréable balade.

Jour 5 : il est temps de fuir la ville. Si la météo le permet, c'est à l'aube qu'il faut se rendre à Nagarkot ou Dhulikhel pour admirer un panorama sur les sommets de l'Himalaya : Langtang Lirung (7 246 m), Dorje Lakpa (6 966 m) ou encore Gauri Shankar (7 145 m). Nuit le soir à Bhaktapur.

Jour 6 : laissez-vous subjuguer par Bhaktapur, le plus beau des trois anciens royaumes médiévaux. " La cité des dévots " dévoile ses trésors à chaque coin de rue et ensorcelle les visiteurs : fenêtre-paon, imposantes sculptures en pierre ou gardiens des temples-pagodes.

Jour 7 : retour à Kathmandou et derniers achats avant de reprendre l'avion (les vols internationaux partent souvent le soir).

Le Bhoutan en 5 joursHaut de page

Un voyage au Bhoutan demande du temps et un certain budget. Bien souvent, c'est ce dernier qui détermine la durée du séjour. La majorité des visiteurs ne font qu'un passage de quelques jours sur la " Terre du Dragon Tonnerre " et ne s'aventurent guère plus loin que Wangdue et Punakha.

Jour 1 : arrivée à Paro (les vols arrivent en général en milieu de journée), la visite du dzong (monastère-forteresse) s'impose. Si le temps le permet, un petit tour au musée national peut être une bonne option.

Jour 2 : enfilez vos chaussures de marche pour partir à la découverte du Tiger Nest, à Takshang Goemba. Les moins courageux pourront se laisser porter par une mule pour parvenir au monastère, accroché à flanc de colline. C'est l'un des plus beaux du pays. Il y a comme de la magie dans l'air !

Jour 3 : direction Punakha. De septembre à octobre, lorsque le ciel est dégagé, la vue depuis le col est sublime : l'Himalaya se découpe sur fond bleu. Le dzong de Punakha constitue l'un des plus beaux du pays et sa visite est incontournable.

Jour 4 : il faut déjà rebrousser chemin, en direction de Thimphu, la capitale. L'occasion d'effectuer les dernières visites : dzong de la capitale, musée du textile ou encore zoo national.

Jour 5 : départ vers Kathmandou, New Dehli ou Bangkok (les vols partent en général le matin).

Séjours longsHaut de page
Séjour long : le Népal en 4 ou 5 semainesHaut de page

Un mois constitue une durée idéale pour appréhender le Népal, et vous permettra d'allier treks et visites culturelles sans avoir à courir après la montre. Pour un séjour de trois semaines, vous pourrez raccourcir le circuit proposé ci-dessous, en éliminant la visite de Tansen ou en diminuant le temps passé dans la vallée de Kathmandou. Le trek des Annapurna qui figure dans ce circuit pourra également être remplacé par des itinéraires de randonnée plus longs ou plus courts et souvent moins fréquentés : traversée du Ganesh Himal, trek d'Helambu et même, pourquoi pas, le trek du camp de base de l'Everest !

Jours 1 à 2 : arrivée à Kathmandou. Profitez de ces premières journées pour vous remettre du voyage. Arpentez les rues agitées de la capitale pour vous imprégner des lieux.

Jour 2 : le temps de deux journées, rendez-vous à Patan. Le musée du Palais Royal est sans aucun doute l'un des plus beaux du pays et constitue une visite incontournable. Arpentez les rues de l'ancienne cité-royaume à la recherche des temples bouddhistes, construits à l'abri des regards dans de petites cours dérobées.

Jours 3 à 5 : le moment est venu de quitter la vallée de Kathmandou pour découvrir le Teraï. Prochain arrêt : Chitwan National Park. Partez explorer la jungle à pied ou à dos d'éléphant. Ouvrez l'oeil et restez discret, vous apercevrez peut-être crocodiles, cerfs, tigres ou rhinocéros.

Jours 6 à 7 : bienvenue à Lumbini, lieu de naissance historique de Siddharta Gautama, plus connu sous le nom de Bouddha. C'est ici, sous un arbre de la Bodhi, que Siddharta atteint l'Illumination.

Jours 8 à 10 : sur la longue route qui mène à Pokhara, n'hésitez pas à faire un arrêt au village de Tansem, point de départ de belles randonnées d'une journée. Petite ville médiévale pleine de charme, Tansen ne figure pas encore sur les circuits touristiques classiques. Sa visite ne manquera pas de vous ravir.

Jours 10 à 12 : c'est un peu le " Saint-Trop' " du Népal. Installée sur le bord d'un joli lac, Pokhara est aussi la capitale du parapente. L'occasion est trop belle pour ne pas tenter le grand saut. Si le vide vous effraie, vous pourrez préférer le rafting, le kayak ou le VTT. L'heure est venue d'effectuer vos derniers achats en prévision d'un départ en trek.

Jours 12 à 28 : à vos chaussures de marche ! Il ne tient qu'à vous de choisir parmi l'un des nombreux itinéraires de randonnée offerts par le Népal. Le trek de l'Annapurna est l'un des circuits appréciés des randonneurs (il est facile à faire sans préparation) et s'effectue en seize jours.

Jours 29 à 31 : retour à Kathmandou. Dans ce pays, où hindouistes et bouddhistes se retrouvent aux mêmes temples, il existe plusieurs lieux sacrés incontournables. Pashupatinath et Bodnath font partie de ceux-là. Seulement vingt minutes à pied séparent les deux sanctuaires et offrent l'occasion d'une agréable balade. Passez la nuit dans l'une des auberges du monastère à Bodnath.

Jours 32 à 33 : laissez-vous subjuguer par Bhaktapur, le plus beau des trois anciens royaumes médiévaux. " La cité des dévots " dévoile ses trésors à chaque coin de rue et ensorcelle les visiteurs : fenêtre-paon, imposantes sculptures en pierre, gardiennes des temples-pagodes...

Jours 34 à 35 : au petit matin, à l'heure où les magasins n'ont pas encore levé les rideaux de fer, regagnez Dubar Square. Au pied des temples qui ont fait de Kathmandou un royaume éblouissant, vous assisterez au déballage du marché. Bientôt, la ville tout entière sera éveillée. Poursuivez la visite en direction de Swayambhunath (2 km à l'ouest). C'est en haut d'une longue série de marches que les fidèles se pressent chaque jour autour du plus ancien stūpa de la vallée.

Jour 36 : l'heure du décollage approche. Rendez-vous au coeur de Thamel pour dénicher les souvenirs qui feront plaisir à vos proches.

Découverte du pays du Dragon Tonnerre en 11 joursHaut de page

Jour 1 : arrivée à Paro. Après le déjeuner, direction la capitale, Thimphu. Promenade en ville et visite du dzong de la capitale.

Jour 2 : en route vers Punakha. L'aventure débute avec la traversée du col de Dochu La, qui culmine à 3 050 m. Par temps dégagé, les sommets de l'Himalaya oriental apparaissent au loin : Tsendagang, Terigang ou encore Gangkar Punsum, le plus haut sommet du Bhoutan. Le trajet se poursuit en direction de la vallée de Punakha. L'accès à l'un des plus beaux dzongs du Bhoutan s'effectue par un pont suspendu.

Jour 3 : la route va être longue (5 heures/130 km) pour rejoindre Trongsa, dans la région du Bumthang. La marche vers le monastère de Chimi Lhakang offre une halte agréable. Dans le petit village voisin, les femmes font cuire le riz dans de grands poêles. Un nouveau col, celui de Pele La Pass (3 420 m), doit être traversé. Le long de la route sinueuse, il n'est pas rare de rencontrer quelques yaks qui paissent.

Jour 4 : une journée qui sera placée sous le signe des visites : nonnerie Kungarapten et marche dans le sud du district.

Jour 5 : comptez 3 heures pour atteindre la vallée du Bumthang. Bordé à l'ouest par les Black Mountains, le Bhoutan central est traversé par deux rivières qui prennent leur source au sommet de l'Himalaya. Depuis Trongsa, vous traversez un troisième et quatrième col.

Jour 6 : visite du monastère de Tamshing habité par deux cents moines. Découverte des peintures murales des trois temples de Bouddha. Marche initiatique dans la haute vallée de Choekar.

Jour 8 : il faut déjà reprendre la direction de l'ouest, pour rejoindre Wangdue (7 heures de route ou vol intérieur).

Jour 9 : arrivée à Thimphu, les visites ne manquent pas : musée Folk Heritage, librairie nationale, visite du chörten (stūpa) de Sa Majesté Jigme Dorji Wangchuck.

