Guide du Turkménistan : Formalités, visa et douanes

L'obtention des visas est le principal casse-tête de tout voyage en Asie centrale. La plupart des pays ont des politiques assez restrictives, qui compliquent la planification du séjour, surtout si l'on envisage de traverser plusieurs pays.

Kazakhstan. Un passeport d'une validité minimale de six mois est nécessaire pour faire la demande de visa. Celui-ci est délivré pour une durée de trois mois maximum, sur présentation d'une invitation ou d'un contrat de travail. Pour les visas de tourisme d'une durée inférieure à un mois, la lettre d'invitation n'est pas nécessaire, mais il faut donner à l'avance un itinéraire prévisionnel, et justifier d'un certain nombre de réservations d'hôtels (ce qui revient à peu près au même, vu qu'il faut de toute façon passer par une agence de voyage accréditée). Pour tout séjour de plus de trois jours, l'enregistrement à l'OVIR est obligatoire s'il n'a pas été fait automatiquement à la frontière. Les tarifs varient en fonction du pays d'où l'on fait sa demande, mais il faut en général compter 50$ pour un visa touristique d'un mois avec une seule entrée.

Kirghizistan. C'est le pays pour lequel les démarches d'obtention des visas sont les plus simples. Il est d'ailleurs possible d'obtenir un visa à l'aéroport de Bichkek (mais ce n'est pas encore possible sur les frontières terrestres, même si ce projet existe) : le visa est alors valable un mois pour une seule entrée, et coûte 60$. Pour faire le visa à l'avance, il faut s'adresser à l'ambassade du Kirghizistan à Bruxelles, ou à celle du Kazakhstan à Paris, dans l'attente de l'ouverture, imminente, d'une ambassade du Kirghizistan à Paris. Aucune lettre d'invitation n'est nécessaire pour un visa d'un mois, et celui-ci peut être obtenu en cinq jours ouvrés moyennant 50 €. Les Français n'ont plus besoin de s'inscrire au bureau de l'OVIR lors de leur séjour au Kirghizistan.

Ouzbékistan. On peut obtenir facilement un visa pour l'Ouzbékistan, et même le faire en 24h en cas d'urgence (mais le délai normal est de quatre à sept jours ouvrés). Un visa de tourisme d'une durée d'un mois coûte 80 € et 10 € par entrée supplémentaire. L'enregistrement à l'OVIR est fait automatiquement par tous les hôtels du pays ce qui simplifie considérablement le voyage.

Tadjikistan. Le Tadjikistan fait partie des pays pour lesquels l'obtention du visa est un peu complexe. Il faut de plus se souvenir que le visa n'est pas suffisant pour se rendre dans la plupart des régions frontalières du sud du pays (ce qui inclut tout le Pamir), pour lesquelles des autorisations spéciales sont nécessaires. Le Tadjikistan n'a pas de service consulaire en France, mais le consulat de Russie à Paris est habilité à délivrer des visas tadjiks. Il faut alors une lettre d'invitation, et la procédure peut être très longue. La solution la plus efficace semble être de passer par l'ambassade de Bruxelles, qui, bizarrement, ne demande pas de lettre d'invitation. Il semble en revanche que ce visa-là ne permette pas de se rendre dans le Pamir. Un visa d'un mois coûte 65 €. L'ambassade du Tadjikistan à Vienne délivre également des visas touristiques sans lettre d'invitation, pour une durée d'un mois, et sans limitation de destination dans le pays. Ce service coûte 90 €. Il semble également qu'il soit possible d'obtenir un visa d'un mois à l'arrivée à l'aéroport de Douchanbe, pour 60 à 70$, mais ce service n'est apparemment pas toujours disponible. Dans tous les cas, pour tout séjour de plus de trois jours au Tadjikistan, l'enregistrement à l'OVIR est obligatoire (elle est prise en charge par les hôtels ou les agence de voyage si l'on est en circuit organisé).

Turkménistan. On atteint là le degré maximum de la complication, sauf si l'on se contente d'un visa de transit (5 jours maximum). Dans le cas contraire, et selon le site du Quai d'Orsay, " l'obtention de ce visa, qui n'est délivré qu'après l'accord d'une commission compétente se réunissant à Achgabat, implique que toute invitation d'une société ou d'un particulier turkmène soit contresignée par un bureau du service d'État pour l'enregistrement des citoyens étrangers ". Autrement dit : il faut impérativement passer par une agence accréditée par le gouvernement turkmène, donner le détail du parcours, justifier de réservations d'hôtels, et attendre... longtemps... Le site du ministère des Affaires étrangères français parle de plusieurs semaines à deux mois d'attente. Personnellement, le visa ne m'a été délivré qu'au bout de six mois de palabres... Un visa d'un mois coûte 40$, mais il est plus facile d'obtenir un visa d'une semaine, voire deux. Il faut dans tous les cas (même pour le visa de transit) donner le planning détaillé des déplacements prévus dans le pays : ce papier sera vérifié à chaque contrôle routier à l'intérieur du Turkménistan, et l'accès aux villes qui ne sont pas mentionnées sur le programme risque fort d'être impossible.

Passer d'un pays à un autre. Aucun visa ne permet de visiter l'ensemble des pays d'Asie centrale, même si ce séduisant projet existe bel et bien dans certains ministères. Le meiller conseil que l'on puisse vous donner et de ne pas partir à la découverte des cinq républiques avec seulement trois pages vierges sur votre passeport ! Vous collectionnerez les visas et les tampons aléatoirement apposés sur des pages au milieu de nulle part et passerez des heures et des heures à faire la queue dans les ambassades, comme tous les voyageurs au long cours choisissant de s'attarder, parfois malgré eux, dans la région. Il vous paraîtra souvent plus simple de passer d'un pays à un autre et de demander dans le second un nouveau visa pour le pays d'origine plutôt que de passer trop de temps à justifier votre désir d'obtenir un simlple visa à double ou triple entré. La formule la plus simple consiste à prendre un premier visa pour l'Ouzbékistan. Tous les autres visas peuvent être facilement et rapidement obtenus à Tachkent, y compris pour des destinations plus lointaines comme la Chine ou l'Iran. Si vous débarquez tout d'abord au Kirghizistan, où l'obtention d'un visa est encore plus facile, vous vous rendrez vite compte que Bichkek est une bien petite ville pour y atendre trois semaines ou plus un visa ouzbek ou kazakhe. Le visa kazakhe est plus compliqué à décrocher à cause de la lettre d'invitation mais, une fois à Almaty, vous vous rendrez facilement au Kirghizistan ou à Tachkent. Donc : à vous de voir où vous préférez passer du temps à attendre ! Le visa turkmène joue "hors catégorie" et nombreux sont ceux qui ont finalement oté pour un simple visa de transit. Pour le Tadjikistan, tout dépend du point par où vous entrez dans le pays. Depuis le Kirghizistan, le plus simple reste de se rendre à Murgab, la route la plus empruntée, mais qui nécessite d'avoir un permis spécial pour traverser la région. Celui-ci est délivré directement et gratuitement avec le visa tadjik si celui-ci est demandé à Bichkek, mais il vous faudra débourser 35$ si vous en faites la demande au Kazakhstan ou en Ouzbékistan. Une autre solution consiste à traverser les enclaves ouzbek de la région de Batken mais le trajet est rendu difficile par le simple fait que les routes traversent systématiquement les enclaves et qu'il vous faudra des visas à entrée multiples pour les deux pays. En outre, la sécurité dans cette région est fortement mise à mal par de régulières incursions de combattants du Mouvement Islamiste Ouzbek. La solution la plus simple consiste aussi à passer la frontière par l'Ouzbékistan, entre Samarkand et Douchanbe, à Denau.

Obtention du passeport

Les passeports délivrés en France sont désormais biométriques. Ils comportent votre photo, vos empreintes digitales et une puce sécurisée. Pour l'obtenir, rendez-vous en mairie muni d'un timbre fiscal, d'un justificatif de domicile, d'une pièce d'identité et de deux photos d'identité. Le passeport est délivré sous trois semaines environ. Il est valable dix ans. Les enfants doivent disposer d'un passeport personnel (valable cinq ans).

Conseil. Avant de partir, pensez à photocopier tous les documents que vous emportez avec vous. Vous emporterez un exemplaire de chaque document et laisserez l'autre à quelqu'un en France. En cas de perte ou de vol, les démarches de renouvellement seront ainsi beaucoup plus simples auprès des autorités consulaires. Vous pouvez également conserver des copies sur le site Internet officiel www.service-public.fr (anciennement mon.service-public.fr). Il vous suffit de créer un compte et de scanner toutes vos pièces d'identité et autres documents importants dans l'espace confidentiel.

Formalités et visa
Douanes

Lorsque vous arrivez en France d'une destination hors de l'Union européenne, vous pouvez transporter avec vous des marchandises achetées ou qui vous ont été offertes dans un pays tiers, sans avoir de déclaration à effectuer, ni de droits et taxes à payer. La valeur de ces marchandises ne doit pas excéder, selon les cas de figure :

Voyageur de moins de 15 ans (quel que soit le mode de transport) : 150 €.

Voyageur de 15 ans et plus, utilisant un mode de transport autre que aérien et maritime : 300 €.

Voyageur de 15 ans et plus, utilisant un mode de transport aérien et maritime : 430 €.

Attention : ces sommes ne peuvent être cumulées par différentes personnes pour bénéficier d'une franchise plus importante pour un même objet (par exemple, un couple ne peut pas demander à bénéficier de la franchise pour un appareil d'une valeur de 860 €).

Si vous voyagez avec 10 000 € de devises ou plus, vous devez impérativement les déclarer en douane et si vous transportez des objets d'origine étrangère, munissez-vous des factures ou des quittances de paiement des droits de douane : on peut vous les demander pour prouver que vous êtes en règle.

Enfin, certains produits sont libres de droits de douane jusqu'à une certaine quantité. Au-delà de celle-ci, ils doivent être déclarés. Vous acquitterez alors les taxes normalement exigibles. Si vous choisissez de ramener du tabac, vous pouvez acheter 200 cigarettes ou 50 cigares (soit 250 grammes de tabac), mais pas les deux. Contactez la douane pour en savoir plus.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Turkménistan

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .