Certaines chansons ont le pouvoir de nous faire voyager dès la première note : fermez les yeux, vous êtes à Cuba, Buenos Aires ou sur la route 66 ! Voici une playlist évasion, en attendant de pouvoir boucler vos valises et sauter dans le prochain avion. Évidemment, cette liste est non exhaustive. N'hésitez pas à nous faire parvenir vos propositions pour l'enrichir. 

©

Gotan Project – Tango Santa Maria

Ce groupe franco-suisse-argentin a eu la brillante idée de mêler musique électronique et tango. Pari gagné puisque Tango Santa Maria  est aujourd'hui un tube international ! Les premières notes nous emmènent directement à Buenos Aires pour un tango endiablé sur un fond de sonorités modernes qui donnent un charme bien particulier à ce morceau mythique. 

©

Sting & Cheb Mami – Desert Rose

En 2000, Sting, star du groupe Police, décide de proposer l'un de ses titres à Cheb Mami, petit prince du raï. Ils se réunissent alors pour un tube qu'on a tous encore en mémoire :  Desert Rose. Librement inspiré d'un roman de Franck Herbert, Dune, cette chanson mêle sonorités orientales et rythme rock. Un aller-retour pour le Sahara !  

©

Bob Marley – Exodus

Qui de mieux que Bob Marley pour voyager ? Sorti en 1977 dans l'album du même nom, Exodus évoque l'exode des Wailers à Londres après la tentative d'assassinat à laquelle Bob Marley avait échappé. L'album ne se résume pas seulement à ce titre, Jamming et Three Little Birds sont, quant à eux, deux morceaux plus légers qui vous donneront envie de tout plaquer pour partir au soleil.

©

Charles Aznavour – Emmenez-moi

En 1967, la France embarque pour le bout de la terre et pour le pays des merveilles avec le grand Charles Aznavour. Et ça marche encore aujourd'hui ! Ce monument de la chanson française incite à fuir la pression du monde industrialisé pour rejoindre un exotisme idéalisé où le soleil rendrait la misère moins pénible. À découvrir aussi, la version anglaise : Take me along.

©

Domenico Modugno –  Nel blu dipinto di blu 

Plus connue sous le nom de Volare, cette chanson nous emmène tout droit en Italie. Il s'agit de l'un des titres à avoir rencontré le plus de succès après une participation au concours de l'Eurovision. L'interprétation grandiloquente de Domenico Modugno reste dans tous les esprits et on ne peut s'empêcher de l'accompagner quand commence le refrain. Le « ciel bleu » qu'il décrit nous fait échapper à la grisaille saisonnière, et c'est très bien venu !

©

Alicia Keys & Jay-Z – Empire State of Mind

« Hear it for New York, New York ! » Sortie en 2009, Empire State of Mind est une véritable déclaration d'amour à New York et une promotion du rêve américain. Jay-Z et Alicia Keys vantent les mérites de cette mégalopole où tout est encore possible. Le clip qui l'accompagne passe en revue les plus beaux monuments de Big Apple et vous donne envie de tenter vous aussi votre chance dans cette ville qui ne dort jamais.  

©

Manu Chao – Me gustas tu

« Me gustan los aviones, me gustas tu, me gusta viajar, me gustas tu... » Avouons-le, on a tous fredonné cette chanson au moins une fois ! Avec ce tube de l'été entêtant basé sur trois accords de guitare, Manu Chao a su nous transporter dans son univers aux couleurs latines. Il y fait la liste de toutes les choses agréables de la vie en passant par l'amour, certes, mais le voyage surtout ! Le clip électrisant vous donnera le sourire pour toute la journée.

©

Canned Heat  – On The Road Again

L'Amérique fait toujours rêver... Avec Canned Heat, on enfourche sa moto en direction de la Route 66, cheveux au vent ! Sorti en 1968, ce morceau a eu un succès énorme aux États-Unis et demeure encore aujourd'hui l'hymne de toute une génération. On The Road Again vante les mérites de la route pour fuir un monde capitaliste et échanger avec les populations. À écouter en boucle !

©

Buena Vista Social Club – « Chan Chan »

Ce groupe né dans les années 1990 avait pour projet de réunir plusieurs soneros des années 1930, 1940 et 1950 et de diffuser les sonorités cubaines dans le monde entier. On peut aujourd'hui dire que le pari est gagné puisque l'album et le film Buena Vista Social Club sont devenus mythiques. « Chan Chan » est la chanson phare du groupe, elle nous fait voyager dans les rues de la Havane dès les premières notes.

©

Scott Mc Kenzie – San Francisco

« If you're going to San Francisco, be sure to wear some flowers in your hair... » Le décor est planté, avec San Francisco de Scott Mc Kenzie, l'ambiance peace and love est assurée ! Sortie aux États-Unis en 1967, cette chanson est très vite devenue un hymne hippie. L'écouter c'est un peu comme plonger dans l'Amérique des années 60 avec ses festivals de musique incroyables et son énergie inégalable.  

©

Israel Kamakawiwo'Ole, Somewhere over the Rainbow

Vous connaissez très sûrement cette chanson diffusée dans de nombreux films ou publicités. Originellement interprétée par Judith Garland dans Le Magicien d'Oz, Somewhere over the Rainbow a été repris par Iz, un artiste hawaïen à la voix enivrante. Ce morceau est une véritable invitation au voyage et à l'évasion. À écouter en boucle pour avoir le sourire aux lèvres toute la journée en rêvant d'Honolulu !

©

Nino Ferrer, Le Sud

Dès ses première notes, on reconnaît Le Sud de Nino Ferrer. Hymne à sa terre natale, l'Italie, et à la vie dans le sud qu'il affectionnait tant, ce morceau sorti en 1975 est le plus grand succès du chanteur. La description de l'ambiance méditerranéenne est tellement réelle que l'on s'y croirait presque ! À écouter sur votre terrasse sous le soleil du Midi ou bien dans votre petit appartement parisien en attendant impatiemment les vacances.

©

Desireless, Voyage, voyage

On se souvient tous de l'incroyable coupe de cheveux de Desireless dans le clip de son indémodable chanson Voyage, voyage. La chanteuse nous emmène de vents d'Espagne en pluie d'Equateur et des îles Fidji au Fujiyama pour un voyage qui se veut si bien réel que métaphorique. Et surtout, ne nous remerciez pas de vous avoir mis cette chanson dans la tête pour toute la journée : le voyage, voyage, ça nous connaît au Petit Futé !

©

Frank Sinatra, New York, New York

Encore une chanson dédiée à Big Apple ! Titre phare de la bande originale de New York New York de Martin Scorsese, ce morceau est interprété dans le film par Liza Minnelli. Un succès planétaire repris deux ans plus tard, en 1979, par le crooner Frank Sinatra qui modifie quelque peu les paroles. Véritable hymne à New York, ce titre rappelle que tout y est possible. À écouter en rêvant de son prochain voyage outre-Atlantique.

©

Queen - Don't Stop me Now

Voilà une chanson qui donne envie de boucler ses valises ! Don't Stop me Now est l'un des titres les plus connus de Queen (et il y en a tellement d'autres...). Son énergie débordante en fait un morceau idéal à écouter avant un départ en voyage ou lors de la préparation de son prochain périple. Au son de cette chanson, vous aurez vous aussi envie de voyager à la vitesse de la lumière (trav'ling at the speed of light) ! Un peu de patience, bientôt plus rien ne vous arrêtera !

©

João Gilberto – A Garota de Ipanema

Direction le Brésil et sa légendaire bossa nova. Le titre phare de ce genre musical brésilien né dans les années 50 est A Garota de Ipanema (connue aussi comme The girl from Ipanema), interprété entre autres par João Gilberto. Dès les premières notes de cette chanson, un sentiment de légèreté nous envahit et on s'imagine les pieds dans l'eau sur la belle plage du quartier chic d'Ipanema à Rio de Janeiro, un jus de coco à la main.

©

Red Hot Chili Peppers, Road trippin'

Qui de mieux que les Red Hot Chili Peppers pour visiter la Californie ? C'est le groupe phare de cet Etat américain. En écoutant Road trippin', on s'imagine déjà sur la Route 66 au volant d'une grosse cylindrée. Dans cette chanson, le groupe nous invite à tout plaquer pour une nouvelle vie aux États-Unis : « It's time to steal away. Let's go get lost, right here in the USA. » Alors, prêt à boucler vos valises ? 

©

Alabina & Gipsy Kings, Ya Habibi Yalla

Ya Habibi Yalla nous emmène de l'Espagne au Maroc, « de Granada a Casablanca » comme on l'entend dès la première phrase. Ne mentez pas, on s'est tous improvisé bilingue en espagnol ou en arabe sur cette chanson ! Festif, ce morceau d'Alabina et des Gipsy Kings vous mettra de bonne humeur tout au long de la journée. Et n'hésitez pas à travailler votre déhanché durant le refrain !

©

Lilicub, Voyage en Italie

Faire une virée à deux en Italie, c'est ce que proposait le groupe Lilicub en 1996. Son clip nous donne envie de prendre le volant de la voiture décapotable qui emmène les chanteurs en voyage et de les accompagner de la Toscane aux plages de Capri. Quant aux paroles de la chanson, on y retrouve tous les clichés dolce vita qu'on aime tant, du campari au ciel bleu. À écouter en rêvant de votre prochaine escapade de l'autre côte des Alpes.

©

Patrick Bruel, Au café des délices

On ne présente plus Patrick Bruel ni la chanson Au café des délices qui rend hommage à la douceur de vivre tunisienne. Son titre fait référence au mythique « Café des délices » de Sidi Bou Saïd qui offre une vue imprenable sur le golfe de Tunis. Empreinte de mélancolie, cette chanson au refrain entêtant (« Ya lil, ya lil... ») vous emmènera de Port El-Kantaoui à Hammamet en passant bien sûr par Tunis et son port.

©