Jour 10 : une journée à Paro pour visiter le dzong, le musée national et flâner dans la campagne environnante.

Jour 11 : l'un des temps forts de ce séjour est sans conteste la visite du Tiger Nest. Quelques heures de marche pour certains, ou véritable excursion pour d'autres, les visiteurs doivent fournir un effort pour atteindre le monastère accroché à flanc de montagne. Cela en vaut vraiment la peine.

Jour 12 : depuis Paro, retour sur Kathmandou, New Dehli ou Bangkok.

Séjours thématiquesHaut de page
Le Népal : hors des sentiers battusHaut de page

Allez savoir pourquoi tous les voyageurs se donnent rendez-vous à Kathmandou, Pokhara et Chitwan. Pour les plus intrépides, le Népal offre un terrain d'exploration unique. Toutefois, visiter le Népal hors des sentiers battus nécessite du temps (un mois).
La traversée du Ganesh Himal par exemple (21 jours de Kathmandou à Kathmandou) peut être une bonne alternative au très couru tour de l'Annapurna ou trek du camp de base Everest. Dans le Teraï, à l'ouest du pays, le parc national de Bardia ne connaît pas encore le même développement que celui de Chitwan. Seuls quelques resorts s'y sont établis, à l'inverse de Chitwan National Park où les lodges se sont multipliés de façon déraisonnable. L'est du territoire népalais est lui aussi peu visité. Enfin, certaines agences proposent des séjours différents, où la rencontre et l'échange avec les locaux sont placés au coeur d'un projet de voyage (Terres du Népal).

Le Népal au Patrimoine mondial de l'UnescoHaut de page

En classant la vallée de Kathmandou au Patrimoine mondial, l'Unesco a tenu à protéger les joyaux historiques des anciennes cités-royaumes. Pas moins de sept sites classés se situent dans la région de Kathmandou. Les places du palais de Kathmandou, Patan et Bhaktapur rivalisent de beauté, les sanctuaires de Bodnath, Swayambhunath, Pashupatinath et le temple de Changu Narayan témoignent de la ferveur religieuse népalaise. L'Unesco a souhaité ajouter à sa liste Lumbini. En tant que lieu de naissance de Bouddha, la zone sacrée de Lumbini est l'un des lieux empreints de la plus haute sainteté pour l'une des premières religions du monde.
Deux parcs naturels ont également été classés au Patrimoine mondial : le Royal Chitwan National Park dont la jungle abrite une flore et une faune très denses, et le Sagarmartha National Park et ses paysages de montagnes grandioses où culmine l'Everest (8 848 m).

Le Bhoutan : la route des festivalsHaut de page

La plupart des visiteurs planifient leur séjour de manière à pouvoir assister à l'un des festivals de danse. Celui de Paro est sans conteste le plus populaire (mars) et sa proximité de l'aéroport y est pour quelque chose. Le nombre de festivals qui ont lieu à travers tout le pays est surprenant : Punakha Domchoe, Jampey Lhakhang Drup, Kurkey Tshechu, Thimphu Tshechu... autant d'occasions pour découvrir les danses masquées qui font le renom du Bhoutan.

Le Bhoutan : la traversée d'ouest en estHaut de page

Arrivée par les terres, à la frontière indienne, il faut compter quinze jours pour traverser le pays dans sa longueur. Ce circuit est l'un des moins parcourus. En effet, un voyage de quinze jours à travers le Bhoutan coûte cher et le gouvernement a longtemps interdit le passage frontalier à Samdrup Jongkhar. Cet itinéraire reprend celui décrit plus haut (onze nuits au pays du Dragon Tonnerre) pendant les six premiers jours. Depuis la région du Bumthang, la route qui mène à Mongar est sublime. De là, le visiteur peut effectuer un détour à Lhuentse pour visiter son dzong, et pourquoi pas se rendre à Khoma, un village où se pratique le tissage depuis des générations.
La neuvième journée vous conduit à Trashigang, via Drametse Goemba, le monastère nyimgmapa le plus important du pays. Le jour suivant, un autre détour vers le nord, en direction de Trashi Yangtse Dzong, est à envisager. Gom Kora, où vous pourrez vous arrêter un moment, est un site de pèlerinage important lors du grand festival qui a lieu en mars-avril. La frontière indienne, Samdrup Jongkhar, n'est plus qu'à 6 heures de route.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Népal

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté