Guide du Turkménistan : Sécurité et accessibilité

Dangers potentiels et conseils

Un voyage en Asie centrale doit aller de pair avec quelques précautions. Certaines villes sont assez peu recommandables le soir, notamment dans le sud du Kazakhstan mais également à Atyrau, sur la mer Caspienne. Les attentats qui ont eu lieu dans les années 1990 et au début des années 2000 en Ouzbékistan semblent s'être calmés, mais suite aux événements d'Andijan en 2005, les contrôles policiers se sont renforcés en particulier dans la vallée de Ferghana.

Il faut également se méfier des policiers dans toute la région, de nombreux cas de rackets ont été signalés. Il faut être particulièrement attentif lors des fouilles, que rien ne disparaisse des sacs, et que rien n'y soit rajouté. La situation s'est amélirée sur la route en Ouzbékistan mais a empiré à Tachkent et a tendance à s'aggraver également au Kirghizistan avec l'essor du tourisme.

Enfin, et notamment au Tadjikistan, les routes étant dangereuses et souvent en mauvais état, il peut être prudent de tester un peu la voiture et le chauffeur avant de partir dans la montagne.

Toute l'Asie centrale est zone sismique, et l'histoire locale est marquée par de terribles secousses qui ont parfois rasé des villes entières : Tachkent, Achgabat et Almaty ont toutes trois été rasées au moins une fois par des tremblements de terre.

Femme seule en voyage

Tous les pays de la zone sont, à des degrés de rigueur différents, musulmans. Il s'agit en général d'un islam très modéré, et en tant qu'étrangère, on est la plupart du temps accueillie à bras ouverts, sans aucune discrimination. La seule région où il faut être plus prudente est la vallée du Ferghana. Alors que les femmes ne sont que très rarement voilées partout ailleurs, elles sont souvent entièrement barricadées derrière leurs voiles, à Osh notamment. Il faut donc prévoir des vêtements à manches longues et éviter les jupes courtes et les shorts dans cette région. Le port du voile n'est absolument pas requis, sauf lorsqu'il s'agit de visiter certains sites religieux : un simple foulard ou une écharpe sur les cheveux sont alors largement suffisants.

Dans les capitales, les jeunes femmes rivalisent souvent de tenues à la mode, plus courtes les unes que les autres en été.

Toutes les précautions classiques de sécurité sont à respecter avec d'autant plus de rigueur si l'on est toute seule, notamment le soir.

Voyager avec des enfants

Voyager avec des enfants ne pose pas de problème majeur dans la région, à condition qu'ils soient suffisamment grands pour endurer des conditions de voyage et notamment de transport pas toujours très luxueux. Côté digestif, leur estomac s'habitera certainement mieux à la cuisine des petits B&B où l'on connaît les habitudes alimentaires occidentales qu'à celle des bazars. Prévoyez donc un budget sensiblement plus élevé pour éviter de faire passer vos chérubins par la terrible épreuve, en Ouzbékistan ou au Turkménistan, de la cuisine à l'huile de coton.

Voyageur handicapé

La région n'est pas vraiment ouverte aux voyageurs handicapés. La plupart des sites ne sont accessibles qu'après de longues volées de marches, et notamment dans les vieilles villes d'Ouzbékistan, il faut beaucoup marcher d'un monument à un autre. Les transports en commun, les hôtels, les restaurants et les infrastructures sanitaires ne sont pas prévus pour permettre l'accès des fauteuils roulants, ce qui rend la vie quotidienne extrêmement difficile si l'on a des problèmes pour se déplacer. Il est conseillé de se renseigner auprès des agences de tourisme locales ou auprès de quelques agences spécialisées dans les voyages pour personnes handicapées : elles peuvent éventuellement mettre en place des séjours sur mesure, mais dans lesquels de nombreux sites risquent de ne pas être accessibles.

Si vous présentez un handicap physique ou mental ou que vous partez en vacances avec une personne dans cette situation, différents organismes et associations s'adressent à vous.

Voyageur gay ou lesbien

Il n'y a guère que le Kazakhstan pour offrir la possibilité de fréquenter quelques bars gays et lesbiens. Et encore, inutile d'imaginer les repérer au drapeau gay friendly. L'homosexualité n'est pas bien vue en Asie centrale et vous feriez mieux de ne pas l'afficher ni même d'en faire un sujet de conversation. Les "actes homosexuels" sont toujours illégaux en Ouzbékistan (article 120 du code de la criminalité en Ouzbékistan, prévoyant trois ans d'emprisonnement pour les "contrevenants").

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Turkménistan

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .